Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Le démantèlement de La Poste vu de l’intérieur

Bonjour,

Je veux juste « confirmer » une information du quotidien L’Est républicain que vous aviez relayée dans votre site. Cela concernait un malheureux facteur qui s’était suicidé à Pontarlier.

Je suis moi-même postier. Je travaille en tant que guichetier (chargé de clientèle) et j’ai exercé la fonction de facteur autrefois. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point nous sommes devenus de la merde ! Il y a un esprit mercantile, il y a des pressions considérables sur les employés pour vendre tout et n’importe quoi aux clients. La Direction de la Poste a un mépris incroyable envers les facteurs et les guichetiers. On est des animaux pour eux. Il y a une lutte des classes : les cadres contre les subalternes. Si on n’atteint pas nos objectifs de vente on est très mal noté et c’est un moyen de pression redoutable. Si un fonctionnaire reçoit en trois années successives la note A (mauvais), il sera rétrogradé, perte d’indemnité, blocage de la mutation, etc. S’il reçoit la note D (très très mauvais), il risque un licenciement. Je ne peux pas vraiment en parler de manière exhaustive. Il faudrait contacter les syndicats.

Franchement, je déteste mon travail. J’y retourne chaque jour avec la sensation d’avoir un fusil dans le dos. Je sais qu’Alain Soral dira : « Il fait la pute pour le système. » Peut-être bien que je fais la pute pour la Poste, mais en tout cas ma hiérarchie me déteste car je dis tout haut ce que je pense et je le paie très cher. Personnellement, je pense que les vraies putes sont ceux qui veulent réussir en écrasant leurs collègues. Et je peux vous certifier que les ordures de ce genre sont légion chez-nous. La Poste a commis l’exploit de créer des tensions entres les agents. Beurk ! C’est invivable. J’ignore de quoi sera fait l’avenir car je ne suis pas commercial dans l’âme. J’aime rendre service aux gens (à l’ancienne).

Autre chose : on souffre beaucoup d’être en sous-effectif. On n’arrive pas à travailler normalement. On s’en prend plein la gueule. J’arrête là ma complainte. Je vais continuer a faire le tapin pour la Poste car j’ai des crédits à payer...

Ah, autre sujet : je suis allé dans mon ancien quartier à Paris (anciennement la rue de Flandre), aujourd’hui c’est l’avenue de Flandre. J’y suis retourné par nostalgie car j’y ai de bons souvenirs d’enfance. Une vision d’horreur pour moi : déjà il y a une surpopulation (vraiment trop de monde au quai de la Marne). Ensuite je suis allé du métro Riquet jusqu’à Stalingrad et j’ai failli avoir une crise cardiaque : putain, la vache ! Une très grande portion de l’avenue de Flandre est occupée par ces parasites de clandestins (faux réfugiés). Pauvre France ! No comment ! J’invite Vincent Lapierre à se rendre sur place pour constater les dégâts.

Bon, j’espère que ma longue bafouille n’a pas été trop chiante pour vous. Je sais que le fond et la forme ne sont pas très soignés. Le but pour moi c’était de passer le message.

L.

 

Voir aussi :

1er décembre
Courrier des lecteurs
Grand soutien d’un petit étudiant !
8
27 novembre
Courrier des lecteurs
Demande de soutien d’un infirmier
43
29 octobre
Courrier des lecteurs
Soutien d’un ancien parachutiste de l’armée française
21
19 octobre
Courrier des lecteurs
Résistance !
7
2 octobre
Courrier des lecteurs
Respect et admiration
65
24 septembre
Courrier des lecteurs
"On ne peut cacher le soleil avec un tamis"
16
17 septembre
Courrier des lecteurs
Réponse à Éric Zemmour sur l’islam
135
12 septembre
Courrier des lecteurs
La vie d’un vaurien qui en valait plus...
20
8 septembre
Courrier des lecteurs
Soutien d’un chauffeur routier musulman et patriote
37
12 août
Courrier des lecteurs
Un Algérien parle aux Français
55
6 août
Courrier des lecteurs
"Malgré tout, il semble bien que vous êtes la seule voix d’unité et de vérité"
33
30 juillet
Courrier des lecteurs
"Je me suis engagée en devenant adhérente de E&R"
18
9 juillet
Courrier des lecteurs
"La peur doit changer de camp"
5
29 juin
Courrier des lecteurs
L’espoir renaît
11
26 juin
Courrier des lecteurs
Lettre sur le courage et la détermination
4
21 juin
Courrier des lecteurs
Soutien suisse à Dieudonné et Alain Soral
10
16 juin
Courrier des lecteurs
Faut-il émigrer ?
41
14 juin
Courrier des lecteurs
Réflexions sur la conférence d’Alain Soral à Moscou
8
12 juin
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Franco-algérien scandinave
6
8 juin
Courrier des lecteurs
Lettre d’un juif du quotidien, inquiet
50
4 juin
Courrier des lecteurs
La cérémonie "politique" de Verdun vue de l’intérieur
44
2 juin
Courrier des lecteurs
"Je ne sais plus quoi penser de mon propre pays"
53
29 mai
Courrier des lecteurs
Lettre d’un jeune Rennais contre la "couardise" et la "rêverie" des antifas
24
26 mai
Courrier des lecteurs
Des juifs orthodoxes antisionistes d’Israël s’adressent aux Français juifs
43
24 mai
Courrier des lecteurs
Étudiants, résistez à la pensée unique
37

Sur la Poste, chez Kontre Kulture :

 

Comprendre les ravages du capital avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1557171
    le 14/09/2016 par réGénération
    Courrier des lecteurs

    "J’invite Vincent Lapierre à se rendre sur place pour constater les dégâts"
    moi aussi, et en profiter pour savoir s’ils sont au courant qu’en Europe on les appelle les "migrants" et comment eux se définissent, s’ils ont aussi des dettes à rembourser, tout çà... s’ils comptent prendre des vacances...

     

    • #1557292
      le 14/09/2016 par Soralien
      Courrier des lecteurs

      Je déconseille à Vincent d’y passer , j’y passe trés souvent à vélo , il faut avoir les narines avec un filtre en titane tellement ça sent la pisse (coté rue , juste en dessous du métro aérien Stalingrad ) .


  • #1557172
    le 14/09/2016 par Apophis
    Courrier des lecteurs

    Fallait pas voter RPR-PS.


  • #1557188
    le 14/09/2016 par Cyrano
    Courrier des lecteurs

    Travaillant moi même à la poste je plussois à tout ce que tu a dit,pression a vendre tout et n’importe quoi,sous effectifs chroniques,destruction d’emploi tous les ans renommés "réorganisations" etc..comme toi et presque tous mes collegues je déteste desormais mon job et ai l’impression que ma boite sombre tout comme mon pays.

     

    • #1557208
      le 14/09/2016 par roro
      Courrier des lecteurs

      Qu’est ce qu’elle vend la poste ?


    • #1557538
      le 15/09/2016 par OTOGRAPHIE
      Courrier des lecteurs

      C’est quoi l’infinitif de « plussois » ? Selon la terminaison, un verbe du 3è groupe sans doute. Même dans le Bècherelle on le trouve pas.


    • #1557559
      le 15/09/2016 par YaPlu2Respect
      Courrier des lecteurs

      Des timbres par exemple...


    • #1557753
      le 15/09/2016 par Blofeld
      Courrier des lecteurs

      ...et plus que des timbres.

      La Poste se définit maintenant comme une entreprise Multi-Métier.

      Ca va du portage de médicaments à domicile au recyclage de documents sensibles des entreprises, en passant par la "Vigie de personnes et de biens" (je cite).
      Le nombre de services (payants) que peut (doit) proposer un facteur est conséquent.

      J’ai connu les 2 "époques" :
      - celle de mon papa facteur de campagne... avec le bureau de Poste à coté de la cuisine. C’était clairement une autre et belle époque.
      - et maintenant. Ma femme y est factrice, employé de droit privé (CDI, donc non fonctionnaire).
      Je ne saurai dire si c’était mieux avant... mais c’est différend c’est certain.

      Les cadres ont des objectifs ciblé de réorganisation, et ne reste que très peu de temps au même poste. Dés l’objectif atteint, ils sont affectés ailleurs (eux aussi sont sous pression).
      De fait, pas de temps de nouer des relations avec les collègues, comme cela pouvait être le cas avant.

      Alors pour celui qui a connu l’ambiance paternaliste de la génération précédente, c’est très dur.

      Je ne suis pas pro, ni anti La Poste, mais je la vois comme une entreprise contrainte d’évoluer pour survivre. Le courrier papier ne fait tourner plus la boutique.
      Le e-commerce (colis) lui profite mais elle n’est pas seule sur ce marché là...

      Donc, c’est un équilibre à trouver entre "Service Public" et "Entreprise rentable", si tant est que c’est possible...


    • #1557783
      le 15/09/2016 par Frank
      Courrier des lecteurs

      @Otographe
      "je plussoie" est un néologisme inventé il y a quelques années sur Internet.

      Lorsque, sur les forums, on désire faire remonter un topic afin qu’il soit à nouveau visible en tête de liste, on peut décider d’écrire "+1".

      Donc si je décide d’ajouter "+1", on dira que "je plussoie".
      Mais cette expression est devenue si galvaudée que plus personne ne l’utilise à bon escient.

      Pour finir, plus qu’un verbe impersonnel, je crains qu’il n’ait pas non plus d’infinitif.

      Amicalement.


  • #1557200
    le 14/09/2016 par coincoin42160
    Courrier des lecteurs

    Message recu.
    Bon vourage a vous


  • #1557202
    le 14/09/2016 par Elisa
    Courrier des lecteurs

    Très précieux témoignage... d’autant plus qu’en tant que client, on sent une grosse différence quand on va à la Poste. On est loin de l’ambiance d’avant. En revanche, je ne pense pas qu’Alain Soral pense que toutes les personnes qui travaillent pour survivre sont des putes. Bien au contraire.


  • #1557250
    le 14/09/2016 par Hadrien
    Courrier des lecteurs

    "Ensuite je suis allé du métro Riquet jusqu’à Stalingrad et j’ai failli avoir une crise cardiaque" . Le choc aurait été plus violent encore si vous aviez poursuivi 4 stations de métro plus loin sur la ligne 7, jusqu’à "Aubervilliers-Pantin-4 chemins" de l’autre côté du périf.

     

    • #1557539
      le 15/09/2016 par Dédé
      Courrier des lecteurs

      Aubeverlliers... La ville de mon enfance, je la reconnais plus ! A peine j’oserai y retourner.


    • #1557723
      le 15/09/2016 par Szczebrzerzyszczykowski
      Courrier des lecteurs

      Ou même en tournant à droite pour aller vers Barbès via La Chapelle, ce n’est pas triste non plus. Il n’y a guère qu’en allant à gauche et vers le haut à Jaurès, le long du canal, où c’est un peu différent, mais là ce sont les bobos à épaules de serpent et grosses têtes avec des poussettes à trois roues, un autre type d’exaspération (l’envie prend d’en choper un par son t-shirt Replay pour lui gueuler "mais pourquoi tu votes PS, créature ?!!". Des bobos qui font la gueule et quelques vieux en fin de course qui se faufilent ça et là, terrorisés par la diversité insolente et triomphante.
      En fait quasiment partout cette ville qui fut magnifique, ça devient n’importe quoi.


    • #1557844
      le 15/09/2016 par Bobo
      Courrier des lecteurs

      Ah... N’Paris. De toute façon tout ce qui est à entre Versailles et Meaux c’est BBB : Black Beur et Bobo.
      Mis à part Londres, il n’y a pas une ville d’Europe qui ressemble à ça. Et les Parisiens votent pour ça ?
      A part quelques jolies filles, la population française de Paris est physiologiquement dégénérée, il faut vraiment fuir les grandes villes.


  • #1557280
    le 14/09/2016 par Fred79
    Courrier des lecteurs

    Début des années 2000, ils avaient nommé Jean-Paul Bailly comme directeur du groupe La Poste avec pour mission de démanteler l’entreprise en vue de sa privatisation.
    Des connaissances qui travaillaient alors à la Poste me faisaient part de l’incroyable harcèlement dont elles étaient victimes depuis, pour leur faire adopter leurs nouvelles fonctions de vendeuses de n’importe quoi.
    Ce type devait faire un sacré bon boulot de démolition, car ayant atteint l’âge limite maximum de 65 ans qui aurait dû l’envoyer à la retraite ou bosser ailleurs, le gouvernement d’alors (Sarkozy/Fillon) fit voter au parlement une prolongation exceptionnelle de 2 ans de son mandat.


  • #1557297
    le 14/09/2016 par Soralien
    Courrier des lecteurs

    Je suis pas sur que vous ayez compris l’expréssion de la "pute" qui tapine pour le système .En aucun cas vous etes décideur dans votre secteur d’activité . En revanche ceux qui ont refusé l’ouverture d’un compte à la poste pour RecNat , eux on peut les qualifier de bonnes gagneuses pour le système .


  • #1557358
    le 14/09/2016 par Guillaume
    Courrier des lecteurs

    Vous parlez des suicides à la poste, déjà il y’a quelques jours j’entendais parler du taux de suicide anormalement (ah parce qu’il y’a une normalité ?) élevé chez les infirmiers/infirmières.
    Bordel mais comment faire pour vivre paisiblement dans ce foutu pays ? chaque nouveau jour amène son lot de malheurs et de désespoirs. Je ne sais plus que faire.
    Courage à vous ! le temps viendra ....


  • #1557389
    le 14/09/2016 par Bryan
    Courrier des lecteurs

    Je vous encourage du fond du coeur à changer de métier car là, j’ai l’impression que vous avez nettement dépassé ce qui vous était supportable. Bien sûr, c’est bien plus facile à dire qu’à faire mais ça m’a l’air d’être une priorité.
    Dans cette histoire, c’est bien vous la victime. Vous n’êtes pas "agent" du système, bien au contraire, vous le subissez.


  • #1557432
    le 14/09/2016 par legrandjeu
    Courrier des lecteurs

    A force de s’exécuter, le salarié est suicidé, c’est une sacrée couche et jamais une classe !


  • #1557434
    le 14/09/2016 par eline
    Courrier des lecteurs

    C’est triste le "progrès", la société moderne qui rime avec rapidité, efficacité et biensur le pognon ....tanpis pour la morale, le respect du travail et de l’autre,l’ esprit d’équipe peux aller se faire foutre ; ces collegues qui jouent le jeu du capitaliste .
    quand on a le courage, seul, de se démarquer de ça car la pression est rude ; on es loin d’etre la pute du systeme !
    gardez la tete haute, cher Monsieur !


  • #1557468
    le 15/09/2016 par L’enclume
    Courrier des lecteurs

    Malheureusement c’est la fin d’un processus auquel on assiste. On éclate les sociétés de service publique en plusieurs entités pour les liquider discrètement une par une, on met en concurrence les agents entre eux, on réduit leur nombre (ce qui rend le travail très pénible au quotidien) au contact du client pendant qu’une pléthore de cadres clonés élevés au mépris de classe dissertent sur la façon dont doit continuer cette merveilleuse "modernisation".

     

    • #1558529
      le 16/09/2016 par Victor
      Courrier des lecteurs

      Pareil pour EDF, l’affaire Hinkley point et Flamanville va faire imploser la société, et c’est nous qui allons payer au final


  • #1557607
    le 15/09/2016 par Oliver
    Courrier des lecteurs

    Courage !
    D’autant plus que l’aboutissement c’est la vente du patrimoine immobilier. Ici en Angleterre, "La Poste" s’est reduite a des comptoirs dans l’equivalent des "Relais H".

     

    • #1557765
      le 15/09/2016 par Szczebrzerzyszczykowski
      Courrier des lecteurs

      J’ai pensé moi aussi au patrimoine immobilier qui doit susciter bien de convoitises.
      Comme cette magnifique grande Poste art-déco qui est au coin du faubourg Poissonnière et de la rue Bergère, un immeuble entier avec une entrée splendide avec cette espèce de "baignoire renversée" en céramique au-dessus de la porte côté faubourg. À 200 mètres du Rex et du Jamel Comedy Club, ça ferait un magnifique Disney Store ou Planet Hollywood, ou même un chouette centre pour "migrants"…


  • #1557646
    le 15/09/2016 par cernunnos
    Courrier des lecteurs

    La dernière fois que j’ai envoyé un recommandé, une gentille hôtesse m’a expliqué tout ce que je devais faire pour ma lettre, car tout était robotisé.

    Je lui au rétorqué, que je n’étais pas là pour travailler à la poste et que si j’obéissais à ses directives, je devais être payé.

    Devant son étonnement, je lui ai dit que lorsque, je vais au restaurant, je ne met pas la table.

    Cette très gentille a donc fait le travaille avec les beaux robots tout neufs jusqu’à insérer ma monnaie dans le robot encaisseur.

    Miracle, j’ai été applaudis par la plèbe présente.

     

    • #1557795
      le 15/09/2016 par invite-moi
      Courrier des lecteurs

      C’est un contrat, libre à vous de ne pas payer pour leur service de recommandé.

      Vous avez de la restauration 5 étoiles d’un côté, et des fast-food ou sandwicheries de l’autre où vous ne pouvez pas vous asseoir, où vous devez porter votre plateau.


    • #1558762
      le 16/09/2016 par cernunnos
      Courrier des lecteurs

      @ invite moi.

      je préfère payer plus cher à condition que les gens garde leurs boulots, je suis loin d’être riche, mais en consomment intelligemment on peut faire beaucoup de bien.

      Chacun à son niveau bien sur.

      Pour le bureau de poste en question, il faut que les gens le boycotte en allant dans d’autres plus humain de façon que celui-ci fasse moins de bénéfices que ceux ou il y a du personnel.

      Ou il y a des robots zéro clients.


  • #1557654
    le 15/09/2016 par TaTaYoYo
    Courrier des lecteurs

    La Poste, Alstom, etc ...
    Les fleurons qui faisaient la fierté française sont TOUS en difficulté.
    Air France, la SNCF aussi, EDF, etc etc ...
    Bienvenue dans la "mondialisation" les amis !
    La poste est dépassé par la concurrence, l’explosion d’internet, et il fallait s’en douter.
    Et ça va pas aller en s’arrangeant, il me semble que la banque postale est en quasi-faillite également.
    C’est ce qui explique que les "managers" ont de plus ne plus de difficultés à remplir leurs objectifs et qu’en dessous, les "petits" comme vous subissez en bout de chaine.
    De toute façon c’est toute l’économie qui est au point mort, avec une concurrence exacerbée entre les gens, etc ...
    Tout ceci est voulu, c’est le darwinisme de l’emploi. L’état coupe dans les allocations, dans le RSA, des départements entiers sont en faillite. L’état cherche le moindre sou à économiser parce que la France est en faillite.
    La précarité touche de plus en plus de gens, prêt de la moitié des Français ne partent plus en vacances, mais nous payons encore et toujours plus mais jusqu’à quel point selon vous ?
    Ce que vous "subissez" c’est le quotidien de millions de Français comme vous, qui en ont marre.
    La situation est explosive, pas partout heureusement mais quand même ...
    Et les "réformes", comprendre politique d’austérité, comprendre "la fête est finie" vont aller en s’amplifiant, je pense qu’on est entrés dans une nouvelle ère, les attentats ne sont qu’une forme d’expression de tout ce marasme lorsque les gouvernants n’ont plus aucune crédibilité, ils gouvernent par le chaos, imposent des lois de surveillance, etc ...
    La dictature s’installe lentement mais elle est la.


  • #1557656
    le 15/09/2016 par pador40
    Courrier des lecteurs

    Beau témoignage, rien à redire.


  • #1557679
    le 15/09/2016 par Aldo
    Courrier des lecteurs

    Travailler pour vivre et non pas vivre pour travailler.
    en temp qu’ouvrier, en temp qu’exploiter voilà ce qui peu nous raccrocher à un espoire et laisser les grands de ce monde ce manger entre eux, il faut une grande solidarité au bas de l’échelle, et ne pas rentrer dans le troupeau, du moin juste ce qu’il faut pour avoir la paix...


  • #1557695
    le 15/09/2016 par Aldo
    Courrier des lecteurs

    Bonjour.
    nous ne somme que des petits gens... Des cerfs comme ont pouvais les appelé au moyen âge.
    Les mentaliter n’ont pas évoluer malgré le progrès,nous ne somme pas des putes.
    Il faut travailler pour vivre et non pas vivre pour travailler, voilà mon point de vue.

     

    • #1557718
      le 15/09/2016 par Eloise
      Courrier des lecteurs

      Des serfs.


    • #1558100
      le 15/09/2016 par Le balai des serpillères
      Courrier des lecteurs

      Ah ben si elles n’ont pas évolué, est-ce raison suffisante pour, cerise sur le gateau, les faire déguster ! Y a de quoi Quand même s’insurger ! Avec une mentalité pareille on fera toujours le tapin pour du pain... A moins d’être un corps glorieux !

      Le cerf, LUI, ne brâme pas pour se faire éthiqueter. Le nom qu’on lui donne n’est pas ce qu’il est. Il est aussi, comme son cousin l’Élan, mouvement spontané musique au vent et ne terregiverse pas en stratégie éluculbratoire.


  • #1557772
    le 15/09/2016 par Stan59
    Courrier des lecteurs

    J’ai fait une Mission à la Poste en 2011 et je suis parti me plaindre à l’Inspection du Travail rapidement car les tâches étaient interminables, excessives sans aucune heure de pause possible toute la journée vu le rythme à suivre et il ne me payait pas toutes mes heures de travail soit 5 heures par jour en moyenne. A l’Inspection du Travail ils m’ont dit de lâcher l’affaire et que des plaintes contre la Poste ils en avaient une pile énorme à plus savoir quoi en faire...J’ai tenu 10 jours dans cette boîte d’ordures surtout n’étant pas payé normalement, les 2 avant moi sur le même poste (tri-vélo) ont tenu 3 jours, ce que j’ai appris par mes collègues sur place quand j’ai démarré...Quand je suis parti écoeuré, la sous-Directrice m’a d’abord culpabilisé, limite insulté d’idiot pour me pousser à la faute, puis elle s’est rétractée (car je suis resté poli...)en me disant à plusieurs reprises qu’elle me comprenait, ce qui me faisait une belle Jambe ... Les employés autour de moi pour un salaire de misère disait ’’Courage les Gars’’ comme s’ils partaient à la Guerre’’, c’était n’importe quoi...C’est mon expérience personnelle, Il s’emmerdent pas avec les droits des salariés là bas non plus (quand j’ai vu la LOi El konnerie arriver, Nom de dieu...).
    A Précision à la base, je remplaçait avec mes 2 prédécesseurs de 3 Jours lors de cette Mission une Dépressive en Arrêt Maladie...

     

    • #1559672
      le 17/09/2016 par noname
      Courrier des lecteurs

      Ton témoignage m’a fait rire parce qu’il me renvoie à mon cours passage chez carrefour, ou c’était franchement d’un bordel sans nom. Pourtant, comme la poste c’est une grosse structure alors on s’attends quand même a une certain niveau de gestion dans ces boites ! Une des premières choses qu’on m’ait dite c’est : "beaucoup se sont mis en arrêt maladie ou se sont barrés" et après constatation les gars sont en sous effectifs, la structure incompétente à plusieurs niveau (pour recouvrer un chèque j’ai du appeler une centrale etc...) Bref même traitement et les employés le savent parfaitement vu que ce sont eux les premiers à m’en parler (j’ai même pas forcé la discussion !) mais personne ne fait rien ! C’est quelque part fascinant de voir que ceux qui font 90 % ne font rien pour changer leurs conditions de travail.

      Bon après ça a l’air clairement plus tranquille à carrefour qu’a la poste mais bon c’est mon avis perso, certain trouvent que c’est épuisant...


  • #1557803
    le 15/09/2016 par Der Krieger
    Courrier des lecteurs

    Etre salarié n’est pas une soumission, c’est hélas pour la plupart d’entres nous, du moins dans la situation actuelle, une nécessité.
    Tout le monde ne peut pas créér son activité et en vivre.
    Mais il est vrai que le salariat dans sa forme actuelle est un esclavagisme. e


  • #1557996
    le 15/09/2016 par Brice
    Courrier des lecteurs

    Bonjour,

    Je ne peux qu’appuyer ce témoignage, en y rajoutant mon expérience. J’ai bossé pendant 2 ans (par petits CDD) à la poste à Nancy en tant que facteur.
    Ca se passait plutôt bien au début, enfin surtout pour les "interims" comme moi, pour les titulaires ce n’est pas la même musique. Payés au SMIC pour bosser du lundi au samedi la truffe dehors par tous temps, c’est léger je trouve...Certaines tournées requièrent un bon physique, tout en gardant une lucidité pour répondre à la demande des gens et à ne pas faire d’erreur de distribution.
    J’ai vu des facteurs/trices de plus de 50 ans envoyés sur des tournées comme ça, comme un fait exprès, pour les faire craquer j’imagine...Ce n’était pas rare d’en voir un ou 2 péter les plombs, ou partir en pleurant -pour les factrices- les matins au bureau de tri...
    Cela s’est intensifié depuis que la poste à Nancy a fermé une plateforme (Lobau). Tous les facteurs ont été dispatchés à droite et à gauche, avec des horaires dégueulasses qui plus est.
    J’ai même entendu que dans un bureau de Nancy, ils triaient le courrier sur une table dans une petite pièce sans fenêtre.
    Tout ça pour dire que ce que j’attendais en rentrant à la Poste, c’était le service. Mais ce qui est demandé au final, c’est du rendement.

    C’est bien pour ça qu’ils font signer des CDD à plein de jeunes (dont moi) plutôt que d’embaucher en CDI. La qualité de service en prend un coup avec ces procédés (facteurs différents qui connaissent mal les tournées et les gens, ou même tout simplement le métier...)

    Du coup, tant qu’à faire du rendement, je suis parti travailler chez un concurrent allemand pour y bosser comme une fourmi, mais un peu mieux payé que chez notre chère poste...


  • #1558007
    le 15/09/2016 par Posteur
    Courrier des lecteurs

    En qualité de "fonctionnaire" de la Poste, vous votiez pour qui ? Ah pour l’herpès, j’en suis fort aise. Eh bien, démerdez vous maintenant... En fait vous vous trouvez juste dans le "privé" désormais... Bienvenue dans le monde "macronéconomique"

     

    • #1559505
      le 17/09/2016 par Nenex
      Courrier des lecteurs

      Comme si tous les fonctionnaires votaient UMPS. Moi j’etais agent RATP assimilé fonctionnaire et depuis 1981 je vote FN,comme beaucoup de mes anciens collègues.Je dis anciens, parce-que aujourd’hui ce n’est probablement plus le cas. Le grand remplacement ayant commencé il y a environ 15 ans,du moins en ce qui concerne la RATP. Vous devriez revoir vos aprioris,il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. Bien cordialement


  • #1558043
    le 15/09/2016 par esperanza
    Courrier des lecteurs

    Votre témoignage serre le coeur.
    Comment on a détruit les services publics tout en bramant sur tous les tons qu’on veut "créer du lien".
    Courage. Vous n’êtes pas seul.


  • #1558095
    le 15/09/2016 par Marcus algus
    Courrier des lecteurs

    "Il faudrait contacter les syndicats."

    et t’attends quoi pour t’encarter ?

     

    • #1559273
      le 17/09/2016 par rem
      Courrier des lecteurs

      ha ha ha ha ha ha ha ha ha , j’arrete j’ai mal aux cotes..
      excuse moi mon ami, mais croire au syndicats, c’est comme croire a la politique aujourd’hui : c’est pathétique.. ils sont corrompus comme les autres, regardé le patrimoine de certain et leurs relations et vous comprendrez tout seul..
      c’est comme dire que charlie hebdo ou le canard enchainé ( avec la clef) sont des journaux dissidents.
      allez un petit pour la route : ha ha ha ha ha !


  • #1558135
    le 15/09/2016 par H.M.
    Courrier des lecteurs

    Vous vous rendez compte qu’à une époque pas si lointaine, un Charles Trenet pouvait écrire une chanson comme "Douce France"...
    Qu’est-ce qui s’est passé ?
    Il s’est passé que, trahison des élites, prise du pouvoir par la finance et la banque, dette inextinguible, sionisme devenu tout puissant, impérialisme immonde "au nom des droits de l’homme", postes de responsabilité gangrenés par la franc-maçonnerie, j’en passe et des meilleurs... Je me rends compte après-coup que c’est un résumé de "Comprendre l’empire".
    Résultat : on vit une époque de merde. Nos élites occidentales ( les visibles comme les invisibles ) ont une responsabilité accablante. Je les hais.
    Mais à titre personnel, je pense qu’il est absolument préférable de voir la réalité en face plutôt que de faire l’autruche. C’est pourquoi ce genre de témoignage est si important.


  • #1558229
    le 15/09/2016 par Bisounours
    Courrier des lecteurs

    Bienvenu dans la réalité du secteur privé !, le socialisme Macaron et le fachisme européen.


  • #1558237
    le 15/09/2016 par dalilou11
    Courrier des lecteurs

    bonsoir
    Je confirme vos faits sur la poste ; j y ai travaillé trois mois c etait pour obtenir un cdi je vous confirme que les travailleurs de la poste sont traités comme des moins que rien ; j y allais à reculons mais le souci c’est que tout le monde s en plaint mais quand il s agit de se défendre il n y a plus personne. Mais il n y a pas qu a la poste j ai également travaille a la caf la bas c est pire que tout. Les syndicats ne servent à rien on a été plusieurs à se plaindre d une chef harceleuse mais au final elle a eu gain de cause .le système est celui de la guerre 39.45 c est à dire la délation ;les cdi vont tout simplement accuser à tort les cdd de faits injustifies tout cela pour ne pas etre la cible de cette femme qui nous a servi de chef.mais bon le système aime les esclaves


  • #1558371
    le 16/09/2016 par Gibis
    Courrier des lecteurs

    Cher Postier,
    Très touché par votre courrier, je voudrais vous adresser quelques mots de soutien.
    Vous êtes évidemment dans une situation très déplaisante et comme des millions de gens vous subissez des pressions idiotes de la part de votre hiérarchie, qui ne voit plus que la "rentabilité" financière .....
    Mais contrairement à ce que vous écrivez, vous ne "tapinez" pas et je suis au contraire convaincu qu’a votre place et à votre manière, vous résistez efficacement aux dérives actuelles du système en défendant l’intérêt des usagers en leur "rendant service" comme vous aimez le faire .....
    Par ailleurs, je ne peux évidemment absolument pas me permettre de parler à la place d’Alain Soral, mais je ne pense pas du tout qu’il dirait que vous "tapinez" pour le système et je crois au contraire qu’il a beaucoup d’estime pour les gens comme vous, qui se battent sur le terrain quotidiennement pour tenter d’aider les humbles.
    Recevez, Cher Postier, mes cordiales salutations !!!


  • #1558390
    le 16/09/2016 par dav
    Courrier des lecteurs

    Il faudrait contacter les syndicats.

    la blague

    ce sont eux qui vous ont mis dans le merde mon cher ami

     

    • #1558449
      le 16/09/2016 par Fred79
      Courrier des lecteurs

      Exact !
      Les syndicats dans le privé comme dans le public, ce sont eux qui tapinent pour le système, du moins les dirigeants.
      Et les bases militantes font comme les CRS, elles obéissent aux ordres sans se poser de questions.


    • #1558524
      le 16/09/2016 par Victor
      Courrier des lecteurs

      Le capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme...
      le syndicalisme... c’est le contraire (Coluche)


    • #1558909
      le 16/09/2016 par DUCROS
      Courrier des lecteurs

      T’étais pas obligé de leur faire confiance. Rien ne t’y forçait. T’as un logos, sers-t’en. A quoi ça sert que Soral se décarcasse à pédagogiquer ?


  • #1558460
    le 16/09/2016 par Cedric
    Courrier des lecteurs

    Je pense que les "futurs Montaigne" avocats, médecins, ingénieurs de la rue de Flandre doivent être très choqués de votre vision des choses...
    Concernant la poste, j’ai une anecdote rigolote : je voulais arrêter mon boulot de maçon il y a quelques années (2011). J’ai fait une tournée avec un pote qui pouvait m’y faire rentrer et j’ai halluciné. Il faut rouler, distribuer les AR, reprendre des sacs pleins à craquer, attendre les rouleurs en vélo, ramener les paquets et lettres non distribuées et/ou perdues au dépôt, mais aussi...peu de gens le savent : trier le courrier et surtout trier des kilos de pubs. Tout ça pour 1200e/mois. Un postier en vélo peut y passer la journée complète. Ce boulot est inhumain. Rien à voir avec le nanar "bienvenu chez les ch’tis". Scandaleux.


  • #1558462
    le 16/09/2016 par Du guesclin
    Courrier des lecteurs

    ce n’est pas qu’à la poste ; c’est un peu partout pareil ; notre monde est devenu un monde d’enc...

     

    • #1560080
      le 18/09/2016 par Yasmine
      Courrier des lecteurs

      Et le monde ne moufte pas ; aime t-on ça ? Où subit-on l’expérience de la grenouille MORTELLEMENT piégée par une eau chauffée à feu doux ?


    • #1560674
      le 19/09/2016 par Berlioz
      Courrier des lecteurs

      Il n’y a pas à chercher midi à 14 heures... Le sadisme c’est du sadisme, rien de plus.


  • #1559702
    le 17/09/2016 par lmanu59
    Courrier des lecteurs

    On est avec vous, cher Postier. Les salauds qui ont mis la France dans cet état vont le payer car, on n’oubliera rien.


  • #1560330
    le 18/09/2016 par Vince
    Courrier des lecteurs

    Comme tous les services publics... C’est exaspérant. Ils ont tout détruit sous couvert d’économie et pourtant nous n’avons jamais eu autant d’impôts. Par contre la BCE peut imprimer 1000 milliards pour les bourses, ça ne gène personne. En 5 ans Sarkozy avait économisé 11 milliards en détruisant la Police, la justice, la poste, l’armée, etc. Par contre il a fallu 600 milliards pour les banques et soutenir le dollar en vendant l’or de la France.
    Clairement nous sommes des esclaves, vous, autant que le contribuable qui ne travaillerait pas. Le pire est que la bourgeoisie de Saint Germain ne consomme plus... Pierre Jovanovic Dans Independenza TV expliquait avoir vu des antiquaires de la rue des Saints Pères fermés, des plans de licenciements chez des chaînes de magasins réservées au très riches.
    Finalement on va tous être au même niveau à peu de choses prêt. Les gens qui profitent du système ne sont pas en France. Et je me réjouis que la bourgeoisie commence à sentir ce que nous vivons. Ils peuvent aller où ils veulent, ce sera pareil. Aucun pays n’est épargné.
    Pour l’après il faudra nationaliser, c’est essentiel. Nationaliser pour une raison très simple : plus on produit à grande échelle, moins les coûts fixes s’appliquent au prix. C’est vrai sur l’électricité qui est notre meilleur atout économique. Si vous avez demain une usine totalement robotisée, le véritable enjeux sera le coût de l’électricité et la formation.
    Donc nous ne devons pas perdre espoir. Cet électro-choque est nécessaire. Quand nous passerons cette sale période qui approche, ceux qui auront tout fait pour survivre pourront profiter d’une nouvelle époque avec un bon technologique.
    Nous pourrions le faire maintenant (avec 1000 milliards on fait beaucoup), mais nos maîtres en ont décidé autrement.


Commentaires suivants