Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Désaccord entre Obama et le Congrès sur l’aide financière destinée à Israël

Chaque année, dans le cadre d’un accord signé en 2007, les États-Unis abondent le budget militaire d’Israël à hauteur d’environ 3 milliards de dollars. À ce moment, il faut ajouter les financements américains pour le développement des systèmes isréaliens antimissiles Iron Dome, Arrow et Fronde de David.

 

En avril, et comme l’accord signé en 2007 arrive bientôt à expiration, 83 sénateurs américains ont signé une lettre demandant à l’administration Obama d’augmenter significativement l’aide de Washington à la défense israélienne.

« En vertu des défis sécuritaires dramatiques d’Israël, nous sommes prêts à soutenir un accord à long terme pour augmenter substantiellement l’aide à Israël qui aidera à fournir les ressources nécessaires pour se défendre et maintenir son avantage militaire qualitatif », ont plaidé les signataires de cette lettre.

Pour le moment, le montant de l’aide américaine fait l’objet de négociations serrées avec le gouvernement israélien. L’un des enjeux est de savoir s’il faut intégrer ou non les subventions destinées à la défense antimissile d’Israël dans ce futur accord qui sera valable pour 10 ans.

Alors que ces discussions sont en cours, la Chambre des représentants a, dans le cadre du débat portant sur le prochain budget militaire américain (incluant celui du Pentagone ainsi que les dépenses des opérations missions extérieures), voté, pour 2017, un financement supplémentaire de 455 millions de dollars en faveur de la défense antimissile américaine.

Au total, le montant alloué dépasserait les 600 millions, soit 4 fois plus que ce qu’avait prévu l’administration Obama. Et cela en « piochant » dans le budget dédié aux « opérations de contingence d’outre-mer » (OCO).

Lire la suite de l’article sur opex360.com

 


 

Avigdor Lieberman se rendra samedi à Washington
pour sauver le financement du programme antimissile

 

Avigdor Lieberman, le nouveau ministre de la défense israelien se rendra samedi aux États-Unis pour une première visite officielle où il a prévu de rencontrer son homologue américain Ashton Carter a indiqué le bureau du ministre dans un communiqué. Il devrait négocier le financement du programme antimissiles israélien.

Lire la suite de l’article sur tel-avivre.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.