Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Débat : Le Pen et Mélenchon font de la politique, les autres de la figuration

Étrange campagne que celle-là, avec émissions pour chacune des deux primaires diffusées à la télévision. Et ce lundi 20 mars, un débat entre les cinq principaux candidats à l’élection présidentielle. Du jamais vu, en effet, sachant que, traditionnellement, le seul débat concernait naguère les finalistes de l’élection suprême, ce, entre les deux tours.

[...]

Sur le fond, ce débat illustre assez bien la phrase de Manuel Valls selon laquelle « la droite a gagné la bataille des idées ». En effet, plus personne ne se risquerait aujourd’hui à prétendre que « l’immigration est une chance pour la France » ou que la délinquance de masse « relève avant tout du fantasme sécuritaire ». Idem pour les frontières. Tout le monde en veut, qu’elles soient strictement françaises ou plus largement européennes.

[...]

La différence se joue plutôt sous l’angle politique : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se retrouvent souvent sur la même ligne, nonobstant leurs itinéraires personnels et leurs cultures politiques d’origine. Bref, ce sont les deux à avoir une vue globale, alors que les trois autres ne portent sur le sujet qu’un simple regard comptable.

Là où ce que l’on ressent de manière diffuse éclate au grand jour, c’est lors de la dernière partie du débat, consacrée à la politique étrangère. À l’occasion, François Fillon se réveille un peu, se rappelle à la fois son vieux tropisme gaulliste et ses promesses de précampagne désormais plus ou moins avortées. Un peu tard, toutefois, pour combler le retard pris sur les deux trublions qui, eux, semblent avoir une vision autrement plus stratégique de la question, avec en commun la condition d’une véritable diplomatie française ayant pour préalable une sortie de l’OTAN. Rien de bien neuf sous le soleil, mais il était intéressant de constater que cette union des patriotes des deux rives n’était pas seulement vue de l’esprit ; surtout à la vision d’un Emmanuel Macron explosant en plein vol, dans une envolée géopolitique digne des grandes heures de Raymond Devos, et sans nul doute destinée à demeurer dans les bêtisiers télévisuels des décennies à venir.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

 

Revoir le débat en intégralité :

(Si la vidéo ne se lance pas, la visionner ici.)

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Comprendre les enjeux du moment avec Kontre Kulture :

La campagne présidentielle analysée par Alain Soral,
chaque semaine sur E&R :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1688155
    Le 21 mars à 20:48 par L’éternel survivant
    Débat : Le Pen et Mélenchon font de la politique, les autres de la (...)

    Dans ce débat on aura au moins vu le vrai visage de Macron , beaucoup de similitudes avec Sarkozy,le ton autoritaire,les gesticulations et les sourcils triangulaires.

     

    Répondre à ce message

  • Mélenchon a lui aussi fait un travail fictif pour lequel il a été payé ainsi que sa fille !Le maire de la ville ou Mélenchon a exercé cet emploi bidon a déposé 2 plaintes qui n’ont jamais été relayées par les merdias officiels et la justice !Le maire s’en explique dans une vidéo sur youtube !!

     

    Répondre à ce message

  • #1688261
    Le 21 mars à 23:04 par Chevalier Lefebvriste
    Débat : Le Pen et Mélenchon font de la politique, les autres de la (...)

    Il ne manquait que les buzzers et Laurence Broccolini et la soirée aurait été sensationnelle !

     

    Répondre à ce message

  • Cher Amis ER.

    Je viens juste de voir le débat, orienté par les journalistes avec la complicité des 4 -ons piège à con.

    On ne parle pas de l’Europe et de ses inconvénients de perte de liberté ( monnaie, armée, politique, économique, sociale...) ce qui veut dire qu’aucune promesse ne peut être garantie vue que le prochain président sera soumis à la commission et à son bon vouloir. Donc voter pour cela ne sert à rien. L’accent sur ce point essentiel n’a pas été mis. Tous est là, c’est la pierre angulaire de tout l’édifice.

    (Macron, il est trop fort pour parler pour rien dire.)

    En fait quelque soit le prochain président il semble que cela sera super pour nous. On n’a pas à s’en faire.

    Le FN est vraiment performant en économie et géopolitique mais on en parle peu, on parle de plein de choses secondaires et c’est voulu.

    Bernard Monot aurait été le bien venu pour expliquer ce que cela signifie la sortie de l’Euro.

    Je pense (hélas) que le prochain sera Fillon, toujours mieux que haut l’andouille mais vraiment pas le top.

     

    Répondre à ce message

  • Pour ceux qui n’aurait pas fait l’effort de regarder ou d’écouter cet insipide débat, et ceux qui éprouverait une sympathie pour Merluchon, sachez que ce dernier affirme vouloir inscrire le "suicide assisté" comme droit fondamental dans la constitution de sa 6e République. Je pense que c’est bon a savoir pour situer idéologiquement (surtout "maçoniquement" ) le bonhomme par delà les beaux discours.

     

    Répondre à ce message

  • Si vous dénoncez le fait que les six autres candidats n’étaient pas invités, pourquoi vous être présentés et par votre présence avalisé cette injustice, ce débat antidémocratique. Vous n’êtes pas digne d’être président car vous avez démonté être incapables de vous battre pour les autres et pour la démocratie. Indignes que vous êtes.

     

    Répondre à ce message

  • Il y aura d’autres débats, marine le sait et elle est plutôt du genre diesel

     

    Répondre à ce message

  • #1688426
    Le 22 mars à 08:53 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Débat : Le Pen et Mélenchon font de la politique, les autres de la (...)

    Un débat qui n’en est pas un tant le cadre imposé ne permet pas (c’est bien entendu fait exprès) d’aborder les questions sensibles.
    Pas de fond non plus, exercice imposé de médiocrité auquel se plient ces misérables candidats à la fonction suprême en république maçonnique.
    A ce mauvais théâtre, le seul a avoir cette fois-ci tiré son épingle du jeu est Mélenchon. Marine Le Pen, par son manque évident de culture politique et historique, n’a pas su saisir les opportunités qui s’offraient à elle pour écraser les sinistres cloportes présents sur la scène mais est au contraire tombée dans les pièges de l’ennemi, comme celui de la laïcité par exemple.
    Franchement, n’importe quel citoyen (ré)informé aurait aisément pu envoyer au tapis tous ces clowns.
    C’est dommage car ce rendez-vous manqué pour Marine Le Pen (elle n’était objectivement pas aussi en forme que d’habitude) ne lui a pas permis de se démarquer mais a au contraire fait le jeu du système qui veut la voir opposée à Mélenchon.
    Sur la forme, on relèvera que les classiques pour un bon débat truqué étaient bien présents, c’est ainsi que l’on place Micron au centre de l’image à l’ouverture et à la fermeture de cette pitrerie télévisuelle de même que le "hasard" le choisit pour parler en dernier. Bref, que du réchauffé de communicants FM.
    Il suffit d’ajouter le lendemain le résultat d’un sondage bidon qui place Micron en tête de la course et le décor est bien planté !
    Tellement prévisible tout cela...

     

    Répondre à ce message

  • MLP souhaite faire un référendum et demander l’avis du peuple pour un frexit et ça se respecte, quant à Melenchon il parle bien, il est très bon dans les débats mais il faut regarder son CV, et vous verrez bien qu’il appellera à voter contre MLP et pour Macron,30 ans de PS, en plus il est bel et bien pour l’ouverture des frontieres sans limite, comme l’a dit
    Duhamel, une fois n’est pas coutume, il a ete le picadore et Macron le matadore de MLP

     

    Répondre à ce message

  • Des hypocrites !! On déplore que tous les candidats ne soient invités mais on se présente et on cautionne l’injustice dans une émission antidémocratique. Aucun d’eux ne se bat pour faire triompher la démocratie et la justice, ils disent une chose et font autre chose. Aucun d’eux ne mérite d’être président.
    Un seul de ces candidats présent sur le plateau aurait conditionné sa présence à l’émission par la présence de tous les autres candidats, TF1 aurait plié.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents