Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Crash du vol MH17 : un documentaire de la BBC met en cause la chasse ukrainienne

La BBC a procédé à une enquête approfondie qui a confirmé l’hypothèse selon laquelle le Boeing malaisien effectuant le vol MH17 aurait été abattu par un chasseur et non par un missile tiré depuis le sol.

Ce dimanche, certains journaux britanniques ont mis leurs lecteurs en effervescence en annonçant la projection d’un documentaire intitulé Conspiracy Files : Who Shot Down MH17 ?. Le film sera diffusé le 3 mai sur la chaîne BBC Two.

Selon The Sunday Express, le documentaire contient de « nouvelles accusations choquantes » portant sur la tragédie survenue le 17 juillet 2014 dans le ciel du Donbass. Rappelons qu’un avion de ligne malaisien effectuant le vol MH17 d’Amsterdam à Kuala Lumpur avait été abattu par un missile de combat. Cette attaque avait emporté la vie des 298 personnes qui se trouvaient à bord de l’appareil.

D’après les conclusions de l’enquête officielle menée pendant plus d’un an par le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV), l’avion a été détruit par un missile tiré depuis un système antiaérien Bouk. Différentes versions de ce système sont en service dans les forces armées russes et ukrainiennes. Dès le début, l’Occident s’est mis à promouvoir l’hypothèse non étayée par les faits selon laquelle le missile aurait été tiré depuis un système remis par la Russie aux insurgés de la République populaire de Donetsk (DNR). Et ce, malgré le fait que le rapport de l’OVV n’accusait formellement aucune des parties.

Cela dit, le Bureau néerlandais pour la sécurité a dès le départ écarté la piste présentée par un technicien de l’aérodrome militaire ukrainien d’où plusieurs chasseurs équipés de missiles air-air avaient décollé le 17 juillet 2014. Selon ce témoin, qui a dû fuir l’Ukraine pour s’établir en Russie, un de ces chasseurs était revenu sans missiles, et son pilote (le capitaine Vladislav Voloshin) était descendu, tout pâle, du cockpit. À la question de savoir ce qui s’était passé, le pilote avait répondu au technicien : « L’avion s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment… »

Ce témoin-clé avait raconté de nombreux autres détails relatifs à la mission du capitaine Volochine, mais les médias occidentaux n’avaient pas pris son récit au sérieux.

Le film de la BBC fournit de nouveaux témoignages à l’appui de la thèse selon laquelle le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par des chasseurs ukrainiens.

Les journalistes de la chaîne BBC Two ont interrogé des dizaines de personnes dans la région du crash. Ces témoins ont affirmé avoir aperçu depuis le sol deux chasseurs en train de survoler la région au moment où une explosion avait retenti dans le ciel. Une des personnes interrogées, Natalia Beronina, a témoigné : « Nous rentrions la récolte lorsqu’une détonation s’est fait entendre. Au début, nous avons aperçu une fumée noire, mais une seconde après, deux petits avions sont apparus dans le ciel. Ils étaient tout petits, comme des jouets en argent. L’un d’entre eux a continué de voler en avant, mais l’autre a fait un demi-tour immédiatement après la détonation et est revenu en arrière. »

The Sunday Express rapporte également que le journaliste d’investigation allemand Billy Six a retrouvé au moins sept témoins qui affirmaient avoir observé un chasseur au moment du crash du Boeing. L’un d’entre eux a déclaré qu’il avait vu le chasseur tirer un missile : « Une ligne fine et courte comme un fil s’est échappée dans les nuages. » Puis, une explosion a retenti.

D’après le journaliste allemand, le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par deux chasseurs à la fois : l’un aurait lancé un missile et l’autre tiré avec un canon.

Le film de la BBC a ceci d’important qu’il est le premier documentaire à présenter au public occidental les récits de témoins réels et non les élucubrations de politiciens et de propagandistes.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Il nous fallait châtier cette Malaisie décidément trop antisémite . On a fait coup triple en faisant porter le chapeau à Poutine et en punissant les Pays Bas qui venaient de retirer leurs investissements en Israël ".


  • C’est vrai qu’une balle perdue calibre 12 pour tirer le sanglier cela peut faire des dégâts ! Il faut interdire la chasse !


  • Enfin des informations fiables et pertinentes...Les médias seront-elles de nouveau faire la part entre la réalité et la propagande ?
    Pour toutes les familles des victimes de cet acte criminel et pour toutes les victimes collatérales de la propagande anti-russe il est temps de faire le deuil et de juger les criminels et les collabos.


  • Si la BBC a finalement décidé de faire preuve d’objectivité ce n’est pas par souci de probité mais pour des motifs que nous ignorons encore. J’ai été élevé par cette chaîne au biberon, comme on dit, et cela pendant des décennies. Il n’y a pas plus soumis, sioniste aux intérêts atlantistes que cette chaîne. C’est elle qui fut en premier responsable du déclenchement des hostilités en Syrie.

     

    • #1452362

      La seule chose valable sur la bbc c’est "Blues Night" tous les lundis soirs sur bbc radio2 de 7 à 8

      (Pour les mordus de Blues)


    • Ce peut être une technique dite - dans le jargon des services secrets - "d’empoisonnement d’eau du puits". Celle ci consiste à mélanger le vrai et le faux, afin de discréditer l’ensemble, et c’est une technique particulièrement redoutable. Il est en effet étonnant que ce type d’information refasse surface après être apparu subrepticement sur la BBC en langue russe juste après l’événement et en avoir été retiré très rapidement (je n’ai pas eu le temps de vérifier, mais il serait intéressant de savoir s’il s’agit de la même info ou d’une info équivalente). Dans ce reportage de la BBC en russe, deux témoins affirmaient avoir vu un autre avion. Il avait été retiré au motif qu’il ne répondait pas aux règles déontologiques de la chaîne (on se demande bien pourquoi, dans mesure où il s’agissait de deux témoignages concordants auprès de riverains des lieux du crash, réalisés dans les 24h après l’évènement ...)


  • a quand un documantaire choc sur le mh370 a diego garcia ???

     

  • Voilà qui fera fermer la bouche des bhl et autres antipoutine.... c’est incroyable le niveau de manipulation de l’info dont sont victime la plupart des gens. Cela concerne tous les domaines et les gens sont tellement manipulés, tellement formatés depuis leur naissance qu’ils sont incapables de remettre en cause la moindre info issu de leur journal ou de leur tv. Pour avoir fait l’experience sur Poutine justement, même en étant mesuré, tenant des propos censés etc les gens restent convaincus que c’est Satan et que l’Europe ou les usa c’est le bien !


  • "De nouvelles accusations choquantes" relate le Sunday Express. Encore des bons...
    Qu’est-ce qui est choquant ? De dire la vérité ou de descendre un avion civil ? Les morts seraient donc plus ou moins choquants selon qui se tenait derrière le missile ?
    Quant aux "accusations", on est pas dans un procès. Le documentaire ne semble pas accuser qui que se soit mais rapporte faits et témoignages. Ce n’est pas à un documentaire d’accuser qui que se soit.
    Mais on sent bien tout le mauvais esprit (le mauvais oeil ?...) de ces médias à la conscience pas vraiment tranquille.

     

  • Enfin des journalistes occidentaux assez courageux pour rapporter une autre version des faits.
    Je ne sais plus ou j’avais lu cela mais en fait les chasseurs ukrainiens attendaient l’avion presidentiel russe (aux couleurs très similaires de la malaysian airlines), qui devait passer le même jour a quelques centaines de kilomètres du lieu du crash.
    Ça explique peut etre le fait que le pilote de chasse était pâle à sa sortie d’avion, il venait de réaliser qu’ils avaient abattus 300 innocents plutôt que leur cible (ce qui démontre encore une fois l’efficacité de l’armée ukrainienne).

     

    • Poutine n’aurait jamais pris le risque de survoler l’Ukraine alors que la crise battait son plein. Il y a des milliers d’avions qui survolent l’Europe à chaque instant et l’armée ukrainienne aurait tiré quasiment au hasard en se fiant à une vague similitude de couleur ? Fausse, puisque l’avion présidentiel russe est quadrimoteur alors que le 777 est bimoteur et que le nombre de moteurs est l’un des premiers aspects identifiables de loin ? Tout cela est issu d’une imagination débordante et à un type de jugement hâtif qu’on peut qualifier à juste titre de complotiste (pour le coup) ...


  • a qui profite le crime ?...

     

  • Si la BBC commence a mettre en avant la thèse qui incrimine l’armée Ukrainienne,cela ne veux dire qu’une chose : les occidentaux sont progressivement entrain de lâcher le chocolatier Poroshenko...


  • Je ne sais plus qui disait (Orwell ?), que le plus subtil des mensonge consiste à dire 80% de vérité. Ainsi, les 20% qui sont grossièrement mensongers (la CIA qui met des bombes dans l’avion) détruit les 80% qui sont vrais (la chasse ukrainienne qui fait son carton, et l’instrumentalisation par les occidentaux qui s’en est suivi pour imposer les sanctions).
    C’est la BBC, donc l’Empire, donc méfiance...

     

    • Exactement. Méfiance
      Ce qui est certain c’est que l’armée ukrainienne qui a détruit l’avion. Autrement l’enquête ne serait pas secrète, c’est évident. Ils auraient déjà balancé les preuves !!!
      Mais par contre cette histoire d’avion est peut-être bidon, ce qui servira à discréditer l’ensemble de la thèse en temps voulu.


    • Cette technique redoutable s’appelle, dans le jargon de ces tordus de la CIA "empoisonner l’eau du puits"


    • Comme prévu le reportage est un condensé de toutes les méthodes de manipulations médiatiques pratiquées par l’empire : on attire les chaland dans une théorie, pour ensuite semer le doute, puis présenter une théorie plus vraisemblable dans la droite ligne de l’idéologie dominante. "Poison the well" qu’ils disaient...
      un cas d’école.


  • L’une des probables causes de l’abattage du vol MH17 résiderait-elle dans la disparition du MH370 ?!
    Faire une pierre deux coups... ? D’une part faire taire une compagnie -et un gouvernement ?- qui en sait bien davantage de ce qu’elle veut bien laisser entendre et d’autre part accuser la Russie de cet acte ignoble ?


  • #1452468

    L’Empire : "Allez Médor, attrape la baballe !"
    Le penseur autoproclamé : "Ah les salauds, je l’avais bien dit, ce n’était donc pas un coup de Poutine !"

    Et sinon, personne pour voir par-delà les apparences ?

     

    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonjour,
      Je pensais bien vous trouver par ici.
      À propos du MH370, est-ce que le pilote était hyper bourré ou bien est-ce James Bond qui est derrière tout ça ?
      Et en ce qui concerne le prochain 777 qui se fera harponner, est-ce en phase avec l’un des deux premiers ou faut-il chercher ailleurs ?

      Bien à vous


    • Entièrement d’accord avec Heureux qui, comme Ulysse... Le travail de Guyénot sur les manipulations à plusieurs étages pour protéger l’insoutenable vérité des curieux n’a visiblement pas encore porté ses fruits chez tout le monde.

      Croire que la BBC est devenue honnête, c’est un peu comme croire à la fable d’un Assange qui va se réfugier à Londres pour échapper à l’Empire...

      Des témoignages vidéo existent (en russe et allemand) prouvant que les victimes du "crash" du MH17 étaient mortes bien avant le crash, quasiment toutes asiatiques, et vidées de leur sang, remplacé par du formol... seuls ceux qui ne veulent pas le savoir l’ignorent encore. Chercher "Der fliegende Nicht-Holländer", c’est accessible librement sur YouTube...


    • #1452675

      @ Fabio Gayssus

      Un avion de 300 tonnes ne peut disparaître sans laisser de traces, l’équation est simple 2-1=1, il reste donc un triple 7 quelque part et en trop sur notre petite planète.
      Envisageons maintenant le cas d’une voiture volée, impossible, avec la traçabilité de ses pièces, de la faire passer pour une autre sauf à les remplacer toutes !
      Ne serait-il pas plus judicieux alors d’en falsifier l’existence légale et administrative pour la remettre en circulation ?
      Maquiller une bagnole ou un liner, ce n’est qu’une question de taille de l’atelier (hangar si vous préférez) dédié à cette entreprise...

      @ rectificateur

      Nous sommes donc d’accord, mais je vous laisserai volontiers l’expertise de M.Guyénot dans les domaines qu’il ambitionne de couvrir.

      Pour rappel :

      - le 11/03/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Disparition du vol MH370 : quand la théorie du complot est permise

      @ Andreas

      Bibi en était, effectivement, mais intéressez-vous au marché de l’aéronautique si vous voulez comprendre le tour de passe-passe et connaître toutes les nations impliquées dans cette affaire.

      Dans le port d’Amsterdam...”

      - Et pour que les curieux qui détestent ma méthode m’accordent au moins le fait d’avoir de la suite dans les idées :
      http://www.egaliteetreconciliation....


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Ma question à propos du héros de Goldeneye et de l’état d’ébriété du pilote concernait l’envers du décor, comme dirait un consultant du côté de Hong-Kong (la Caracas asiatique à la croisée des chemins).
      Une fois qu’on a pris du recul, ça pique les yeux.
      Et si y rajoute le "MH17", ça frise le foutage de gueule.
      Les pièges étant nombreux, faut-il tenir compte de tout ceci et en chercher la fonction ?

      Pour rebondir sur un autre sujet du jour, j’ai beau avoir fait entre six et huit fois le tour du compte-rendu de Fukushima 1.0, c’est signé, certes, mais pas daté...
      Et si on s’en tient au paragraphe précédent, a priori, on n’est pas bon.
      Peut-être me trompé-je de page, tout simplement ?...


    • #1452982

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonsoir cher ami,

      Je voulais simplement profiter de l’occasion ( vous aurez remarqué que je n’ai pas choisi cet article par hasard... ) pour vous saluer, vous remercier de votre long combat et de vos messages que j’attends toujours impatiemment.

      Même si je ne rédige plus aucun commentaire sur le site et que je le fréquente moins par rapport aux années précédentes, sachez que je vous suis infiniment reconnaissant pour vos analyses et conseils.

      J’aimerais vous donner mon adresse mail pour pouvoir communiquer plus régulièrement et facilement avec vous que via E&R, j’en serais ravi et honoré.

      Bien amicalement


    • #1453321

      @ Fabio Gayssus

      Oui, les pièges sont nombreux en effet, c’est la raison pour laquelle il faut toujours s’en tenir au réel et ne jamais considérer les éléments purement fictifs déversés par les médias ou les témoins honnêtes ou pas.
      Après, il y a toujours de multiples intérêts servis par un événement qui n’est pas accidentel et c’est souvent le meilleur moyen de convaincre ceux qui y participent qu’ils en connaissent la cause profonde pour encore mieux s’y impliquer.
      Ainsi, comment expliquer que les autorités russes n’ont pas révélé la vérité sur le vol MH17 alors qu’elles en connaissent parfaitement les détails et pourraient dédouaner M.Poutine ? On ne peut donc que conclure que leur intérêt stratégique (objectif donc) est bien de taire la véritable raison de ce cirque.
      Pour Fukushima, sachez que le 11 Mars de l’année en cours aurait pu faire l’affaire, une expérience donnant les mêmes résultats si les mêmes conditions sont présentes (reproductibilité).

      Bien à vous.

      @ TWA Convair 880 Starsteam

      Bonjour fidèle ami de ces vérités qu’on nous cache,

      J’avais bien entendu remarqué votre disparition de cette antenne et serai ravi de pouvoir échanger avec vous mais je ne sais comment puisque ce lieu n’est pas celui de la communication de nos adresses respectives.

      Amicalement.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      C’est amusant votre remarque sur les autorités russes, c’est exactement ce que je réponds aux mougeons qui la ramènent sur le 11 septembre, la Lune ou les (chuuuut) en affirmant d’un ton sûr de lui-même et dominateur que s’il y avait arnaque, les Russes auraient déjà tout déballé.
      S’ils la ferment c’est qu’ils ont intérêt à la fermer, point.
      (et de toute façon, les charlots abreuvés de bfmwc n’écouteraient même pas...)
      Un avion qui rentre dans un immeuble, ça relève de la rdm et la gravité ne fait pas de politique.

      Pour le 11 mars, vous aviez évoqué un évènement très ancien censé s’être produit à cette date.
      Il y a plusieurs candidats et je ne suis pas sûr de focaliser sur le bon, au risque de tourner en rond.

      Bien à vous


    • #1454154

      @ Fabio Gayssus

      Genèse 7,11 : L’an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s’ouvrirent.

      Mais tout cela n’est que superstition...


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Est-ce bien cette zone de dépassement qui fût fatale à nombre de pachydermes ?
      Et en parlant de calendrier, combien y avait-il de décades par pige à l’époque ?


    • #1454722

      @ Fabio Gayssus

      - Il y en a qui suivent...
      Mais au fait, connaissez-vous les plantes tropicales de Sibérie ? Non ? Les bêtes laineuses que vous évoquez en avaient pourtant plein l’estomac quand on les a découvertes, de la magie sans doute...
      - Pour les décades, ce n’est pas si important, ce qui compte est de savoir si par hasard "le premier mois" ne se terminait pas le 24 Février de notre calendrier...
      En tout cas, les Romains intercalaient à, cette date leurs "jours de rattrapage", autre hasard.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Pour les plantes tropicales, j’ai lu quelque part que cela s’explique par le fait que notre bonne vieille planète filait droit jadis, d’où une certaine uniformité climatique aujourd’hui révolue.
      Je retiens cette hypothèse, sauf contre-indication de votre part.

      Mon questionnement sur le nombre de décades (ou de jours peu importe) par révolution provient justement de l’histoire des "jours de rattrapage".
      Ça semble stable (pour l’instant...), mais cela a-t-il été toujours le cas, tripotage de grandeur physique oblige ? J’imagine que pour, entre autres, "ouvrir les écluses" et jeter un tel froid parmi nos amis poilus on n’y est pas allé de main morte, ça laisse forcément des traces à grande échelle - plus vite et/ou plus loin...
      Ou bien tout simplement, notre bon calendrier grégorien bien carré, bien moderne n’est pas si bon que ça et ignore délibérement des choses essentielles à la compréhension du monde ?


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      (suite)

      Sur les dates :
      - S’agit-il du deuxième mois (ou "second" suivant la traduction...) d’un calendrier (lequel ?) ou à partir de la date anniversaire de ce brave Noé ? Ce n’est pas clair.
      - Qu’est-ce qu’un "mois" pour la Genèse ? Autrement dit, si le "premier mois" se termine le 24 février, quand commence-t-il ?
      - Le 17ème jour du 2ème mois tombe effectivement le 11 mars... à condition d’avoir un mois de février de 30 jours. Il y a un truc qui m’échappe. Et avec les nombreux jours de rattrapage romains, ca colle encore moins (Romains pour qui le "premier" est le dernier).

      D’une manière générale, tous les calendriers antiques sont tordus, chacun à sa manière - avec à chaque fois une bonne raison, je n’en doute point.
      Quels sont ceux à étudier en priorité, hormis le(s) romain(s) ?


    • #1457324

      @ Fabio Gayssus

      La Sibérie est une plaine, sauf à rencontrer un obstacle, un corps ou un objet peut parcourir de longues distances si une "marée inédite" l’emporte...
      D’ailleurs, les spécimens retrouvés enchevêtrés dans le pergélisol mettent à mal la théorie de leur enlisement.
      Pour le calendrier, ne focalisez pas dessus, l’évidence vous apparaîtra plus tard. Non, ce qu’il faut envisager c’est le pourquoi, pourquoi ce débordement des océans ?
      Souvenez-vous aussi que nous sommes dans une société inversée, quand nos zélus prétendent agir pour lutter contre le "réchauffement climatique" et ses effets, il y a fort à parier qu’ils encouragent en fait la présence d’eau liquide à la surface du globe... en nous empêchant par exemple de produire du CO2 dans les couches basses de l’atmosphère ?
      Qu’est-ce qui fait le climat ?... Ce que nos zélus tentent évidemment de perturber tout en pointant du doigt les paramètres subalternes qui le font varier à la marge !


    • @ Heureux qui, comme Ulysse

      La réponse à vos deux questions se trouve-elle précisément dans les grandeurs thermodynamiques et cinétiques ? Je crois que certaines forces d’inertie y sont liées... avec une influence non négligeable sur le climat.

      Quant au levier utilisé pour les faire varier, ne faudrait-il pas, au hasard, s’intéresser à la propagation des ondes dans les différentes couches de l’atmosphère ?

      Amicalement.


    • #1457838

      @ (2021)

      Arrêtez où je vais finir par penser que ce que j’écris ici n’est pas dénué d’intérêt !
      Pour vos questions... je ne répondrai pas à ce naïf que vous n’êtes pas (malgré tous vos efforts pour le laisser paraître à ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas entrer dans la danse avec nous) car vous savez bien que vous visez juste.
      Et si les "Egyptiens" (ceux d’avant le rinçage planétaire, là, c’est pour être raccord avec les "tombeaux" triangulés) n’avaient pas eu la main trop lourde avec la magnétosphère ?

      Au plaisir.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse

      Ainsi le soleil devient-il conséquence. C’est très clair, merci. J’imagine que l’expérience malheureuse ne fut pas sans séquelles (géologiques et biologiques), comme le soulignait Fabio Gayssus. Après, je me garderai de tirer des conclusions sur l’ancile tombée du ciel des martiens...

      Pour le calendrier, nul doute que la pièce s’assemblera naturellement le moment venu : de mon côté, j’ai bien une idée, mais elle n’est pas encore arrivée à maturité. Le schéma se précise nettement et rapidement lorsque les liens se font, laissant apparaître une cohérence d’ensemble aux antipodes du dogmatisme de notre époque.

      Sinon, excusez ma naïveté, que j’espère néanmoins à la mesure de votre obstination ! Dois-je vous rappeler que nous serions "complices" dans cette entreprise ?

      À bientôt.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse

      Magnétosphère...Françis Mazière ?


    • #1458216

      @ (2021)

      "Complices"... j’avais oublié ce détail !

      @ Raylight

      Navré, je ne comprends pas votre commentaire.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse

      Vous connaissez sans doute Françis Mazière, grand explorateur français connu pour avoir fait connaitre l’île de Pâques au grand public. Il évoquait, à demi-mot, une technologie utilisée par les anciens pour transporter les pierres géantes (Moaïs, pyramides, Sacsayhuaman...). D’après lui, cette technologie reposait sur "l’équateur magnétique".
      Mais bon, il semblerait que ce n’est pas de cela que vous parliez.


  • Donc je viens de voir le documentaire, il ne met pas du tout en cause la chasse ukrainienne, mais les pro-russes et la russie directement.
    Donc rien de neuf vraiment. Propaganda war as usual.


  • Reste à savoir si les tabloïdes du genre Sunday Mirror, avec leurs titres dégoulinants de pathos haineux, du style "Putin has killed my baby.", vont battre leur coulpe (ou manger du corbeau, comme on dit chez eux).


Commentaires suivants