Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Coupe du monde 2022 au Qatar : la mise en esclavage est de rigueur

Les pratiques sociales d’un partenaire majeur de l’État français

Plus de 100 travailleurs migrants qui aident à construire un des stades du Mondial 2022 de football au Qatar ont souffert d’abus flagrants et systématiques, y compris de travail forcé, affirme un rapport d’Amnesty International publié jeudi.

C’est la première fois que l’organisation de défense des droits de l’Homme basée à Londres, qui critique depuis longtemps les pratiques du Qatar en matière sociale, porte une telle accusation spécifique concernant des travailleurs étrangers sur un chantier du Mondial.

Dans un communiqué, le Comité Suprême du Qatar chargé de superviser l’organisation du Mondial 2022 a dénoncé le rapport d’Amnesty, dont les « affirmations projettent une image trompeuse ».

L’ONG a indiqué que des travailleurs au Khalifa International Stadium – qui accueillera les Championnats du monde d’athlétisme en 2019 – avaient été victimes de travail forcé.

Les entreprises qui les emploient leur ont menti sur leurs salaires, d’autres n’ont pas été payés pendant des mois et ont été hébergés dans des « camps sordides », a-t-elle ajouté.

Sept travailleurs ont été empêchés de rentrer chez eux pour aider leurs familles après le séisme meurtrier d’avril 2015 au Népal. « C’est une Coupe du monde basée sur l’exploitation », a accusé Mustafa Qadri, d’Amnesty.

 

Face hideuse du beau jeu

Le rapport de 51 pages, intitulé La face hideuse du beau jeu, est susceptible d’alimenter les critiques internationales contre le Qatar et de mettre la pression sur la FIFA et sur son nouveau président, l’Italo-Suisse Gianni Infantino, sur les questions de droits de l’Homme.

Les critiques d’Amnesty s’étendent à des projets d’aménagement paysager dans la Zone Aspire, complexe sportif mondialement connu à Doha, où les clubs français PSG et allemand Bayern Munich se sont entraînés cette année.

Amnesty a déclaré avoir enquêté sur une période d’un an jusqu’à février 2016 et avoir interrogé 234 hommes, principalement du Bangladesh, d’Inde et du Népal. 228 ont dit que leurs salaires étaient inférieurs à ce qu’on leur avait promis. Nombre d’entre eux n’ont eu d’autre choix que d’accepter car ils s’étaient endettés, parfois à hauteur de 4 300 dollars, pour entrer dans le Golfe.

Les travailleurs du Khalifa Stadium et d’Aspire Zone ont été installés dans des logements surpeuplés et de mauvaise qualité, a indiqué Amnesty, ajoutant que, « dans un cas, l’entrée principale du camp était inondée en raison d’un drainage inadéquat et qu’elle sentait l’eau d’égout ».

Selon le rapport, la plupart de ces travailleurs ont vu leurs passeports confisqués, en violation de la loi qatarie, et 88 hommes, incluant les Népalais, « ont été empêchés de quitter le Qatar ».

 

Comme une prison

Un ouvrier métallurgiste au stade Khalifa, identifié sous le nom de Deepak, a déclaré à Amnesty que sa vie au Qatar était « comme une prison » et que lorsqu’il s’était plaint, son directeur l’avait menacé de possibles « conséquences ».

[...]

 

 

Lire la suite de l’article sur france24.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On n-y-est pas encore en 2022,d’içi là,beaucoup de choses peuvent changer.

     

  • Boycottons cette vaste blague , on a pas le droit d’être stupide et pathétique au point de se laisser manipuler par du football .
    Ta coupe du monde au Qatar tu la gardes , on en veux pas !


  • Mais à part ça l’esclavage c’est un truc de blancs.....

     

  • Fausses promesses ? Ces gens seraient-ils à ce point naïf ? Ça aurait pu peut-être être le cas au début, mais avec le temps le bruit a quand m^me du courir au pays qu’ils y étaient traités comme des esclaves. Difficile à croire qu’un pays comme le Qatar jouisse d’une bonne réputation dans leurs pays respectifs. Et puis le traitement des qataris envers ses travailleurs n’a rien de répréhensible puisque dans l’Islam l’esclavage y est cautionné. En fait, le ton réprobateur que les médias utilisent pour parler du calvaire de ces migrants pourrait être même interprété comme raciste de la part des qataris pour la non compréhension en ce qui concerne cet aspect de la religion islamique.

     

    • Quelle fédération ou quel joueur aura le courage la grandeur (et la classe) de boycotter cette mascarade ! (ou peut rêver)


    • Vous devriez manger de l’islam en sandwich puisque vous le faites rentrer dans n’importe quoi. Un peu de distanciation et appeler un chat un chat, un esclavagiste un esclavagiste. Sachez que toutes les entreprises qui profitent de cette main-d’œuvre ont une provenance bien connue. Quant à Amnesty international, elle est la bonne conscience de l’Occident depuis bien longtemps, elle lave toujours plus blanc que blanc. Partout dans le monde, les travailleurs sont surexploités aux extrêmes limites menant aux suicides et autres réactions autodestructrices. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que seul l’homme crée de la valeur, seul l’homme est mesurable et peut donner des profits. Comme tout est automatisé et que la machine ne crée pas de la valeur mais restitue seulement la valeur humaine qui est mise dedans, il reste à faire pression sur ce qui reste comme main-d’œuvre pour faire des profits.
      Sinon, il nous faut faire une guerre et tout détruire pour recommencer à nouveau à nourrir ce système dont profitent beaucoup de parasites sans se soucier de son fonctionnement.
      Sinon, il nous faut faire une guerre et tout détruire pour recommencer à nouveau à nourrir ce système dont profitent beaucoup de parasites sans soucier de son fonctionnement.

      Vous êtes libre de dire ce qui vous passe par la tête. C’est juste une remarque de passage.


    • @gelinfo
      Pour votre gouverne l’un des premiers musulmans est l’esclave éthiopien Bilal qui a été affranchi par le prophète Mohammed et est devenu également le premier muezzin de l’histoire de l’islam
      Votre connaissance de l’islam est très douteuse... Essayez de vous renseigner ou de vous instruire un minimum, par respect pour vous même et pour ceux qui vous lisent


    • Toujours cette histoire de Bilal pour voiler le fait que l’islam n’abolira jamais l’esclavage...


  • Boycotte du football, ce que nous faisons depuis très longtemps. Mais il y a encore trop de crétins qui n’ont pas compris que le foot c’était de la politique, de l’argent, et un outil de manipulation des foules.

     

  • Je ne crois pas qu’Amnesty International s’intéresse beaucoup aux conditions de travail des Palestiniens en "Israël" . Il est vrai qu’elle a été fondée par le sioniste Peter Berenson en 1961...


  • Le football est promu partout car il est un élément important de l’INFANTILISATION des peuples . Il faut être quelque part infantile pour se passionner en regardant une vingtaine de types cavaler après un ballon, lui donner de grands coups de pieds dedans pour le voir - Alléluia ! - entrer dans les filets...


  • Un pays semeur de chaos dans le monde arabe et financement des criminels de guerre, comme en Syrie, et trouve le moyen de mettre en esclavage de pauvres gens venu pour travailler et non pas quémander !!! voilà un état esclavagiste des temps modernes avec l’aide et l’encouragement de l’occident.


  • Qui aurait envie de fonder une famille et de s’installer durablement au Qatar ? Le "modèle" qatari, avec ses stéréotypes outranciers et son clinquant de pacotille, est l’exact négatif d’une société raffinée.


  • Aucune différence entre les tours de Dubaï et ici. Les esclavagistes font les choses au grand jour, doigt d’honneur bien levé. Et pour couronner le tout, ils rachètent de plus en plus de grosses infrastructures immobilières en France, des clubs sportifs, des casinos, des grands théâtres, des monuments historiques...
    En résumé : "on a le pognon et on vous encule bien profond !"


  • Les Pharaons et les esclaves !


  • J’hallucine sur le nom du stade...
    C’est une blague wahabitte mais bon la FFF (666) n’y verra rien de MAL pour sur....


  • #1433814
    le 01/04/2016 par le serpent de gethsémani
    Coupe du monde 2022 au Qatar : la mise en esclavage est de rigueur

    On verra si ces ordures de Saouds, Qatar et compagnie existeront encore en 2022.


Commentaires suivants