Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des agriculteurs en colère au domicile de Stéphane Le Foll

Quand le réel s’invite dans le salon

Le ministre est sorti de chez lui, doudoune sans manches sur les épaules, avant d’entamer un face-à-face parfois tendu. Une trentaine d’éleveurs en colère se sont présentés vers 20 heures, dimanche 21 février, au domicile de Stéphane Le Foll en périphérie du Mans (Sarthe). Le ministre de l’Agriculture leur a ouvert la porte de son jardin, avant d’engager une conversation tendue pendant près d’une heure.

 

 

« Vous m’enlevez ça tout de suite »

« Comment je fais avec mes factures ? », a notamment lançé un éleveur, pendant qu’un autre provoquait la colère du ministre en le comparant à son ancien collègue du Budget, Jérôme Cahuzac, poursuivi pour fraude fiscale.

« Je fais ce que j’ai à faire, je fais mon travail », a répondu Stéphane Le Foll, ancien député de la Sarthe. Les éleveurs ont apposé une banderole sur la haie du ministre avec le slogan : « Nous sommes comme nos vaches sur la paille », ainsi qu’un cercueil où était inscrite la mention : « Morts pour la France ».

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

Répercussions du mondialisme dans un pays qui a abandonné sa souveraineté à l’Europe, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1403210

    une France humiliée qui n’a plus rien à perdre et qui réclame des comptes à des responsables , qui décident à la place du peuple -
    il n’y a pas que le Foll qui est touché -
    Plusieurs dizaines d’agriculteurs ont pris aussi la direction, ce dimanche soir, du domicile de Jean-Yves Le Drian, à Guidel (56) -
    à quand le tour des responsables qui nous ont mis le chaos en Europe et même ailleurs avec les guerres en lybie , en Syrie etc...
    après l’affaire du DRH d’Air France ( malgré les arrestations ), du général Piquemal , le tribunal du peuple semble se réveiller et demander des comptes,
    tout comme Sahra Wagenknecht qui colle Merkel au mur en pointant la responsabilité et les hypocrisies du lobby militaro-industriel national dans les 1,3 millions de morts des conflits récents du Proche-Orient.

     

    • Tous les états-membres européens "doivent" publier la liste détaillée de tous les bénéficiaires des subventions agricoles, au niveau national, avec le nom des bénéficiaires et de leur lieu de résidence (commune et code postal). La commission européenne veut toujours un contrôle public renforcé au profit d’une gestion deraisonnable : La PAC ( grosse arnaque ) consomme 40 % du budget annuel européen, avec environ 100 milliards d’euros).


  • Quand je vois ça je me dis que les lobbys peuvent se frotter les mains. Car ce sont bien eux les bénéficiaires de ce chaos.

     

    • Oui, si au parlement européen, on sait qu’il y a 750 députés, il faut surtout savoir que dans les couloirs et les environs immédiats des institutions européennes, une autre activité attire beaucoup plus de monde les lobbyistes ( environ 70% des lobbies présents dans la capitale belge défendent les intérêts privés, 20% les "intérêts publics", et les 10% restants sont constitués par les associations et différents syndicats qui représentent « la société civile » ), des entreprises multinationales font l’objet d’un traitement de faveur : là où un représentant syndical pourtant bien informé ne reçoit qu’un remerciement formel pour sa contribution, le lobby des équipementiers automobiles a par exemple été invité à une réunion pour discuter en détail de la sienne. Celui des pesticides a reçu des rappels avant la date limite de remise des textes et a été invité à soumettre une contribution commune avec son homologue américain.


  • #1403257

    Il a l’air d’être un minimum burné malgré tout. Il va au contact et parle yeux dans les yeux. Reconnaissons lui ça.

    Après, évidemment, ce n’est qu’en pantin de plus du capitalisme qui n’a aucune once de pouvoir.

    Le prolétariat seul peut changer ce monde. C’est l’histoire de l’humanité.

     

    • Certains se seraient enfuis par la porte de derrière ou auraient appelé la sécurité. Il a au moins le mérite d’affronter ses ennemis en face à face.


    • Entièrement d’accord avec votre avis sur LeFoll.
      Quant au ’prolétariat’, j’aime bien la vision de L.F. CELINE : "un ouvrier c’est un bourgeois qui n’a pas réussi"..


    • Oui, mais avec un fourgon de police juste à côté c’est plus facile .


    • lE FOLL...Encore un dans ce gouvernement qui ne fait pas la maille : BTS dans l’agro alimentaire ! Encore un à qui on fait signer n’importe quoi , ou Bruxelles a toujours raison .Depuis le temps qu’ils nous expliquent que c’est bon pour nous, il faudra bien qu’un jour ils s’expliquent .


    • Mais c’est pas un mauvais bougre ! ce serait dommage de lui faire porter la responsabilité de décennies d’errance .

      Après oui, il est ministre à un instant T ... bon.. quelle est sa marge de manoeuvre ?
      Mais les agriculteurs ont raison de l’interpeller, sous reserve que ce ne soit pas un coup de com’, bien sûr... (tout est possible au niveau médiatique)


    • D’accord avec toi sur le caractère burne du mec. Ça me paraît incontestable . De plus je le sens sensible au thèse de bourguignon par exemple sur la régénération des sols. J’arrive pas à le mépriser Le Foll. M’a l’air d’être un mec a l’ancienne . Quand ça merde il va au contact. .


    • #1403313

      Je dirais plutôt qu’il a du culot de parler comme ça à des gens qu’il fait crever.


    • Burné de quoi ? les agriculteurs sont pas des gens rustres et infréquentables. Pour la plupart, ce sont des professionnels qui ont un gros bagage dans le domaine de la production agricole, style BTS ou ingénieur...

      Le Foll est comme les autres clampins du PS, il passe à la caisse en racontant que tout ça c’est la faute à l’"Europe" et que lui, il se bat tous les jours pour défendre la profession de paysan... on connait la musique...

      Ce mec a certainement fait du rugby pour se positionner avec autant d’aise au milieu de la mêlée mais le gerdarme n’est pas bien loin...^^

      Il n’a aucune excuse, il fait partie de la secte qui tue la paysannerie et c’est pas trois balivernes en l’air qui va empêcher le dépeçage de nos campagnes...

      Ces faisans doivent être virés avant que le TAFTA se mette en place et ratatine toute l’agriculture que nos aïeux nous ont laissé...


    • - Oui Tafta est un projet qui va poser de gros problèmes au niveau SÉCURITÉ, ALIMENTAIRE, GAZ DE SCHISTE, EMPLOI, SANTÉ & RETRAITES, EAU & ÉNERGIE, LIBERTÉ & VIE PRIVÉE, CULTURE & PRODUCTION ARTISTIQUE et l’ENSEIGNEMENT.
      - L’organisation industrielle, comme la « post-industrielle », comme la société technicienne ou informatisée, ne sont pas des systèmes destinés à produire ni des biens de consommation, ni du bien-être, ni une amélioration de la vie des gens, mais uniquement à produire du profit. Tout régime capitaliste, quelle que soit l’idéologie qu’il propage ( démocratie, libéralisme, communisme… ) ne poursuit d’autre but que de perfectionner sans cesse la technique afin d’accroître sa productivité. Dans l’État capitaliste, l’homme est moins opprimé par les puissances financières, que par un idéal bourgeois de confort, de sécurité et d’assurance. Si aujourd’hui l’économie exerce un poids si déterminant sur la politique, c’est que le développement exponentiel de la technique (en particulier en robotique et en informatique) conditionne lui-même l’ensemble de l’économie. La bureaucratie n’a rien à faire ni à voir avec les valeurs ( éthique ), elle est là pour fonctionner et faire fonctionner un ensemble politico-économico-social, elle ne peut considérer les individus. Elle obéit à la seule règle d’efficacité. Jean-Claude Juncker pense « croissance » pour l’Europe, la croissance dont il parle : c’est pour les banques ! il a toujours travaillait pour elles, jamais pour les agriculteurs européens.


  • #1403271

    Stupéfiant.
    Aller chercher un ministre directement chez lui, et qu’il sorte "affronter" ses détracteurs, presque seul, dans la rue !... Je trouve ça stupéfiant, et même courageux...
    Mais... l’idée d’aller "choper" les "responsable" chez eux pourrait faire son p’tit bonhomme de chemin dans la tête des Français, ce serait bien...

     


    • Stupéfiant.
      Aller chercher un ministre directement chez lui, et qu’il sorte "affronter" ses détracteurs, presque seul, dans la rue !... Je trouve ça stupéfiant, et même courageux...



      Ouep, c’est assez facile dans sa position, si il se fait "toucher" il sait très bien qu’il sera défendu et que les assaillants risques gros, je vois pas ou est le courage là....


    • #1403462

      Mieux vaut que la colère populaire se retourne contre eux qu’entre prolo.
      Attention, je n’appelle pas au lynchage bien-sûr, mais franchement, quand on traite comme de la merde le peuple, il ne faut pas s’étonner après des conséquences.

      Imaginons un instant : "Les parents d’une fille violée et assassinée s’en sont pris physiquement à l’ancienne garde des sceaux Taubira qui avait ordonné la relaxe pour l’auteur de ce crime". Quand on voit le bilan aussi merdique de l’indépendantiste guyanaise aux manettes de la justice, doit-on s’étonner si cela arrivait ?


    • #1403583

      Mais... l’idée d’aller "choper" les "responsable" chez eux pourrait faire son p’tit bonhomme de chemin dans la tête des Français, ce serait bien...



      Ils n’extradent pas leurs ressortissants, et pour t’y rendre dans ces conditions, tu peux toujours te gratter.


  • Hum si les gens commencent à demander des comptes directement au domicile des ministres c’est que ça commence à puer sévère. Tant mieux, pourvu que ça se complique pour qu’on oblige ces gens à nous rendre des comptes sur les milliards partis en fumée depuis trop longtemps ! C’est pas normal de voir ceci de nos jours, ces gens ne demandent qu’à vivre de leur métier, c’est tout. Ça va péter.

     

    • c’est tout. Ça va péter.
      les anglais ont toujours un peu d’avance sur nous et pas qu’en Musique !!!
      ils veulent un référendum , alors qu’en France les élites( une minorité ) ne pensent qu’à conserver leurs avantages au détriment du peuple -
      même le Maire de Londres va jusqu’à faire de la propagande pour sortir de l’Europe, aurait-il des infos sur le désastre qui nous attend ?
      pendant qu’en France , on continue d’aiguiser la lame de la Guillotine , il y a des pays qui prennent des décisions urgentes -


  • Très bonne initiative que d’aller rencontrer à leur domicile ceux qui sont sensés nous représenter et qui ne le font pas. Au moins là le costard de ministre et la langue de bois sont au placard et c’est du face à face. Qu’en sortira-t-il ? Certainement pas grand chose pour ne pas dire rien, car nos ministres aujourd’hui ne sont que des marionnettes achetées par le système.
    Mais bon, se retrouver avec un attroupement devant sa porte repositionne les responsabilités et ce gouverne ment en a plus que besoin.


  • Ha ha ha le pauvre guignol qui baratine, lui aussi sera lâché par ses maîtres, qu’il ne se fasse pas d’illusion, il n’est pas un élu ! ils ne représentent que ces "patrons", c’est ce que n’a pas encore compris ces pauvres bougres d’agriculteurs....


  • #1403330

    Voilà, ça commence à devenir intéressant. Il ne manque plus qu’une sono et du Zebda, "Tomber la chemise".


  • Dans ce malaise agricole profond et malheureusement durable, il ne faut surtout pas oublier de citer ces agriculteurs qui collaborent avec les acteurs de la filière au détriment du monde agricole.

    Et ils sont peu nombreux, venant du syndicat majoritaire dans presque la totalité des cas, "on" dit qu’ils représentent la profession (quelle blague !). Ils ont défendu et fait passer la contractualisation laitières, ils ont soutenu l’embargo russe, les mesures environnementales sans fin, les OGM, les phytos, etc... Contre un petit billet bien sûr.

    Ils sont dans toutes les organisations : coops, banques, assurances, safer, chambres d’agricultures. Ils trahissent à tour de bras et c’est ceux-là que l’on voit s’exprimer dans la boîte à cons, en pleurant au nom de la profession...


  • Comme d’habitude ; le médias égalité et réconciliation a dépassé les médias collabos comme BFM et TF1 en matière de qualité et de vérité .

    Les mouvements de résistance et de dissidence doivent être obligatoirement soutenu par un médias .


  • #1403388

    « Nous sommes comme nos vaches sur la paille »

    Et oui ... à force d’envoyer des vaches sacrées ( et autres animaux innocents ) se faire massacrer à l’abattoir à coups de trique et de tazer , le retours de manivelle karmique est obligatoire , reflété par ce pouvoir démoniaque en place ...

     

  • #1403415

    Il a le langage corporel du celui qui prend les gens pour des cons.


  • Comme au temps des vassaux ce sont encore les paysans qui font le plus de bruit et qui ont les couilles de sortir les "seigneurs" de leur "châteaux"

    Malheureusement ils ne sont pas nombreux les paysans en France, les citoyens courageux non plus...


  • #1403447

    Le Foll a raison d’oser la mystification : ça marche à tous les coups !
    Il a compris que, pour niquer le peuple, y’a rien de mieux que la méthode sioniste.


  • Le Foll n’est pas responsable d’un déclin qui le précède et lui survivra.

    La démocratie sert justement à ça : que personne en haut de l’Etat ne soit vraiment responsable, n’ait de compte à rendre. Une impunité générale, une impersonnalisation du pouvoir. Des individus jetables servant de paravent aux réseaux. En définitive, la seule constante à peu près valable, c’est le peuple. Et ça tombe bien puisque effectivement la démocratie prévoit de désigner le peuple comme souverain, donc comme responsable en définitive de tous les déclins longue durée sur lesquels on ne peut mettre de nom, et qu’aucun ministre ou gouvernement de passage ne peut assumer seul devant l’histoire.

    Il faut sortir de cette imposture. Abstention totale. Et plutôt que d’essayer d’en découdre avec des individualités fantoches, restons prêts à mettre tout aussi virilement sur le trône la prochaine Personne de France que le Ciel nous désignera.


  • Ça promet pour le prochain salon de l’agriculture : Valls, ils vont pas vouloir le laisser entrer, Cahuzac, ils ne vont pas vouloir le laisser sortir.


  • #1403492

    allez, maintenant visite surprise chez xavier beulin et les autres responsables de la fnsea, non pas là, pourtant le foll tout responsable qu’il est n’a aucun pouvoir.


  • Le problème c’est qu’une très grande majorité de gens croit au pouvoir de la discussion....face à des hypocrites c’est comme des coups d’épée dans l’eau...On a fabriqué un monde "politiquement correct" qui inculque à la populace de savoir discuter en homme "civilisé"...on met dans les esprits que celui qui revendique par la force est un barbare....et beaucoup sont tombés dans le panneau.En face ils sont tranquilles avec ce genre "d’éducation" !!!

     

    • @ adile111, tout à fait d’accord avec toi, quel que soit le secteur, cela fait 40 ans que les "pas content" s’assoient à la table des négociations avec les mêmes types qui leur ont menti la fois d’avant, et ils repartent avec des promesses sous le bras pour crever dans leur coin...


    • Merci Laurent
      J’ai bossé 40 ans en usine , j’ai vu des affaires se régler "assez virilement" entre chef et ouvrier ( quand la discussion tourne à l’hypocrisie et qu’on se fout de toi ).. on avait pas peur de "hausser le ton" C’était le temps ou les hommes avaient une certaine dignité et qu’on ne pouvaient trop les prendre pour des cons....Un temps où les hommes étaient encore des hommes comme me disait ma mère il y a pas si longtemps...
      Aujourd’hui ( heureusement je suis en retraite depuis peu ) quand quelqu’un parle un peu fort et manifeste son mécontentement..( je dis comme je l’ai vécu ) on installe une cellule de crise..avec un psy pour soigner les "victimes" de l’agression verbale et le mécontent est considéré comme un cas pathologique....


  • Moi j’aime plutôt bien ce ministre. Je suis très sensible aux soucis de NOS agriculteurs qui sont des gens formidables et qui nous nourrissent. Merci Messieurs ... mais ce modèle agricole est mort. Il faut faire de l’agro-écologie, voir l’excellente émission sur France 2 avec Le Foll, la ferme de bec helouin, Claude et Lydia Bourguignon ... Le Foll est pour ... il n’y a nul autre choix ... et le Tafta arrive ... Agro écologie, et circuits de distribution courts ... ça sera la vie ... ou Tafta, agro chimie et concurrence déloyale ... la mort. Moi je choisis la vie.


  • Bonne initiative, même si Le Foll n’a que peu de pouvoir réel....


  • Ouai bon ... un coup d’épée dans l’eau, l’espoir peut éventuellement en faire vivre certains.


  • #1404321

    Ça finira bien un jour par un "accident". À force de pousser les gens à bout, certains finiront par commettre l’irréparable.


  • Mouais, ça ressemble quand même pas mal à un coup de com.
    Essayez d’aller gueuler à une trentaine le soir devant chez un ministre ou n’importe quel représentant du gouvernement. A mon avis ça fini systématiquement par un remplissage de panier à salade. Là apparemment les mecs n’ont pas grand chose à revendiquer puisqu’il le laisse développer son baratin et la discussion ne me semble pas si animée que ça.
    Dommage que les protagoniste n’aient pas enregistré ou filmé tout l’échange...


Commentaires suivants