Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des magistrats dénoncent la misère de la Justice

Une Justice aux ordres volontairement entretenue dans le besoin

Après les présidents des commissions des lois de l’Assemblée nationale et du Sénat la semaine dernière, ce sont aujourd’hui les principaux représentants des services judiciaires qui tirent la sonnette d’alarme sur l’état de la justice.

 

Le manque de moyen est de plus en plus criant décrivent magistrats, experts judiciaires et responsables d’associations spécialisées, qui citent chacun des exemples plus effarants les uns que les autres.

Il y a le tribunal de Nanterre, privé de chauffage cet hiver, plus d’argent pour payer les réparations. À Aix-en-Provence, c’est la clim’ qui fait défaut. À Grenoble, plus de magistrat pour tenir les audiences du tribunal des affaires sociales.

Pour Virginie Duval, présidente de l’Union syndicale des magistrats, le constat est sans appel :

« Le ministre de la justice a dit “la justice est au bord du gouffre”. Non ! Elle est au fond du gouffre. Tous les jours on échappe au pire, il y aura d’autres libérations par erreur »

Lire la suite de l’article sur franceinter.fr

La piètre indépendance de la justice française, voir sur E&R :

Sur la justice française, chez Kontre Kulture :

Comprendre notre société à travers le Droit par Maître Viguier,
sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1484545

    Faut d’urgence convoquer les loges maçonniques concernées, elles pourront sans doute aider à trouver du pétrole !

    Sinon, on pourrait vendre au enchères une partie du "murs des cons"... Si le syndicat de la magistrature est d’accord, bien entendu.


  • Ces prétendus "magistrats" qui ne sont plus que des "fonctionnaires de justice", comme on parle de "fonctionnaires de police", sont encore bien trop payés en tant que larbins du pouvoir, il faudrait les remplacer par des "machines à juger", calées sur les lois Pleven et Fabius-Gayssot, au moins ça ferait des économies . Ca va venir .

     

    • #1485080
      le 10/06/2016 par H. K. Daghlian
      Des magistrats dénoncent la misère de la Justice

      C’est le prix à payer pour la soumission - ou pire : l’absence de conscience, comme ppur tous les autres corps infiltrés, le peu de personnes encore intègres vont progressivement être dégagées pour ne laisser que des vendus et des pourris entre franc macs et mafieux, après ce sera ou pute ou chômeur, le modèle qui se généralise par les temps qui courent.


  • #1484574
    le 10/06/2016 par Francois Desvignes
    Des magistrats dénoncent la misère de la Justice

    On a les budgets de sa mentalité.

    Mentalité de peigne-culs, budgets de peigne-culs.

    D’ailleurs, les magistrats n’ont pas été recrutés et formés pour être magistrats, mais KPOs du système déguisés en magistrats.

    Soit peigne-culs et sadiques tout à la fois.

    Judas n’est jamais payé très cher : il est facilement remplaçable.


  • Il suffirait simplement de privatiser la Justice, la vendre a’ une multinationale.

     

  • #1484592

    Ca ne coûte pourtant pas un seul Euro pour cette Justice que de relâcher les récidivistes, des casseurs de nuit debout et autres incendiaires voyous de voitures de police. Oui, pas un seul euro de dépensé !!! Alors quel serait cette misère que la Justice subisse-t-elle comparée aux dégradations qui continuent dans nos rues par ces sauvageons umps ???

     

    • #1484737

      On se demande si certains juges ne relâchent pas les criminels ou délinquants simplement par acte de malveillance et/ou acte volontaire et/ou protestation à l’égard de leurs hiérarchies par simple constat de leur propre déchéance morale, professionnelle et personnelle. De toute manière, ils sont trop nombreux mais mal répartis dans les juridictions hexagonales. Le monde judiciaire comme journalistique mérite notre totale mépris tellement ces vassaux syndicalisés liés au pouvoir en place n’exercent plus leur profession de façon étique ni impartiale. Ces robins sont des gagnes petits, des nains de l’âme humaine dont on pourrait s’amuser à les lâcher pour voir. Ils ne possèdent ni la grandiloquence ni ne suscitent plus le respect d’avant car engoncés :

      - dans leur idéologie à multiple facettes,
      - dans leur soumission à l’égard de la gauche multiple et à une certaine communauté,
      - dans leur haute estime d’eux,

      qu’ils atteignent la ligne de crête de leur médiocrité, de la répugnance humaine par leur servilité. Ils n’inspirent que dégoût. Que ces robins restent petits fonctionnaires. Cependant certaines catégories (B, C, greffiers) subissent leurs indigences quotidiennes.

      Une justice privée ne servirait à rien si celle-ci n’est pas contrôlée ni désavouée pour incompétence, idéologie, parti pris => pour cela, les démettre systématiquement par manque d’étique, d’impartialité (ex : le mur des cons).


    • #1484882

      Je corrige. Je pensais éthique plutôt (qu’étique = faux).


  • #1484628

    Rassurez-vous, il restera toujours des moyens pour condamner les dissidents.


  • #1484632

    La justice aura toujours les moyens pour DIEUDONNE


  • #1484925

    Le manque de moyens fait que les tribunaux sont engorgés nous dit-on. Pourtant quand il s’agit de harceler et racketter Dieudonné et Soral il n’y a aucun retard, aucune erreur de fax, rien...


  • #1484984

    "Des magistrats dénoncent la misère de la ’justice’ "...
    En attendant ils/elles continuent à se goinfrer sans aucun scrupule sur la ponction fiscale. Le temps qu’ils passent a ’juger’ des infractions crimininalisées au code de la route et les divorces de gens inoffensifs, les vrais malfaiteurs ne risquent rien ; et ça n’est pas en pénalisant, tout, tout le temps, et tout le monde que ça va s’arrranger et qu’ils auront un jour les moyens de faire face à l’augmentation exponentielle de ce qui est désormais considéré comme délictueux(on a plus vite fait de faire le tour par ce qui ne l’est pas....) L’objectif c’est qu’absolument tout le monde soit ’coupable ’ de quelque chose...C’est une toile d’araignée toujours plus grande mais qui continue à arrêter les petits en laissant passer les gros.


  • #1485240
    le 11/06/2016 par The Shoavengers
    Des magistrats dénoncent la misère de la Justice

    C’est le manque de moyens qui fait que l’Education nationale est un naufrage ? Que la justice est un naufrage ?
    Toujours le même discours de gauchistes soi-disant anti-capitalistes qui ne pensent résoudre le problème qu’en ne parlant que de fric.
    Cherchez l’erreur.