Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"De Proust à Daech"

Deux chercheurs américains incriminent la "culture politique française"

« Ce texte ne fait aucun sens méthodologique. C’est une insulte à l’intelligence. De Proust à Daech ? », a réagi l’ambassadeur de France aux États-Unis.

Les valeurs politiques et culturelles françaises jouent paradoxalement un rôle clé dans la radicalisation islamiste, affirment deux chercheurs américains qui ont étudié la mouvance extrémiste sunnite autour du monde, vivement contestés par l’ambassadeur de France aux États-Unis.

Les récents attentats de Bruxelles, précédés de ceux de Paris en janvier et novembre 2015, « illustrent une vérité troublante : le danger que posent les jihadistes est plus grand en France et en Belgique que dans le reste de l’Europe », écrivent William McCants et Christopher Meserole de la Brookings Institution, un prestigieux centre d’études américain.

De fait, « aussi bizarre que cela puisse paraître, quatre des cinq pays enregistrant les plus forts taux de radicalisation dans le monde sont francophones, dont les deux premiers en Europe », relèvent ces deux chercheurs dans un article intitulé « The French Connection », publié jeudi dans la revue Foreign Affairs.

« Ce texte ne fait aucun sens méthodologique. C’est une insulte à l’intelligence. De Proust à Daech (le groupe État islamique) ? », a réagi l’ambassadeur de France aux États-Unis Gérard Araud sur son compte Twitter personnel. « La Belgique est à 45% francophone. Sa culture politique est sensiblement différente de celle de la France », a-t-il souligné.

Les deux auteurs de l’étude disent avoir étudié le contexte d’origine des étrangers ayant basculé dans le jihadisme, pour aboutir à cette conclusion « surprenante » : le premier facteur n’est pas qu’ils viennent d’un pays riche ou non ou d’un pays éduqué ou non ; le premier facteur n’est pas non plus qu’ils soient eux-mêmes riches ou non, qu’ils aient un bon accès à l’internet ou pas. Le premier facteur est, selon eux, qu’ils proviennent d’un pays francophone ou qui a eu le français comme langue nationale. L’explication qu’ils avancent se résume en trois mots : la « culture politique française ».

[...]

Face à ce cocktail mêlant culture politique française, urbanisation et chômage des jeunes, William McCants et Christopher Meserole concèdent en être réduits à une « conjecture » qu’ils développent ainsi : « Nous supposons que lorsqu’il existe de fortes proportions de jeunes sans emploi, certains d’entre eux sont voués à la délinquance. S’ils vivent dans des grandes villes, ils ont davantage d’occasions de rencontrer des gens ayant embrassé une doctrine radicale. Et quand ces villes sont dans des pays francophones ayant une conception virulente de la laïcité, alors l’extrémisme sunnite apparaît plus séduisant ».

Lire l’intégralité de l’article sur lorientlejour.com

Pour corriger l’analyse américaine, sur E&R :

Laïcité, chômage, américanisation, jihadisme :
la véritable « culture politique française » ?
Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1429385
    le 26/03/2016 par Palikao
    "De Proust à Daech"

    Excellente analyse ! Mais bien sur indigeste pour nos vieux politiques et politologues .(les moins vieux aussi d’ailleurs)


  • #1429464
    le 26/03/2016 par jojo l’affreux
    "De Proust à Daech"

    Qu’elle est la solution ? Qu’on accepte la tutelle fédérale européenne-américaine et qu’on se mette à parler l’Américain ?
    Si notre mode de vie leur convient pas ils doivent partir, c’est tout. Et partir vite avant qu’il y ai un vrai bain de sang.


  • #1429465
    le 26/03/2016 par jojo l’affreux
    "De Proust à Daech"

    Ils sont allés massacrer 250 000 personnes en Syrie aussi parce que c’était un pays laïque ?


  • #1429467
    le 26/03/2016 par Yannick F.
    "De Proust à Daech"

    ’’Conception virulente de la laicité’’ = antichristianisme.
    ’’Conception virulente de la laicité’’ = domination maçonnique

    En clair, le SIDN = ’’Syndrome d’Immunodéficience Nationale’’ ...

     

    • #1429747
      le 27/03/2016 par Johnny boy
      "De Proust à Daech"

      SIDN ha ha tres bon et tres juste !! Bravo.


  • #1429494
    le 26/03/2016 par gelindo
    "De Proust à Daech"

    Le constat paraît surprenant mais est hélas faux. L’ignorance du yankee dans toute sa splendeur. Au niveau de la Belgique, il est un fait indéniable que les djihadistes belges forment le plus grand nombre par tête d’habitant mais ce groupe est aussi formé de maghrébins flamands. Il n’a jamais été clairement établi quelle est la communauté linguistique qui forme la grande part. Perso, je dirais plutôt les flamands pour la simple raison qu’il y ait plus de flamands que de francophone en Belgique ; chose que bcp de gens - m^me les Français - ignorent de la Belgique.

     

    • #1429548
      le 26/03/2016 par MAX
      "De Proust à Daech"

      Vous dites que le constat est faux sur la base d’1 supposition de votre part ? Hmmm....
      Par ailleurs, vous connaissez bien mal la Belgique.
      Il y a plys de Flamand que de Wallons mais les Magrehbins sont le + souvent Francophone


  • #1429535
    le 26/03/2016 par Gerard John Schaefer
    "De Proust à Daech"

    Alain Finkielkraut élu à l’Académie française, ça résume le climat nauséabond.

    Il y a un désert intellectuel entretenu, en France.

    C’est asphyxiant.

     

    • #1429828
      le 27/03/2016 par Pamfli
      "De Proust à Daech"

      Il planche avec hardiesse pour supprimer les consonnes “F”,“R”,“N”,“C” et les voyelles “A” et “E”.


  • #1429565
    le 26/03/2016 par Alex
    "De Proust à Daech"

    « aussi bizarre que cela puisse paraître, quatre des cinq pays enregistrant les plus forts taux de radicalisation dans le monde sont francophones, dont les deux premiers en Europe »

    Bah oui c’est là que la population musulmane est la plus forte donc de manière logique, on y trouve la plus forte probabilité d’avoir des djihadistes. Au Guatemala il n’y a pas de djihadistes.

     

    • #1429968
      le 27/03/2016 par Anony
      "De Proust à Daech"

      Ben voilà, vous avez tout dit.
      Ces " chercheurs " ne sont que des propagandistes au service du gouvernement mondial installé à Jérusalem.
      Il leur faut donc trouver des explications tordues aux événements pour que le projet mondialiste ne soit pas remis en question, même au prix de la vie de nombreuses victimes.
      Ils auraient pu proposer une explication, celle-la plus plausible, qui est que les pays francophones européens sont les plus gauchistes, c’est à dire les plus en phase avec le projet mondialiste.


  • #1429667
    le 27/03/2016 par gelindo
    "De Proust à Daech"

    "Par ailleurs, vous connaissez bien mal la Belgique."

    Vous avez raison, je connais bien mal la Belgique. J’ai uniquement eu la chance d’avoir grandi dans une famille parfaitement bilingue (en fait, les gens ne savent pas si je suis flamand ou francophone) habité dans un bled purement flamand, vécu quelques années à Anvers et maintenant à Bruxelles. Mais je vous donne raison, je connais bien mal Belgique. Dites, avez-vous déjà entendu parlé de Borgehout, un bled près d’Anvers qui est connu depuis des décennies sous le nom ironique de Borgerokko ? Des bleds comme ça en Flandre il y a en plein ! Ça a dû vous procurer bcp de plaisir pour débiter vos âneries.


  • #1429679
    le 27/03/2016 par ino
    "De Proust à Daech"

    "
    Deux chercheurs américains incriminent la "culture politique française"...
    Tandis qu’évidemment la ’culture politique américaine’ peut être citée en exemple avec faits probants à l’appui, et ses innombrables réussites sous bien des aspects. Heureusement que le ridicule ne tue pas (ce qui n’est peut-être pas tout-à-fait exact d’ailleurs...) ’culture politique française’ ça ne veut rien dire, c’est une bouteille dans laquelle on peut mettre tout et n’importe quoi et d’ailleurs la réalité c’est que la france est une pseudodémocatie inscrite dans l’hyper contrainte qui prend ses victimes en otage au nom de principes qu’elle dément dans les faits, une organisation sociale dans laquelle la vérité est devenue un poison et qui ne sait plus quoi faire ni avec la beauté ni avec l’innocence. Un cloaque. Comme l’amérique.


  • #1429756
    le 27/03/2016 par Libre de penser ce que je veux
    "De Proust à Daech"

    Daech : c’est le golem, le monstre créé par les USA et israhell. Il est instrumentalisé par ces deux pays + la Turquie, armé par certains pays européens (dont la France) sans oublier le Qatar et l’Arabie Saoudite qui y posent une couche religieuse.

    Ce cocktail détonnant nous explose en pleine figure mais les responsables qui instrumentalisent la main tenant la gâchette ou la bombe ne sont que les occidentaux, eux-mêmes, et les pays moyen-orientaux cités. Daech ne tuera pas ni les véritables fomenteurs ni les financiers mais s’en prendront uniquement qu’à des victimes innocentes => bref, ils demeurent les idiots utiles de ceux qui les téléguident en agissant avec une certaine lâcheté concernant les cibles choisies qui ne seront jamais les véritables instigateurs, à l’abri dans leur tour d’ivoire.