Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Crise agricole : la mobilisation prend de l’ampleur

Le désespoir face au pouvoir mondialiste

Les agriculteurs en difficulté, notamment les éleveurs de l’Ouest, manifestent de nouveau depuis plusieurs semaines, dans le sillage de leur forte mobilisation de l’an dernier, pour protester contre la chute des prix de leurs productions.

L’annonce fin janvier par Stéphane Le Foll d’une rallonge de 125 millions d’euros aux 700 millions accordés l’an dernier dans le cadre du plan d’aide aux éleveurs, n’a pas contenté le secteur.

 

Mobilisation record dans le Pas-de-Calais

Ce mardi, plusieurs opérations escargot et des blocages étaient ainsi menés dans plusieurs régions pour réclamer une réévaluation des prix du porc, du lait et de la viande bovine. Une soixantaine de tracteurs et environ 200 agriculteurs bloquaient la cité administrative et la préfecture à Chartres pour protester «  contre les prix, les normes et les charges qui pèsent sur la profession  ».

Autour d’Arles, les agriculteurs effectuaient aussi plusieurs opérations escargot créant plusieurs kilomètres de bouchons notamment sur l’autoroute A54, selon la FDSEA des Bouches-du-Rhône. Environ 500 tracteurs étaient présents à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais), a indiqué la préfecture, «  du jamais vu  » selon la FDSEA à l’origine du mouvement de protestation. Dans le Tarn-et-Garonne, ce sont 155 agriculteurs qui avaient mis en place des barrages filtrants à la sortie de quatre communes, à l’aide de 46 tracteurs, selon le décompte de la préfecture.

Lire la suite de l’article sur lesechos.fr

 

À propos des syndicats agricoles :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1387424

    ça va finir comme en Grèce , poings et pieds liés contre le pouvoir Européen à moins de choisir les bonnes personnes pour les défendre et éviter les " tsipras français "
    suis sûr que si ça s’embrase , y a beaucoup qui vont suivre !!!!!!!


  • Ne serait-ce pas une bonne occasion pour réformer l’agriculture française, intensive et destructrice des sols, de l’environnement et de la santé ?

     

  • #1387503

    C’est çà, continuez à faire chier le Français moyen, et surtout pas les responsables politiques. Faites comme les fonctionnaires, les salariés de la SNCF et les taxis, vous aller devenir hyper-populaires.
    Quand ça bougera vraiment, réveillez-moi. En attendant, dormez bien.

     

  • #1387512
    le 02/02/2016 par paysanpoilaudent
    Crise agricole : la mobilisation prend de l’ampleur

    Le Président de la FNSEA commence à s’inquiéter, sans trop gueuler toutefois, tout en allant rencontrer le Président ce qui est très valorisant, mais il sent bien qu’il ne tient plus les troupes, sauf si du pognon est déversé comme tombereau de fumier. Rappelez vous l’analyse de Monsieur Borne à l’époque des manifestations parisiennes, (et avant qu’il ne s’égare dans un combat peut-être trop "présomptueux"). C’est aujourd’hui, là, sur le terrain qu’il devrait être, genre meneur d’hommes. Mais, sûrement qu’on préfère se passer de son Ministère chez nos "braves" paysans, l’effet Dieudo en quelque sorte. 125 millions, c’est une goutte d’eau ? Bon on va rallonger (Si le contribuable gueule, on demandera à Mosanto de banquer un peu en loucedé, après tout c’est lui qui investit pour son avenir). Alors, tout rentrera dans l’ordre, comme d’habitude. Vos enfants ? Ils seront "de la ville", comme tout le monde. Ils boufferont comme nous le poulet aux hormones et autres saloperies que, déjà, sauf exception, vous contribuez à diffuser...
    C’est fini sans doute ! Et vous l’avez voulu au final (les subventions largement saupoudrées pour mieux vous niquer, c’était bien joué quand même). Et puis, quoi qu’il arrive, vous irez au salon, car y’a moyen d’un petit billet. Le bon sens paysans, quoi ! (lequel vous amènera à applaudir nos bons dirigeants et à boire avec eux un petit verre accompagné de produits de nos beaux terroirs). Le travail de fond ? Bof, c’est comme le truc de La Fontaine avec le vieux cultivateur qui faisait chier ses gosses avec ses fondations. De la subvention par ci, de la subvention par là pour amoindrir vos souffrances... Euh, dans un pays où "toutes les souffrances" sont respectables, c’est un peu communautaire, à force, non ?
    Dommage pour nos belles régions de France. Tiens à propos de "régionales" et de vos votes, on en parle ? Ah, non...


  • Donc, si je comprends bien, on ne peut même pas allouer 1 milliard à plus d’un million d’agriculteurs en France en 2016. En Allemagne, on estime par contre, selon un autre article relayé par E&R, que les Allemands devraient débourser 50 milliards sur deux ans pour les migrants. En moyenne 25 milliards par an. Le rapport est de 1/25, et d’un côté on soutient un secteur productif, de l’autre on "aide" des désoeuvrés.

    sauriez-vous reconnaître avec ces données laquelle des opérations constitue un plan d’investissement et laquelle est un plan social ?

     

  • De tout cœur avec eux.

    Et avec tous les Français qui souffrent pendant que les petits fours et bonnes bouteilles passent à l’élysée.


  • #1387639

    Il y a pas mal de reportages à la télé qui, sans les condamner, montrent que beaucoup d’agriculteurs se sont très imprudemment endettés . Ex ce soir : on achète une machine à traire de 160 000 euros pour qu’elle travaille à notre place et comme le cours du lait baisse on ne parvient pas à la rembourser...

     

    • #1387811

      "Sans les condamner" nous allons voir un déferlement de reportage sur l’horreur de l’élevage industriel, la pollution massive provoquée par l’agriculture productivistes...le système contraint les agriculteurs à adopter un mode de production mortifère...et quand ces derniers se plaignent ce même système les accuses de tous les maux...afin de faire en sorte à ce qu’il n’y ait aucune solidarité envers les agriculteurs et qu’ils crèvent dans le silence et l’indifférence. Et tout ceci au bénéfice de qui ? Des grandes multinationales américaines notamment qui prendront le relais de la production agricole européenne avec OGM et viande aux hormones au menu...


    • #1387871

      @Brindavoine, moi aussi quand j’ai vu les premiers robots de traite, j’ai pensé qu’ il y avait vraiment des feignants... mais dans mon parcours agricole j’ai eu la chance de ne jamais traire plus de 50 vaches, seulement de nos jours il en faut 100 pour tirer moins d’un SMIC, avec le poids des griffes de traite manipulées deux fois par jour TOUS LES JOURS le coude et l’épaule lâchent avant que t’es quarante ans...


    • #1388146

      "le poids des griffes de traite" ? J’ai aidé très souvent une très fine et jolie fermière à la traitre de ses 40 laitières et jamais je ne l’ai entendu se plaindre du poids des "griffes de traite" . Quand on est deux ou trois à bavarder la traite est un plaisir, le dernier salon où l’on peut causer pendant une bonne heure .


  • Pendant que les gros producteurs obtiennent quelques millions, pour rester dans le système des subventions qui leur va bien, les petits continuent de mourir. Certains tentent le circuit court, l’agriculture de conservation, etc, sans doute trop tard. Tous seront mangés par la PAC. Bon sens paysan ?

     

  • #1387667

    Regardez les tracteurs sur la photo : ils sont flambants neufs et ils valent chacun plus de 100 000 euros : le problème de ces agriculteurs protestataires c’est qu’ils se sont endettés très imprudemment .

     

    • #1387821
      le 03/02/2016 par Télé-magouilles
      Crise agricole : la mobilisation prend de l’ampleur

      Effectivement ! Mais il y a autre chose : on pourrait douter aussi du président de la FNSEA à défendre ses collègues agriculteurs dans le choix d’un protectionnisme intelligent, puisque ce monsieur serait un des plus gros importateurs français de poulets brésiliens....
      C’est un jeu de dupes. Et les cocus sont les petits, comme d’habitude.


    • #1387922

      Cincinatus, les surfaces travaillées actuelles pour espérer tirer un revenu sont telles qu’elles ne peuvent plus être faites avec un D22, et les tracteurs modernes commencent à faire de gros frais d’entretien très rapidement, aux environs de 3500 heures, et 3500 heures de travail dans une vie d’agriculteur c’est moins d’une année. et avec l’informatique omniprésente, si tu n’as pas de tracteur récent tu ne trouves plus d’outil à atteler derrière puisque ces derniers sont connectés. Beau travail de la télé, ils parlent d’investissement imprudents et c’est déjà repris dans deux commentaires sur E&R, vous êtes des consommateurs de dissidence...


  • Comme d’habitude, on reproche aux agriculteurs le prix de leurs tracteurs, mais l’on ne reprochera jamais le prix de son camion à un routier ou celui de sa voiture à un chauffeur de taxi ... Le tracteur est un outil de travail, sauf cas particulier l’investissement est réfléchit en fonction des besoins. Lorsque l’on passe plus de 1000 heures par an dans son tracteur, on a bien droit au progrès et au confort.

    La FNSEA est vraiment en train de nous mener en bateau en nous empêchant de manifester vers les vrais responsables : la grande distribution. Mais j’espère que la donne va changer car Beulin commence à sentir qu’il n’a plus la main sur les manifestants.

     

    • #1387937

      Salut Alex, j’ai un tracteur ancienne génération, mais pour utiliser du matériel de CUMA, j’emprunte des tracteurs plus récents, dans le mien sur du mauvais terrain je me fais sortir du siège à 7km/h dans un récent à 12km/h, de toutes façons on est toujours à fond !


    • #1388079

      @Alex, salut, les grandes surfaces et leurs clients, c’est difficile de savoir qui est le plus responsable entre celui qui fait l’offre et celui qui fait la demande...


  • #1387979

    Elle est bonne celle-là !
    Une viande achetée 1.10 euro/kg, revendu 6.90euros, et c’est les agriculteurs les mauvais gestionnaires !
    Des fois je me demande qu’est ce que vous avez dans vos tètes ?

     

    • #1389371

      Je suis toujours surpris de lire les commentaires sur ER qui prennent en exemple des reportages télé. La télé vous ment sur Daesch, sur la syrie, sur tout ce qui peut se dire au journal de 20H, mais sur l’agriculture elle dit la vérité. Allez rencontrer les agriculteurs, et voir par vous même !
      Eteignez la télé et ouvrez la fenêtre bordel de merde !!


  • La aussi, ça chauffe : Ambiance électrique aux réunions publiques, la pose de trente-cinq millions de mouchards ordonnee par JB Levy s’annonce plus tendue que prevue...
    http://www.leparisien.fr/cannes-ecl...


Commentaires suivants