Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Lettre d’un futur ex-militaire

Tout d’abord je tiens à témoigner mon soutien pour l’œuvre contre vents et marées d’Alain Soral. La démonstration logique, inattaquable et systématiquement argumentée fait écho à des valeurs qui ont fondé notre nation au fil des siècles.

 

J’ai été particulièrement sensible à la vision des militaires dans Soral répond ! du 14 février. Appartenant moi-même à une unité d’élite avec le grade de capitaine, je confirme l’essentiel de ce qui est dit.

Ce constat personnel en opposition avec mes valeurs m’a fait organiser ma sortie de l’Armée pour les raisons très bien résumées dans la vidéo, avec pour projet de sortir du salariat notamment en écrivant un livre sur un thème qui m’est cher.

Cela dit, l’observation de la ruine du système à tous les plans me force à m’interroger sur le sens limité d’essayer de gagner sa liberté dans un système qui par essence fait tout pour la supprimer.

Ce qui m’amène à la question suivante : quelle voie y a-t-il aujourd’hui pour un futur ex-militaire encore jeune, qui se retrouve dans ce questionnement au-delà du travail nécessaire de réinformation ?

Cordialement,

S.

 

Voir aussi :

1er décembre
Courrier des lecteurs
Grand soutien d’un petit étudiant !
5
27 novembre
Courrier des lecteurs
Demande de soutien d’un infirmier
43
29 octobre
Courrier des lecteurs
Soutien d’un ancien parachutiste de l’armée française
21
19 octobre
Courrier des lecteurs
Résistance !
7
2 octobre
Courrier des lecteurs
Respect et admiration
65
24 septembre
Courrier des lecteurs
"On ne peut cacher le soleil avec un tamis"
16
17 septembre
Courrier des lecteurs
Réponse à Éric Zemmour sur l’islam
135
14 septembre
Courrier des lecteurs
Le démantèlement de La Poste vu de l’intérieur
57
12 septembre
Courrier des lecteurs
La vie d’un vaurien qui en valait plus...
20
8 septembre
Courrier des lecteurs
Soutien d’un chauffeur routier musulman et patriote
37
12 août
Courrier des lecteurs
Un Algérien parle aux Français
55
6 août
Courrier des lecteurs
"Malgré tout, il semble bien que vous êtes la seule voix d’unité et de vérité"
33
30 juillet
Courrier des lecteurs
"Je me suis engagée en devenant adhérente de E&R"
18
9 juillet
Courrier des lecteurs
"La peur doit changer de camp"
5
29 juin
Courrier des lecteurs
L’espoir renaît
11
26 juin
Courrier des lecteurs
Lettre sur le courage et la détermination
4
21 juin
Courrier des lecteurs
Soutien suisse à Dieudonné et Alain Soral
10
16 juin
Courrier des lecteurs
Faut-il émigrer ?
41
14 juin
Courrier des lecteurs
Réflexions sur la conférence d’Alain Soral à Moscou
8
12 juin
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Franco-algérien scandinave
6
8 juin
Courrier des lecteurs
Lettre d’un juif du quotidien, inquiet
50
4 juin
Courrier des lecteurs
La cérémonie "politique" de Verdun vue de l’intérieur
44
2 juin
Courrier des lecteurs
"Je ne sais plus quoi penser de mon propre pays"
53
29 mai
Courrier des lecteurs
Lettre d’un jeune Rennais contre la "couardise" et la "rêverie" des antifas
24
26 mai
Courrier des lecteurs
Des juifs orthodoxes antisionistes d’Israël s’adressent aux Français juifs
43

À lire, chez Kontre Kulture :

Découvrir l’œuvre d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

 

 

Vous appréciez le travail d’Alain Soral ?
Dites-le autour de vous avec la boutique E&R :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1456407
    le 01/05/2016 par Gus
    Courrier des lecteurs

    Quelle voie y a-t-il aujourd’hui pour un ex militaire encore jeune ?

    CAP Charpente en apprentissage sur 2 ans !

    Bon courage pour la suite !


  • #1456419
    le 01/05/2016 par késako
    Courrier des lecteurs

    Extrait ...Ce qui m’amène à la question suivante : quelle voie y a-t-il aujourd’hui pour un futur ex-militaire encore jeune, qui se retrouve dans ce questionnement au-delà du travail nécessaire de réinformation... ?

    Monter un corps franc...


  • #1456429
    le 01/05/2016 par Chabert
    Courrier des lecteurs

    Un futur ex militaire peut se recycler dans la sécurité, créatrice de nombreux emplois actuellement . Les qualités de ponctualité, d’honnêteté et de sérieux sont recherchées dans de nombreuses administrations .


  • #1456442
    le 01/05/2016 par paramesh
    Courrier des lecteurs

    quelle voie y a-t-il aujourd’hui pour un futur ex-militaire encore jeune, qui se retrouve dans ce questionnement au-delà du travail nécessaire de réinformation ?




    Horacius Coclès, lui, reprenait les rènes de sa charrue quand il n’était pas à la guerre (Tite Live)
    le but d’un soldat est de défendre la patrie, la terre donc autant en tirer les fruits en temps de paix

     

    • #1456668
      le 02/05/2016 par durandal
      Courrier des lecteurs

      Une vérité qui peut mener à la seule vraie forme de démocratie selon moi.

      Posséder à la foi ses moyens de production et de subsistance ainsi que le savoir faire et le matériel pour les défendre, localement et à une échelle plus grande, là est la vraie liberté politique.
      Reste la question du temps, avec des moyens techniques limités la charge de travail est si importante que cela laisse peu de temps pour s’instruire suffisamment et influer sur la vie de la cité.
      C’est peut être ce qui à conduit toutes les républiques antiques à tourner à la tyrannie ?

      Un écueil qui pourrait être évité dans le futur...


  • #1456460
    le 01/05/2016 par Seb
    Courrier des lecteurs

    Ca promet.


  • #1456464
    le 01/05/2016 par Keiwan
    Courrier des lecteurs

    Ô Capitaine mon capitaine, mon camarade, mon frère ! Mes respects à toi et ton patriotisme...

    Et rassure toi, chaque jour nous sommes plus nombreux et quand viendra le moment de monter au front contre les traitres, tu (re)trouveras ta place/rôle au sein du légendaire et éternel peuple de France !

    Que Sainte Jeanne et Saint Louis veillent sur toi mon frere !


  • #1456466
    le 01/05/2016 par Yano
    Courrier des lecteurs

    La voie à suivre c’est essayer de survivre malgré tout avec un minimum de confort de vie, sans trop trahir les valeurs essentielles, tout en faisant pression comme on peut contre ce système en attendant qu’il s’effondre de lui même ; d’où l’aventure E&R et son évolution vers un réseau de solidarité pour former une contre société.


  • #1456478
    le 01/05/2016 par gau
    Courrier des lecteurs

    Retour à la terre, engagement associatif et militant. Bon après faut faire une croix sur le confort du jeune cadre dynamique que ce militaire pourrait devenir.


  • #1456483
    le 01/05/2016 par baldro
    Courrier des lecteurs

    "Cela dit, l’observation de la ruine du système à tous les plans me force à m’interroger sur le sens limité d’essayer de gagner sa liberté dans un système qui par essence fait tout pour la supprimer.

    Ce qui m’amène à la question suivante : quelle voie y a-t-il aujourd’hui pour un futur ex-militaire encore jeune, qui se retrouve dans ce questionnement au-delà du travail nécessaire de réinformation ?"

    Remplacez "ex-militaire" par tous les statuts, toutes les professions des personnes non abrutie par les médias et de bonne volonté (donc en gros, pour les jeunes, les partisans de près ou de loin de ER), et on en est tous là.

    Réponse : essayer de se rapprocher de gens qui nous ressemble, mettre en commun. (le plus possible) L’individu isolé est faible.

    Bon courage.


  • #1456492
    le 01/05/2016 par Damas
    Courrier des lecteurs

    "Quelle voie y a-t-il aujourd’hui pour un futur ex-militaire encore jeune" ?

    Ecoutez, si être militaire vous ruine la vie... Laissez tomber ça.
    Mais si vous pouvez ignorer les aspects plus ou moins "laids" du métier, restez là où vous êtes, inutile d’augmenter la proportion de ******* parmi les officiers.
    Et puis, vous n’êtes pas seul. Beaucoup d’officiers ferment leur gueule parce qu’on ne peut pas vraiment faire autrement ces temps-ci, mais en privé, c’est une autre histoire...


  • #1456507
    le 01/05/2016 par jeanquète
    Courrier des lecteurs

    Un militaire qui quitte les rangs par prise de conscience est un héraut...

     

    • #1456654
      le 01/05/2016 par Soralien
      Courrier des lecteurs

      J’ai jamais pensé que Jean-marc a été un héros un jours ;)


  • #1456571
    le 01/05/2016 par Gibis
    Courrier des lecteurs

    Bravo à ce jeune, qui a le courage de remettre jusqu’à sa situation personnelle en question pour essayer de trouver une voie meilleure ..... Etant maintenant âgé, j’aurais tendance, comme dans d’autres commentaires, à lui suggérer de chercher des personnes ayant des idées voisines des siennes, afin de monter un groupe d’associés et créer une structure de vie, économiquement viable, avec retour à la terre dans un lieu retiré et y préparer un lieu "ressource" qui sera prêt pour agir et rayonner le moment venu !!!


  • #1456572
    le 01/05/2016 par Gibis
    Courrier des lecteurs

    Bravo à ce jeune, qui a le courage de remettre jusqu’à sa situation personnelle en question pour essayer de trouver une voie meilleure ..... Etant maintenant âgé, j’aurais tendance, comme dans d’autres commentaires, à lui suggérer de chercher des personnes ayant des idées voisines des siennes, afin de monter un groupe d’associés et créer une structure de vie, économiquement viable, avec retour à la terre dans un lieu retiré et y préparer un lieu "ressource" qui sera prêt pour agir et rayonner le moment venu !!!


  • #1456603
    le 01/05/2016 par Gibis
    Courrier des lecteurs

    Bravo à ce jeune capitaine pour son courage allant jusqu’à remettre en question sa propre situation ..... Comme cela a déjà été fait dans quelques commentaires précédents, je peux lui suggérer de s’associer avec quelques personnes qui ont des idées voisines des siennes pour tenter de créer une structure économiquement viable avec retour à la terre dans un lieu retiré et d’y préparer un lieu "ressource", qui le moment venu lui permettra d’agir ..... Parallèlement, il pourra aussi écrire des livres et diffuser ses idées, peut-être grâce à E&R !!!

     

    • #1456693
      le 02/05/2016 par CLaude PIÉPLU
      Courrier des lecteurs

      Dites @ M. GIBIS, vous seriez pas un peu Shadok ?

      Ça fait trois fois que vous écrivez la même chose. C’est clair, on a compris !

      Non pas que vous nous pompiez, mais là, sauf vote respect, ça radote un peu.

      Probable que le jeune capitaine vous sait gré pour vos aimables intentions et bons conseils, seulement on n’imagine pas qu’il ne sache pas où il va. Il a dû cogîter avant sa dé.mission au sujet des moyens de se ressourcer au meilleur endroit pour lui. Il s’est pas réveillé un beau matin sans raison, comme une impulsion, dans le choix d’une nouvelle vie à écrire... sans savoir où il va. Il doit quand même avoir une vague idée de où il va mettre les pieds. Entouré de bons voisins, souhaitons-lui.

      Si il a fait l’armée c’est qu’il doit être un peu carré. D’ailleurs la jeunesse est toujours pleine de ressources.

      Bien à vous M. Gibis.


  • #1456632
    le 01/05/2016 par Jérôme2709
    Courrier des lecteurs

    Il y a doute et doute. Doute manque d’assurance et doute voie de la sagesse. C’est ce second doute qu’exprime pour moi cette lettre émouvante.


  • #1456644
    le 01/05/2016 par MandoCo
    Courrier des lecteurs

    J’ai connu ça également mais pas pour les mêmes raisons car j’ai découvert ER bien après.
    Etant donc ancien militaire j’ai réussi ma reconversion et je suis mon propre patron depuis plus de 10 ans. Bien sûr cela n’a pas été simple mais si tu as une opportunité vas y fonce ;)


  • #1456774
    le 02/05/2016 par PAS
    Courrier des lecteurs

    Avoir un certain niveau de vie (petite famille, femme potable, propriétaire et animal de compagnie) est impossible sans être la créature de la bête. Comme tous, vous pourrez toujours répondre que vous nourrissez votre famille. Mais attention, ce statut ne s’obtient qu’en ayant fait ses preuves : crétin diplômé, femme amorale, homosexuel sont le minimum pour un travail. Reste le bâtiment si vous êtes turc ou polonais. Vous pouvez également opter pour le banditisme, mais même là (surtout là) il faut des connaissances politiques pour assurer une vie descente en prison. Acheter très vite un petit terrain non constructible, un algeco quatre poules et un potager me semble la seule solution si vous avez fait des économies. Sinon, rentrez dans le moule et vous écrirez un livre quand vous serez vieux pour exprimer vos regrets..

     

    • #1457038
      le 02/05/2016 par marc schmit
      Courrier des lecteurs

      pourquoi tant d’aigreur ??

      On peut avoir une femme équilibré, des enfants, être propriétaire, sans problème, et en gagnant moins de 2000 euros par mois, si si. On est en France, il faut parfois arrêter de voir toujours le verre à moitié vide, et le voir plutôt à moitié plein, et il se peut que le bonheur vous trouve.

      La pleurniche n’est vraiment pas une bonne stratégie pour construire une vie, alors que des valeurs de battant améliore grandement votre vie

       

      • #1457321
        le 02/05/2016 par amejidonc
        Courrier des lecteurs

        vous vivez dans quelle région vous ? 2000 euros par mois pour devenir proprio je suis désolé, faut demander à la Bête, surtout avec femmes et enfants, seul y a pas peut-etre moyen mais faut être sacrement patient, c’est un coup a devenir proprio qu’à la retraite...


    • #1456790
      le 02/05/2016 par paca13
      Courrier des lecteurs

      Si tous les gens de vertu se barrent, il ne restera que les bordilles. A méditer.


    • #1457107
      le 02/05/2016 par Weishaupt
      Courrier des lecteurs

      Mon avis : Restez dans l’armée (à moins que vous ne supportiez vraiment plus). Gagnez vos grades en silence. Une fois en place, faites entrer/monter en grade les gens pertinents. C’est l’unique solution.

       

      • #1457134
        le 02/05/2016 par gaulliste
        Courrier des lecteurs

        Bien dit.. Il faut ruser, faire son chemin et une fois en position de force, agir comme il convient avec les cuistres en les empêchant de nuire à autrui et au bien commun... Des cons dans l’armée il y en a toujours eu : De Gaulle les décrit bien dans ses écrits, mon arrière grand père qui était garde républicain en a vu de gratinés, il le dit dans ces mémoire (années 1900)

        il n’y a que dans les situations dramatiques que les êtres d’exception se démarquent, en période normale et de décrépitude, c’est souvent le règne des médiocres


    • #1457130
      le 02/05/2016 par spirit
      Courrier des lecteurs

      Mieux vaut rester et endurer (sauf si cela ne concorde plus avec la conscience ou l’honneur) que de démissionner comme le firent les magistrats royalistes sous Jules Grévy qui n’obtinrent rien que de se voir remplacer par des républicains franc-mac...La suite leur a donné tort !


    • #1457893
      le 03/05/2016 par Philippe
      Courrier des lecteurs

      Si l’armée française n’a pas vocation à faire des coups d’états, sa mission principale reste et demeure celle de protéger et défendre la France, tant sa population, ses intérêts que ses territoires. Nonobstant cette distinction, doit-elle pour autant rester passive, lorsque l’incurie politique, le désordre, la trahison et l’abandon prévalent ? Dans cette situation, on ne peut que comprendre ce militaire qui assiste à la remise en cause de sa vocation. On le comprend d’autant mieux que notre asservissement au mondialisme, est en train de briser le lien Armée-Nation, pierre angulaire ancestrale d’une France qui, jusqu’en ce début de XXIème siècle, avait toujours refusée de subir. La discorde lamentable du FN, démontre bien que nos partis politiques, les uns après les autres, ont perdu toute crédibilité.
      Face à cette désespérance, d’aucuns rêvent d’une Jeanne d’Arc providentielle ; le malheur c’est que les Français ont perdu la foi. Reste, il me semble, l’exemple du 18 Brumaire, acte salvateur de la France que notre armée pourrait encore accomplir, avant qu’elle ne soit démantelée. Rappelons que le 18 Brumaire a permis, sans effusion de sang, de réaliser une transition institutionnelle vitale, entre un Directoire en décomposition, à l’instar de notre Vème République finissante et un Consulat régénérateur.Parmi les quelques 5000 généraux que compte l’Armée française, il y a bien un Bonaparte qui soit capable de créer un effet de sidération nationale, capable de retourner l’opinion publique. Rappelons que l’avènement du 18 Brumaire fut accueilli dans l’enthousiasme général par une population aussi désenchantée que la notre. Encore faut-il trouver le mode opératoire le plus approprié pour que l’action à entreprendre, ne s’apparente pas à un putsch militaire, ce qui d’emblée la discréditerait. N’en doutons pas, notre armée dispose encore suffisamment d’esprit tactique et stratégique, ce qui lui manquerait plutôt, après tant d’années de servitude à la médiocrité politique, c’est l’audace. Selon le livre du général (cr) Michel Franceschi "Napoléon, mémoires de l’au delà" qui a inspiré mes propos, le 18 Brumaire ne fut ni un putsch, ni un pronunciamiento, ni une conspiration, ni un complot, ni un coup d’Etat...Rien de tout cela, mais tout simplement le double sauvetage de la République et de la paix civile.


Commentaires suivants