Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des activistes juifs investissent le bâtiment de l’équipe de Trump

Ont-ils bien ou mal compris leurs intérêts ?

À l’appel d’une association juive, des opposants au nouveau président des États-Unis ont pénétré dans le hall du bâtiment où travaille l’équipe de transition de la Maison Blanche, appelant à la démission du conseiller de Donald Trump, Steve Bannon.

Certains Américains ont décidément du mal à digérer l’élection de Donald Trump à la présidence. À en croire des photos et vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, le 17 novembre, un groupe d’opposants au futur locataire de la Maison Blanche a fait irruption dans le hall de l’immeuble de l’administration des services généraux, à Washington, où l’équipe de transition formée par le président élu s’attelle à préparer son entrée en fonction, le 20 janvier prochain.

 

 

 

Les activistes anti-Trump, qui avaient répondu à l’appel d’une organisation juive ayant pour nom « IfNotNow », appelaient très précisément à la destitution d’un des proches conseillers de Donald Trump, Steve Bannon. « Chief strategist » du président, celui-ci est connu pour avoir présidé jusqu’en août 2016 le site d’actualité pro-Trump Breitbart, et a été accusé de racisme et d’antisémitisme par certaines organisations antiracistes américaines, telles que la Ligue antidiffamation (ADL) ou le Southern Poverty Law Center.

 

 

 

 

Lors de la mobilisation à Washington, des membres d’IfNotNow ont brandi des bannières sur lesquelles on pouvait lire « Virez Bannon » ou « Résistance juive », des slogans qu’on retrouve comme hashtags sur Twitter.

 

 

Judaïsme et sionisme dans le monde anglo-saxon,
un sujet important à étudier avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents