Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Désinformation totale du journal Le Monde sur le voyage d’Alain Soral en Russie

Sobre et informatif, c’est ce qu’était Le Monde avant son virage néolibéral, otaniste et mondialiste. Le traitement du voyage d’Alain Soral à Moscou cumule tous les poncifs de la propagande mainstream. Dans l’article en date du 11 juin 2016, seul le titre est sobre et informatif : À Moscou, Alain Soral vante le « modèle Poutine ». C’est tout ce qui reste du Monde d’avant, un journal respectable.
Le reste n’est qu’une suite d’attaques et de calomnies. Si le grand journal du soir faisait son travail, il est vrai que ça pourrait donner des boutons, ou des idées, aux Français.

 

 

Ne pouvant diffuser l’article (payant) dans son intégralité, nous avons choisi les passages les plus effarants. Dont le premier paragraphe.

« Face à un auditoire serré, composé en majorité de Français expatriés, ses premiers mots ont été pour remercier ses hôtes russes. “Je remercie Vladimir Poutine d’avoir financé ma visite car j’ai été invité et même très bien invité”, a lancé Alain Soral lors d’une conférence dont il était l’unique orateur, vendredi 10 juin, à la bibliothèque Dostoïevski de Moscou. Trois jours auparavant, le polémiste d’extrême droite, aux obsessions antisémites notoires et à l’antiaméricanisme chevillé au corps, assistait au forum “Nouvelle ère du journalisme : l’adieu au mainstream” organisé par Rossia Segodnia, la principale agence russe pro-pouvoir. »

La journaliste Isabelle Mandraud, qui travaille en quelque sorte pour la principale agence française pro-pouvoir mais qui semble ne pas s’en rendre compte, écrit que malgré l’invitation de Vladimir Poutine, qui a financé son voyage, Alain Soral n’a pas été invité « à la tribune réservée », mais qu’il « a bénéficié du soutien d’Alexandre Douguine ». L’idéologue du Kremlin, sur lequel les journalistes de Canal+ avaient fait une enquête poussée, afin de prouver que le Front national dépendait de Moscou (un financement qui n’a jamais été caché par le parti de Marine Le Pen), est le second épouvantail russe après Poutine.

La rencontre physique n’aura pas lieu avec Douguine père mais avec sa fille, qui écoutera Alain Soral « développer ses thèses conspirationnistes et dénoncer “l’effondrement de la France”, victime selon lui, en mai 1968, de la “première révolution de couleur de l’ère moderne” fomentée par “l’impérialisme américain” et ses relais “judéo-franc-maçonniques” ».

Des assertions factuellement démontrables. On ne sait pas trop si les guillemets placés autour de « l’impérialisme américain » sont des précautions de subalterne vis-à-vis de l’oligarchie ou le simple respect des lois de la citation. Au sujet de cet impérialisme, de nombreux peuples sur terre peuvent témoigner de ses dégâts. Il y a un avant, et un après l’impérialisme américain. Pour ne parler que du Viêt Nam ou de l’Irak, les victimes se comptent en millions de morts. Mais pour Le Monde, seule la mauvaise image russe – construite par les Américains, et pour cause – compte.

« Aujourd’hui, la seule alternative pour échapper à l’hyperpuissance militaire et financière américaine, c’est la Russie de Vladimir Poutine, [qui] peut être la locomotive de la multipolarité. […] Poutine est un modèle à suivre, il nous faut un Poutine français ! », s’est enflammé l’orateur.

Lorsque Thierry Ardisson émettra la même hypothèse qu’Alain Soral dans son émission Salut les Terriens sur Canal+ le 8 mars 2014, personne au Monde ne s’émouvra. C’est pourtant ce que réclame une majorité de Français : un retour à la souveraineté nationale, à un ordre social non chaotique, et à une indépendance réelle vis-à-vis de l’oligarchie américano-sioniste et de ses prolongements en France. Justement, le CRIF sera cité dans l’article, quand Alain Soral évoquera le Front national devant le parterre d’expatriés :

« C’est le moins pire des votes car, malheureusement, Marine Le Pen donne des signes de soumission au CRIF. »

Des signes tout à fait tangibles et assumés à la (nouvelle) direction du FN, donc on ne voit pas ce qui peut choquer la journaliste. Il ne s’agit pas de dénonciation – sans quoi le rapprochement du CRIF serait une politique condamnable – mais d’une simple information. Mais lorsqu’on parle du CRIF, aucun journaliste français en poste dans un grand média ne prend le risque de critiquer ses dérives communautaires.

 

 

Justement, et l’article se termine sur le CRIF, ce bras armé du sionisme en France a adressé une lettre à Alexandre Orlov, l’ambassadeur de Russie en France, pour lancer un cri à base de « haine  » et d’« antisémitisme ». La soupe habituelle destinée à faire taire toute critique démocratique de la puissance politique du CRIF en France. Pour information, voici la protestation du CRIF, en date du 10 juin 2016 :

À l’occasion de la Fête nationale de la Fédération de Russie, lors d’une cérémonie organisée à l’ambassade russe à Paris, le Président du Crif, Roger Cukierman, a remis à l’ambassadeur Alexandre Orlov une lettre, dans laquelle il attire à nouveau son attention sur "le fait que les principaux acteurs de la haine antisémite, multirécidivistes sur les réseaux sociaux continuent d’utiliser les médias russes pour diffuser leur haine antisémite et négationniste".

"Dans un précédent courrier, vous me confirmiez que Moscou prenait très au sérieux ces informations... Hélas, nous apprenons qu’Alain Soral aurait été être invité à participer au forum "Nouvelle ère du journalisme", qui se déroule actuellement à Moscou... Enfin, le caricaturiste antisémite Zéon, multirécidiviste haineux, proche de Dieudonné M’Bala M’Bala, a été interviewé par le réseau russe RT", poursuit la lettre, à laquelle le Crif a adjoint des facsimilés des articles de presses concernés, pour que l’ambassadeur les transmettent à son gouvernement.

Le Crif était représenté par Roger Cukierman, Francis Kalifat, et Eve Gani, directrice des relations internationales.

Le rapprochement Soral-Poutine qui hérisse la propagandosphère, voir sur E&R :

Découvrir les analyses d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

 

Également disponible chez Kontre Kulture :

 

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • eh oui, le CRIF, la Russie c’est pas Hongkong ou le Canada, . peut être que les Russes se rappellent de la composante ethnique majoritaire de la police politique stalinienne, un goût de pisse qui doit avoir du mal à passer


  • On a pas encore entendu parlé Valls sur le sujet ?


  • C’est pas possible le monde est totalement impartial !

     

    • C’est quoi ? une decouverte pour toi ? C’est comme etre étonné qu’un toxico se pique.


    • S’il fallait éditer une liste des articles biaisés du monde chaque année... On n’en finirait plus.. Le monde nouveau journal sartrien : à la fois la nausée et les mains sales...

      On ne parle pas des titres qui contredisent le contenu de l’article, ni des mises en miroir des articles pour jouer de l’inconscient collectif, ni des informations capitales reléguées en fin de journal en deux lignes...

      La Pravda à côté c’est un travail d’amateur... Plus de dix ans que je n’ai pas acheté ce torchon et tjs triste de rencontrer des gens intelligents qui le consultent... Ça fait Bcp de travail pour les deformater...

      Les nouvelles qui concernent l’empire sont carrément de la novlangue ou de l’inversion pure et simple... À gerber.


  • Toujours aucun élément factuel a opposer a la soumission americano-banquo-sioniste des médias et des élites, donc on est bon.

    Je pense que ca va etre difficile de battre le sketch "Attal le sioniste se moque chez Hazziza le sioniste sur la chaine de Drahi le sioniste de l’idée totalement incongrue d’une main mise sioniste sur les médias".

    J’ai hate de voir l’émission de Ruth Elkrief, la sioniste, invitant Attali, le sioniste et BHL, le sioniste, nous expliquer que si les Francais n’ont pas été voir le film de merde d’Atall le sioniste, c’est parce que ces idiots de Goy pensent qu’il y a réelement une main mise sioniste en France.

     

  • Le fait d’avoir été invité "et même très bien invité" donne à Alain Soral une stature internationale . Ce n’est pas rien d’être estimé par le maître de la deuxième puissance militaire du monde, celle qui fait équilibre à la puissance judéo-américaine . D’où la rage des petits chiens du "journalisme", furieux que leurs bons maîtres soient agacés .

     

  • Il reste des gens qui lisent encore la presse papier toilette française ?

     

  • Vladimir Poutine sait qui est véritablement Alain Soral et tous deux sont sur la même longueur d’onde. Les "avertissements" du crijf (à noter toujours les mêmes) je pense que Vlad se torche avec, il est quelques crans au-dessus de "François çavamieux" le soumis, et les oreilles du Kremlin lui ont sans doute confirmé la démarche sincère d’AS.

    Qui lit encore Le Monde ? Ou tous ces torchons support papier ou numérique. E&R fait dix fois plus d’audience sans pubs ni aides/subventions étatiques. Ce qui aurait été étonnant dans l’article ce sont des louanges ou félicitations. Mais ils en parlent, encore de la publicité pour A. Soral. Et il y a toujours des curieux qui vont vérifier par eux-mêmes.

    Qui est donc cet essayiste décrit par les merdias comme le "diable" en personne ? Quelques textes ou vidéos suffisent à constater qu’AS est tout l’inverse du personnage décrit par ces engeances en mission, journalopes aux ordres, lâches et menteurs. Qui possède Le Monde, Le Figaro, Libération, L’Express, Le Point, etc etc etc... (TV, Radio ...) ils ne sont pas plus que les doigts d’une main.


  • Mais Le Monde c’est constamment ça ! C’est constamment de la propagande et du mensonge ! Les gens qui lisent ce journal vivent dans un monde parallèle où tout est falsifiée. Il y a déjà eu pas mal de livres sur ce journal et sa désinformation, c’est pas pour rien.

     

  • La révolution bolchevique..que dire de ses dirigeants ?


  • La direction de la secte khazare affiche comme d’habitude sa haine tribale de toute tentative de libération de l’humanité de l’oligarchie mondialiste et toute sa prétention suprémaciste de domination mondialiste dans une lettre de dénonciation victimaire .


  • En France les journalistes pro gouvernement qui travaillent sont des journalopes qui font la pute pour des macs internationaux !??


  • #1485718

    "Ils" sont très malins dans le camps d’en face mais pas tant que cela en définitive.
    En effet, à trop vouloir en faire, le discours de la presse mainstream dérape vers du théâtre de boulevard dans sa forme la plus caricaturale.
    Une occasion de plus pour les moins fins de nos concitoyens de commencer à se poser les bonnes questions...

     

    • C’est là tout le pivot du combat, mettre en lumière leur saloperie pour qu’il se ridiculise d’eux meme c’est l’histoire de la joue tendu et de l’ennemie qui devient le marche pied.

      Bientot leur seul argument sera de traiter les gens d’haineux.

      La haine, la haine , la haine..

      Le nouveau neuroleptique que les labos US protégés par les loobies les plus fous vont nous fourguer de force s’appelera réelement le "padamalgam".
      Ce n’est meme pas une blague.


  • Quand on sait que BHL est membre du conseil de surveillance du Monde, on n’est plus du tout étonné.


  • Naughty Nauthy Pierre Bergé !

    Vilain vilain Pierre Bergé !


  • j’adore... ça commence à leur donner de l’urticaire !


  • Outre le fait que ce torchon immonde soit un ramassis d’incompétence, ce qui me dérange c’est que ces journaleux ne payent pas leurs impôts comme moi, ils sont exonéré du racket d’État, pire ce sont mes impôts qui finance cette propagande...


  • #pleurnichebusiness mais c’est pas grave puisque c’est l’État "sioniste" qui paye, non ?


  • La lettre du CRIF là... C’est un pure morceau d’anthologie, c’est juste s’ils n’ont pas oublié de citer Elvis ou les aliens.
    Comme dirait Dieudonné : « calme toi !..y’a une quenelle qui est mal passée ? »



    Le Crif était représenté par Roger Cukierman, Francis Kalifat, et Eve Gani, directrice des relations internationales.



    Le président, le premier ministre et le ministre des affaires étrangères donc. Ça a l’air sérieux leur truc dites donc !


  • Notons quand meme au passage que Poutine est egalement un mondialiste, juste de l’autre bord que les americains. Certe pour nous Francais il nous est avantageux d’avoir un contre empire aux USA mais cela ne doit pas nous faire oublier que la Russie de Poutine est egalement imperialistique.

     

    • comme dit Pierre Hillard, il est plus facile de negocier avec un empire qui a un budget militaire 4 fois plus important que le votre qu’un empire qui a 20 fois votre budget.. la on ne negocie plus, on se soumet !


    • Arretez de raconter n’importe quoi. Ou est ce que Poutne a revendiqué etre mondialiste ? Ou a ton vu Poutine amorcer une politique expansioniste d’occupation sur d’autres territoires ? C’est du vent ce que vous dites, si vous sortez le cas de La Crimée ,alors je vous renvoie aux livres d’histoire. A défaut de calomnier ou de faire de la désinformation,ecoutez au moins ce que dit le concerné et et au pire observez ce qu’il fait. Poutine dit lui meme qu’il est un souverainiste, multipolariste si peux dire ca ( il a meme dit je cite : " je suis le plus grand nationaliste de Russie " et il a aussi expliqué que le nationalisme pouvait conduire a des extremismes dangereux) Il veut un monde ou les nations sont souveraines et peuvent entretenir desrelations,politiques,de commerces etc,.. d’égal à égal,sans que la taille, la puissance economique et /ou militaire determinent ces coopérations,c’est donc le contraire de l’exeptionalistan qui lui est expansioniste ,le revendique et l’assume,parcequil pense etre indispensable. Il est bien vrai qu’il tient le monde entier a travers le systeme financier reposant sur le dollar,mais comme on le constate le travail de sape est bien entammé par ceux qui ne veulent plus rien entendre a cette vaste fumisterie ; la Chine,le Russie et bien d’autres.


  • Par un effet d’inversion totale des valeurs, le torchon le " monde " se retrouve à être une sorte de pravda de l’ère soviétique, tout comme les états réunis occidentaux glissants irrémédiablemment vers un monde totalitaire, le capitalisme et le socialisme n’étant que les deux faces d’une même médaille programmée à se rejoindre pour l’avénement du nouveau désordre mondial bien inhumain, et puis, il s’agit de relativiser, car il y a belle lurette que les journaleux système ne sont que les prostitués de leurs maîtres tout comme les politicards...


  • La valeur mondialement reconnue de M. Soral dépend de sa pensée logique et de la vérité qui sort de sa bouche, non pas du merdia qu’est devenu L’Immonde. Ce n’est pas en construisant et en vendant des tonnes de mensonges sur M. Soral qu’il sera aussi bienfaisant et pertinent que lui pour le bien de tous, ou qu’il l’égalera dans l’éthique journalistique et l’altruisme ("la règle idéale de la moralité").

    Sans son alliance fatale avec le monde ténébreux et ingénieux du mensonge complexe, L’Immonde ne se priverait pas et ne priverait pas une partie de la France d’un Français de l’envergure de M. Soral. Les Russes le savent. Sur la base de sa propre expérience, Jésus a constaté qu’un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison (Marc 6:4).

    Comme le temps est précieux, à un moment donné, il faudrait une page ER "Archives du mensonge" où rassembler et laisser aboyer tous les chiens de garde enragés comme L’Immonde, juste pour leurs traces dans l’histoire, sans se laisser entraîner dans leurs égouts et autres bas-fonds marécageux intellectuellement mortels.

    Quant au CRIF, sa DILCRA ne suffit-elle donc pas à surprotéger sa sacrée maudite hypnose collective de lutte contre l’antisémitisme ? Combien d’autres doubles couvertures ou d’ambassades exclusives requiert-il encore exclusivement à son service d’échafaudages contre Soral, Dieudonné et Cie ? Sur la base de quelles lois agit-il et exerce-t-il publiquement l’autorité politique et diplomatique active de l’Etat français, au point d’interpeller des ambassadeurs étrangers accrédités auprès de l’Elysée contre ses propres compatriotes ? (À moins que le CRIF ne soit l’Elysée dans la diplomatie bicéphale du secret).


  • Vraiment, quel bel article du journal le CRIF. Euh, pardon, du journal Le Monde.


  • Aude Lancelin virée de L’Obs : un chef-d’œuvre de management très politique
    http://www.acrimed.org/Aude-Lanceli...

    Précision : Mme Lancelin, comme compagne à la ville de Frédéric Lordon, profite/profita accessoirement d’une certaine protection. Mais ça ne suffit pas pour tenir des propos de gauche, dans un magazine de centre-gauche, sous un gouvernement de gauche.

    Donc il ne faut pas s’étonner que les journalistes pissent dans leur froc, et racontent bobards sur bobards.

     

    • Intéressant ce lien. On voit ici à l’œuvre les purges staliniennes, initialisées par la clique Niels, Bergé et Pigasse. Que les gauchos bobos se bouffent entre eux cela ne me dérange pas au contraire.
      Que Le Monde fasse un petit caca nerveux sur Soral me réjouit aussi au plus haut point. C’est un beau pied de nez qu’il leur fait à ces vendus.


  • Merci à Alain Soral d’être le second acteur de la réinformation, après Xavier Moreau, à s’adresser directement au peuple russe sur la situation réelle de la France.

    Le financement par Vladimir Vladimirovitch du voyage d’Alain Soral en Russie démontre, par le souci du détail dans la sélection des personnes, l’acuité et la particulière connaissance du président russe sur les formes de communications en vigueur en Europe.

    D’un point de vue allégorique, être l’invité de Vladimir Vladimirovitch Poutine, symbolisant la liberté et la lumière, est de nos jours plus gratifiant qu’être invité par les Rothschild, synonyme de soumission et d’obscurité.


  • Pub pour Soral. Ca met les gens sur le droit chemin.Qu’ils continuent.


  • JAAALOUX !

    Ils sont jaloux, de voir Alain reçu et accueilli au même niveau que le crijuif, qui probablement étaient venus voir Poutine avec le fruit de nos impôts.

    Le torche-monde ne peut qu’exprimer la détresse du camp concentrationnaire adverse. Concentrationnaire de haine, bien entendu. Vivre en se disant : "Quelle saloperie je vais raconter sur Soral today..." (ils parlent franglais les journalopes) cela doit être frustrant, dévitalisant et suicidaire, à moins de posséder cette tare de naissance, dans lequel cas on ne se rend compte de rien.

    L’énorme quenelle qui leur est faite a du mal à passer. Mais ce ne sont que délices à déguster pour les initiés. Ceci est un privilège !



  • le polémiste d’extrême droite, aux obsessions antisémites notoires et à l’antiaméricanisme chevillé au corps, assistait au forum “Nouvelle ère du journalisme : l’adieu au mainstream” organisé par Rossia Segodnia, la principale agence russe pro-pouvoir. »



    Strike...

    Et puis , suffit d’aller sur le compte twitter de la mandraud et de se rendre à l’évidence

    https://twitter.com/mandraud

    C’est une tapin ANTI POUTINE ET ANTI RUSSE

     

  • "La journaliste Isabelle Mandraud, qui travaille en quelque sorte pour la principale agence française pro-pouvoir"...
    ...Encore ’une’ ; ’elles’ font des ravages comme wagons, succubes mous ou durs ; domestiques serviles (oui, c’est ça ; boniches) ou, pour certaines, (il en est d’ignobles) prêtes même à certaines atrocités, pour se signifier. Quand ’une femme’(il manque des mots...) est quelque part c’est souvent parce qu’un homme à quitté l’endroit et souvent, entre autres, pour des raisons au moins d’ordre moral ( Mais il est vrai que, comme dit Guth : " elles baillent devant toutes les tyrannies"...) Celle-là n’a même pas le courage de signer de son véritable patronyme et ne fait pas exception pour le manque d’honnêteté,et de talent. Juste un tout petit dictaphone branché en boucle sur la doxa de ses mandants. Pour le reste, A. Soral ne s’attend évidemment pas à autre chose des services de propagande grotesques de médiocrité de l’endroit d’où il est parti. ’’Elles’’ nous tirent vers le bas.


  • Ou il est démontré que les "propriétaires" d’un journal font ce qu’ils veulent de la ligne éditoriale même quand elle est censée être protégée par "la société des rédacteurs" ..... De plus, quelle décadence de ce qui fut durant de longues années "le journal" de référence en France ..... Et encore bravo à Vladimir Poutine d’inviter Alain Soral à s’exprimer librement à Moscou, malgré les criailleries des quelques fâcheux habituels !!!


  • Autrefois, c’était l’OUEST qui invitait les dissidents des régimes fascistes de l’EST à venir s’exprimer librement, aujourd’hui, c’est l’inverse. Merci qui ?


  • De Gaulle avait dit que si des journalistes du Figaro ou du Monde le soutenait il considérerait cela comme une catastrophe nationale


  • #1486704
    le 13/06/2016 par tatamm et voila l’éternel complôt
    Désinformation totale du journal Le Monde sur le voyage d’Alain Soral en (...)

    Pour ma part je suis encore ébahi ; je me souviens encore de cet entretien avec un réalisateur italien qu’avait donné Soral en 2009 ("Qu’est ce que la force en politique"). Il y disait qu’une étape cruciale pour parvenir à la force en politique était d’établir des liens avec d’autres nations indépendantes, et que ça c’était très dur, car sans soutiens et médiations on n’arrive à rien.

    Et bien, quel saut qualitatif sur le terrain au niveau du concret, et quelle montée en gamme aussi, depuis les pistaches iraniennes ! Je croyais Poutine bien trop politique réelle pour pouvoir se permettre une telle chose, peut-être que la situation est encore plus sérieuse qu’il apparaît et peut-être que cet ingénu et ô combien fin joueur Vladimir Poutine entrevoit finalement un coup à jouer. Le soutien arrive parfois quand on est à bout, comme l’était la Syrie.

    Justement, deux longs mois avant l’intervention en Syrie, tous semblaient penser que Poutine avait lâché l’affaire. C’était un leurre, c’était volontaire, pour choquer l’ennemi et le prendre à contre-pied de sa vanité. Toutes proportions gardées, il me semble peut-être revoir jouer la même tactique avec le CRIF ici...

    En définitive il y a là non seulement la reconnaissance d’une existence de cette résistance française, mais aussi et puisque cette reconnaissance verra des contre-feux, l’existence probable d’une stratégie pour la soutenir, car il n’est pas dans la manière russe de prendre des risques non calculés (et on ne peut pas dire non plus que les Russes n’avaient pas été informés sur le personnage de Soral, cf la lettre à laquelle répondait Viguier)... Le plus intriguant dans cette affaire est donc ceci.

    Revenons en France. Soral a prit des coups d’une violence inimaginable, et au lieu d’abandonner il a résisté. Au lieu de lâcher l’affaire il s’est aggripé. Pour l’instant le héros contemporain français, et malgré ses accidents de parcours (divorce, dont on sent que ça a du le marquer), c’est bien lui. La transcendance n’est peut-être plus très loin, les cartes ont bougé. Merci aux hommes de cette trempe, et j’y inclue l’avocat de Soral pour sa succulente lettre ouverte à la Russie et le très remarquable Vladimir.

    Quant au Monde, merci pour la publication. Cela permettra de sourcer et de prouver aux gens que tout ceci est vraiment arrivé, car honnêtement c’est tout bonnement incroyable...


Commentaires suivants