Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Demande de levée d’immunité pour Marine Le Pen au Parlement de l’UE

Les juges français, toujours aussi indépendants

Les juges du pôle financier de Paris, chargés de l’enquête sur les assistants parlementaires du Front national, ont rédigé, les 29 mars et 30 mars, deux demandes de levée d’immunité, pour les eurodéputées Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet.

 

Toutes les deux avaient refusé de se rendre à une convocation en leur cabinet, le mois dernier, en vue d’une mise en examen pour abus de confiance. Elles sont soupçonnées d’avoir fait salarier par le Parlement européen des assistants qui travaillaient en réalité pour le Front national. Marine Le Pen avait déjà refusé, le 22 février, d’honorer la convocation des policiers de l’OCLCIFF, l’office anti-corruption.

[...]

Les magistrats ont sans doute voulu faire acte d’autorité car chez Marine Le Pen, ne pas répondre aux convocations de justice devient vraiment une habitude.

[...]

L’enquête française s’appuie sur le rapport de l’OLAF, l’office européen anti-fraude. Sur la base de ce rapport le Parlement européen réclame déjà au FN 1,1 millions d’euros de salaires d’assistants qu’il estime indûment versés. Six eurodéputés Front national, dont Jean-Marie et Marine Le Pen, font l’objet de retenues sur leurs indemnités et leurs frais. Ils ont saisi de leur côté la justice européenne.

Lire l’article complet sur franceinter.fr

Pour un nationalisme français en France, lire sur Kontre Kulture

 

La campagne mouvementée de Marine Le Pen, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents