Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Daniel Cohn-Bendit se dit prêt à présider la Commission européenne en tant que "transeuropéen"

Invité d’Europe 1, l’ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit s’est déclaré ce lundi prêt à être candidat à la présidence de la Commission européenne, à condition que les candidats soient les têtes de « listes transeuropéennes », élus lors des élections des députés européens.

 

Au Conseil européen de réformer

« Arrêtons de parler pour l’instant de référendum, ça n’a aucun sens. Nous avons des élections européennes (en mai 2019). Eh bien innovons », a plaidé Daniel Cohn-Bendit, quatre jours après le vote des Britanniques pour sortir de l’Union européenne.

Il a ainsi proposé qu’aux « 27 élections nationales » qui permettent d’élire les eurodéputés dans chaque pays de l’UE, « en même temps, on rajoute une quarantaine de députés qui seraient sur des listes transeuropéennes ». « C’est-à-dire que vous auriez une deuxième voie où vous votez pour les socialistes européens, les verts européens, les fascistes européens, les je-ne-sais-quoi européens ». « Et les têtes de listes de ces listes transeuropéennes seraient les candidats à la présidence de la Commission », a-t-il poursuivi.

Dans cette configuration, pourrait-il lui-même être candidat sur ces listes comme candidat à la présidence de la Commission européenne ? « Oui. Dans ces cas-là, j’y vais », a-t-il répondu. Selon lui, cette proposition « peut être adoptée par le Conseil européen en deux mois ». « Si M. Hollande, Mme Merkel, M. Renzi veulent booster l’Europe, ils décident cette réforme des élections et on y va comme en 14 et on voit ce que ça donne ».

Les dernières faits d’armes de Daniel Cohn-Bendit, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants