Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Deux élèves belges sanctionnés pour "apologie de terrorisme"

Tout ce que vous direz dans la cour de récréation pourra être retenu contre vous

Deux élèves de l’athénée royal Rive Gauche, à Laeken, ont été sanctionnés pour apologie du terrorisme suite aux attentats de Bruxelles.

Les faits litigieux se sont produits mardi dans la cour de récréation.

Selon le parquet de Bruxelles, les deux jeunes, C., né en 1998, et B., né en 2000, ont à cette occasion tenu des propos « semblant approuver les événements » survenus un peu plus tôt. « Ils ont ensuite prétendu qu’ils s’agissait d’humour », précise le parquet qui a été avisé de l’incident.

Les faits ont immédiatement été rapportés à l’administration de l’enseignement mercredi, et communiqués aux services de police. La ministre de l’Éducation, Joëlle Milquet, a confirmé de son côté qu’une procédure disciplinaire avait été entamée envers les deux jeunes.

Mais, en réaction aux informations livrées par radio Contact dans la matinée, celle-ci a précisé que les élèves n’ont pas été renvoyés, mais écartés pendant la procédure disciplinaire qui vient d’être lancée.

Une décision éventuelle de renvoi ne pourra intervenir qu’au terme de cette procédure qui impliquera l’audition des élèves, la convocation du conseil de classe, etc.

Les intéressés étant mineurs d’âge, les services d’aide à la jeunesse (SAJ) de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont également été saisis de l’affaire.

Le parquet n’exclut pas non plus des suites judiciaires à cette affaire.

« Dans le contexte émotionnel très délicat que nous connaissons actuellement suite aux attentats, il convient de faire preuve de la plus grande prudence dans l’interprétation de propos ou comportements suspects. Cependant, dans l’hypothèse où ces derniers constitueraient une infraction pénale, le parquet du procureur du Roi de Bruxelles y apportera une réponse adaptée », a-t-il précisé jeudi après-midi.

Contactée jeudi, la direction de l’établissement s’est, elle, refusée à tout commentaire.

Déjà en janvier 2015, souvenez-vous...

 

Et pendant ce temps-là :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Etes-vous bien sûr qu’ils soient "Belges" ? Je pense plutôt qu’ils sont "de nationalité belge" . L’identité d’un homme c’est, en ordre décroissant : 1° sa Race . 2° sa religion (ou son athéisme) . 3° sa nationalité .

     

    • On s’en fout un peu qu’ils soient belges ou pas.

      Le problème de fond, c’est la dénonciation (voire délation) de propos tenus dans une cour de récré.

      A l’époque Charlie, je me souviens avoir averti mon entourage, en déconnant, qu’il fallait faire gaffe à ce que l’on disait au resto, en terrasse, etc, car il y avait des gens susceptibles de remplir leur rôle de citoyen modèle défenseur de la liberté d’expression en te signalant aux renseignements généraux.

      Je me souviens également de la mise en place d’une ligne téléphonique pour signaler une personne qui serait en train de "se radicaliser". C’est beau la citoyenneté, l’engagement militant pour un monde meilleur.


    • Et vous, un Grec de l’Antiquité ?


    • Mouloud :
      Moi je ne dis rien de suspect et je ne crains aucune delation de la part de MES compatriotes (pas des compatriotes de papiers ou d’aide sociales me concernant).
      Bizzare non ?


    • Et alors s’il ne sont pas belges ? se sont plus des humains ?


    • @JOJO
      Qu’est ce qui est suspect ?
      Et si un jour les thèses de Soral sont "suspectes" au point ou on est arrêté seulement pour les mentionner. Je ne sait pas ce que ces jeunes ont dit. Mais toute cette histoire de délation a un air de dictature.


    • Race ??? vous voulez dire pékinois ou dalmatien ?


    • @aristarque
      faux ;
      Pour un musulman la religion passe au dessus de tout, il fait partit de la "oumma" , elle est unit et indivisible et ne connait ni frontiere ni nationalité. Qu’il soit belge, français ou autre il se définiera toujour comme musulman en premier


    • @dra



      Qu’il soit belge, français ou autre il se définiera toujour comme musulman en premier




      Entre les déclarations et les actes, il y a un fossé qui s’appelle l’hypocrisie. C’est la raison pour laquelle, dans la pratique et malgré ses déclarations, la CAF, la sécu, le chômage et le HLM passeront toujours avant l’Islam pour beaucoup de Musulmans. Si la religion passait avant tout pour eux, aucun Musulman ne préférerait habiter dans un pays occidental plutôt que sur une terre islamique gouvernée par la charia.

      D’autre part, si la Oumma existait, il n’y aurait pas de frontières entre le Maroc et l’Algérie, ni du Maroc à l’Iran en passant par l’Égypte et l’Arabie Saoudite... et Israël ne pourrait pas exister.


  • Dans une société plus saine et traditionnelle comme les années 50 ou 60, un Gabin ou un Ventura leur auraient mis trois gifles que je te dis même pas comment. Aujourd’hui les bobos s’agenouillent devant ces petits cons. Et dire ça ce n’est pas être l’idiot utile de la surveillance généralisée, c’est une affaire de cas par cas, d’intuition et de bon sens.


  • #1428174
    le 25/03/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Deux élèves belges sanctionnés pour "apologie de terrorisme"

    "Alors, c’est deux p’tits Belges dans une cour de récré -attends, tu vas t’marrer- et..."

    Et non, y’a rien de marrant, dans cette histoire.
    Les "adultes" dans cette histoire ne constituent pas un modèle.

     

    • Il faut voir leurs « professeurs »... Ils n’ont aucune conscience qu’ils sont là pour donner les moyens à la compréhension des choses. - ils viennent en jeans et un manuel aux méthodologies bonnes pour la poubelle.

      Il faut se poser la question : pourquoi l’enseignement abandonne la méthode classique ? Celle qui a toujours donné les meilleurs résultats ?


  • salut à tous,

    Ouh là là, ils ne sont pas Charlie, vite en rééducation !

    Contacter Pravda 2 et demander une certaine Nathalie St C.

    Après "ça balance pas mal à Paris", je sens que ça va balancer à donf’ dans notre euro-dictature !

    Mais bon, si c’est pour "sauver les valeurs de la république", le vivreensemble, toussa, toussa......

    Bon je rigole, mais ça devient quand même très dangereux tout ça !

    Bon courage camarades, et joyeuses Pâques à tous !

    adishatz

    H/


  • Des vrais bleus . Il fallait dire " les terroristes font du bon boulot " et c’était l’impunité assurée .


  • #1429010

    Elle est passée où la Liberté d’Expression. Et l’Esprit :"je suis charlotte". Et la phrase attribute à Voltaire : "Je ne suis pas d’accord avec vous mais je me battrai jusqu’à la mort afin que vous puissiez le dire".