Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Cours d’arabe à l’école : Philippe de Villiers contre Najat Vallaud-Belkacem

Il était écrit que ces deux-là finiraient par se rencontrer, et se heurter. Malgré le respect que le vicomte doit aux dames, il rentre dans le chou du ministre de l’Éducation nationale socialiste à l’occasion de la dernière sortie en date de la petite Marocaine aux pieds nus, cette légende rurale, qui lance les cours d’arabe à l’école (française). Le dossier est épineux, symbolique, et électoral, trois raisons de prendre feu dans la France pré-insurrectionnelle de 2016.

 

Avant d’entrer dans le duel politique, écoutons cette directrice d’école témoigner (assez brutalement) de l’enseignement de l’arabe à l’école, dit aussi ELCO (enseignements de langue et de culture d’origine) qui existait avant Belkacem et qui était destiné aux ZEP (avril 2016) :

 

À l’Assemblée nationale, la droite avance que les ELCO ont subi une certaine dérive, ce à quoi Belkacem répond (mai 2016) :

 

D’abord, la provocation de Belkacem n’est pas qu’une provocation. Elle ne fait qu’appliquer les ordres du président Hollande, qui est prêt à mettre le feu au pays entier du moment qu’il peut passer le premier tour en 2017, sauf si le CRIF a décidé que ce serait Manu (Valls, pas Macron). Pour la gauche socialiste, il s’agit d’une énième tentative de récupérer le vote arabe, dit aussi vote des banlieues, des quartiers, ou de la diversité, pour l’élection présidentielle. En matière de culot, ou de chutzpah, Sarkozy est battu à plate couture.

C’est à Creil, en Picardie, que l’enseignement de l’arabe fait sa rentrée au collège, comme nous l’explique Le Parisien du 16 octobre 2016.

Longtemps mis de côté, cet enseignement a fait son entrée dans les collèges Gabriel-Havez et Jules-Michelet, à Creil. Une première dans l’Académie d’Amiens. Cette expérimentation est menée par le biais des dispositifs bi-langues, qui permettent d’apprendre deux langues vivantes dès la 6e. « C’était l’opportunité de concevoir un enseignement cohérent, décrypte Jacky Crépin, directeur de l’académie. L’idée est de traiter enfin l’arabe comme toute autre langue vivante. »

« Beaucoup pensent que la langue arabe est enseignée différemment, alors qu’elle l’est au même titre que l’anglais ou l’allemand », insiste Pierre Pompier, principal au collège Gabriel-Havez. Dans son établissement, ils sont 23 à suivre l’option anglais-arabe, tandis qu’à Jules-Michelet, la classe compte 18 élèves.

On rappelle que l’arabe est parlé dans 22 pays, et que la population française d’origine arabe compte dans les 5 ou 6 millions de personnes, on ne sait pas trop. Les identitaires avancent le nombre de 10 millions (pour effrayer le Français moyen), les statistiques officielles de l’immigration disent 8,9% d’une population de 65,8 millions d’habitants, en majorité d’origine africaine, soit un peu moins de 6 millions d’individus. Auxquels il faut ajouter 6,4% de nationalité étrangère, soit 4,21 millions d’étrangers sur le sol national. Effectivement, le tout fait dans les 10 millions, mais avec 60% de Français et 40% d’étrangers. Source de confusion... politique. Les uns votant, les autres pas.

Si l’on considère l’arabe en France comme une langue étrangère, à l’instar de l’anglais ou de l’allemand, il n’y a rien à dire. Si l’on considère que l’enseignement de l’arabe dans les petites classes va favoriser le communautarisme qui plombe les banlieues, alors là il y a problème. Peut-on apprendre l’arabe alors qu’on parle mal le français ? Le Parisien, qui est clairement une extension du ministère de l’Intérieur, donne la parole à deux témoins qui vont dans le bon sens :

À la sortie des classes, le ressenti des parents est positif. « J’ai connu l’époque où l’on se cachait presque pour prendre des cours d’arabe alors c’est vraiment une bonne chose », sourit Farouk, père d’une collégienne. « Enfin ! », lâche Sophie, mère d’un enfant de 13 ans. « C’est positif de clarifier cet enseignement qui ne méritait pas d’être mis de côté. Surtout dans la période actuelle. »

La thématique de l’école était déjà brûlante ; en versant l’idée des cours d’arabe dessus, c’est carrément l’incendie. C’est ce que dénonce Philippe de Villiers à TV Libertés :

 

Reconnaissons que le ministre incriminé n’est pas vraiment une spécialiste de la langue française :

 

Ceci étant dit, il est bon que ces dossiers chauds soient sur la table de la République. Il n’y a pas de tabou, on doit pouvoir discuter de tout, qu’on soit du côté de Najat ou de Philippe. Et trouver des solutions, qui prennent en compte les points de vue de ces deux pôles, ce qu’ils représentent, et leur vision de la France. Il n’y a pas de points de vue opposés irréconciliables.

 

L’école française cristallise tous les problèmes, lire sur Kontre Kulture

Najat Vallaud-Belkacem, sur E&R :

Philippe de Villiers, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

136 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ancien prof je sais d’expérience que lorsque des élèves maghrébins veulent se foutre de la gueule d’un prof, ils s’interpellent en arabe . Qu’est-ce que ce doit être aujourd’hui !

     

    • Oui moi aussi,mais en patois !!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Aujourd’hui ? Maintenant c’est plutôt les profs qui se foutent de la gueule des élèves avec leur théorie du genre et autres discours politiquement correcte. Les dégâts qu’ils commettent sont bien plus grands que les quelques insultes lancées à la tête du prof.


    • Ancien écolier aujourd’hui universitaire, je sais de mon vécu que lorsque des élèves de toutes origines veulent se foutre de la gueule d’un prof, ils l’insultent en chuchotant entre eux lorsque le prof à le dos tourner ou à la cours de récré.


    • Vous pensez que les maghrébins parlent arabe ?
      Mauvaise analyse.
      Les anciens vous le diront. ils ne comprennent ni ne parlent l’arabe.
      Tout juste quelques mots comme en Anglais.
      Donc encore un débat pour mettre le curseur sur les musulmans.
      Pourquoi faites vous la promo de Devilliers ? Sous prétexte qu’il y a Valaud en face ?
      Ne varietur
      Lavrov


    • L’école a bien changé depuis les années 60 ou j’étais en primaire .A cette époque c’était les maîtres et les maîtresses comme on les appelait qui dominaient leurs élèves et ils savaient tirer les oreilles et même des gifles pour ceux qui exagéraient un peu, pas un qu’il soit immigré ou non ne se rebiffait ils respectaient les profs (et les flics aussi ) !Mais en aucun cas il n’y avait d’interpellations entre élèves en arabe en yiddish ou que sais-je, ça n’existait pas ! Giscard en 74 et Mitterand en 80 pour satisfaire les grands patrons esclavagistes comme Bouygues ont ouvert le pays aux nouveaux immigrés qui sont arrivés avec la mentalité du droit de revanche sur la France par rapport à la colonisation , alors que la plupart ne l’ont jamais connu !


    • à lavrov

      "Donc encore un débat pour mettre le curseur sur les musulmans."

      pas de doute avec des patriotes comme vous (si vous en êtes, je ne sais pas) Soros et son agenda mondialiste peut dormir sur ses deux oreilles.

      l’apprentissage de l’arabe dans les classe élémentaires, éventuellement au détriment de l’allemand ou de l’espagnol, si vous n’y voyez qu’un "débat" et pas un glissement culturel considérable, et un marqueur fort, on ne peut plus rien faire pour vous.

      essayer de penser un peu plus large que le coin de votre rue, et plus loin que le débat du jour, mais à 10, 20 ou 30 ans, et au rythme auquel vont les choses : cela vous semblera peut être plus clair.

      grenouille dans une casserole d’eau, cuisinière allumée.

      amicalement.


  • La France est en voie de disparition tout simplement par sa dénatalité : les 3/4 des bébés naissants en Ile de France sont dépistés à la drépanocytose, maladie génétique portée par les Africains... Bientôt la France sera à l’image de son équipe de "France" de foot : aux 2/3 africaine .

     

    • En France on parle français c’est un message que j’ai très bien compris petit clin d’œil à Eric Zemmour (que je n’aime pas du tout) sauf que dans certains pays arabe voir dans un pays avec un état islamique comme l’Iran et la Turquie voir dans beaucoup pays africain y’a des cours de français dans les lycées et universités. Je suis nationaliste, les nationalistes de souches devraient militer plutôt pour qu’ont apprennent le Corse, le breton , le basque, d’avantage, les langues que vos ancêtres parlaient.
      Si on commence à dire que l’Arabe est une langue d’invasion que dire de l’anglais ?
      Je pense pas que Jeanne d’Arc parlait un mot d’anglais.


    • Je me permets un petit correctif du propos —> ...Bientôt, la France sera à l’image de son équipe de " France " de foot : aux 3/3 française...


    • @Yasmine

      Je me permets à mon tour un petit correctif du propos —> ...Bientôt, la France sera à l’image de son équipe de " France " de foot : aux 2/3 française de papiers


    • @ Yasmine

      La bonne blague, tout le monde en Europe ricane à propos de notre équipe de foot africaine... Alors que dire des ricanements des français.


    • Yakin, Tu fais l’idiot ou tu nous prends pour des idiots ? Il n’y a peu d’anglais qui émmigrent en France, non ! Il faut plutôt chercher à comprendre ce que veut signifie cette opération.


    • Dans 10 ans d après les estimations, 48 à 52% des naissances sur le territoire Français seront extra européenne à l heure actuelle, c est 38-40% c est déjà trop, oui ce pays est déjà mort, on assiste en direct à son effondrement, et oui en Ile De France c est 74% , le patriotes de 2016 se bats pour une France de demain a minorité blanche , c est juste des chiffres des faits, alors au final apprendre la langue arabe qui sera de toute façon la langue parler en France dans quelques décennie, c est logique, mais pas chez moi, qu ils aillent se faire mettre.


  • A part ça il n’y a pas de complot...

     

    • Les langues étrangères reconnues...
      mais pas les langues régionales (corse, breton et autres) qui ne sont pas reconnues mais en plus condamnées.
      "Il n’y a qu’une langue de la République, c’est le français ..." hurle alors Mr Valls.
      Je ne parlerai pas non plus de ceux qui, à la cantine scolaire (à l’inverse de ceux qui ont un problème avec le non-halal) n’ont aucun problème avec le non-casher.
      Tout simplement parce qu’ils n’y sont pas... à "l’Ecole de la République".


  • Donc des agents de l’étranger pour enseigner l’arabe littéral (même pas le dialecte des parents, donc) ; ...le PS méprise décidément ceux qui forment son réservoir de voix, vu qu’ils se disent : "les jeunes beurs maitrisant mal le français, pourquoi les ennuyer avec l’espagnol ou l’allemand" : et de fait, ils enterrent définitivement le modèle assimilationniste, mais vu que c’était dans les cartons depuis un moment... c’est pas surprenant ; cette dernière carte à jouer pleine de mépris sera insuffisante, l’électorat maghrébin votant de toute façon traditionnellement peu.
    Bravo à de Villiers, réel lanceur d’alerte.

     

    • Oui des "agents étrangers",du style de ceux qui ont contribué à salafiser et "wahaabiter" l’Algérie dans les années 70/80 et on a vu ce qui s’est passé ensuite...
      Le blogueur algérien Aldo Stérone en parle très bien dans une de ces vidéos :https://www.youtube.com/watch?v=f87...


    • Bien vu ! De toute façon il n’y a plus rien a attendre de ce gouvernement rousseausite-égalitariste-socialiste ! C’est ni la langue de Goethe (allemand) ni le russe qui seront mis en avant par les défenseurs idéologues du mondialisme, soit dit entre nous, produit évident du libéral-socialisme. Historiquement, le socialisme considère chaque être humain qui s’incarne comme vierge de toute influence ( niant l’esprit donc ). Seules les conditions sociétales et sociales le construisent en tant qu’individu. La famille....EXIT ! La différence sexuée....EXIT ! la dimension spirituelle en l’homme....EXIT ! Deux siècles de célébration de leurs maîtres : Voltaire et Rousseau ! Qui en dit long sur la déliquescence actuelle !


  • Il serait bon de diffuser la vidéo d’Aldo Sterone sur l’apprentissage de l’arabe en France et les dérives qu’elle a eu dans les pays du Maghreb.
    https://youtu.be/f87wylJwvcE


  • C’est du génocide culturel.

    Si le colored apprend sa langue maternelle au lieu de faire l’effort d’apprendre le français,

    à l’âge adulte, il sera ni français ni de son pays d’origine.

    Il ne sera pas français, ne parlant pas ou insuffisamment la langue de son pays d’accueil
    Il ne sera pas de son pays d’origine pour n’y avoir jamais vécu

    Il sera apatride : une chose.hors sol.

    Et en définitive, les postures démagogues de NVB ne convainquent personne

     

    • @Francois Desvignes

      C’est du génocide culturel.
      Si le colored apprend sa langue maternelle au lieu de faire l’effort d’apprendre le français,
      à l’âge adulte, il sera ni français ni de son pays d’origine.
      Il ne sera pas français, ne parlant pas ou insuffisamment la langue de son pays d’accueil
      Il ne sera pas de son pays d’origine pour n’y avoir jamais vécu
      Il sera apatride : une chose.hors sol.

      Il suffit de se promener en ile de France pour voir le nombre de personnes qui maîtrisent mal le français, je ne parle pas forcément d’accents, mais de vrais accrochages phonétiques et du manque de vocabulaire ce qui nous en dit long sur le flux constant migratoire et les conditions d’accession à la nationalité.
      Certains n’ont pas attendu la mise en place de l’Arabe pour être déjà dans une posture d’apatride


    • François, un maximum d’apatrides, c’est exactement le but recherché. Parce que ces bipèdes hors sol, vont se comporter comme des sauvageons, terme cher à un certain politicard ! Surtout avec une bonne dose d’endocrinement de la part des "enseignents"...


    • S’il y avait des écoles arabes, on les qualifierait immédiatement "d’écoles coraniques", voire "salafistes".
      Par contre, ce qu’on évite de dire c’est que les écoles juives sont... des écoles sionistes.
      Et croyez-moi, c’est certainement pas l’Histoire de France qu’on y apprend.
      Faites un test. Demandez à un de leurs écoliers de citer une grande période ou de raconter un grand personnage de l’Histoire de France.
      Il n’y a qu’un seul qui a été spécialement formé... pour mieux la manipuler "dans le bon sens".


    • Sauf que pour être français il ne suffit pas de parler français... Pour être français il faut être soit née d’ancetres français soit être reconnu comme français par les français eux même.

      Mais sinon tu as raison, la plupart des extra européen vivant en Europe sont des appatrides aux même titre que les bobos gauchos.


  • Instaurer ceci alors que l’on éloigne du latin et du grec (j’ai le regret de n’en avoir jamais fait, pour un descendant d’italien...)
    Les langues européennes (en priorité latines et regionales) jusqu’au russe devraient être privilégiés qu’elle honte...


  • Villiers se laisse aveugler par sa détestation de l’islam qu’il assimile à l’arabité, alors que si l’on veut un monde multipolaire qui ne soit plus dominé par les Anglo-Saxons, il faut évidemment que l’on apprenne dans nos écoles les autres grandes langues de civilisation : arabe, bien sûr, mais aussi chinois, russe, espagnol, portugais, turc et persan... C’est avec cela qu’on aura une société ouverte et moins influencée par le mode de pensée anglo-américain.

    Bien sûr, les cours de français restent une priorité, mais se scandaliser qu’on enseigne l’arabe est lamentable - le seul scandale serait que cette langue soit réservée à des gens en raison de leur origine communautaire, mais ce n’est pas une fatalité.

     


    • le seul scandale serait que cette langue soit réservée à des gens en raison de leur origine communautaire, mais ce n’est pas une fatalité.



      Ça commence à Creil quand même... Si l’on considère la Loi qui veut que le début détermine le reste du processus, l’on est déjà fixé. Pas la peine de faire un dessin pour connaître quel public sera en premier lieu intéressé par ces cours.


    • Merci Aurélien, ton commentaire va, lui au moins, dans le sens de la réconciliation et de l’intelligence ! L’arabe ouvre des portes, il n’en ferme pas. Comme le français et toutes les langues ...


    • Hahaha, une "société ouverte" façon Open Society de notre bon ami (et bienfaiteur de l’humanité accessoirement) Gyorgy Soros peut-être ? xD

      Sinon peu importe la deuxième langue, qui n’est pas le problème... Il s’agit surtout d’apprendre correctement le français pour commencer. Et ensuite de dénoncer la poubelle à ciel ouvert qu’est devenue la France ! Avec ses cohortes tous les jours plus grandes de traîtres aux doubles allégeances (et uniques de facto pour ceux qui profitent allègrement de la double nationalité permettant de donner l’illusion...). Et ne croyez surtout pas que je sois restrictif au niveau des pays concernés, un seul dépasse d’ailleurs tous les autres (suivez mon regard)


    • Pour votre info moins de 5 pour 100 des maghrébins connaissent l’arabe(contrairement à l’Égypte,l’Arabie....),l’arabe n’est utilisé que pour l’étude de l’islam dans les écoles coraniques.Il n’y a aucune traduction du Coran en algérien,marocain,tunisien....Donc vouloir apprendre l’arabe ne sert qu’à l’islamisation.


    • "Villiers se laisse aveugler par sa détestation de l’islam qu’il assimile à l’arabité"@aurélien.

      Et à raison !!!
      Car il y a un lien très fort de causalité entre arabité et islam,le Coran étant écrit en Arabe (pas en langue espagnole ni en kabyle) et nombre d’exégètes affirment qu’il faut savoir parler cette langue pour pouvoir en comprendre toutes les subtilités !!
      "Quand je rentre dans une librairie (ou une bibliothèque arabe dans un pays arabe,la moitié voire les 3/4 des livres sont des livres de religion et qui ne parlent que d’une seule religion qui est en générale l’islam sunnite arabe."Aldo Stérone.
      "Si vous achetez un livre dans un pays arabo-musulman ,c’est qu’il a été approuvé par l’état et qu’en général il est dans la ligne du discours étatique,la majorité des livres qui sont subventionnés sont des livres qui vont traiter de sujets islamiques en général..."Aldo Stérone.
      Bref apprentissage de la langue arabe égale souvent propagande islamique affichée ou insidieuse ,c’est en quelque sorte le "deuxième effet kiss cool"...


    • Quel est le projet ? Faire apprendre aux élèves 7 à 8 langues vivantes ? Ou les laisser n’en choisir qu’une ou deux ? Doutant que la première solution soit la bonne, j’imagine que vous voulez laisser le choix de la langue. À partir du moment où il y a ce choix, vous n’aurez plus qu’un nombre restreint de langues, l’arabe ou le turc ou le portugais parce que ça fait classe avec les potes et parce qu’on est communautaire.
      Ce qui ne règlera pas le problème qu’on a aujourd’hui.
      À la rigueur aurez-vous l’espagnol qui est considéré comme facile par les élèves ! Il chasse d’ailleurs l’allemand parce qu’en plus la langue est vue comme classe, ça fait penser à l’Amerique, le soleil, les chansons d’été... Alors que le teuton...


    • J’ai failli rire à "grandes civilisations". À moins que tu ne parles des désormais défunts (à l’image des aztecs) magrébins pré-invasion arabe.


    • LOL j’ai déjà vu des ramassis de conneries mais alors jamais à ce point...



      Villiers se laisse aveugler par sa détestation de l’islam qu’il assimile à l’arabité




      Il n’y a pas besoin de détester l’islam pour ne pas vouloir l’arabisation de la France, il suffit tout simplement de vouloir que la France reste française.



      alors que si l’on veut un monde multipolaire qui ne soit plus dominé par les Anglo-Saxons, il faut évidemment que l’on apprenne dans nos écoles les autres grandes langues de civilisation




      Si on veut un monde multipolaire il suffit de rassembler les états européens sous une même bannière en alliance avec la Russie, combinant ainsi l’argent et les technologies d’Europe de l’Ouest avec les ressources naturelles et les grands espaces Russes et l’on devient le plus grand pôle de puissance mondiale surclassant les USA sur tout les plans, même pas besoin de suivre les foutaises multiculturelles que tu proposes, non parce qu’il n’y a aucun besoin d’apprendre des langues non européenne en Europe sauf pour les diplomates et les cadres du secteur marchand international.

      En plus dire que la Russie, l’Espagne ou le Portugal c’est une autre civilisation... Il faut vraiment ne pas avoir une grande culture générale, non parce que tout les pays d’Europe font partis d’une seule et même civilisation que l’on nomme Europe depuis des siècles.



      C’est avec cela qu’on aura une société ouverte et moins influencée par le mode de pensée anglo-américain.




      la cerise sur le gâteau si on peut parler ainsi...
      La société ouverte que tu propose c’est le modèle américain par excellence... C’est même un concept prôné par un certain George Soros, alors tu vois en n’en veut pas chez nous de ce concept mondialiste, nous en France on veut que la France soit une société française et européenne plutôt qu’une bouille culturelle dite société ouverte qui n’aurait plus rien en commun avec l’originale.

      Franchement cette rhétorique de bobo gaucho ça commence a bien faire.


    • Aurélien362 : parce que vous connaissez quelqu’un qui aime l’islam à part les musulmans ??!! Vous savez très bien que d’imposer cette langue en priorité n’est pas anodin puisqu’en effet, les autres langues n’ont pas été proposées, ce qui montre bien qu’il y a la volonté de mettre de l’huile sur le feu. Ils auraient proposé le javanais, tout le monde s’en ficherait. donc, bien sûr que le but est d’arabiser le plus possible l’Europe et la France en particulier. et le fait que ce soit dans des petites écoles n’est pas sans risque aussi, car lorsque l’on sait par qui et ce qui sera enseigné, il y a de quoi voir le danger qui plane sous cette fausse bannière d’apprendre aux gens à communiquer. Donc que les étrangers apprennent la langue du pays dans lequel ils ont décidé de vivre. Point barre. Essayez d’aller dans un pays ( Quebec par exemple, si vous ne parlez pas la langue du pays, et si en plus vous n’avez ni argent, ni emploi : vous serez éjecté vite fait, et ce serait normal ). Vous pensez que la chine va imposer la langue de leurs immigrés dans leurs écoles ?


    • Quand je lis vos réponses, je me rends compte qu’hélas, vous ne connaissez pas la réalité du monde, sa froide réalité, pas celle que fantasment les bobos, les partisans du choc des civilisations - finalement tout ça, c’est un peu la même chose.

      Vous parlez de la Russie ? Allez donc un peu vous intéresser à la civilisation russe. Elle ne se pense absolument pas comme identique à la civilisation française - ce qui ne l’empêche pas d’avoir un tropisme pour cette dernière. En Russie, on se tourne tantôt vers l’Europe, tantôt l’Eurasie, tantôt l’Asie Orientale. Et l’apprentissage des langues - chinois, turc, etc. - qui peuvent favoriser ce projet géopolitique est encouragé.

      Vous avez le droit de détester l’islam ou de considérer les Arabes comme une sous-civilisation, mais sur un site qui parle de réconciliation nationale et de monde multipolaire, c’est montrer que vous n’avez pas bien compris le message.

      (J’ajoute que voir en quiconque prône un monde multipolaire, avec ouverture sur ses grandes civilisations et indépendance vis-à-vis du monde anglo-saxon, un "bobo gaucho", témoigne de l’inanité de votre vision géopolitique. En gros, vous êtes les crétins utiles du mondialisme je le crains...)


  • J’ai une solution !!

    Et si on enseignait la shoah en arabe ?

    cours deux en un comme le détergent

     

  • M. Belkacem ? a t-elle des enfants ? est-elle mariée ? a t-elle une âme ? où est l’être humain ? où est son cœur de mère ?

     

    • De toute façon on en est là.
      Si dans le Christianisme la Vierge fascine par sa pureté...
      — la République c’est les Femen... dont l’une est désormais l’effigie de Marianne sur le timbre national.
      — Quand au Judaisme c’est Madonna (convertie, rappelons-le). C’est certainement la seule religion qui devait lui rester et qui convienne le mieux à ... ses "aspirations sirupeuses".


  • La digestion de la période coloniale ( quoi que celle ci perdure avec la Françafrique) génère une surproduction de bile qui doit visiblement agir sur la rationalité des uns et des autres.Toutes les arguties sont bonnes pour la mise au pilori.Le communautarisme ( qui n’existe réellement que dans les communautés juives et homos,celles qui imposent leur diktat au pays ) fantasmé et pourquoi pas un prosélytisme religieux déguisé le tout, bâti sur des procès d’intention à en faire pâlir les plus chevronnés des paranoïaques !!!
    Il faut savoir raison gardée et ne pas se laisser emporter par un pathos sur- dimensionné .
    "Il est facile d’obéir à la sagesse, elle ne commande rien d’impossible."
    Étienne de Jouy


  • Ils favorisent surement l’apprentissage de l’arabe à l’école pour éloigner les jeunes des cours donnés dans les mosquées.

    De leur point de vue, c’est une politique du moins pire.


  • On détruit un pays et son histoire en supprimant sa langue qui est un mode de pensée, d’analyse, de compréhension, de vie, d’évolution, etc... Il est clair que le but visé est de détruire la France ( l’Europe ) , depuis le temps qu’ils sont jaloux de sa culture, son patrimoine, son charme, son élégance, sa gastronomie, ses arts, son aura ( un peu écornée depuis quelques décennies ), ses paysages, ses institutions, ses valeurs, etc...et tout ce qui fait que la France a toujours évolué au fil des siècles, malgré le fait que certains freinent justement cet élan et pour cause, on le voit maintenant. Détruire la langue d’un pays c’est détruire le peuple qui l’a construit, défendu. La Langue française ( la plus belle du monde et j’assume ce chauvinisme ! ) a longtemps été la langue des élites à travers l’Europe et ailleurs, et ça aussi, ça ne plait pas. Détruire la langue d’un pays est détruire son avenir car le passé ne sera plus compris. Ce qui se passe est un énorme fléau et peu s’en rendent compte hélas, et ceux qui essaient de se défendre sont traités de tous les noms. La France est en train de mourir au profit de gens apatrides en utilisant des gens qui vont la faire régresser vitesse grand V. Quelle insulte à tous ceux qui l’ont portée vers le haut depuis des siècles.

     

    • Exactement, on détruit la France et l’Europe par ce genre de pratiques.


    • @demitrius
      Sans blague, vous en faites un peu trop. J’aime ce pays, ma seule patrie mais faut aussi reconnaître qu’elle était dans le caniveau quand d’autres civilisations se trouvaient dans la lumière, à part Dieu rien n’est éternelle, même pas la France. Rassurez vous, à mon avis aucun rejeton n’apprendra l’arabe sans passer par le français qui restera sa langue de référence pour la compréhension du reste de son instruction, l’arabe compris et par déduction je pense qu’il évoluera vers une meilleur maîtrise du français. Je n’encaisse ni Najat, ni l’autre donneur d’info qu’on ne trouve plus !


    • @Demy

      N’importe quoi, avec une mentalité pareille on ne fait plus rien...

      Rien est éternelle et alors ? Ce n’est pas une raison pour se laisser faire... Franchement pas étonnant que la France est aujourd’hui colonisé avec des cocu mentaux de ton genre qui accepte tout sans même comprendre les ressorts idéologiques qui sous tendent ce genre d’actions.


  • A neuilly, on apprend le chinois. Ca sent plus l’argent et moins le souffre. Politiquement, c’est acceptable. Culturellement pourquoi pas ? Par contre l’arabe, langue du coran et des terroristes, non. Au magreb ils enseignent le français prioritairement, les panneaux sont en français, ils ont la rancune tenace les arabo-berberes.

     

    • Il n’y a pas des millions de chinois en France la voila la différence, enseigner le chinois à quelques bobos ne conduira pas à favoriser la substitution ethnique en cours.


    • Tu devrais étudier les courbes de naissances dans les société occidentales depuis qu’on tient des statistiques. L’homme moderne ne fait plus d’enfants. Et l’homme moderne est occidental. L’arabe dés qu’il s’occidentalise ne fait plus d’enfant non plus. Le grand remplacement cest mathematiquement une theorie inepte.


    • C’est pas ce que dise les statistiques de dépistage de la drépanocytose, ni ce que disent les statistiques des naissances en Seine Saint Denis...

      D’ailleurs si tu regardais un peu du coté du Royaume Uni tu verrais que ton argumentation est inepte car il est clairement démontré que le nombre d’anglais diminue à chaque génération pour devenir de plus en plus minoritaire dans leurs propre pays, maintenant explique moi en quoi ce qui est vrai pour le Royaume Uni ne l’es pas pour la France ? Après tout nous avons le même type d’immigration en proportion équivalente.


  • je m etonne que sur e&r on repete le chiffre de 6 millions de musulmans en France.

    la réalité est certainement superieur a 15 milions .

     

  • L’Arabe est une langue magnifique est d’une richesse incommensurable, énormément de Français de "souches" l’apprennent adultes.
    Pourquoi pas à l’école !?
    Le Français est bien appris à l’école dans de nombreux pays dit arabes...

     

    • @Aldebaran

      L’Arabe est une langue magnifique est d’une richesse incommensurable, énormément de Français de "souches" l’apprennent adultes.
      Pourquoi pas à l’école !?
      Le Français est bien appris à l’école dans de nombreux pays dit arabes...

      Qui vous a dit que l’arabe et de manière générale les langues sémitiques étaient moches ? ce n’est pas le propos !
      Feinter de ne pas voir qu’à travers la démocratisation de l’Arabe à des jeunes gosses déracinés, des Européens écrasés et honteux dans un climat tendu propre à la colonisation de toute part, cela n’est pas fait pour apaiser les choses, c’est même tout le contraire.
      À travers la langue vous savez très bien que c’est l’islam et la culture qui en est liée qui passent, toutes rattachées à ce "véhicule" très prosélyte.
      Je préfère de loin que les jeunes habitant en Europe maitrisent leurs langues anciennes, régionales et propre aux pays
      Michel Drac a raison dans 50 ans les gens parleront un gloubi-boulga de langues qui ressemblera à tout sauf du français.


    • Les pays arabes ne sont pas sous le coup d’une invasion migratoire française alors que l’inverse est vrai, enseigner l’arabe en France c’est participer à la défrancisation de ce pays.


  • Il faut savoir qu aujourd’hui pour apprendre l’arabe, la meilleure chose est de prendre des cours d arabe dans les mosquée.. Cest la ou j’ai appris..

    Faut arrêter de crier au loup quand il y en a pas.

    Par contre la chose qui me dérange, c’est que les gouvernement font rien pour le peuple et tout ce qu il font, c’est toujours pour l’anéantissement des religions..

    Peut être que le but des cours d arabe, cet d éloigner les jeune se la possibilité de d aller à la mosquée ", et de recevoir des cours gratuitement.. Et d éloigner les jeune encore plus de la religion.

     

    • C’est n’importe quoi, on est en France ici et non pas en Arabie Saoudite, la France c’est en Europe alors il est hors de question de faire apprendre des langues allogènes aux petits français, que les adultes qui le souhaitent le fasse mais que l’on laisse les enfants en dehors de ces foutaises multiculturelles.


    • Ton "peut-être" nous en dit long.
      Peut-être que c’est toi qui crie au loup.
      Peut-être que tu ne crois pas un mot des réelles motivations des instigateurs.
      Peut-être que tu les crois menteurs.
      Peut-être qu’alors leurs intentions sont à l’opposé de ton peut être.
      Peut-être qu’apprendre sa langue maternelle est une façon d’en faire des opposants perpétuels ou alors
      Peut-être que c’est pour favoriser une remigration future.
      Peut-être que tu te moques de moi...


  • C’est pas très classe comme maquillage, Najat, ça fait grosses cernes ! Lé khol, d’ordinaire, c’est pour se protéger des rayons UltraViolet. A l’intérieur de l’Assemblée ça sert à rien, y a pas de soleil.


  • Ils savent très bien, cachés derrière leurs beaux mensonges d ouverture et d infinie tolérance, où ils veulent nous mener : à l affrontement tant attendu.
    Mais qu’ils prennent bien garde que la vindicte populaire, moins stupide qu’ils ne le croient et comprenant chaque jour davantage les enjeux,ne se retourne contre eux.
    Je ne suis pas certaine que le peuple ait envie de s entretuer. Je ne suis pas sûre que leurs calculs soient les bons.
    Par contre, les dégâts infligés à notre jeunesse sont déjà considérables.
    L éducation est déjà un champ de ruines.


  • C’est la conséquence logique du relativisme culturel : l’anthropologie culturelle de l’Empire.

    Cette politique va développer le communautarisme.

    Le communautarisme est incompatible avec "la République et une et indivisible".

    Egalité et Réconciliation a raison de s’élever contre cette politique.

    Par contre, Egalité et Réconciliation n’a pas ( encore ) compris que, dans une guerre ( ici, c’est une guerre politique, culturelle, religieuse ), l’avantage appartient toujours à l’attaquant.

    Conséquence : pour gagner cette guerre il faut

    1) montrer aux étrangers qui vivent dans un pays qui participe à cette guerre contre notre civilisation que ce pays ne donne pas les mêmes droits aux étrangers ou personnes d’origine étrangère qui résident dans ce pays. Donc les gouvernements de ces pays se comportent comme des colons ;

    2) dresser toutes les personnes d’origine étrangère qui vivent dans les pays qui participent à cette guerre contre la culture Française contre le gouvernement du pays dans lequel ils vivent, pour obtenir les mêmes droits, immédiatement. Donc il faut faire conduire une guerre psychologique et une guerre dialectique en direction des personnes d’origine étrangère qui vivent dans ces pays jusqu’à ce que la loi de ces pays donnent les mêmes droits aux étrangers qui vivent dans ces pays ou jusqu’à ce que cette directive scolaire soit abolie en France.

    Si les Arabes de France comprenaient ( grâce à cette guerre psychologique et dialectique ) que leur pays d’origine va subir le même sort, dans quelques années, au nom de l’amitié entre les peuples et au nom de l’Egalité des droits, aucun Arabe de France ne s’inscrirait dans un cours d’Arabe de l’éducation nationale française. L’ultra-sioniste Alexandre del Valle n’a-t-il pas dit que "la base de l’amitié c’est la réciprocité" ?

    3) dresser les peuples qui vivent dans les pays qui livrent cette guerre contre notre culture contre leur gouvernement, en révélant et prouvant à ces peuples, grâce à internet, grâce à un réseau, que leur gouvernement collabore avec l’Empire pour détruire leurs traditions, leur culture, leur nation, leur religion.

    Donc protester ne sert à rien.

    Il faut contre-attaquer.


  • Normalement la maîtrise du français devrait être une priorité, et il me semble logique qu’on mettent le paquet pour que, non seulement, tout citoyen mais aussi personne vivant en France sache parler et maîtrise correctement la langue du pays.
    Néanmoins, au vu des réactions des pourfendeurs de l’enseignement de l’arabe, on voit que leur première préoccupation n’est pas la bonne maîtrise du français mais de s’opposer fermement à un quelconque enseignement de l’arabe.
    Il me semble que l’enjeu n’est pas de substituer l’arabe au français ni d’en faire la langue maternelle au coté de celui ci, mais de permettre à cette langue qu’elle soit enseigner au même titre que les autres langues étrangères.

    Je peux affirmer avec certitude que si des jeunes nés en France peuvent apprendre et maîtriser correctement l’ arabe classique, qui est beaucoup plus complexe et difficile que le dialecte, ils auront obligatoirement les capacités pour exceller en français.

     

    • Non-sens absolu.
      On parle de jeunes ultra-déracinés qui arrivent dans des classes ou en 6eme, vous avez 30% d’analphabètes, parfois !
      Et ils pourraient apprendre une langue difficile, sans aucune proximité, à la calligraphie totalement différente ?
      IIs seront mauvais dans les deux langues, vous pouvez en être sûr, garanti sur contrat : vous en ferez ainsi des apatrides, incultes, grands haïsseurs de la France ;
      L’enjeu c’est la culture, le rapport d’attachement pour qu’il y ait une communauté de destins (donc pas le communautarisme, dont une des voies de garage est daesh, rappellons).
      Belkacem précise que des rudiments d’arabe dès la maternelle est possible, sans contrôle du rectorat, par des étrangers !
      Si des mosquées rigoristes dispensent ce genre d’enseignement, qu’on les ferme sur-le-champ, point.
      L’émiettement d’une nation, c’est sa mort prochaine ; mieux vaut, comme il a été suggeré, réhabiliter les langues régionales.



    • Néanmoins, au vu des réactions des pourfendeurs de l’enseignement de l’arabe, on voit que leur première préoccupation n’est pas la bonne maîtrise du français mais de s’opposer fermement à un quelconque enseignement de l’arabe.



      La première préoccupation c’est en effet que la France reste française et européenne.


  • quelle hystérie !!!
    de toute manière s’il n’y aura plus de cours d’arabe à l’école y’en aura toujours dans les mosquées... associer cette langue aux racailles qui mitraillent à tout va est une belle escroquerie, tous ces terroristes de france et de belgique ne parlent et ne comprennent pas l’arabe, ça ne les a pas empêché de flinguer des innocents
    alors maintenant on interdit l’enseignement de la langue arabe, demain ça sera quoi ??? interdire le couscous qui financerait le méchant djihad :oD

     

  • Les cours d’arabe ne seront dispensés qu’en ZEP/REP et favoriseront, s’il en était encore besoin, le communautarisme.
    Mais certains, même ici, vont trouver cela très bien et se plaindront demain d’une volonté de ne pas les intégrer.....

     

    • Ouiiiii, voilà !!! les cours d’arabe ne seraient pas uniquement enseignés en ZEP !
      jusque là vous avez bon, mais ensuite vous vous trompez.
      Car tous les français pourraient en suivre les cours, et je dirais même surtout les français de souche !
      on va donc bien là contre le communautarisme et non en faveur du communautarisme !!!
      dommage car votre commentaire commençait bien mais ensuite il a bifurqué ....

      amicalement
      un français de souche


    • @Fred



      un français de souche




      Socialiste apatride de souche serait plus exacte je pense... Non parce que cette dialectique est la même que celle du parti social-traitre( dit PS).

      Non parce qu’arabiser les jeunes français ne serait pas du communautarisme en effet, ce serait simplement l’enterrement de la France, et ne me parle pas de l’anglais car depuis que l’on enseigne massivement cette langue on a transformé la France en foire anglo-saxonne sur le modèle des USA.

      Alors que l’on enseigne des langues européenne est tout a fait légitime étant donnée que la France est un pays européen mais que l’on enseigne massivement des langues allogènes c’est de l’infamie et de la trahison.


  • En quoi l’enseignement de la langue arabe est est une chose mauvaise ?
    Les français sont bien heureux d’aller passer leur vacances au Maghreb ou en Afrique où presque tout le monde français ;
    Pourquoi les français ne devraient-t-ils pas apprendre l’arabe ?
    Apprendre une langue étrangère quelle qu’elle soit est toujours enrichissant.
    Je comprends la réticence des gens du fait que cette mesure soit proposée par une dégénérée comme Najet Belkacem, biensur il y a peut-être une idée malveillante derrière tout ça mais le fait que les enfants puissent apprendre l’arabe ne va pas les rendre terroristes.
    On retrouve là le côté "hautain" français ; " Tout les peuples doivent apprendre le français, par contre nous français noue ne devons apprendre aucune autre langue inférieure"

     

  • Le linguicide du Français est en marche. Le but : réduire la langue de Molière à un patois, à un dialecte régional en concurrence avec d’autres dialectes : l’Arabe, le Corse, le Breton, pour, à terme, désigner l’Anglais comme langue nationale française.

    En guise de résistance, j’invite tous les patriotes qui posteront un message à en soigner particulièrement l’orthographe et la grammaire.

     

    • A propos de soigner la grammaire et l’orthographe, je crois que les noms et adjectifs de nationalité ne prennent de majuscule que s’il s’agit d’un nom de nationalité d’une personne, pas de langue. On dira ainsi, le Chinois parle le mandarin. Si je me trompe, merci de me corriger.
      Autre chose, peut-être que les lumières qui nous gouvernent préfèrent que les jeunes apprennent l’arabe dans les écoles publiques plutôt que dans des écoles coraniques, difficiles à surveiller. Ont-ils vraiment tort sur ce point ?


  • Au collège ;de mon temps , on pouvait prendre l’arabe en 2 ème langue .
    2016 On passe un cap
    Mais la communauté arabo-musulmane n’a pas attendu NVB pour l’apprentissage de l’arabe littéraire(et enseignement coranique ) ; puisque les enfants vont l’apprendre dans les mosquées ou chez des "soeurs" musulmanes....et ça se bouscule au portillon ;les mosquées refusant des nouveaux élèves chaque années ! Il y a une différence notable et pas des moindres c’est sa gratuité !
    Faut compter environ entre 150 et 250 euros pour l’enseignement de la langue et du coran dans une mosquée ! Donc cela devrait faire un carton !


  • C’est ce que je dis toujours en Algérie, à qui veut l’entendre : pourquoi enseigner le français, comme langue seconde, bien avant l’anglais et le berbère ?!!! Continuez à taper sur les faux ennemis de la France ... au lieu de vous attaquer aux véritables. Décidément, soit vous ne comprenez rien à rien, soit vous êtes lâches ! La francophonie est riche de 160 millions de locuteurs et de potentiels acheteurs de produits français. Mais non, vous n’avez encore rien saisi ...

     

    • Qu’est ce qu’on en a rien a faire de la francophonie, ici c’est l’Europe pas le monde entier alors vos jugements de valeurs...

      Sinon question acheteurs potentiels notre commerce extérieur se fait quasi exclusivement en Europe(l’Algérie c’est 1% du commerce français) et de toute manière la patrie est plus importante que l’argent.


  • La seules chose de scandaleuse ici, c’est que le petit Maghrébin soit systématiquement ramené à ses origines et donc à la langue arabe ! Que chaque élève soit libre de choisir une Seconde langue issue du bassin méditerranéen ( anglais, allemand, turc, italien, arabe, espagnol etc. ) dés l’accession au collége, cela et rien de plus...


  • Belkacem, ministre de l’éducation "Nos ancêtres sont arabes" :
    http://www.lepoint.fr/politique/nos...

    A noter que Nice, la Franche-comté, la Normandie et la Bourgogne sont gauloises.


  • La trahison de la nation française est infinie. Il suffit de bien chercher et on trouve, sur Internet, ou en bouquins, thèses, mémos divers, les minutes des colloques et autres conférences de nos chers professeurs, pédagogues, psychiatres etc. Oui, dès le milieu des seventies, à l’échelon national puis dans leurs réseaux, dans des ’rencontres" plus modestes, ils ont œuvré pour en finir avec la France qu’ils haïssaient. Celle de leurs propres pères envisagés comme des beaufs fascistes. En bon pervers, ils mythifiaient l’école de Doisneau, ses enfants blancs et blonds mais c’était pour mieux lui faire la peau. Ces gens n’ont eu de cesse de faire leur morale aux autres, d’imposer leurs religions (féminisme, antiracisme...) tout en tuant toute possibilité de vie vraie. Après tout dans leur grande corruption, ils critiquaient les médias tout en s’y précipitant, ils massacraient la culture en inventant le concept diviseur de "contre-culture" (sur ce plan, rien à voir avec Kontre Kulture qui serait plutôt une antidote).

    Bref la plupart de ces révolutionnaires de gauche, bien salariés, biens intégrés sont désormais des vieux c... Eux aussi attendent l’homme fort qui les protégera de la colère du peuple, des attentats des "sauvageons" dont ils sont responsables... de la société qu’ils ont mise en place.

    On appelle ça scier la branche sur laquelle on est assis. Au fait, ça se dit comment en arabe ?


  • Pour ma part un faux debat .Personne n’a les burnes pour s’attaquer au vrai probleme de la france.On tourne en rond.

     

  • Personnellement, plus rien ne m’étonne. Mr De Villiers enfonce que des portes ouvertes sur cette affaire.... l’islam et l’arabe en France on peut critiquer on ne risque rien... ou si peu, mieux encore on peut être promu pour ça. Mr Le Pen lui à l’époque avait clairement évoqué la dangerosité et le risque de trahison à la nation en demandant à un député ou un ministre s’il avait la nationalité israélienne.
    Je parlais d’enfoncer des portes ouverte parce que taper sur les petits est sans danger aucun. Il aurait été plus pertinent de parler de double allégeance, double allégeance, que dis je ? De travailler plus ou moins ouvertement pour les intérêt d’un autre pays, la palestine occupée pour ne citer que lui, concernant une bonne partie de nos ministres et présidents sans parler du 4ème pouvoir que sont les medias.
    Dernier exemple en date : l’affaire poisson qui en soit est une non affaire.

     

  • J’ai appris le français, le Coran et l’arabe en Algérie est ce que cela fait de moi une "facho" ou une"islamiste", non ! J’ai appris l’allemand en France est ce que cela fait de moi une nazie, non ! + l’anglais.
    Ma fille qui avait étudiait l’arabe ici en France, la majorité de sa promo sont français de souche.
    J’estime que chacun doit se cultiver avec beaucoup d’intelligence. Quand à la Bécassine, je pense que personne ne l’a attendu pour se cultiver, elle ferait mieux de lire au moins cinq lignes correctement !

     

    • Il serait, de ton coté, fort agréable que tu écrives correctement Le Français........
      Arrêtons ce survol du j’"ai appris", car en réalité, à force de tant en maîtriser, tu aurais du te rendre compte bien avant autrui .... que tu ne savais rien.
      Désolé, cela n’a rien de perso, mais tant de prétention et d’agressivité en 2 lignes ......


  • l’arabe enseigné serait un arabe littéraire, bien différent de l’arabe maghrébin que parlent les enfants d’immigrés à la maison.

    apprendre l’arabe littéraire pourquoi pas, mais dans le monde d’aujourd’hui c’est une langue qui recule, qui est presque morte, et qui ne sert pratiquement plus qu’à la religion.

    les arabophones parlent au quotidien des dialectes de l’arabe, qui sont souvent très différents de l’arabe littéraire (mais qui pour des raisons idéologiques ne sont toujours pas écrits ni officialisés). et les élites des pays arabes parlent l’anglais au Moyen-Orient et le français au Maghreb, langues des affaires, de l’enseignement supérieur, etc..

    l’intérêt de la langue arabe littéraire est assez limité aujourd’hui, et sert principalement de langue liturgique à l’islam, mais en dehors de la religion elle est de moins en moins utilisée.

    probablement que peu de gens inscriront leurs enfants à ces cours d’arabe, essentiellement des musulmans pratiquants, comme pour le latin qui intéresse surtout des catholiques pratiquants.

    faux débat encore une fois.

    après, sur le principe, l’école doit proposer toutes les langues : anglais, espagnol, arabe, russe, latin, etc etc ..

    il n’y a pas de raison que l’arabe ait un traitement particulier et devienne un sujet de polémique.

     

    • Bonjour,

      c’est la première fois que je commente tellement je trouve la première partie de votre propos sur l’arabe littéraire absurde.

      Je suis professeur de littérature à Singapour et j’ai vécu en Tunisie et en Arabie Saoudite. Je suis également arabisant de niveau bilingue.

      Sachez cher Monsieur que l’arabe littéraire est plus que jamais une langue vivante qui s’utilise (comme le français en France) partout dans le monde arabe dans (tenez-vous bien) : l’administration, les médias, la presse écrite, à l’école, dans les think tanks, la justice, l’art, l’économie, la recherche et qu’elle ne se limite absolument pas à la religion.

      Le dialecte qui relève de l’utilisation quotidienne orale et informelle est similaire dans son rapport à l’arabe littéraire à celui entre le français familier et français soutenu. La même situation existe en anglais et japonais pour ne citer que les langues dont je suis sûr.
      Et comme vous n’écrivez pas une lettre de motivation dans un registre familier, les Arabes ne le font pas non plus en dialecte.
      Pour ceux que ça intéresse, voici deux cas précis, le première de vocabulaire, le second d’ellipse :
      De la même manière que l’on dit : voiture/bagnole, on dit en arabe : karhba/sayyara
      De la même manière que vous faites l’ellipse du "je" dans "ché pas" pour dire "je ne sais pas", en arabe le pronom personnel disparaît aussi quand la personne parle d’elle même en dialecte.

      Aujourd’hui, les centres d’apprentissage de langue arabes se multiplient partout dans le monde et toutes les universités réputées dans le monde l’enseignent car ses applications sont autant économiques, médiatiques, juridiques que religieuses. J’ai du rencontrer ou écouter un nombre infini d’Occidentaux et d’Asiatiques ayant appris l’arabe littéraire dans le cadre de leurs activités professionnelles.

      En définitive, apprendre l’arabe à son enfant est un investissement bénéfique, utile et durable.

      Merci.


    • Bonjour,
      Je veux répondre a Rami ou a monsieur qui a commente ce message. Je connais très bien l’arabe et je trouve cette langue très riche, lire la poésie ancienne comme Elmutanabbi etc. Cependant, étant scientifique aussi, oui l’arabe est une langue morte en sciences, c’est un fait. J’ai enseigne des étudiants venus de pays arabes "vrais arabes" et ils sont d’un niveau regrettable. C’est a dire que cette langue de nos jours n’est pas porteuse ce modernité et de civilisation. Prenez le cas de l’Algérie, quand quasiment tout était enseigne en français, et bien le niveau des arabophones s’est relevé (en Algerie bien sur). L’arabisation a ramené par contre l’intégrisme. Tu me diras que ce n’est pas la faute de la langue, certes, mais pas grand chose est propose a part cela. Je suis contre cet enseignement en France parce que les tensions sont deja grandes et il ne faut pas en rajouter, et je considère cette decision plutôt politique que culturelle. Comme je suis contre aussi par exemple le burkini qui est lie a tout cela. C’est un geste politique plus que religieux. Dans le temps en algerie, quand une femme (ou un homme) décidait d’être religieuse, elle n’allait pas a la plage pour la simple raison que tout le monde est quasiment nu et donc ce n’est pas très religieux de regarder tout cela, le Burkina est un geste politique et de tension. Le rapport avec la langue est que ca rentre dans le meme cadre, on essaye d’imposer un mode de vie et une façon de penser.


  • NAdjat ne le parle même pas. Elle est rifaine, elle parle le berbère. La France a toujours joué un rôle dans l’arabisation des berbères en AFN.

     

  • Quelle fumisterie !

    De fait, l’offre en langues vivantes est en constante diminution depuis les années 1990. L’accès à l’allemand 1e langue est dorénavant réservé à une infime partie des collégiens, l’horaire de langues au lycée a été rogné implacablement et Belkacem veut nous faire croire qu’elle met en œuvre une politique favorable à l’apprentissage des langues étrangères ? Celles-ci ont servi d’alibi pour permettre l’accès de 80% d’une classe d’âge au baccalauréat, les critères d’évaluation ont été sabotés, ce qui permet à n’importe qui d’avoir la moyenne en langues vivantes au baccalauréat en dépit d’un niveau exécrable, voilà la vérité !

    Autre tabou : la langue vivante étrangère obligatoire est un handicap pour un certain nombre d’élèves, ne parlons pas de la deuxième langue obligatoire ! Cela a constitué un terrible gaspillage financier tout autant qu’un casse-tête pour les profs de langue, confrontés à des groupes pléthoriques quand l’apprentissage efficace requiert des effectifs réduits.


  • L’arabe est une superbe langue, j’ai passé quelques années à l’apprendre, et, elle vaut vraiment la peine de l’apprendre.

    Que les jeunes français puissent accéder à l’apprentissage de cette langue est vraiment une bonne chose culturellement.

    Si les hommes d’affaires français parlaient l’arabe, nous serions bien mieux implantés que nous le sommes actuellement.Ca serait une très bonne chose pour les caisses de l’état.

    Si les jeunes français d’origine maghrébines connaissaient mieux leur langue maternelle ou la langue de leur grands parents alors ils auraient déjà un aperçu des concepts grammaticaux, des conjugaisons et de bien d’autres éléments que nous retrouvons dans les langues latines.

     


    • Que les jeunes français puissent accéder à l’apprentissage de cette langue est vraiment une bonne chose culturellement.



      Pour accélérer le remplacement de la population française c’est en effet une bonne chose culturellement...

      Les pseudos arguments mondialistes ça suffit, on veut que la France reste française et non pas qu’elle devienne un conglomérat de communauté


  • Pour résumer :
    1- La langue maternelle n’a plus vocation à être le français en France pour les enfants d’origine étrangère récente... et je suppose pour tout le monde à plus ou moins brève échéance
    2- Tout cela nous vient d’une directive européenne
    3- La langue française - du pays de résidence- est bien qualifiée de langue seconde, alors que je croyais jusque là que la république était une et indivisible et que sa langue était le français... mais il est vrai que les gens de Bruxelles qui nous ont concocté ça ne sont ni français ni républicains, aussi on ne peut pas s’étonner que leurs conceptions de l’enseignement n’en soient pas issus
    4- Les maires devront mettre les matériels à disposition, c’est-à-dire payer, sans avoir leur mot à dire... On n’est plus capable dans notre pays d’être jacobins lorsque c’est utile - pour les soins médicaux ou les commissariats par exemple -, mais on parvient tout à fait à l’être pour appliquer des directives de Bruxelles au profit de consulats étrangers, c’est-à-dire de puissances étrangères, qui auront donc les textes européens qui leur donneront le droit d’exiger des maires de France d’obtempérer
    5- Ces enseignants travaillant pour une puissance étrangère ne seront pas tenus d’être contrôlés par les autorités de l’éducation nationale et ne le seront pas. Cela veut dire que la république renonce à son autorité dans ses propres écoles - tout en prenant un malin plaisir à casser les pieds dès qu’elle le peut aux écoles catholiques par exemple ou aux parents qui décident de prendre en charge l’éducation scolaire de leurs enfants -
    6- Ces enfants verront ces cours dispensés par des professeurs d’un autre pays que la France se faire au détriment des heures de français dispensés actuellement à l’école, ce qui signifie qu’ils seront des handicapés du français par rapport aux autres élèves, d’autant plus qu’ils viennent de milieux qui ne parlent pas bien le français, ce qui est la meilleure manière de les enfoncer et de saboter leur intégration et réussite sociale... on connait les travaux de Bourdieu sur la maîtrise de la langue, mais curieusement, ce que l’on trouvait pertinent - notamment les gauchistes de l’éducation nationale - pour les ouvriers, à savoir que a domination bourgeoise qui s’exerçait sur eux découlait grandement de leur moins bonne maîtrise de la langue, on n’arrive pas à le penser pour les enfants d’immigrés
    Tout cela est réalisé par une franc-maçonne républicaine, censée être contre le communautarisme !

     

    • À sobieski..

      Vous faites quoi pour que la France reste française dites le moi.. ?!

      Vous débarquez d’une planète ou bien dormiez depuis plus de 100 ans pour ne pas voir que c’est malheureusement par le peuple ( français ) lui même que l’on est arrivé là

      Qui sont les responsables de la révolution française et de la loi de séparation de l’église et de l’état donc d’une nouvelle religion heu pardon d’une nouvelle république laïc. ?!

      Qui à participer insidieusement et surtout par stratégique idéologique d’instaurer les fondements des droits de l’homme ( liberté , égalité, fraternité ) et la pensée des lumières ( maçonniques ) qui font partis de l’histoire de France et de son rayonnement dans le monde.. ?!

      Le religions chrétienne a disparu du paysage français ( surtout à partir de mai 68 ) ce rejet s’est exprimé par la volonté du peuple de france qui pensait s’émanciper de ce carcan religieux ( en fait de la spiritualité ) par la libération des mœurs, la loi sur l’avortement ( décidée par une ministre de la communauté organisée ) Le culte du sexe et de la consommation ( par le matraquage médiatique, la pub , le cinéma et la musique de variété abrutissante )

      La France n’est plus la France par ce que nous français avons vendus notre pays a des élites, des lobbys, des milliardaires comme une prostituée qu’elle est devenue par ce que défigurée par ces mêmes lobbys judeo-maconniques et que aujourd’hui elle se prosterne en faisant allégeance à un autre état usurpateur de terre qui est l’entité sioniste . !

      Oui Vous Vous prosternez devant le sionisme par ce que vous n’oserez jamais l’attaquer de front. !
      ils sont beaucoup trop forts et très bien organisés pour nous manipuler comme c’est le cas à travers d’agents sionistes ( des sayanims )

      La preuve Comme c’est le cas avec des sujets agités comme un foulard rouge et les veaux se précipitant tête baissée dessus ...


  • Le Français car nous sommes encore(un peu) en France l’anglais et l’espagnol car ce sont les 2 langues les plus parlées au monde... (hors Mandarin), l’allemand car c’est la langue la plus parlée en Europe et l’italien à l’instar de l’allemand ce sont nos plus proches voisins et par conséquent des échanges se sont effectués au fil des âges.
    Conclusion, nous ferons le point dans 1 millénaire... il y a d’autres priorités me semble-t-il

     

    • La France c’est en Europe alors il est légitime d’apprendre des langues du coin plutôt que des langues de pays lointain avec lesquels peu de personne auront un quelconque contact peu importe le nombre de locuteurs, les langues vivantes obligatoires proposés par l’Education National devraient être le français, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, l’italien, peut être le russe, bien évidement ces langues devraient être misent sur le plan au lieu de favoriser délibérément l’anglais vecteur d’américanisation, ensuite si quelqu’un veut apprendre le mandarin ou l’arabe il peut le faire dans le cadre de ses études supérieurs.


  • Les cours d’arabe dans les collèges et lycées existent depuis les années 70. Ils avaient lieu en marge du planning des cours et étaient destinés aux enfants d’immigrés même s’il y avait souvent 1 ou 2 français de souche dans la classe. Aujourd’hui, ce concept est présenté sous une nouvelle forme pour exalter le ressentiment des français de souche à l’égard des français musulmans de ce pays.
    Cette directrice d’école l’a très bien compris et c’est pour cela qu’elle s’insurge contre ce projet aussi frontalement. Elle sait aussi que si elle dit ne serait-ce qu’1/10ème de ce qu’elle a dit à l’endroit des juifs, elle peut dès demain se présenter au pôle emploi.
    Dans la même catégorie (Pleutres qui tapent sur les minorités sans défense) on a Morano qui sort le torse devant Nekkaz qui vient payer les contraventions d’une poignée de femmes voilées.
    Une directrice d’école qui se révolte contre le système, moi ça me fait rire. Qu’elle fasse la même chose déjà avec la théorie du genre à l’école qu’on rigole un peu !


  • Bizarre que cet article contient plus de commentaires que d’autres articles beaucoup plus importants.

    Bref, débat stérile et pourri. Le mieux à mon sens est que toutes les langues "utiles" soient proposées.

    L’anglais (Malheureusement, je dis ça pour les raisons idéologiques pas pour la langue en elle-même), l’italien, l’espagnol, l’allemand et....... l’arabe, oui l’arabe.

    Vous mettez ça en option et puis chaque élève pourrait choisir celle de son choix au regard de ses intérêts.

    Pour le sud-ouest, l’espagnol serait judicieux, de même que l’italien et l’arabe pour le sud-est, l’allemand pour les frontaliers allant du sud de Lyon jusqu’en Alsace, l’anglais pour les nordistes et bretons.

    En gros, il ne faut pas regarder le côté idéologique ou polémique de la langue, que dirait-on alors de l’anglais, mais de l’utilité de la langue en tant que telle, sachque les français sont très mauvais en langues étrangères.

    Mais bon, avant d’apprendre quoi que ce soit, encore faut-il que l’école apprenne ou réapprenne à parler et écrire correctement le français.

    En tant que français d’origine étrangère, j’écris mieux et m’exprime mieux que nombre de mes compatriotes "franco-français" ou "franco-européens", et je ne parle même pdes jeunes générations où c’est un drame sans nom et je pèse mes mots.

    J’aurai bien aimé apprendre l’arabe, je n’ai fait que de l’allemand première langue et l’anglais en seconde, j’ai fait une année de serbo-croate à la Fac, et c’est tout.

    Par contre j’ai fait longtemps du latin et là, je peux dire que c’est plus qu’utile et que sa probable future disparition est une hérésie !

    On devrait le rendre obligatoire au moins les deux dernières années de collège.

    Sur ce, je vous laisse, pour certains, dans vos débats idéologiques stériles !


  • Eh ben ! Pour la réconciliation c’est pas gagné. J’aime beaucoup ce site pour sa vision et les analyses de A. Soral qui sont de grandes qualités. J’aime aussi son idée de Réconciliation Nationale.
    Par contre côté commentaire, dès que les mots "islam", "arabes", "maghrebins" sont prononcés, j’ai l’impression qu’on est très, très loin de l’idée du site tellement les gens deviennent critiques sur le sujet.
    Que la paix soit sur vous !

     

    • "les gens deviennent critiques"
      Il faut juste comprendre que les gens sont contre l’islamisation de leur pays , qui est malheureusement bien entamé.....


    • @MM
      Je ne suis pas du tout d’accord avec vous ! Et pour moi, le problème premier est, celui dénoncé par le taulier lui-même, c’est à dire la main mise de l’américano-sionisme sur la France via l’union européenne et son ultralibéralisme esclavagiste. L’immigration est une arme pour lui, d’accord ! Et pour l’arrêter il faut reprendre notre souveraineté, ok !
      Seulement pour les combattre il faut s’unir et non jouer le jeu de nos élites qui est de nous diviser toujours sur les mêmes thèmes. Et si on continue comme je le lis tous les jours ici, il n’y aura aucune réconciliation, et aucune chance de battre les partis du système. A un moment donné, faudrait se poser les bonnes questions, non ?


    • @ Tonerre,

      Le commentaire de MM ne fait que refléter la crispation de la grande majorité de Français, et donc de millions Français, pour qui la cohabitation est devenue tout simplement insupportable. Les faits lui donnent raison. Après 40 années de cohabitation difficile, les français savent aujourd’hui que l’immigration n’est pas une chance, et qu’elle a apporté essentiellement de la délinquance, de l’incivilité et un entassement architectural qui défigure les paysages de France. La réconciliation, la seule qui soit possible et pacifique à mon sens, c’est le "chacun chez soi, les vaches seront bien gardées et l’église remise au milieu du village". Un jour ou l’autre il faudra bien que admettions ça ensemble, tous ensemble, chrétiens et musulmans.

      Je pense que ER à un grand rôle à jouer sur la diffusion de cette idées pacifique de remigration, comme l’avait fait le Sheik Imran Hosein.


    • @l’etrangere
      C’est bien ce que je disais, à vous lire la réconciliation n’est pas pour les prochaines élections. Allez peut-être pour 2022 ou 2027 si d’ici là les idées évoluent un peu ?
      En même temps, j’ai bien peur que d’ici là, l’oligarchie financière aura déclenché sa 3ème guerre mondiale ou une guerre civile en Europe. Qui sait ?



    • C’est bien ce que je disais, à vous lire la réconciliation n’est pas pour les prochaines élections.




      Où as-tu vu que la réconciliation concernait les islamo-racailles et autres délinquants ? La réconciliation nationale, c’est l’alliance de la gauche du travail et de la droite des valeurs.



    • C’est bien ce que je disais, à vous lire la réconciliation n’est pas pour les prochaines élections. Allez peut-être pour 2022 ou 2027 si d’ici là les idées évoluent un peu ?
      En même temps, j’ai bien peur que d’ici là, l’oligarchie financière aura déclenché sa 3ème guerre mondiale ou une guerre civile en Europe. Qui sait ?



      Mais la réconciliation peut parfaitement s’envisager dans un autre angle que le vôtre. La remigration est aussi une des interstices réconciliatrices qu’il faut exploiter à bon escient, le Sheik Imran Hosein confirme ce point de vue dans une très bonne vidéo sous-titrée.

      Et que faites vous de l’opinion des français qui en ont plus que marre de cette cohabitation forcée ? Vous vous moquez de ce que pense le peuple de France ? Vous voulez les forcer à votre tour en imposant une vision "Bisou-Bisou" de la Réconciliation ? J’espère que les idées évolueront quand je lis vos commentaires. L’oligarchie financière n’a qu’un seul but, que nous laissions faire le foutoir sans agir. Le mouvement populaire actuel aux côtés de la Police est très clair : on en peut plus.


    • @ le pen, vite

      J’ai beau lire et relire ma phrase que vous encadrez, comme pour mieux me répondre. Je ne vois pas où je parle de racaille ni de délinquant. A moins bien sur, que vous soyez de ses personnes extralucides qui lisent dans les pensées ou les arrières-pensées des gens. Alors, merci de ne pas déformer mes propos pour essayer de servir les vôtres.


    • @L’Étrangère

      J’entends vos idées et les respecte. Pourtant, je n’y adhère pas. Je ne suis absolument pas un identitaire. Je suis un patriote et pour la nation et je ne suis pas le seul. Je crois qu’il faut réunir nos forces pour sauver notre beau pays de la destruction qui s’annonce. Parce qu’en face on a des menteurs professionnels et des manipulateurs, c’est même eux qui l’ont inventé. Alors au risque de me répéter, réfléchissez à ce que sont nos priorités ? On peut ne pas avoir les mêmes idées mais des buts communs. Et je suis persuadé que c’est en s’unissant et non en se divisant qu’on changera la donne !


    • D’accord avec vous Tonnerre,

      mais on ne peut pas non plus se galvaniser avec une rhétorique réconciliatrice faussement édulcorée alors que la réalité dans laquelle nous vivons est ultra-violente. Nous devons nous unir pour sauver le soldat France, certes, mais je croirais à cette union lorsque les musulmans cesseront de voter pour les partis de l’Anti-France.

      Je croirais à leur main tendue lorsqu’ils accepteront celle de Marine Le Pen, ça n’en prend malheureusement pas le chemin. Si ils persistent à cracher dans cette main tendue pour se cloisonner dans le communautarisme, il y aura eux, et il y aura nous. Par la force des choses...

      Je suis juste réaliste


    • Bonsoir L’étrangère,

      je suis content de voir que nos points de vue se rapprochent. Pour étayer mon propos, si on observait, ce à quoi ressemblait le CNR à son époque, on peut dire que tous les éléments qui le composait se serait écharper politiquement. Pourtant ils ont fait fi de leurs différences pour combattre le même ennemi.

      Que la paix soit sur vous !


    • Merci Tonnerre,

      Que Dieu vous bénisse aussi, qu’il vienne en aide à ma Bretagne natale. Mais...je crains que le plan des mondialistes ne soit déjà à un stade très avancé.


  • Le CAPES d’arabe existe depuis des lustres même si le nombre de postes ouverts est de deux ou trois d’où l ’ appel à des contractuels. Mon collègue qui enseigne cette matière s’appelle François
    A "nas " on dit "feindre de ne.." et non "feintez de .."

     

    • L’étrangère qui écrit toujours depuis un autre pays ( l’écosse ) nous dit chaqu’un chez sois et les vaches seront bien gardées ( ou les moutons c’est valable aussi.. lol ) rassurant d’entendre de telles idioties quand vous même avez choisi de vivre ailleurs ( loin de votre si chère patrie et pour des raisons sans doute sentimentales.. ?! ) bref dites moi pensez vous Comme Zemmour qu’il faudrait parquer tous les immigrés ( surtout ceux d’origine maghrébine et de confession musulmane je suppose.. ?! ) par bateaux, par trains ( procédé déjà utilisé me semble t’il.. ) par tcharter ou bien noyé dans la mer.. ?! ( je souris même si mon sourire reste sarcastique ) et que faites vous des français ( de souches ) convertis à l’islam et Dieu sait qu’il y’en a pas mal.. que va faire la république laïc/maçonnique pour s’en débarrasser.. ?!

      Si selon vous tout le monde doit rester chez sois Alors ça va foutre un sacré bordel pour rapatrier tout le monde dans son pays d’origine ou bien on aurait droit pour vous à un tri sélectif.. ?!

      Je suis française ( de souches ) mariée à un franco-algerien de confession musulmane , mon pays c’est la France que dois je faire suivre mon mari dans son pays d’origine ( Alors qu’il est né en France de parents installés depuis 4 ou 5 génération ) ou bien me séparée de lui par ce que je n’ai pas spécifiquement envie de vivre en Algérie ou ailleurs ( comme vous )

      Je vais vous dire madame l’étrangère, la plupart ( je dirais une bonne majorité ) de maghrébins sont nés en France et bien installés, travaillent, cotisent et participent aux même galères que tous les français ( de souches ) si ce n’est pire puisque dès le départ On ne l’aura ta facilité l’accès à tout ( logements décents pas que dans des HLM en banlieue hors du milieu urbain , travail et position sociale pas adaptés à leurs compétences , l’enseignement à deux vitesses souvent redirigées vers du professionnels ( CAP ) ou vers une sortie rapide dans l’univers du chômage..

      Pensez-vous que tous les maghrébins sont seulement des gratteur d’alloc, ou de RSA. ?!

      Parmi eux beaucoup sortent ( malgré les battons dans les roues ) d’universités , font des études supérieures, sont même partons d’entreprise, artisans, professeurs, médecins etc... ( certes ils ne représentent pas la majorité j’en conviens.. ) Mais la bonne majorité d’entre eux participent à la construction et l’évolution de la France. !

      Mais Vous ne voulez pas les voir Vous regardez à travers l’œil de Zemmour


  • De Villiers est l’homme qui a récupéré l’anneau de notre Sainte Jeanne. C’est grâce à des hommes comme lui que les français ne se laisseront pas faire.


  • Il me semble que les langues européennes, régionales, le latin, le grec, le vieux français devraient être prioritaires sur l’arabe.

    Mais ça c’est dans un monde où le mot France est voué à désigner autre chose que le vague souvenir d’une culture antique et oubliée, de cette Europe post moderne et cosmopolite du 21e siècle, véritable Babel de science fiction.

    Qui parmi les défenseurs politiques de l’enseignement de l’arabe ne partage pas cette vision de nôtre pays : Anéanti, dépossédé, remodelé, vaincu ?

    À bas la révolution, et les fléaux qu’elle engendre.

     

  • Les cours d’arabe a l’école date du début des années 80 c’est pas nouveau, c’était facultatif pour tout le monde, cela répondait aux demande des directeurs des établissements surtout pour les enfants d’immigrés africains . ya pas de quoi fouetter un chat mort, comme l’avait dit alain soral dans l’une de ses vidéos ,vaux mieux des enfants d’immigrés rattachés a une vrais culture que d’enfants racailles déboussolés produit des cultures anglo-saxon violente.

     

    • waou la raison se fait de plus en plus rare par là, merci



    • vaux mieux des enfants d’immigrés rattachés a une vrais culture que d’enfants racailles déboussolés produit des cultures anglo-saxon violente.



      Intéressant... Mais quelle culture arabe ? vous êtes-vous posé la question.. ? La « culture » arabe aujourd’hui (dans l’esprit des intéressés) c’est le qatar et l’AS, donc rien d’incompatible avec la culture anglo-saxonne et la société de consommation, regardez comment le monde fonctionne aujourd’hui. Les gens en ont rien à foutre de la culture historique, ils leur faudrait déjà des cours de culture générale avant tout pour savoir ce que c’est qu’une culture, des cours « normaux » quoi (surtout dans ces quartiers laissés à eux-même) ...


  • Une fois de plus, Philippe de Villiers a mis le doigt, pile sur un scandale absolu !!!


  • L’apprentissage de la langue arabe dans les écoles françaises doit être normalement une volonté des gouvernements de l’Afrique du nord. Dans le Maghreb, l’enseignement du français est obligatoire malgré qu’actuellement le français n’est pas la langue ni de la science ni de la technologie. On enseigne une langue gratuitement (pour 100 millions d’habitants) sans contre partie car les classes dirigeantes sont francophones et francophiles.


  • Bonjour, je fais du soutien scolaire en ZEP pour les primaires, beaucoup ont choisis de ne plus venir le lundi à l’association dans laquelle je travaille pour aller au cours d’arabe... Avec les énormes lacunes que la plupart d’entre eux rencontrent dans toutes les matières enseignées, je reste perplexe que celle-ci ai été choisi dans le cadre de l’éducation nationale à défaut d’une autre plus utile. En effet, la plupart de ces enfants parlent déjà arabe couramment puisque c’est la seule langue qu’ils pratiquent à la maison. C’est quoi le projet ??

     

  • L’enseignement d’un langue en lycée suppose que le professeur la situe dans un contexte historique et culturel. Il faut que les élèves aient une représentation raisonnable des populations qui la pratiquent au quotidien "naturellement".
    De de point de vue l’enseignement de l’arabe en lycée, s’il est assuré par des gens de bonne foi, permet aux élèves qui en bénéficient de prendre un peu de recul par rapport aux monceaux d’âneries que les médias véhiculent sur le sujet.
    Je ne parle pas de l’apprentissage en primaire qui lui risque d’aggraver le clivage entre les "de souche" et les "de branche" qui vont, comme c’est parti, rompre avec fracas.


  • Et si la manoeuvre du PS était encore de séduire à des fin électorales les français d’origine musulman... Voyez pour vos petites boucles brunes...

    Arabe en deuxième langue à l’école, au nom des libertés et patati et patata...
    Au vu de la réaction de l’hémicycle il va sans dire que l’astuce PS est diablement bien exploitée... Vous êtes contre, parce que vous êtes islamophobeeeeeeeeeeeeeee !

    On connait la pratique du Reduction Ad Hitlerum, même topo !

    Alors manoeuvre électorale, accélération du conflit de civilisation, que sais-je encore... ?

    çà part dans tous les sens, c’est peut-être le but d’ailleurs. Diviser les français sur des polémiques qui vont leurs prendre 75% du cerveau, alors que le TAFTA, lui avance à pas feutré...


  • Par rapport à mes souvenirs des années 1960 et 1970 il y avait au Maroc des collèges et lycées français, comme par exemple le lycée Lyautey de Casablanca et le lycée Descartes de Rabat. Ces collèges et lycées appartenaient à l’ensemble nommé MUCF : Mission Universitaire et Culturelle Française. Je pense qu’ils existent toujours.
    En ce temps là on avait le choix en 1ère et 2ème langue entre : "l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’arabe". Et certains professeurs d’arabe étaient des français de souche.
    Tout cela ne posait vraiment aucun problème ni aux parents, ni aux élèves d’origine française, ni aux professeurs français des autres matières.
    II faut dire aussi que la langue arabe était choisie en 1ère ou en 2ème langue (en majorité) par les marocains musulmans inscrits dans ces établissements.


  • Personnellement j’aimerai bien que l’on m’explique rationnellement pourquoi si à la place de l’arabe enseignée en langue vivante, nous avions du hongrois, du celte ou du viet namien, cela n’aurait non seulement posé de problème pour personne, mais n’aurait absolument pas crée de polémique ? Est ce du au fait que si 6 millions de personnes se mettent à apprendre cette langue, ce serait la fin de la France ????!! le problème dans cette affaire n’est ni une question de langue, ni une question de patriotisme mais une question d’inconscient collectif remonté. Ces histoires de langue arabe ne font que le raviver et raviver toutes les craintes irrationnelles et franchement non justifiées. s’il y a accumulation de problèmes depuis 40 ans, cet épisode le LV arabe c’est peanuts, la vérité est ailleurs et je crois même que stratégiquement c’est même une bonne idée car cette réduction de l’aliénation des franco-maghrébins ne pourra que les rendre plus équilibrés, fiers de leurs origines et de leur culture et donc en fera des citoyens apaisés, sereins, réconciliés avec eux mêmes et avec leur environnement.

     

    • Tiens, enfin un commentaire sensé et plein de bon sens.

      Pour les autres, je pourrai leur suggérer de prendre le problème à l’envers et pour ceux qui supporteront l’idée de la remigration, si les enfants de famille maghrébine ou arabe apprennent leur langue, de sera plus facile voire naturel de partir dans le pays d’origine des parents.

      Sinon, comment voulez-vous qu’ils s’en sortent sans pouvoir sortir un seul mot en arabe ?

      De facto ils resteront ici et, qui plus est, frustrés avec toutes ces tensions créées de toute pièce pour qu’ils le soient encore plus et détestés un peu plus par les autres qui sont censés être leurs compatriotes !


Commentaires suivants