Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des banques allemandes se rebellent contre la politique de la Banque Centrale Européenne

Der Spiegel rapporte que la Bayerische Sparkassenverband (l’Association des banques bavaroises) vient de demander à ses membres de stocker des espèces dans leurs coffres. Der Spiegel tiendrait cette information d’un rapport du Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

 

Cette demande fait suite à l’introduction de taux d’intérêts négatifs par la Banque Centrale Européenne. Désormais, lorsque les banques confient des dépôts à cette dernière, elles sont tenues de payer des intérêts, en vertu de ces taux d’intérêt négatifs. Avec cette politique, la BCE cherche à stimuler l’octroi de prêts, et donc, à relancer l’activité économique.

Pour le moment, cette politique ne semble guère avoir produit des résultats probants. La zone euro se trouve aux prises avec un contexte de déflation et de croissance économique anémique. Les centaines de milliards qui ont été injectés dans l’économie au cours des derniers mois n’ont pas changé grand-chose à cet état de fait.

 

Une révolution

La Bayerische Sparkassenverband semble vouloir entamer une « révolution » contre la BCE, écrit le blog Zero Hedge. Elle recommande à ses membres de stocker l’argent physique dans leurs coffres plutôt que de le transférer à la BCE, et de lui payer un intérêt de 0,3% pour sa conservation.

Lire la suite de l’article sur fr.express.live

La politique monétaire stérile de la Banque Centrale Européenne, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • (...) Les centaines de milliards qui ont été injectés dans l’économie au cours des derniers mois (...)
    Je n’en ai pas vu la couleur ! Et vous ?!. On se demande ou sont ces "centaines de milliards" ?...
    Il est plus que temps de prendre nos destins en main...

     

  • Les banques ne se rebellent pas contre les banques centrales ! Elles obéissent aux ordres.

    L’objectif de ces banques est simplement de retirer le cash de la circulation. Et pour le retirer légalement il suffit de le stocker dans des coffres.

    Cela aura deux effets VOULUS

    Une fois le cash retiré de la circulation, le dernier pan de l’économie qui continuait de marcher, l’économie du travail au noir, s’arrêtera.

    A ce moment là, plus personne ne pourra travailler et les vautours viendront racheter tout ce qui reste et qui a de la valeur avec de la monnaie virtuelle : virement ou chèque !!!

    L’autre effet sera de forcer les gens à utiliser l’argent virtuel VISA, MASTERCARD. Cela augmentera le bénéfice de ces sociétés puisque ces entreprises touchent un pourcentage sur chaque transaction dans le monde, (alors que tous les gouvernements disent qu’il est impossible de taxer les transactions).

    Cela permettra un contrôle total des économies occidentales ET asiatiques.

    Mais si vous étudiez l’histoire vous verrez qu’il ne suffit pas seulement de voler la classe moyenne et les pauvres, il faut aussi les tuer. Sinon ils sont énervés et peuvent faire des dégâts.

    Mais cela est assez rare. En général arrivé à ce stade le système les a tellement abrutis qu’ils se battent entre eux comme des rats en cages.


  • Un coffre fort loué 100 euros à l’année représente 0,3% de... 33 000 euros.
    Qui est gagnant dans l’histoire ?


  • Quand on pense que centaines de milliards qui régissent tout ce foutoir, n’existent pas, c’est du virtuel. On construit nos sociétés, nos pays, nos vies sur du rien et ce rien dirige notre qualité de vie, nos boulots etc .... En fait dans tout ce merdier celui qui a le pouvoir c’est celui qui n’a rien.