Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Décès de Maurice G. Dantec

Écrivain de science-fiction

L’écrivain Maurice G. Dantec, star de la littérature de genre dans les années 90, est mort.

 

Maurice G. Dantec était né à Grenoble en 1959 et vivait au Canada depuis 1998. Il a complètement revisité la littérature de genre dans les années 90, recueilli un succès important grâce à ces romans de science-fiction.

[...]

Il s’est rendu impopulaire également en faisant des déclarations critiques contre l’islam, en prenant contact avec le Bloc identitaire (mouvement d’extrême droite français) ou en défendant des positions royalistes.

Sa personnalité particulière, son usage des psychotropes, le choix de son agent, ont fait de lui une star déchue de la littérature, fascinée par l’argent et la provocation. De fait les tirages de ses romans ont fini par faiblir sous l’effet des coups de gueules, des polémiques, et de l’obsession conspirationniste du romancier.

Lire la suite de l’article sur franceinter.fr

 


 

Archive (1999) : Maurice G. Dantec, mutant mutandis

 

Maurice Georges Dantec, 39 ans, a publié sur le tard des romans à succès que nul ne sait trop où situer. Des pavés qui brassent présent et futur, jonglent sur fond de chaos planétaire avec toutes les interrogations possibles (politiques, éthiques, technologiques, psychotropiques).

 

Une production hybride, que journaux et libraires placent ici en rubrique « roman policier », là « science-fiction » ou « littérature ». Ces objets rédactionnels non identifiés émanent d’un auteur qui a proposé un jour à son éditeur d’indiquer au dos de ses livres, en guise d’élément biographique, « Vit sur terre ». Et, quand on lui demande d’où il vient, il répond : « Comment ça, d’où je viens ? De Mars ? En tout cas, Mars, ça me va, je m’en sens de plus en plus proche ». En ce début de samedi après-midi, l’homme en pantalon et sweat-shirt à capuche noirs reçoit à Paris, dans un appartement ensoleillé. Il est tranquillement attablé devant un « Coke », un paquet de blondes à portée de main ; affable, souriant, il répond d’une voix douce, aux antipodes des accents apocalyptiques de son nouvel opus, Babylon Babies. Et, quelques jours plus tard, Dantec brouille encore les pistes : en concert dans une salle bondée de l’Est parisien, devant un écran bombardé d’images psychédéliques, il lit d’une voix distordue par les machines, un texte du philosophe Gilles Deleuze. Le voilà membre de Schizotrope, le groupe qu’il a fondé avec le père de la musique électronique française, Richard Pinhas. « J’ai refusé le premier texte qu’il m’a soumis, au début des années 90, parce qu’il relevait trop de la science-fiction, se souvient son éditeur Patrick Raynal, qui dirige la Noire et la Série noire chez Gallimard. Mais j’ai senti immédiatement qu’il pouvait apporter ce que je cherchais depuis longtemps pour le roman noir français : une vision sur le futur ». Six mois plus tard, Maurice Dantec apporte la Sirène rouge, qui rompt effectivement avec la veine sociale du polar français héritée des auteurs gauchistes des années 70. Dantec a pourtant grandi dans l’engagement, celui de ses parents communistes.

Le père, journaliste scientifique (auvergnat), et la mère, couturière (bretonne), « se sont rencontrés comme souvent dans l’après-guerre, dans le militantisme », et ont vécu douloureusement leur exclusion du PCF pour dissidence, en 1968 (« c’était vraiment comme une histoire d’amour qui s’arrête »). Dans leur sillage, il a vécu longtemps dans la banlieue rouge d’Ivry-sur-Seine, a été lycéen à Romain-Rolland, « bastion des Jeunesses communistes, où la liberté d’expression des autres était vraiment réduite, surtout celle des autres membres de l’extrême gauche, les groupuscules trotskistes, maoïstes, etc ».

Et puis il y a eu ce que Maurice Dantec appelle sobrement « l’aventure punk », son big bang intérieur.

Lire la suite de l’article sur next.liberation.fr

 

Revoir en vidéo le portrait de Maurice G. Dantec par Alain Soral (octobre 2012) :

 

À propos de Maurice G. Dantec, sur E&R :

Découvrir de la littérature politique conséquente,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1497524
    le 27/06/2016 par Fac200
    Décès de Maurice G. Dantec

    Peut-être le seul vidéo-clip musical auquel il ait vraiment participé.
    Certains n’aimeront pas forcément, mais je pense que ça lui fera plaisir que l’on y ait pensé pour lui dire adieu.

    Salut Maurice !


  • #1497528
    le 27/06/2016 par vérité
    Décès de Maurice G. Dantec

    A noter que dantec à soutenu la guerre en Irak en 2003...
    Cela le rends plus proche de goupil, et glucksmann que de Céline ou Orwell

     

    • #1498146
      le 28/06/2016 par Juliette
      Décès de Maurice G. Dantec

      C’est exact : Dantec a soutenu toutes les guerres US, qu’il trouvait encore trop timides, et toutes les guerres israéliennes. Étrange de lire autant d’hommages respectueux ici...


    • #1498694
      le 29/06/2016 par anomyme
      Décès de Maurice G. Dantec

      Comme il critique l’islam, ils le respectent, ils en oublient son sionisme, son parti pris pour les guerres. Vous voulez vous faire respecter, le mot d’ordre est "critiquer l’islam", les cerveaux se vident, encore fait-il qu’ils aient été remplis un jour.


  • #1497562
    le 27/06/2016 par Stavrolus
    Décès de Maurice G. Dantec

    Soral est généreux, sur ce coup. Dantec n’a jamais été franc du collier : un transfuge, écrirait un traducteur de Salluste. Cherchez à qui la haine de l’islam profite... Aux antipodes de la vraie droite, qui sait, elle, que son intérêt est de s’entendre avec les Arabes, sinon avec tous les musulmans.


  • #1497578
    le 27/06/2016 par nino
    Décès de Maurice G. Dantec

    Il faut avoir lu son chef d’œuvre, "Les racines du mal", du très très lourd ! Repose en paix Maurice !

     

    • #1497615
      le 27/06/2016 par kippachu
      Décès de Maurice G. Dantec

      totalement d’accord ! l’histoire est sombre, malsaine et glaçante, il faut s’accrocher.
      c’est un des premiers livres que j’ai lu, le genre de livre qu’on n’oubli pas.
      Du très très lourd, comme tu dis.


    • #1497616
      le 27/06/2016 par Fred
      Décès de Maurice G. Dantec

      et les 2 autres opus de cette trilogie aussi : la siène rouge (excellent) et babylon babies (un peu moins bon)... mais c’est vrai que "les racines" est le meilleur des trois.


    • #1497617
      le 27/06/2016 par Fred
      Décès de Maurice G. Dantec

      et les 2 autres opus de cette trilogie aussi : la siène rouge (excellent) et babylon babies (un peu moins bon)... mais c’est vrai que "les racines" est le meilleur des trois.


    • #1497661
      le 27/06/2016 par bob
      Décès de Maurice G. Dantec

      Un chef d’oeuvre "Les racines du mal"
      RIP.


    • #1497668
      le 27/06/2016 par octavist
      Décès de Maurice G. Dantec

      C’est vrai je garde aussi remémorance de lourde claque psychedeliquo-anticipatrice de cette oeuvre qui mérite d’être lue au moins une fois par ceux qui le critiquent sans connaître son génie. Paix à son âme.


  • #1497584
    le 27/06/2016 par elendol
    Décès de Maurice G. Dantec

    Pour le coup, Dantec est définitivement couché. Paix à son âme.


  • #1497585
    le 27/06/2016 par katholikos
    Décès de Maurice G. Dantec

    Je pose une question angoissante à mes camarades d’E&R...Je n’ai pas compris un traitre mot de "cosmos " Que je n’ai du reste pas pu finir...Suis-je non-comprenant ? D’autres camarades sont-ils dans mon cas ?

     

    • #1497603
      le 27/06/2016 par Benaize
      Décès de Maurice G. Dantec

      T’excite pas tonton, Dantec, c’est imbitable


    • #1497623
      le 27/06/2016 par le_bug
      Décès de Maurice G. Dantec

      Salut Camarade,

      Perso j’ai lu Michea, j’ai pigé, c’est limpide.
      J’ai lu Clouscard, le Traité de l’Amour Fou, c’est hard, faut se concentrer, mais c’est puissant, j’ai pigé (je dis pas que j’ai tout retenu hein !).

      J’ai lu Cosmos, même attentivement, et j’ai rien compris. C’est juste illisible.
      Les délires esthétiques et formels ne remplacent pas le fond...


    • #1497663
      le 27/06/2016 par bob
      Décès de Maurice G. Dantec

      A moins que vous n’aillez pas le niveau d’abstraction pour le comprendre...


    • #1497691
      le 27/06/2016 par Eryles
      Décès de Maurice G. Dantec

      j’ai lu et apprécié, sérieusement, sous l’effet de la drogue, du cannabis.

      la drogue c’est pas bien ça nique le cerveau

      pour comprendre certains passages de dantec faut être halluciné....


  • #1497588
    le 27/06/2016 par Baladin
    Décès de Maurice G. Dantec

    Comme quoi on n’est pas rancunier a E&R certain devraient en prendre de la graine.

     

    • #1497665
      le 27/06/2016 par TOM
      Décès de Maurice G. Dantec

      Pas rancunier ? Et les commentaires qui jouissent de sa mort ? Les "couché dantec" ? Les " Aaaaah ça fait plaisir rôti bien en enfer !!!" et "un sioniste en moin, a qui le tour ? " et un tas d’autre sur le facebook d’AS. C’est ça votre conception de l’humanisme et de la main tendue ?


    • #1497672
      le 27/06/2016 par Eric
      Décès de Maurice G. Dantec

      On est d’accord.


    • #1497721
      le 28/06/2016 par Eric
      Décès de Maurice G. Dantec

      TOM, les réactions dont vous parlez sont en effet détestables et sont des réactions de crétins qui n’ont en effet rien à voir avoir avec la ligne d’E&R puisque d’évidence il n’ont rien compris. Conclusion : Ces réactions sont du fait et de la responsabilité de leurs auteurs et de rien d’autre.


    • #1497735
      le 28/06/2016 par Baladin
      Décès de Maurice G. Dantec

      Pour ma part je ne cautionne nullement les messages ou commentaires irrespectueux sur un mort.


  • #1497596
    le 27/06/2016 par ras
    Décès de Maurice G. Dantec

    Alain les enterrera tous !


  • #1497597
    le 27/06/2016 par H.M.
    Décès de Maurice G. Dantec

    57 ans ? Hmmm... Trop de légumes, trop de sport : une vie trop saine, à mon avis.

     

    • #1497660
      le 27/06/2016 par Camille Rostand
      Décès de Maurice G. Dantec

      Argument bancal, Lemmy, 70 ans, jamais de lait encore moins d’eau, ses fruits et légumes quotidien c’était pas du léger, bourbon with coca, amphétamines, LSD, etc, Keith Richards ne carbure pas qu’au pinard du haut de ses 72 ans, il est toujours là, de même qu’Ozzy Osbourne, 68 ans, dont l’ADN a été séquencé par des chercheurs pour comprendre sa longévité malgré ses excès.

      Les 5 fruits et légumes par jour, c’est pour ceux qui y croient, disons, encouragent les candidats à la loterie génétique de dépasser leurs dates de péremption. Et ça culpabilise moins que de fumer comme un pompier ou de jouer les bons vivants. Mais ça vaut peut être le coup d’essayer, de s’envoyer du pesticide 5 fois par jour pour optimiser son espérance de vie et vaincre le cholestérol tout en ayant l’impression de tromper la mort, d’acheter bio et de finir sous un camion.

      Quelle est le secret de votre longévité, Mr. Churchill (décédé à 90 ans) Scotch, cigares "No sport"

      Comme quoi... Tout est relatif.

      Combien de poilus sont devenus centenaires ? Combien de déportés sont arrivés à des âges plus que respectables, malgré les souffrances endurées ?

      En parallèle, des culturistes de 35 ans meurent de cancers, ou de cirrhose du foie, des sportifs de haut niveau également, parce que voilà, l’ADN détermine grandement, si on est fait pour durer ou non, quelque soit le mode de vie pratiqué.

      Je crois savoir que Maurice G. Dantec était malade depuis quelques temps, quoiqu’il en soit, il n’était pas fait pour finir centenaire. 2016 aura vu bon nombre d’artistes et de célébrités nous quitter, quelque puissent avoir été leurs modes de vie respectifs. Je me demande pour le coup, si le fameux destin de chacun, celui qui, paraît il, est écrit d’avance, n’est pas inscrit, quelque part dans nos ADN en double hélices, d’ailleurs.

      Mais tâchons effectivement de vivre plus ou moins sainement, pour tenter de limiter les morts précoces, ça ne mange pas de pain, trop de gluten dedans... ;-)


    • #1497737
      le 28/06/2016 par goy pride
      Décès de Maurice G. Dantec

      @Camille Rostand,

      Non l’argument n’est pas bancal. Les excès de substances toxiques associés à une mauvaise hygiène de vie (manque sommeil, mauvaise alimentation...) ont une influence négative sur non seulement la longévité mais aussi la qualité de vie. Les exceptions anecdotiques ne changent rien à cette réalité !
      De plus un âge relativement élevé en soi est révélateur de peu de chose. J’ai un grand-père qui a fumé pendant plus de 40 ans des gitanes maïs et ne mangeait pratiquement pas de fruits et légumes en dehors de l’occasionnelle salade et de l’ail dans les patates sautées...il eu un cancer à 60 ans dont il survécut et mourut à 81 ans. Conclusion ? Fumer et ne pas manger de légumes c’est pas grave ? Si c’est grave ! Car il a été un vieillard invalide de 60 à 80 ans ! Qualité de vie pourrie ! En ayant eu une meilleure hygiène de vie il n’aurait peut être pas fait centenaire mais il aurait au moins pu profiter de sa retraite autrement que de passer ses journées devant la télé !
      Notons également que la génétique ne fait pas dans l’égalitarisme ! Des gens ont une résistance très supérieure à d’autre ! Des mecs sont détruits et deviennent des épaves au bout de 20 ans d’ivrognerie, d’autres se portent comme des charmes et vivent jusqu’à 90 ans...il y a aussi des facteurs compensatoires, par exemple un individu pourra partiellement compenser les effets destructeurs d’une mauvaise habitude grâce à d’autres habitudes qui elles seront saines...par exemple dans nos campagnes les mecs qui résistaient bien à une imprégnation alcoolique quotidienne étaient aussi de gros mangeurs de produits sains (soupe aux légumes quotidiennes, pas de sucrerie ni de produits transformés), activités physiques quotidiennes (travail à la ferme, les jours de repos grande promenade en plein air dans les bois avec le fusil à l’épaule et son chien...)
      Et mourir à 70 ans ce n’est pas mourir vieux ! Ce genre de mec aurait pu vivre aisément jusqu’à 80 ans passés en bonne santé sans certains excès destructeurs.


    • #1498052
      le 28/06/2016 par léon
      Décès de Maurice G. Dantec

      C’est pas une course non plus !
      Ni une course de fond, ni un sprint !
      Vivre vieux n’est pas un but ou une fin en soi...Aujourd’hui on a l’impression que c’est le graal, vivre vieux ! Mais pour faire quoi ? ça dépend des cas...

      Et de l’autre côté le vieillissement de la population pose d’autres problèmes, et même si il était compensé par une natalité forte, se poserait le problème de surpopulation.
      Bref, moi ca me rend pas malheureux quand les gens partent l’âge moyen, ca fait de la place pour la jeunesse.
      On vit,on meurt, c’est norrmal, jusqu’a preuve du contraire !


    • #1498119
      le 28/06/2016 par Pifou
      Décès de Maurice G. Dantec

      @Camille Rostand

      Ozzy a tout de meme eu une attaque cérébrale et il s’est laissé vampirisé par une salle conne mondialiste, il faut bien dire la vérité. Demande aux métalleux ce qu’ils pensent de Sharon, et je parle pas des fans de Maiden. Il n’est que l’ombre de lui-meme.

      Nous dire qu’untel vit jusqu’a tel age soit-disant avancé alors qu’il commet tel ou tel exces ne veut pas dire que les exces ne diminuent pas notre temps sur Terre.


  • #1497598
    le 27/06/2016 par SuperDupont
    Décès de Maurice G. Dantec

    J’ai lu y a quelques années La Sirène rouge , le polar le plus long (et certainement l’un des plus chiant ) paru dans la série noire de Gallimard ; le moins qu’on puisse dire c’est que cela ne m’a pas donné envie de découvrir le reste de son oeuvre ! J’ai aussi lu en diagonale son journal : intéressant par endroit , sans plus . Bref , à éviter .


  • #1497643
    le 27/06/2016 par la pince mon seigneur
    Décès de Maurice G. Dantec

    Pour moi la "révélation" était justement cette vidéo meaculpa où Soral explique que le monde islamique est instrumentalisé pour bloquer la sphère eurasiatique, à partir de là j’ai commencé à suivre les analyses de Soral, car un jour un mec disait à un de mes potes qu’il était islamo-sionniste pour rigoler et je lui ai dit pourquoi tu dis ça, il m’a sorti toute la géopolitique mais je n’arrivais pas à le croire, j’trouvais ça "un peu trop gros" car les mondes sioniste et islamiste étaient trop antagoniste pour moi alors que non justement !


  • #1497645
    le 27/06/2016 par Raoul C
    Décès de Maurice G. Dantec

    « De fait les tirages de ses romans ont fini par faiblir sous l’effet des coups de gueules, des polémiques, et de l’obsession conspirationniste du romancier. »
    Moi, j’aurais pensé qu’il manquait un effet : il a déplu aux élites germano-pratines, à la jetset mondialisée et bilingues.


  • #1497646
    le 27/06/2016 par Raoul C
    Décès de Maurice G. Dantec

    Son dernier texte :
    http://www.egards.qc.ca/?p=4151
    La Quatrième Guerre mondiale nous est déclarée : Entretien avec Maurice G. Dantec (texte intégral)
    Mise en ligne de La rédaction, le 4 avril 2016.


  • #1497653
    le 27/06/2016 par H
    Décès de Maurice G. Dantec

    Je sais que beaucoup, y compris le patron, ne l’aimaient pas trop. Moi je l’aimais bien. Ses délires, pures prises de position esthétique, indéfendables, étaient fascinants. Et quand il parlait de St-Thomas d’Aquin, du petit lait.

    Repose en paix Maurice.


  • #1497658
    le 27/06/2016 par bob
    Décès de Maurice G. Dantec

    Beaucoup ici ne tiennent pas en compte le revirement de position de Dantec sur la fin de sa vie. Hors de tout aspect politique, sa plume était plus qu’extraordinaire. C’est un grand homme que nous perdons en ce jour.


  • #1497685
    le 27/06/2016 par SuperDupont
    Décès de Maurice G. Dantec

    Est-ce qu’il avait un procès en cours contre Soral ? Ce serait drôle ... Je pense plutôt qu’il a dû croiser une islamo - racaille québécoise dans les rues de Montréal et que du coup il est mort de frayeur ... Paix à son âme en tout cas .


  • #1497697
    le 27/06/2016 par Bananonyme
    Décès de Maurice G. Dantec

    Un homme atypique, tantôt affirmé parfois perdu, mais toujours imprévisible et quand même talentueux. Il ne laissait pas insensible.
    J’ai de lui un excellent roman de science-fiction, très impressionnant et assez profond.

    Repose en paix.


  • #1497763
    le 28/06/2016 par caroussel
    Décès de Maurice G. Dantec

    je vous recommande d’écouter l’émission radio rockik du 2006-03-22 sur YouTube.Dantec décrit ce qui se passe aujourd’hui en France.

     

    • #1497818
      le 28/06/2016 par marc schmit
      Décès de Maurice G. Dantec

      Je n’ai pas écouté l’émission que tu proposes. Mais si c’est pour dire que la France sera envahi par l’immigration, et qu’il y aura un remplacement de population, alors déjà bien d’autres l’ont dis avant lui, et bien avant. Et deuxièmement, plutôt que de s’acharner sur ces populations, précise t-il que cela est totalement organisé par nos élites, appartement à ce fameux peuple sur de lui même et dominateur, ou bien lui aussi fait parti de ces faux intellectuels qui font toujours l’impasse sur ce sujet ?


    • #1497918
      le 28/06/2016 par Rekedi
      Décès de Maurice G. Dantec

      D’ accord avec marc smith. On parle toujours du grand remplacement, jamais du grand remplaceur...


  • #1497791
    le 28/06/2016 par cernunnos
    Décès de Maurice G. Dantec

    Soral ou la classe de l’intelligence et du pardon.

     

    • #1498292
      le 28/06/2016 par Blaguons
      Décès de Maurice G. Dantec

      Soral > le pardon ? Pardon, c’est une blague ! Le Pardon d’ailleurs... à quoi bon ?

      Pardonner c’est ne pas savoir s’auto-réguler... si besoin est ! Rien d’autre qu’une mauvaise interprétation 2 type conclusion hâtive qui finit en cul de sac... pour le compte d’un autre !

      Accorde ton pardon et t’es marron et endetté ! Empêcher l’Autre de prendre sa responsabilité c’est l’inférioriser et comme dirait Morphéus (le grand noir à lunettes opaques) dans Matrix : c’est laisser branché un pas débranché (enfin avec ses mots à lui).


  • #1497805
    le 28/06/2016 par Mojo Risin
    Décès de Maurice G. Dantec

    Ayant croisé, il y a bien longtemps, un dealer qui trafiquait au Rose Bonbon, je savais que les musiciens qui traînaient dans cette boîte ne carburaient pas à la limonade. Mais pour nous, provinciaux, Artefact (groupe de Dantec) et bien d’autres étaient des poseurs, rarement de bons musiciens. Et pourtant si on se retourne sur cette scène, on trouve parfois des perles.
    Alors évidemment quand Dantec a réapparu en écrivain et surtout à ce niveau cela fut la grosse surprise. J’en avais, en plus de ses livres, profité pour me procurer le disque de Schizotrope (avec Pinhas).
    Quoique l’on pense des prises de position et des délires de Dantec, il faut quand même reconnaître qu’il est un écrivain, pas un imposteur, pas un truqueur. Et les médias lui ont fait la peau pour cette raison. Je n’ai pas dit un immense écrivain, ni un mauvais... juste un écrivain. J’ai aimé les romans.
    Dantec a eu droit à un bûcher dès qu’il est sorti du triangle Canal+, Télérama, Le Monde.
    Ces écrivains-là, ces personnages-là, ces vies, ces hommes, ces révoltés sont ce qui peut arriver de meilleur à nos routines. Après, on parle...
    Un jour, pendant les années 2000, Arnaud Viviant traversait une salle de spectacle branchée, pas loin du Canal Saint-Martin. Autour de lui un aréopage de courtisans. Viviant critique historique aux Inrockuptibles, au Masque et la Plume (France-Inter)... Viviant écrivain reconnu, publié ! Tout ce petit monde (de "culturels") l’abreuvait de flatteries, de compliments... espérait tirer un avantage.
    Un type modeste qui branchait sa guitare et s’apprêtait à faire des réglages d’avant un petit concert, descendit de scène et tenta de gifler la boursouflure, le provoqua en duel (authentique !), lui dit en face à quel point le moindre de ses livres était une escroquerie. Il fut jeté à la rue par les tenanciers et les courtisans.
    Ce guitariste qui n’avait rien à perdre sauf l’honneur était Jean-Pierre Théolier, ex guitariste-chanteur de Seconde Chambre (groupe années 80) et auteur de Résidence (Calmann-Levy).
    Il faut aimer les écrivains, les vrais, avant qu’ils ne meurent, souvent seuls et pauvres, à bout de maladie et de tristesse.
    Maurice Dantec (qui d’ailleurs reconnaissait un pair en Jean-Pierre Théolier, mêmes influences Burroughs, Phillip K Dick et psychédélisme actif...), Maurice, comme Jean-Pierre, était un frère chrétien.
    Je m’incline devant ce poète qui est maintenant près du Père Éternel.

     

    • #1498158
      le 28/06/2016 par Igor
      Décès de Maurice G. Dantec

      Très bel hommage.
      Ah le "Rose Bonbon" ... cette boite mythique en a tué plus d’un.
      Merci pour ce texte émouvant.


  • #1497884
    le 28/06/2016 par maria pellegrin
    Décès de Maurice G. Dantec

    Ce type parlait de nazisme islamiste. On voit d’où il parle et à qui ça profite.


  • #1497964
    le 28/06/2016 par paranoique
    Décès de Maurice G. Dantec

    personnage attachant méme si ses visions me semblent barrées ...
    repose en paix maurice !


  • #1498271
    le 28/06/2016 par alex
    Décès de Maurice G. Dantec

    Ce Maurice G. Dantec était assez représentatif des liens que peuvent entretenir le symbolisme inversé de Métatron et du sionisme. Une longue filiation qui passe par des Léon Bloy ou quelques autres : ces gens là ont toujours une satanée tendance à confondre le Christ et l’Antéchrist.

     

    • #1498598
      le 29/06/2016 par Marchenoir
      Décès de Maurice G. Dantec

      Léon Bloy confondant le Christ et l’Antéchrist ??? Va falloir développer là, et sacrément !


    • #1498820
      le 29/06/2016 par alex
      Décès de Maurice G. Dantec

      >> "Léon Bloy confondant le Christ et l’Antéchrist ??? Va falloir développer là, et sacrément !"

      Léon Bloy dans "Le Salut par les Juifs", à propos de "celui qui doit venir" :
      « Quand viendra-t-il, Celui-là qui doit venir [•••] Il viendra pour Dieu ou contre Dieu, on n’en sait rien, »

      Comme l’a dit un certain auteur, on s’etonnera toujours que cette "équivoque ontologique" que ne saurait excuser aucune "fureur poétique", n’ait pas fait reculer d’effroi les admirateurs "catholiques" du Mendiant ingrat...


  • #1498343
    le 29/06/2016 par Troisième classe
    Décès de Maurice G. Dantec

    Je n’ai lu qu’un seul de ses livres, "Villa Vortex", collection Folio SF, et je me suis senti floué qu’on me l’ait vendu comme de la science-fiction, dont je suis grand amateur.
    Ce livre était un très bon polar gnostique et initiatique, mais certainement pas de la SF.
    Mais, bref.

    J’en retiens que Dantec était un type probablement anxieux, extrêmement doué c’est indéniable, d’une grande curiosité et doté d’une culture qui va de pair, et qui devait bien aimer la dope (voir entre autres ses passages sur des flics-justiciers sans foi ni loi, défoncés à la méthédrine, qui forment une équipe auto-intitulée "GPU du Val-de-Marne" [sic]).
    (Je viens de voir la réaction d’Alain sur lapravda.ch et donc on est bien d’accord).

    C’est un livre foisonnant, où il tente pas mal d’audaces littéraires, notamment sur le plan narratif (audace que je ne veux pas dévoiler ici, par respect pour ceux qui ne l’ont pas lu).

    Ceci dit, j’ai éprouvé un profond malaise tout le long de la lecture de ce roman et je m’en suis rapidement débarrassé, ce que je ne fais jamais pour des ouvrages de SF (mais ici de pseudo-SF). Je crois au final que c’était dû, d’une part à la noirceur de l’ambiance (je lis de la SF le soir pour me distraire de la mocheté du monde que j’ai observé pendant la journée), mais aussi et surtout au discours violent sur les méfaits de l’immigration de masse, en ce sens que j’ai eu l’impression que le lecteur était appelé à entrer en guerre contre les quartiers tenus par les maffias maghrébines et/ou africaines (juste mon petit ressenti subjectif) et que c’était un parfait ouvrage de division sociale sur critère ethnique, comme les aiment les dia-boliques (au sens étymologique du terme).

    Ça, c’était un tout petit peu trop chaud pour être accepté. Lisez-le, on y apprend beaucoup de choses, on se frotte à un esprit très affûté. Et faites-vous votre propre opinion.


  • #1498531
    le 29/06/2016 par miss elle miss il.
    Décès de Maurice G. Dantec

    Quelle force pousse un homme à brûler sa vie par les deux bouts ?
    Le mot force est mal choisi, le mot faiblesse est plus adapté.

    Mais...

    Qui pour sonder les reins et les coeurs ? Nul être ici bas...il conserve donc le bénéfice du doute. Paix à son âme.

     

    • #1498635
      le 29/06/2016 par miss terre
      Décès de Maurice G. Dantec

      Bien d’accord, Dantec (il s’agit bien de lui) n’était pas totalement un mauvais bougre comme le souligne Soral.

      Ceci dit son insistance à dénigrer autrui n’est pas anodine...


  • #1498901
    le 29/06/2016 par Éric
    Décès de Maurice G. Dantec

    Que Maurice G. Dantec soit resté dans les limbes de la dernière tentation du Christ, la machine a vraiment pris le relais...
    https://www.youtube.com/watch?v=0Mm...
    Je lui souhaite de les croiser...
    https://www.youtube.com/watch?v=F2o...


Commentaires suivants