Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Croissance zéro pour la France au deuxième trimestre

Mauvaise nouvelle pour l’économie française. Au deuxième trimestre, le produit intérieur brut du pays a en effet fait du sur-place, avec une croissance de 0 % selon les chiffres de l’Insee.

Il s’agit du deuxième trimestre d’affilée de croissance nulle, alors que l’Insee prévoyait initialement une progression de 0,4 % du PIB sur les six premiers mois de l’année.

La situation amène Michel Sapin, à revoir à la baisse les prévisions. Alors qu’il visait 1 % de croissance en 2014 et 1,7 % en 2015, le ministre des Finances estime, dans une tribune accordée au quotidien Le Monde, que le PIB français ne devrait progresser que de 0,5 % cette année.

« Rien ne nous permet, à l’heure actuelle, de prévoir pour 2015 une croissance très supérieure à 1 % », ajoute-t’il. Ces prévisions impactent bien évidemment les perspectives du déficit public, qui devrait être, selon le ministre, supérieur à 4 % du PIB cette année.

Appel à l’Europe

« Cette situation de trop faible croissance, de trop faible inflation, de réduction plus lente des déficits trouve son origine dans des causes proprement françaises mais aussi dans des situations auxquelles seule une réaction européenne globale peut apporter réponse », poursuit Michel Sapin, appelant l’Europe à « la mise en œuvre d’une politique monétaire adaptée à la situation exceptionnelle de faible croissance et de faible inflation ».

Le coup de froid sur la croissance n’est en effet pas que franco-français. Au second trimestre, le PIB du voisin allemand a en effet décroché de 0,2 %. L’Allemagne aura probablement du mal à satisfaire aux prévisions pour 2014, qui tablaient sur une croissance de 1,7 à 1,9 %.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #934237
    le 14/08/2014 par Colère bleu blanc noire
    Croissance zéro pour la France au deuxième trimestre

    Je viens de traverser la France d’Est en Ouest et de Ouest en Est.
    Pas une ville de moyenne importance où il n’y a pas entre 5 et 10 surfaces commerciales vides, immédiatement visibles.
    Partout et dans le plus petit village, particulièrement au centre, d’interminables maisons et propriétés à vendre, et d’innombrables agences immobilières qui fleurissent, la plus visible Century 21.
    De nombreuses routes défoncées, à peine rétablies, pas une surface de Macadam neuve.
    Et je ne parle pas des vieux édifices, châteaux et églises, toutes celles et ceux, non directement inventorié(e)s dans le patrimoine culturel de l’état, pas très éloigné(e)s d’un effondrement certain.
    Triiiiste !
    Et je ne parle même pas de tous les destins individuels, derrière toutes ces façades.
    Et tout va bien ?

     

    • pour eux ça baigne, ne changez rien


    • Je confirme ...En Centre Bretagne, des milliers de maisons à vendre, et personne pour acheter . Cette semaine , je suis allé à CONCARNEAU , ou je n’avais pas mis les pieds depuis plusieurs mois , et j’ai été frappé par le nombre de magasins vides dans une zone commerciale à l’entrée de la ville . Mais tout va bien, ne changez rien , la reprise est là , elle arrive .


  • #934255

    Le chambardement c’est pour maintenant ?!

    SOLUTION : -traité de libre échange EUR/transatlantique/canada ?
    -Faire de la BCE la nouvelle FED ?
    mmhh.... Non merci.

    Je ne vois aucune "Bonne" solution à court terme.
    Ils pouraient nous donner 10 000EURO tout les mois avec obligation de tout dépenser ( Ironie )

     

  • Bientôt la décroissance !

     

  • #934293

    mais quand on fait un peu de morphopsychologie, même de base, on ne donnerait même pas nos enfants à ce type dhomme, alors l’economie française.........mince pourtant en tant que ministre du travail , il a été zero, même en dessous de zero, et on lui a donné l’économie, donc deux tetes à toto égal double zero.........je me demande si les cases cognitives de leurs cerveaux à tous, ont été livrés à leur naissance !!!!!!! je suis impatient de voir la haine de carlos à la rentée, mais à qui va t il s’en prendre...........vous avez tous à ER, le tiercé gagnant......... :)


  • #934314

    J’avais osé , il y a plus d’un mois , avancer que nous étions en récession , contrairement à la tonne de chiffres bombardés chaque jour pour faire croire au contraire ...encore une fois ...des poils de croissance , des cheveux d’inflation ...Mon oeil ! bobards à répétition !...c’est la descente ...on ne sait où , mais la descente quand même !


  • Et la clique continu a emprunter à tours de bras, incapable d’équilibrer un budget, incapable de faire les réformes de fond indispensables(évidemment puisque ça concerne ses électeurs et ses stipendieurs et donc sa survie) incapables d’organiser une VRAIE démocratie. INCAPABLES. Des dettes, des contraintes et des discours ou comment pourrir la vie des gens qu’on vampirise.


  • #934350

    Une faible inflation... En terme économique, on appelle ça une désinflation et pour la France elle est structurelle (taxes et impôts des entreprises trop forts, investissements fébriles, monnaie trop forte pour notre économie nationale, moral en berne...)puisque notre secteur industriel se réduit comme peau de chagrin.
    Après la désinflation, c’est la déflation qui pointe son nez avec sa cohorte accrue du chômage, une monnaie encore plus forte dû à la baisse des prix (moins de monnaie en circulation) et donc la dette qui automatiquement gonfle (pour l’état, les entreprises et les particuliers). De plus, les investisseurs en période déflationniste préfèrent gardez leur "cash" que d’investir (c’est plus rentable pour eux).

    Voilà, ce qui nous attend...


  • Croissance zéro ? Jolie contre sens.
    On peut trouver curieux cette constance dans le chiffre zéro. Tout pile zéro ? Ni un peu au dessus (ce qui serait immédiatement annoncé triomphalement dans toute la presse) ni un peu en dessous (ce qui expliquerait cette stagnation perpétuelle à zéro) ?
    Si l’Allemagne tombe dans la décroissance, alors imaginez la France... Si on ajoute à cela les faillites bancaires qui continuent un peu partout, les risques de déflation, alors oui on peut commencer à se poser des question sur cette sortie de crise qu’on nous annonce depuis 2009 (et en 2008 on était même pas sensé être concerné par la crise !).

    Au fait Valls que vas-tu faire ? Combattre la HAINE ! Bien dit moi, heureusement que les racistes et les antisémites se multiplient partout en France, sinon le premier sujet sur la table serait les questions de la gestion économique par ton gouvernement et de toi même. On peut même dire que si l’antisémitisme et le racisme n’existait pas, il faudrait les inventer. Une idée à creuser non ? Ah tu l’avais déjà eu... j’avais rien remarqué !

     

    • Belle analyse , avec beaucoup d’humour , bravo !!


    • #934979

      En effet, 2 trimestres à zéro exactement, quel heureux hasard ; ou plutôt la volonté de ne pas avouer que les chiffres tendent plutôt vers -0,2 ou -0,3. Surtout ne pas parler de récession, surtout se voiler la face. La méthode Coué pour ne pas faire sombrer tout le pays dans le pessimisme.
      See no Evil. Hear no Evil. Speak no Evil.


  • sapin c’est encore mis le doigt dans l’œil. Ce crétin procédurier ne maigrit pas pour autant. Pour lui ça baigne, il continue a se remplir les poches en donnant des leçons.


  • Voilà un exemple parfait de problématique de politique supranationale ! La France, comme tous les pays de l’UE, ne sont plus en mesure de prendre des décisions internes qui pourraient influencer la production nationale.
    Dans chaque cas, il faut une politique européenne coordonnée pour relancer la croissance, processus interminablement long et malheureusement sans trop d’effets...
    La France a perdu sa souveraineté !
    Quand comprendront-ils que l’UE ne fonctionne pas ? Quand les populations se mettront à s’entretuer pour un bout de pain ?


  • Je ne suis pas économiste , et j’ai du mal à suivre leur histoire d’inflation ( mais je pense que, nos experts ne doivent pas etre mieux lotis que moi ....) .Il y a quelques décennies , il fallait réduire l’inflation ....avec l’apparition de l’euro est arrivée la crainte d’une montée de l’inflation ....Et maintenant le monde tremble parce que cette inflation n’est pas assez forte ! Si je ne me trompe, l’inflation , correspond bien à une hausse des prix ? Ils voudraient faire monter les prix alors que les salaires ne progressent pas , que les impots de 80% des français sont en hausse ? ... cette hausse de l’inflation , qui ne serait pas assez forte, ne m’apparait pas vraiment , chaque semaine lorsque je fais mes courses : je limite mes achats à un certain nombre d’articles, pratiquement toujours les memes produits de base, et j’ai pu , aucours des 3 ou 4 dernieres années constater une hausse de 15 à 20 %...Mais peut etre que Sapin ne fait pas ses courses , ou pas dans les memes magasins que moi ?

     

    • Entierement d’accord avec vous !

      Les prix ne cessent de grimper et on nous baratine avec la baisse de l’inflation : foutaises !


    • Vous avez tout à fait raison, quiconque faisant ses courses a pu constater la très forte hausse des prix ces dernières années en dehors des statistiques officielles qui considèrent par exemple qu’un ordinateur au même prix est devenu en fait moins cher parceque ses performances sont soi-disant meilleures. Les prix sont devenus si élevés que les industriels baissent la quantité et la qualité des produits pour continuer à augmenter leurs marges car si ils augmentent le prix, les ventes diminuent. La déflation qui arrive vient du fait que notre pouvoir d’achat étant de plus en plus limité, au bout d’un moment, on ne peut plus acheter autant et selon la loi de l’offre et de la demande, les prix vont naturellement baisser. Cela va se traduire évidemment par un déficit accru de l’état avec de la TVA en moins. En temps normal le gouvernement instaure de nouvelles taxes pour compenser mais avec les dettes accumulées et la crise en perspectives, cela entrainerait une récession plus forte et donc des recettes en moins... Seule solution restante, l’état doit réduire son train de vie et utiliser plus efficacement l’argent public mais c’est dur à avaler pour nos politiciens formatés à nous matraquer toujours de plus d’impôts et de contraintes en tout genre... !


  • #934472
    le 14/08/2014 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    Croissance zéro pour la France au deuxième trimestre

    Faite un traité de libre échange avec votre pire concurrent, dont vous êtes le valet en plus ...

    Les gens intelligents font des alliances avec des pays dont les économies sont le plus complémentaires possible.

    De toute façon arrêtez de bosser ou bossez pour vous, ou au noir, en donnant un minimum à Normalito, si c’est pour financer votre Grand Remplacement ou payer la gabelle à la Finance.

    "84% des embauches de benêts en CDD"
    http://www.boursier.com/actualites/...


  • #934662
    le 14/08/2014 par horizons lumineux
    Croissance zéro pour la France au deuxième trimestre

    Hollande : " moi, président, je veux qu’à la fin de mon quinquennat le pays soit plus fort " ,,,

    ... ou l’art de faire toujours systématiquement le contraire de ce l’on dit, et d’obtenir toujours le résltat opposé à l’objectif qu’on s’était fixé.

    Les virtuoses continuent avec brio dans le pathétique.


  • #934767

    « Cette situation de trop faible croissance, de trop faible inflation, de réduction plus lente des déficits trouve son origine dans des causes proprement françaises..."
    Et ta sœur, elle habite toujours Pékin couillon ?


  • L’analyse de la situation est simple,
    c’est parce qu’il n’y a pas assez d’Europe, il faut plus d’Europe.
    C’est pourtant pas compliqué, on ne le répétera jamais assez !


  • En fait on est en récession mais elle est (volontairement) masquée par les dépenses publiques à crédit et de l’inflation (le vraie celle que l’on subit au quotidien sans possibilité d’y échapper) transformée en hausse de la production (réelle) via les calculs savants de l’INSEE.

    Leur croissance zéro (youpiii) est donc due aux Ginette (payées à crédit) employées en grand nombre dans le secteur public qui branlent le mammouth le cul sur leur chaise derrière un PC (acheté à crédit aussi) et à des hausses de prix que les gus de l’INSEE justifient par des innovations (ça marche même pour la baguette...).

    Bref, si vous retraiter ce chiffre de croissance nulle du déficit budgétaire (4% annuel) et de l’inflation réelle non mesurée (4% annuel aussi), on est en récession de 8% (annuel).


  • #934954

    Ce n’est que le début...préparez vos lanternes , on va creuser.. y aura PLUS JAMAIS de croissance...la machine s’est emballée..


  • "Croissance zéro" ?!

    Mais que fait le service de relations publiques de l’Elysée !

    Parlons plutôt de "croissance inverse infinie" !
    Et d’antisémitisme, aussi... Oh oui, l’antisémitisme... C’est si pratique...


  • il n’y aura plus jamais de croissance :

    dans un monde limité, la croissance infinie est impossible. on ne peut pas acheter une nouvelle télé touts les 15 jours et changer de voiture touts les 6 mois.

    et même en augmentant le nombre de consommateurs-producteurs dans une logique de fuite en avant, a un moment il y a un problème de place et de ressources disponibles.


  • Il faut relire Maurice Allais , notre seul Prix Nobel déconomie, qui était interdit d’antenne et qui explique dans ses livres que la mondialisation et le libre échange prôné par Bruxelles amène l’Europe à la paupérisation et au chômage de masse.


  • #937990

    Ca vous surprend ?? moi non , avec ce gouvernement composé uniquement de zéros , on ne pouvait guère espérer plus .


Afficher les commentaires suivants