Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des drones de combat iraniens, nouvelle arme dans la guerre en Syrie ?

Le soutien apporté par l’Iran au gouvernement irakien et au régime syrien ne fait plus de doute. La République islamique offre aux gouvernements de ces deux pays de l’argent, des armes, des informations, notamment obtenues par des drones de surveillance. Mais dans une vidéo diffusée sur la télévision d’État, l’Iran affirme désormais utiliser des drones de combat en zone de guerre.

 

*Des centaines de vidéos amateurs, filmées par des civils ou par des combattants djihadistes, montrent que le régime de Bachar el-Assad, ainsi que les milices chiites d’Irak, utilisent des drones iraniens à des fins de surveillance.

L’Iran a développé ses propres drones, et notamment les modèles Ababil, Mohajer et Sahed, en partie parce que les États-Unis et les Nations unies lui interdisent depuis trente ans d’acheter des armes à l’étranger.

Selon plusieurs spécialistes, la plupart des drones iraniens sont des outils de surveillance. L’Iran les utilise pour recueillir des informations sur les positions ennemies et les partager à Bagdad et Damas. Ces drones sont capables de transmettre des vidéos en temps réel, permettant ainsi aux forces irakiennes et syriennes de diriger de façon très précise leurs tirs de missiles.

Fin 2015, la chaîne de télévision d’État iranienne a publié une vidéo montrant un drone de combat iranien testé en Syrie. La séquence montre la trajectoire du missile ainsi que l’explosion finale. Un film surprenant qui n’a pourtant jamais été relevé, ni par les médias, ni par les internautes.

 

Cette vidéo, diffusée sur la télévision officielle iranienne est censée montrer un drone de combat iranien :

« Peut-être que l’Iran est juste en train de tester des drones de combat. Ce ne serait pas la première fois que le pays teste des armes en Syrie ou en Irak »

Un drone iranien ?

La vidéo publiée sur la chaîne iranienne montre l’écran du drone. La cible, ainsi que les petites flèches visibles sur l’écran sont identiques aux symboles visibles dans les vidéos officielles de drones iranien.

Le gouvernement iranien a en effet déjà publié des vidéos de ses drones, notamment lorsque le pays a effectué des missions de surveillance sur les navires américains dans le Golfe persique.

Lire la suite de l’article sur observers.france24.com

 

Cette vidéo datant de 2015, diffusée sur la télévision iranienne, montre un drone de combat équipé de missiles :

Derniers soubresauts du contentieux irano-américain, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • VIVE l’ IRAN -
    une grande Nation qui devrait servir d’exemple aux fumiers qui nous dirigent et qui ont été jusqu’à manipuler l’opinion avec des accusations calomnieuses sur le régime Syrien concernant les armes chimiques -
    la publication d’un rapport des inspecteurs des Nations unies sur les armes chimiques qui pointe plusieurs attaques au gaz sarin menées par les forces soi-disant « rebelles » expose encore plus les mensonges du gouvernement Obama sur la responsabilité du gouvernement syrien pour l’attaque à l’arme chimique du 21 août à Ghouta

     

    • Oui, content pour l’Iran. Mais en tant que civil, je vois que c’est juste une augmentation de la violence. Je ne suis pas pressé de voir comment ça va se passer si un jour le chaos s’installe définitivement à cause d’un effondrement économique, et donc, d’une armée affaiblie... Il est urgent que le peuple réalise le danger qui nous guette, ça sera plus réjouissant que les avancée iraniennes, russes ou autres, car ils pourraient ne pas être très sympas avec nous, surtout si nous n’avons plus de défense sérieuse...