Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Crise du lait : 400 agriculteurs bloquent une usine Lactalis près de Laval

Les producteurs de lait ne veulent rien lâcher. Comme promis, ils étaient près de 400 venus de l’Ouest à bloquer lundi soir 22 août une des routes menant à l’usine Lactalis près de Laval. Une action qui pourrait bien durer plusieurs jours pour obtenir un « juste prix » du lait auprès du numéro un mondial des produits laitiers.

 

 

Ce mois-ci, le prix pratiqué par Lactalis est de 256 euros la tonne, contre 363 euros en juillet 2014. Si la crise d’une surproduction du lait est incontestée, les producteurs de lait reproche également au groupe de payer moins cher que ses concurrents, une différence de 10 à 30 euros le litre. Invité d’Europe 1 ce mardi matin 23 août, Michel Nalet, porte-parole du groupe, a répété que le groupe était « bien entendu prêt à rouvrir les discussions ». Sans pour autant donner de date : « Pour l’instant, je n’ai pas les modalités exactes des rencontres qui pourront avoir lieu mais nous n’avons jamais fermé notre porte », a-t-il assuré.

 

 

Outre ces prix bas, les agriculteurs reprochent à Lactalis son manque de transparence. Depuis l’arrivée du très discret Emmanuel Besnier, petit-fils du fondateur, à la tête du groupe en 2000, l’entreprise a véritablement pris de l’ampleur. En multipliant les acquisitions, le PDG a fait de son groupe familial le numéro un des produits laitiers, devant Nestlé.

Lire l’intégralité de l’article sur boursorama.com

 


 

« Je suis né dans le métier, je n’ai jamais vu une crise aussi profonde »

 

Ils sont déterminés. Près de 400 agriculteurs bloquent depuis lundi soir une des routes menant à l’usine Lactalis près de Laval. Ils espèrent obtenir du numéro un mondial des produits laitiers un relèvement du prix du lait, payé cet été à un niveau particulièrement bas par Lactalis. Ce mois-ci, le groupe leur rachète en effet 256 euros la tonne, contre 363 euros en juillet 2014. Un niveau que les agriculteurs jugent insoutenable.

 

Le message envoyé par les agriculteurs, qui doivent se relayer sur le site tout au long de la semaine est donc clair : « aucun camion Lactalis ne sortira de l’usine tant que nous n’avons pas été entendus », a expliqué Philippe Jehan, président des Fédérations départementales des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) de Mayenne devant un parterre d’agriculteurs venus de l’Ouest. Depuis lundi soir, aucun camion ne peut sortir ni rentrer dans l’usine mayennaise, selon l’AFP. Le rond-point près de l’usine est totalement bloqué par une dizaine de tracteurs et la circulation était interrompue.

 

 

Posté près de l’usine Lactalis avec son tracteur, Loïc est en effet « déterminé à rester le temps qu’il faut ». Producteur depuis plus de 20 ans, il est venu exprimer son « ras-le-bol ». « Je suis né dans le métier, je n’ai jamais vu une crise aussi profonde », déclare le Mayennais au bord des larmes.

« Dans mon département, d’ici le 31 décembre, on a près de 14 % des exploitations qui vont mettre la clé sous la porte. D’habitude, on a 2 ou 3 % par an qui cessent leur activité mais là, 15 %, c’est inimaginable, et ceux qui restent s’endettent. On ne peut pas continuer comme ça », exhorte Ludovic Blin, de la FDSEA de la Manche.

« On ne veut plus quémander. Nous, les agriculteurs, on veut vivre de notre métier mais en aucun cas on ne demande des aides à l’État ».

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On verra si les force de "l’ordre" (ou "forces aux ordres" ?), qui, immanquablement seront envoyés sur place d’ici très peu de temps, sympathiseront avec les agriculteurs révoltés, ou bien , au contraire, s’ils feront jouer de la matraque et du gaz lacrymogène contre eux pour assurer, inconsciemment, à ce pouvoir inique la fin de sa rente, jusqu’à 2017. Je ne suis que peu optimiste. Mais là, personne dans le grand public ou presque ne se préoccupera vraiment de cette affaire. Encore un élément à rajouter à l’infinie série des catastrophes hollandistes subies par la France durant les cinq dernières années.

     

    • avant de voir les bleus lactalis enverra des huissiers pour relever les numéros de plaques des tracteurs, et de retour à la ferme, une convocation au tribunal pour entrave à la liberté de circulation des marchandises...


    • « On verra si les force de "l’ordre" (ou "forces aux ordres" ?), qui, immanquablement seront envoyés sur place d’ici très peu de temps, sympathiseront avec les agriculteurs révoltés »
      A la différence d’avec les migrants de Calais, les No Borders de Menton ou les Antifas de nuit debout !!
      Et on peut lire :
      Crise du lait : 400 agriculteurs , mais aussi crise des viticulteurs, crise des taxis, crise des commerçants, crise chez les jeunes (chômage de masse), crise des transporteurs routier, crise des artisans, etc, etc ....
      E t c’est pas prés de s’arrêter !
      Malheureusement


  • De toutes façon le lait c’est toxique, surtout quand il est produit industriellement (antibiotiques, animaux nourris au soja OGM pesticidé). Et surtout on ne dit jamais que logiquement le lait de vache c’est pour les veaux (les taux d’hormones de croissance cérébrale et de croissance musculo-squelettique ne sont pas les mêmes), pas pour des individus d’une espèce différente et encore moins pour des adultes car aucun animal ne boit de lait passé une partie de sa croissance.
    Donc les agriculteurs et producteurs de la filière bovine vous avez raison de faire grève évidemment que la grande distribution vous prend pour des cons (des vaches à lait :) mais c’est un juste retour de bâton pour vous qui voulez gagner votre croute en produisant de la merd.

     

    • Arf, et le fromage c’est toxique ? pourtant a base de lait.... le fromage, est quand même un produit assez présent en France ....

      évidemment que le lait produit par des vaches, ou chèvres etc... nourrient aux ogm c’est pas bon, mais SVP arretez de dire que le lait est pas bon pour l’homme, car tout depend sous quelle forme il se trouve..... j’espere qu’il y aura toujours du lait afin de pouvoir confectionner nos si bons fromages que l’on aime tant en france !!!!!!


  • Mais que ces gens s’émancipent bordel !
    En créant des coopératives laitières/fromagères ils valoriseraient bien mieux leur production et chinteraient tous les intermédiaires. Ils se conduisent comme des serfs devant leur seigneur, Qu’ils se fédèrent vraiment et rentrent en circuit-court !

    Les paysans Franc-comtois ont mis en place cela depuis plus de 30 ans dans la filière Comté et eux ne se plaignent pas du prix du lait.

     

    • @Lucasdesbois, les Franc-Comtois(Comté) et les Savoyards(Beaufort), ne se sont pas organisé il y a plus de trente ans, ils sont resté en dehors des circuits industriels pour des questions de relief et de climat, lactalis voulait pas se faire chier à ramasser en montagne.
      Quant à la vente directe, transformer et vendre sont deux métiers en plus et paysan ça prend déjà pas mal de temps, tu penses que 35 heures par semaine.


    • @laurent71 Je ne pense pas 35h, je suis agriculteur aussi et j’en fait le double. Je fais de la production et de la transfo sur place et je m’en tire bien, comme tout mes voisins en circuit-court autour de moi.


    • @Lucas Desbois, regarde bien l’heure de ce message, je rentre d’une réunion de CUMA et le réveil sonne à 4h30 pour la traite. Je vends toute ma production en direct, je suis médaille d’or dans ma production au concours national, et pourtant éligible au RSA... Parce que je suis en Saône et Loire, ici pas question de faire les poches aux bobos, on nourrit le peuple celui qui a trimé et celui qui trime encore. Que "tu t’en sortes" en donnant la becquée à 15 bourgeois la semaine ne t’autorise pas à dégueuler sur ceux qui font réellement le boulot. T’as trouvé une niche pour gagner ta croûte, grand bien t’en fasses, mais ne donne pas de leçons à ceux qui ont fait et font encore tenir ce pays debout.


    • @ lucasdesbois,
      c’est pas parce que tu a trouvé une combine pour vendre ton lait quelques centimes de plus que ça va changer grand chose car le jour où vous serez trop génants pour l’industrie agro alimentaire on vous pondra des normes qui vous remettront vite dans le droit chemin en vous interdisant la transformation et le transport.


  • Le monde de l’arnaqueur et de l’arnaqué ...


  • Le pouvoir va envoyer les mêmes que les matraqueurs de la manif pour tous et ils rentreront chez eux en pleurnichant....demandez le programme, demandez....


  • Les agriculteurs ont tout a fait raison. Soutien total et absolu.


  • à peine la rentrée qui commence et 400 agriculteurs déjà prêts à découdre avec nos Minables .....


  • Vendez votre lait en direct !!!!, petite camionnettes électriques ,livraison du lait à domicile avec viennoiseries et le pain .moins chère qu’en grandes surfaces et chez "Lactalis" ils iront se faire voir chez plumeau .


  • Quand je vois la bêtise crasse de ces pauvres gens , je comprend mieux pourquoi Sarkozy retente sa chance pour 2017 ... C’est que justement il a toutes ses chances !

    Lactalys ne bougera pas car protégée par les traités européens , le gouvernement n’y pourra rien car se serait aller à l’encontre de ces traités .

    Ce n’est pas maintenant qu’il faut faire chier les gens et ne rien lâcher , c’est trop tard !
    Au lieu de voter comme des cons , fallait foutre le bordel en 2007 quand toute cette clique d’escrocs , de traîtres et de menteurs est revenue de Lisbonne avec la ratification de ces traités scélérats !!!


  • Bonjour, pour info je suis de LAVAL, la ville où est situé le siège social de Lactalis.
    Les agriculteurs bloquent un peut plus que l’entrée de l’usine, ils bloquent notre rocade, qui à certaines heures, était déjà pas mal encombré. Mais ce n’est qu’un détails et dans nos départements ruraux on est plutôt avec les agriculteurs.
    Je tenais juste à dire que le groupe Lactalis n’appartient pas à des actionnaires avides lointains et autre fonds de pensions ; mais à la famille Besnier, très riche certes, mais je ne pense pas qu’ils représentent ce quon appel la "grande finance".
    Il est à rappeler que, Lactalis n’a jamais fais de plan sociaux, pour virer des ouvriers, c’est plutôt une société où les salaires sont corrects et les conditions de travail plutôt bonne. (on va dire moyenne haut).
    Je pense que le problème est plus compliqué qu’il y parait. Les agriculteurs se sont souvent pas mal endettés pour que leurs exploitations soient aux normes. Il semble juste que ces exploitants puissent vivres correctement de leur travail au combien compliqués.
    Mais d’un autre coté, pour que lactalis puissent continuer à fonctionner, cela m’étonnerai, qu’ils puissent acheter le lait beaucoup plus chère que le marché.
    Donc si quelqu’un à une solution miracle.


  • C’est dans ma ville !


  • Faites du lait bio, vendez en circuits courts ... c’est le seul salut des producteurs, et pour nous consommateurs le seul moyen de ne plus manger de cochonnerie et d’arrêter de nourrir un système qui met nos paysans en esclavage.

     

    • simple question : comment nourris tu 67 millions de personne en circuit court alors que nous ne sommes pas autosuffisant en France ? c’est juste un discours de bobo gauchiste qui ne connait strictement rien au métier d’agriculteur . De plus , ce genre de réflexion encourage indirectement la signature du traité trans atlantique... et là quand ça sera fait, tu en mangeras de la vraie merde.. informes toi, renseignes toi, vas vers les agriculteurs, parles avec eux, parles avec moi, j’en suis un..je suis ouvert à la discussion , j’ai rien à cacher


    • tony, à mon avis, si nous ne sommes pas autosuffisant en France c’est peut être parce que notre agriculture tente avant tout de répondre au besoin du marché mondial en protéines avant de répondre aux besoins alimentaires des français. Et c’est plutôt ça qui pousse vers un TAFTA. C’est surtout une volonté politico-financière. Et il est un peu trop facile d’écarter ses concitoyens du débat parce qu’ils manqueraient de compétences techniques en la matière, notamment au vu de l’état des sols, de la baisse des rendements, des effets des intrants chimiques, des conditions de vie des animaux...etc...Il semblerait que nous ayons besoin plus de bon sens que de technique. Enfin, il n’est plus à prouver qu’un modèle agro-écologique est plus productif au m² qu’un modèle conventionnel et offre des produits d’une bien plus grande qualité nutritionnelle. Et ce n’est pas en tant que bobo-gauchiste que je te parle...


    • Pourquoi Tony tu veux nourrir des personnes qui veulent manger Macdonald , Auchan et Nutella, ils ne veulent peut-être pas de ta nourriture !?!
      On se fout de nourrir 67 million de personnes... Ce qu’il faut c’est revenir au local en circuit-court tu vends près de chez toi marché, petites boutiques, vente directe (producteurs consommateurs) pourquoi tu veux nourrir des personnes qu’y veulent bouffer de la merde de chez Auchan Carrefour Leclerc Macdonald Quick Leader price Lidl et autres cochonneries.... Ceux qui veulent peuvent c’est pas les combines qui manquent ..voisins, AMAP , fermes solidaires, marchés, internet, etc...
      Les autres laisses les manger de la merde ,d’autant qu’ils s’en foutent que nos fermiers crèvent la gueule ouverte que le lait qu’ils boivent soit si acide qu’un pneu se dissoudrait dedans que le porc qu’ils ingurgitent soit un antibiotique en barquette, que le poulet qu’ils consomment nait sans plumes ou remange sa propre merde, que leurs tomates soit espagnoles ou marocaines et qu’elles n’aient jamais vu la terre d’un potager, que leurs fruits voyagent vert, pourquoi tu crois que tout va mal....moi j’en côtoie tous les jours, j’en ai dans ma famille, j’en ai comme voisin, j’en ai comme ami, je travaille parfois avec eux (moisson, tonte des brebis, vermifugeage , maraîchage, en plus de mon boulot) et ils savent tous bien que personne ne se soucie d’eux....
      Même les productivistes savent qu’ils se suicident au bout du bout à continuer cette merde... Malheureusement autour de chez moi des suicides réguliers , mais aussi de belles histoires de beaux projets de belles personnes ( bio, résonné, productiviste.toute personne confondue sans jugement aucun ) je ne me porte en jugeur de personnes...
      Mais va falloir changer si on veut une agriculture qui survive à tout ça !
      Bien à toi camarade j’espère de tout coeur que tous nos agriculteurs s’en sortiront je prie pour eux et leurs familles...
      Vive les paysans, vive le monde rural, vive la France..
      Que NS Jésus Christ-Roi te bénisse...
      C’est au consommateurs lui-même de changer ses habitudes...tu ne peux pas acheter du porc à 1€30, du lait à 0,70€ et des tomate du boeuf à je sais pas combien et manger de la qualité... La merde c’est pas cher alors lesses les avec leur merde !
      Tu ne peux pas les forcer !
      Bien à toi ( et si en France on ’e peut pas être autosuffisant ou peut-on l’être alors ?)


  • Le fond du problème n’est apparemment pas identifié ! le problème n’est pas LACTALIS, qui joue du Système dont les règles ont été taillées sur mesure pour ces intermédiaires bureaucratiques. C’est tout simplement le "Système" qui veut à tout prix asservir les paysans au bénéfice de ces derniers.

    Cela met en évidence la complicité des dirigeants des syndicats qui trouvent en LACTALIS une tête de turc, ce qui permet de masquer la réalité des choses et d’éviter de désigner les vrais responsables politico-financiers de cette situation qui perdure depuis des décennies....et forcement continuera dans l’avenir , même après avoir procédé , comme toujours à un saupoudrage de subventions en vue d’élections prochaines..

    Ces dirigeants sont des scélérats, des vendus au grand capital et complices des politiques inféodés à celui-ci !...ils profitent de la crédulité de nos paysans totalement absorbés par leur travail et enfumés par les éternelles promesses et les flots de mensonges déversés par nos médias depuis des lustres et qui, totalement égarés, ne savent plus, malheureusement, à quel Saint se vouer.

    Comment est-ce possible que des terres qui produisent 70 quintaux de blé à l’hectare et des cheptels de vaches qui comptent parmi les plus productives de la planète n’arrivent pas à nourrir leurs exploitants. Il y a là un problème qui m’échappe ???

    Est-i normal que les 500000 paysans qui travaillent 12 heures par jour, 7 jour sur 7, et qui nourrissent 65 millions d’habitants doivent demander l’aumône pour survivre ????..la France ne se respecte plus !

    Nos paysans perdent leur temps en manifestant devant LACTALIS. C’est devant le Ministre de l’agriculture, devant l’Élysée ou à Bruxelles qu’ils devraient être...avec, à leur coté, tous ceux qui bénéficient de leur merveilleux travail, c’est à dire tous les citoyens...français, européens !

    L’EUROPE nous dit-on depuis 30 ans, c’est le plein emploi, la paix, l’amélioration du pouvoir d’achat, la liberté, le renforcement de la couverture sociale....blablabla....

    J’en éclaterais de rire si le sujet n’était pas aussi dramatique !!! N’est-ce pas Messieurs les Menteurs ?


  • Le fait de passer par la FNSEA fait qu’il sont liquéfiés d’entrée. En haut, face à ces manifestations improductives, "on boit du petit lait". Rappelez-vous le paysan invectivant Manolo "Vous êtes les pantins de l’Europe". Pauv’con comme aurait dit le nain hongrois, les pantins c’est vous, les laitiers, les paysans.... Ben çà c’est ben vrai !


  • Les principaux responsables sont les leaders de la FNSEA, cette Lambert est une menteuse professionnelle. Ce sont eux qui ont initié et porté toutes les décisions qui déciment aujourd’hui le monde agricole :

    - fin des quotas laitiers
    - l’Europe desharmonisée
    - les OGM
    - les produits phytos en masse
    - la dictature du marché mondial, etc...

    C’est le syndicat des multinationales et de la grande distribution. Mais les agriculteurs continuent de le suivre à chaque fois, c’est exaspérant...

    Et que font les coopératives ? RIEN !!!


  • La seule et unique solution de tout les problèmes , c’est militer en premier (tout en évitant tout les sujets qui divisent) pour la sortie de la France de l’euro, de L’UE et de l’OTAN. rester prisonnier dans ces 3 pièges, égale : plus de chômage plus de décroissance , plus de suicide des agriculteurs, plus de perte des acquis sociaux bref la destruction de la FRANCE.


  • Sans vouloir défendre Lactalis, juste quelques éléments de réflexion :
    - Lactalis est une société française, non cotée en bourse et propriété d’une famille française,
    - c’est la FNSEA qui pilote les actions.


  • La logique marchande impitoyable du capitalisme si bien expliqué par Cousin.
    Rien n’arrête ça, la tonne est facturée très bas, certains s’en frottent les mains, il parait que le groupe à multiplié son CA par 4 l’an dernier ! Ils ouvrent des usines un peu partout ...
    Et ils auraient tort de s’en priver ! C’est ça la dérégulation, c’est ça la mondialisation, c’est ça la délocalisation. Les cartes sont redistribuées et seuls les plus gros se gaveront sur les petits !
    Attendez que le TAFTA commence son œuvre, et les multinationales US achèveront le peu qu’il nous reste "chez nous".
    Et d’ailleurs ce laisser-aller (encore un, à ce niveau c’est fait exprès) du gouvernement est un aveu caché à sa mise en place très discrète. Si il y a discrétion absolue dans tous les médias, on peut imaginer le pire, qu’on se le dise ... Sinon on vanterait le projet et la, rien ...
    Les producteurs laitiers et tous les paysans reflétant quelque part l’image de la France profonde, vont disparaitre, au profit des fermes d’élevages massives que les américains prendront un malin plaisir à implanter chez nous, sous l’égide d’un grand groupe. Inutile de manifester, vendez ce que vous avez, je sais c’est vite dit, mais pensez à votre reconversion, surtout les plus jeunes !
    Ces métiers sont condamnés en très grande partie selon moi. Je peux me tromper mais ...


  • Cela, aussi, semble être programmé par le pouvoir politique : permettre la destruction de toutes les industries ! C’est maintenant, et pour tous !

    Je parie que les différences de prix communiquées ici, qui permettent enfin, et à n’importe qui, de comprendre la colère des éleveurs concernés, ne seront pas explicitées au JT (ou bien, entre 2 phrases de diversion) !

     

    • La République a enfanté des pires mercenaires politiques.
      C’était d’ailleurs la pierre angulaire de la Révolution.
      Allons @ Django.
      Les "révolutions de couleurs" aujourd’hui sont toutes calquées sans complexe sur ce même modèle.
      Avec en plus l’immunité, dépassant celle d’un roi (et gracié quand ils ne sont plus en fonction ou quand le mal est déjà fait)... quand c’est pas le retrait de la Constitution du Crime Suprême de Haute-Trahison, auquel même un Empereur n’aurait droit par égards.
      Il n’y a pas à dire... ils se sont bien prémunis et ont quadrillé tout le périmètre !
      Ils se sont fabriqués constitutionnellement avec le temps une véritable forteresse imprenable.
      Et soi-disant "Nul n’est au-dessus de la loi".


  • La FNSEA ne fait pas du syndicalisme mais du corporatisme (dans l’acception moderne et dénaturé du mot j’entends).


  • à tous les commentateurs qui en grande majorité ont bien compris le malaise, notamment sa source et les acteurs qui amplifient cette crise. l’année prochaine, ce n’est pas hollande ou n’importe lequel socialiste qui changera la "donne". ce n’est pas sarkosy ou n’importe lequel de ses lieutenants qui améliorera les choses, et ne vous y trompez pas, ce n’est pas juppé qui vous sauvera. comme le fn sera disqualifié d’une manière ou d’une autre. la solution à mon sens réside en des candidats résolument axés sur une réconciliation nationale avec tout le bien fondé que cela implique pour notre pays. si on a pas le courage de dégager ces "dirigeants" alors continuons de débattre sur le port ou non du burkini. restons moutons jusqu’au bout. c’est à dire jusqu’au "méchoui".


  • Juste au passage, on parle de Lactalis qui est une entreprise privée mais Sodiaal qui a le statut de coopérative (et donc l’avantage de payer moins d’impôts) ne paye pas mieux.
    Lactalis paye le litre de lait à 256€/1000 L alors que Sodiaal paye 80% du volume vendu au prix A (lait de consommation) à 270€/1000L et 20% du volume au prix B (beurre/poudre de lait) à 190€/1000L.
    Le résultat est sensiblement le même mais les médias n’en parlent pas et surtout la FNSEA étrangement ne veut rien tenter contre sodiaal ...

     

  • Une fois que tous les producteurs de lait feront autre chose plutôt que de travailler pour perdre 40000 euros par an, quels autres producteurs cela va-t-il avantager ?


  • De toute façon le lait ce n’est pas bon pour la santé.

     

  • Elle en veut aux industriels. Mais elle a vote qui ? Sarkozy ? Hollande ?


  • Croire que c’est Lactalis qui fixe le prix du lait en France est une erreur,les producteurs laitiers se trompent de cible,la production laitière mondiale est tellement élevée que les prix des matières transformées entre autres par Lactalis s’effondrent,tant qu’il y aura surproduction les prix chuteront,c’est moche pour les petits producteurs qui doivent subir cette politique mondialiste mais c’est la réalité.
    http://www.franceagrimer.fr/content...

     

  • 400 agriculteurs défendent leur pouvoir d’ achat - normal ! 9000 envahisseurs pompent allègrement le blé des francais depuis des mois ... Ouh ouh , y a quelqu’un ? Ou quand quelques patriotes veulent manifester , ils sont mis au banc de la société : tolérance zéro , à leur égard ! ... Oh mon bateau ohohoh !!! Ceux qui n’ont pas encore compris que TOUT est bidonné et planifié , peuvent encore se " gratter" la tête encore longtemps !


  • Heureusement pour les agriculteurs, la FNSEA soutient le TAFTA !!!

    Comme cela, fini les problèmes car il n’y aura plus d’élevage en France !!

    Ils sont vraiment forts ces syndicalistes...


  • Mais qu’Est-ce que Lactalis a à voir la dedans ? On se trompe de cible ? J’espère que Lactalis va toucher en sous-main pour accepter cette guignolerie qui finira de toute façon en vrac avec quelques petites concessions de merde. Dites les laitiers, comme les autres paysans, on vous entendait moins quand le pognon des subventions de la très chère Europe tombaient comme à Gravelotte. Vous votiez alors pour le "bon parti". Allons, sur ce coup, soyez socialistes, sacrifiez vous un peu, merde... Vive le PS, Vive le FOLL et Vive la FNSEA et fermez là. Allez traire et mélangez vos laits et foutez dedans toutes les saloperies européennes conseillées et ... démerdez vous.
    Je conseille aux Français d’adopter la maxime : "Je boirais du lait quand les vaches mangeront du raisin" comme dirait l’autre.

     

    • Premièrement, le monde agricole n’est pas proche du PS mais plutôt de l’UMP (historiquement) et puis le discours sur les "riches paysans" qui dilapident les "primes" (terme plutôt faux face à la réalité du terrain) est bien trop simpliste !

      Renseignez-vous peut être sur l’évolution des cours des différents marché sur ces 30 dernières années, la pression fiscale actuelle et le taux d’endettement des fermes françaises !

      Concernant la FNSEA, c’est exactement la même situation que la CGT et consorts pour les salariés...

      En bonus : j’ai le souvenir de mon grand-père qui disait qu’avec 1 Litre de lait acheté 3 Litres de Fioul (années 60). Aujourd’hui il faut 3 Litres de Lait pour acheter 1 Litre de Fioul !


  • Un avant goût de ce que le TAFTA nous réserve.


  • Barrages levés, moutons au bercail, fin de partie, Lactalis et la république française ont gagnés...

    Les Besnier peuvent boire des coups peinards sur leur bateau, tout est rentré dans l’ordre, la sodomie aura eu un peu de mal à passer mais aura été accomplie en bonne et dû forme !


Commentaires suivants