Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Deuxième nuit de violences en banlieue parisienne

Dans un contexte national de poudrière

Des violences ont éclaté dans une banlieue au nord de Paris pour la deuxième nuit consécutive, donnant lieu à huit interpellations, après la mort d’un jeune homme peu après son arrestation, a-t-on appris jeudi auprès des autorités.

« Huit individus ont été interpellés. Certains pour jets d’objet incendiaires sur les forces de l’ordre, d’autres qui tentaient d’incendier un bâtiment public », la mairie de Beaumont-sur-Oise, a indiqué à l’AFP un responsable de la préfecture, Jean-Simon Mérandat.

Ces violences font suite à la mort d’un jeune homme de 24 ans, lors de son interpellation par les gendarmes mardi après-midi. Suspecté dans une affaire d’extorsion de fonds, cet homme a fait « un malaise » et est décédé à Persan, a déclaré à l’AFP le procureur chargé de l’affaire, Yves Jannier. La « situation est tendue mais maîtrisée compte tenu du dispositif robuste mis en place », a ajouté M. Mérandat.

Quelque 180 membres des forces de l’ordre étaient mobilisés depuis mercredi soir, après un premier épisode de violences dans la nuit de mardi à mercredi.

Cinq gendarmes avaient été légèrement blessés au « cours d’affrontements », selon une source proche des autorités, et les forces de l’ordre avaient essuyé des « tirs d’armes à plomb ».

Neuf véhicules, dont deux de la police municipale, avaient été incendiés, selon la porte-parole de la gendarmerie nationale, Karine Lejeune, et quatre bâtiments publics dégradés. Une personne avait été interpellée.

Ces événements surviennent dans un contexte en France très tendu depuis l’attentat le 14 juillet à Nice (84 morts, plus de 300 blessés), avec des forces de l’ordre sous très forte pression pour assurer la sécurité.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1516570

    Un africain de 24 ans a été interpellé pour extorsion de fonds : comme il résistait et ne voulait pas entrer dans la voiture de police les policiers ont utilisé la manière forte . La Déclaration des droits de l’homme stipule qu’on n’a pas le droit de refuser d’obtempérer à un ordre de la police . Les voyous exigent d’avoir ce droit .

     

    • #1516599

      On voit que tu sais "précisément" ce qui s’est passé. On se demande alors pourquoi le Procureur prend la peine de diligenter une enquête. Ah décidément ceux qui sont haineux seront toujours bêtes. Même si ce jeune homme n’était pas tout "blanc" qu’est ce qui peut justifier sa mort lors d’une interpellation ? S’il est prouvé qu’il a effectivement fait un malaise cardiaque cela permettra à sa famille de mieux faire son deuil et surtout d’apaiser les tensions non ?


    • #1516631

      Tout à fait d’accord. on croit rêver...

      Je tiens justement à souligner un fait qui pourra éclairer les gens d’E&R.
      Il existe du tribalisme de quartier et entre gens de banlieues chaudes.
      Je suis d’origine nord africaine et je suis passé par les cités.
      Si des le départ, dans le contexte des Banlieues, nous comprenons que l’appartenance à un groupe se fait souvent en opposition à un autre groupe. L’appartenance à la banlieue se fait par opposition aux forces de l’ordre (pas forcément à la France) . Par extension aux pouvoir et aux "riches".

      Donc si si une banlieue s’embrase, les autres le peuvent aussi. La logique de Banlieue est d’abord une logique de groupe.


    • #1516645

      Oui enfin le malmener jusqu’au malaise et la mort, on dépasse de loin les droits que possède la police. Faut se calmer un petit peu, il n’a pas violé d’enfant, il n’a pas tué d’enfant, il n’a pas détruit un pays, il ne fait pas rentrer des tonnes de drogue dans le pays ... Donc pourquoi lui devrait mourir ? Parce qu’il est Africain ? Combien de fois un bon Gaulois bourré s’est battu avec la police, on trouve ça normal. Peut être que le prochain cadavre sera ton père qui aura un peu grogner après un contrôle routier ... Vous vous rappelez pas de cette mémé bloquée au sol, écrasée par la police ? Il y a une différence entre appliquer la loi et tout se permettre, ils sont payés pour nous protéger, la peine de mort est abolie. Restez droit dans vos bottes, vous avez peut être fait des conneries pire que lui, avec la chance de ne pas vous faire choper. Balayons devant nos portes.


    • #1516691
      le 21/07/2016 par SpiritusRector
      Deuxième nuit de violences en banlieue parisienne

      @Hugh

      Apaiser les tensions ?

      - Pourquoi faire ?

      Tu veux mettre la tête dans le sable et attendre que l’abcès vire à la septicémie ?

      - Moi non. On a de toute façon plus les moyens financiers de faire de l’intégration de surface. (Qui tient tant qu’ils ont du fric qui tombent dans la poche)

      Faut arrêter d’aller chialer sur le sort de ceux dont le destin est une conséquence de causes que nous n’avons plus les moyens de régler graduellement. La merde augmente graduellement plus vite qu’on la résout, c’est un fait, nous n’avons plus le choix des armes.

      Arrêtez de rêver bordel.

      On a surconsommé les ressources, détruit des système millénaires et stables, inventer des idéologies bidons pour mentir au plus grand nombre et installer un rêve qui n’est plus qu’un vieux mur fissuré de partout, et qui fait aujourd’hui office de prison.

      Il faut abattre le mur, ramener tout le monde à la réalité. Et l’affronter ensemble.

      Si l’Afrique doit se reconstruire, elle ne le fera pas avec 70% de ses effectifs disséminés en Europe et ailleurs.


    • #1516933

      "S’il est prouvé qu’il a effectivement fait un malaise cardiaque cela permettra à sa famille de mieux faire son deuil et surtout d’apaiser les tensions non ?"

      La vache, quelle naïveté !

      Ça n’apaisera quedal. Ce mec a été tué par la police, c’est la version officielle du quartier maintenant. Que ce soit vrai ou pas, peu importe. Pour la "victimosphère", un noir a été tué par des flics racistes et rien de ce qui pourra être dit ni changera quoique ce soit. Tu pourrais présenter le macchabée au milieu du quartier, sans aucune trace de coup, ; ils te diront quand même qu’on leur cache la vérité.

      Un "jeune de cité" attraperait une grippe dans un commissariat, ils diront que ce sont les flics qui lui ont inoculé...


  • #1516588

    je n’excuse pas les émeutiers mais il semblerait que le jeune ne soit pas mort d’un simple malaise mais plutôt d’un tabassage en règle selon les témoins.

     

  • #1516601

    Étrange quand même cette histoire.
    Ne serait-on pas en train de monter la population black contre les policiers comme ce qui est fait aux Etats-Unis. Il y a eu même des tirs contre eux.
    Encore un cas comme ça et ça bascule.

     

    • #1516732

      Je pense qu’on a déjà basculé mais que les événements vont progressivement selon l’exécution du plan. La situation est en voie de devenir incontrôlable. Les forces de l’ordre seront bientôt dépassées voir balayées et nous n’aurons plus qu’à compter sur nous-même.
      Aller pleurnicher avec des bouquets de fleurs sera secondaire.


    • #1516777
      le 21/07/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Deuxième nuit de violences en banlieue parisienne

      lol, "la population black", ça n’existe pas.

      Il n’y a pas d’unité dans la population Noire, qu’elle soit des cités ghettos ou d’ailleurs.

      Les populations des cités ghettos sont multiethniques, et plutôt divisées selon leurs centres d’intérêts, le principal étant l’argent et les moyens d’en gagner, qui diffèrent.


  • #1516604

    sur la radio France-Info hier soir, le journaliste semblait donner raison aux "jeunes" contre la méchante maire qui appelait au calme... Hallucinant.


  • #1516605

    Les forces de l’ordre ont essuyé des tires (d’arme à plombs ). Pourquoi ces termes , des coups de fusils , qui Sont fait pour tuer ! Avec une arme à plombs , on ne tue pas , de cette façon de dire les choses , ils nous prennent encore pour des cons !
    Bon courage à tous les policiers !

     

    • #1516770
      le 21/07/2016 par PER CAPITA .................
      Deuxième nuit de violences en banlieue parisienne

      Amusant car je me suis fait exactement la même réflexion que vous lorsque j’ai lu que :
      "Les policiers avaient essuyé des tirs d’armes à plomb"
      Effectivement il s’agit de fusils de chasse, et un calibre 12 - même avec du plomb à perdrix - est aussi une arme létale pour l’homme.

      Nous sommes décidément en pleine poésie plumitive !..


  • #1516607

    Au fond, Valls y tient à transformer des policiers français sous tension en policiers américains.


  • #1516610

    J’habite juste à coté, je suis tombé sur ce rassemblement en sortant de la gare, le commissariat étant situé pas loin.
    La route était complètement bloqué de par les "jeunes" et la police. Au moment ou je suis passé en fin d’après midi je n’ai pas vu de "bordel", mais on sentait que l’atmosphère était très tendu. Je ne me suis pas attardé.
    J’ai même été surpris de constater le nombre de "jeunes" présents
    sur les lieux. Tous étaient rassemblés autour du commissariat avec les policier (ou gendarmes) en tenus anti-émeutes.
    Par contre un truc bizarre, ils précisent que le jeune homme de 24 ans a été interpellé par les gendarmes, alors que le "rassemblement" se passait devant le commissariat de la police nationale.


  • #1516630

    "forces de l’ordre avaient essuyé des « tirs d’armes à plomb »." (C’est de l’humour journalistique ?!) De quel calibre ces plombs ?

     

  • #1516635

    Si seulement les déprédations étaient facturées aux bénéficiaires des gardes à vue et que les remboursements étaient exigés et rigoureusement suivis jusqu’à leur terme, il n’y aurait presque plus de "nuits chaudes" et autres âneries. Et quels soulagements pour les forces de l’ordre et la population.
    Mais en France, ce crétin, cet olibrius sans nom de Contribuable, est toujours désigné comme le parfait dindon de la farce.
    Les Français ont un rapport décalé et faussé par rapport à l’argent. Ils méprisent l’idée-même d’argent et punissent tous ceux qui en ont. Or le dernier "Français" qui ait de l’argent DISPONIBLE s’appelle "Monsieur le Contribuable". IL DOIT PAYER CE SALAUD. Ca lui apprendra à être solvable. Tout le monde est d’accord là-dessus : les Africains de la banlieue et autres désoeuvrés, les malfrats et voyous, les journalistes subventionnés, la police, la police des polices, les juges, les fonctionnaires, bref une quantité telle d’acteurs sociaux que les rodéos banlieusards ont énormément de potentiel d’avenir. On se F.... complètement du fait que ce benêt de Contribuable doive emprunter au-delà de toute raison sur les marchés pour rester solvable.

     

    • #1516664

      Les gens emprisonnés coûtent cher : pourquoi ne les oblige-t-on pas à travailler ? Voilà qui serait dissuasif pour les délinquants, trop fainéants ou stupides pour avoir pu suivre une formation qui leur permette de vivre honnêtement .


    • #1516847
      le 21/07/2016 par H. K. Daghlian
      Deuxième nuit de violences en banlieue parisienne

      A voir les prisons « humanisées » de la France, je comprend bien que certains aient envie d’y aller pour un petit séjour, il n’y a qu’a taper "photo cellule prison France" sur gogole images pour s’en rendre compte. J’ai connu des chambres de citées universitaires qui n’avaient pas le confort de certaines !
      Quand ce sera du pain rassis, de l’eau et un lit sous forme de plaque de tôle suspendue à des chaines, un coussin de paille, des gardiens qui frappent avant de parler et même sans parler (comme chez nos amis russes), des corvées18h par jour, je suis prêt à parier qu’elles redeviendront vides. Les petits caïds de quartier se feront vite oublier.

      Sinon, quelqu’un qui paye sans demander des comptes sur le devenir de son argent, ne le mérite pas, le raisonner est nécessaire mais s’il refuse d’entendre raison alors le pigeonner est un droit voire un devoir ! Les zélites s’en donnent à cœur joie.


  • #1516647

    De toute manière, vu la situation catastrophique de fa France, les actions violentes vont perdurer voire s amplifier. Seule une radicalisation totale des mesures prises pourront nous sortir de cette merde. Mais on ne va pas du tout dans cette voie

     

    • #1516839

      "Seule une radicalisation totale des mesures prises..."

      T’en fait pas mon garçon, des mesures très radicales sont bien prises tous les jours, mais contre tes libertés et tes acquis sociaux. Ce terrorisme téléguidé qui nous frappe n’est pas prêt de s’arrêter pour la simple et bonne raison qu’il est organisé par ceux là même qui prétendent le combattre, les maîtres du jeu et leurs laquais. Le résultat marche à merveille, la société française se disloque de façon accélérée et l’hypnose du peuple bovin, dont manifestement tu fais partie, se poursuivra jusqu’au dernier acte : l’abattoir.


  • Et tout ça pendant l état d’urgence ...

     

    • #1516715

      L’Etat d’urgence... ce n’est pas un truc magique.
      Et puis si on va dans ce sens là, que dire de l’Euro2016, du 14 Juillet,NuitDebout,les manifs, en plein état d’urgence ? (il y a eu de la casse et des violences graves aussi pendant ces evennements)

      Encore une fois un quartier s’embrase suite à la mort d’un "jeune", rien d’inédit, que voulez vous que l’état d’urgence fasse dans ces affaires ?


    • @ Léon , mon ton était ironique , simplement pour faire remarquer que cet "état d’urgence" est tout simplement une farce ,comme vous l’avez signalé cela n’a pas empêché les manifs et autres événements de ces derniers mois


    • #1516884

      Pendant ce drôlatique "état d’urgence" (serait-ce l’Etat qui est dans l’urgence ?), on tolère certaines manifestations voire débordements... et pas d’autres (voir la réunion nationaliste qui devait avoir lieu dans les Alpes et annulée) ! Les antifas et islamo-racailles peuvent dormir tranquilles, nos maîtres veillent...


  • #1516702

    La victime est de couleur donc c’est un crime raciste. On connait la musique sophistique qui dédouane les délinquants...
    Bizarrement quand c’est l’inverse on parle jamais de racisme...

     

    • #1516854

      Vous vivez certainement à la campagne, venez dans une cité et regardez ce que les gens subissent, l’arrogance de certain un peu comme vous. Satan était arrogant c’est pour cela que dieu l’a Baní. Dans la banlieue il y a des délinquants ce n’est pas la majorité, les médias aujourd’hui en font une généralité et les Charlie suivent ce message. Par exemple mon frère avait ramené un panier de provision à un autre frère vivant dans la banlieur, lorsqu’il est reparti de chez lui dans le hall d’entrée il a été mis contre un mur par un policier, vous trouvez çà normal qu’un citoyen qui rend visite à son frère se fasse traité ainsi, non, pourtant mon frère n’est pas un délinquant, il a fait des études et travaille dans la fonction publique à ce jour. Si un citoyen ou toute personne sur le territoire commet un acte délictuel, il y a les tribunaux pour çà, nous sommes dans un état de droit. Le policier doit appliquer la loi, et ne doit pas faire justice à sa manière. Vous êtes vraiment loin de la réalité, fermer les yeux sur la réalité n’aide pas à avancer. Et je suis d’accord pour aussi dire que certaines personnes banlieue ou pas sont des gens irrespectueux et ceux la je les dénonce mais je rappelle ils ne sont pas une majorité. Alors ayez le courage vous aussi de dénoncer qu’il y a du racisme anti couleur pour avancer, çà ne sert à rien de le cacher il est visible.


    • @nnonyme

      Le type mort n’a pas été tué et il n’etait pas innocent.


    • #1516947

      Je suis désolé pour toi mais ça dépend des endroits, on ne peut pas nier qu’il y a des zones non droit où les policiers ne vont même pas et lorsqu’ils y vont on les traite de fascistes racistes parce qu’ils font leur boulot... vu la puissance de l’Etat de droit en France et la pression exercée sur la police qui en est "castrée", je doute que la police s’amuse à ratonner, elle risque trop et puis il y a pas mal de policiers d’origine immigré donc ça ne colle pas cette image de la police raciste...


    • #1517111

      Franchement, sans parler de racisme, c’’est sur le quartier d’origine que se fait la discrimination/stigmatisation par les flics
      Il suffit de venir du mauvais quartier et vous etes mal barré lors d’un controle, qui a des chances non négligeables de dégénérer
      Alors, et ca c’est pour certains flics bien sur, si en plus tu as une tronche qui ne lui revient pas c’est banco !
      En plus clair, quand on vient d’un quartier chaud, c’est mieux de ne pas se faire controler, qu’on soit racaille ou pas, avec ou sans le bon "profil"....
      Ca c’est du vécu


  • #1516714

    nos "jeuuuuunes" peuvent toujours s’ils manquent d’imagination aller trouver Abdul Razzak Tlass il vit aux frais de la princesse en France. quelles belles soirées pégagogiques en perspective, style ancien combattant de retour de mission, vous les voyez réunis autour du grand frêre racontant ses faits d’armes et autres délices cannibalistiques


  • #1516731

    Le larbinat et ses putains de lâches bien serviles , assurément la plus grande réussite du système : inefficace quand c’est nécessaire (9/11 , Boston, charlie hebdo , Bataclan , Nice ...) mais toujours zélés quand ce n’est pas la priorité ( quand il s’agit de tirer dans le dos d’un sans dent) ...Bref il y aura un match retour !

     

  • #1516743

    Curieux parallèle avec ce qui se passe chez les étatsuniens...


  • #1516767

    Ouarf, c’est à côté de chez moi et je n’étais même pas au courant !

    Ce qu’il faut voir là bas c’est qu’il y a un contexte local.
    Il y a peut être un an un policier avait perdu une jambe il me semble car des "jeunes" lui avaient balancé un explosif bricolé. Un policier municipal ou national je ne sais plus.
    Aussi il y a toute une faune de repris de justice, de trainards, etc... qui d’ailleurs font fuir les gens du centre ville.
    Plus des problèmes avec certains élus.
    Enfin bref, c’est pas étonnant que ça pète.


  • L’époque Sarkosienne commençait à me manquer "vous en avez marre de cette....on va vous en débarrasser" rien de tel dans un climat déjà pesant.

     

    • #1518060

      Vous pensez réellement que des émeutes verront le jour ? Si c’est le cas ça + les nombreux attentats et tueries, ben mon pauvre José on est vraiment mal barré


  • #1516806
    le 21/07/2016 par PER CAPITA .................
    Deuxième nuit de violences en banlieue parisienne

    Une chose surprenante ... je croyais que depuis un an ou deux une loi avait été votée indiquant précisant que dorénavant les flics porteraient des caméras afin que les arrestations soient incontestables ?.. Qu’en est-il donc ?..
    Pourquoi est-il nécessaire de faire une enquête ?.. N’est-il pas possible tout simplement de visionner une des caméras portée par la police ?..
    Ceci étant, je ne serais pas étonné que cette loi n’ait pas été mise en oeuvre puisque les effectifs de police ont été diminués dans le but de faire des économies ... hors pourquoi l’état ferait des économies d’un côté tout en dépensant dans l’achat de caméras de l’autre ?..

    Quelqu’un a t-il une information sérieuse à ce sujet ?..


  • #1516809

    J’ai beaucoup réfléchi à la notion de "remigration". Désormais je travaille sur la notion de "bagne".

    Dans une perspective humaniste, bien entendu.

     

    • cayenne quelle belle destination , lieu historique chargé d’histoire au climat doux et agréable, ideal pour sauvageon en manque de sensation,en attendant la remigration des juifs de France en terre promise continue et s accentue, donc d’une certaine manière, les attentats, c est bon pour certains qui ont besoin d’attirer des capitaux, et des gens.


  • #1516891

    Arrêtez d ennuyer les rebeux et les renois SVP.

    Parce qu’a force de les pousser a bout ils pourraient sanctionner la France en repartant dans leur pays d’origine et ainsi déshériter les français de tout leur savoir, leur science, leur littérature, leur musique dont ils ont bien voulus faire grace.

    Pis surtout ça embêterai un ami qui connait un ami qui habite Marseille et qu’a pas envie de monter a Amsterdam pour acheter son shit.

     

  • #1516942

    Tout le monde sait que les flics français sont des bisounours. Parler de violence policière en France, c’est vraiment du théâtre...

    Ridicule.


Commentaires suivants