Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Dieudonné fait condamner en appel la commune de Saint-Benoît pour l’annulation de son spectacle

En février 2009, Dieudonné devait donner une représentation du spectacle J’ai fait le con ! à la salle La Hune dans la commune de Saint-Benoît (Vienne). Le maire l’en avait empêché via un arrêté municipal, arguant de craintes de troubles à l’ordre public.

D’après les médias locaux, la cour administrative d’appel de Bordeaux, contredisant le tribunal administratif de Poitiers, a considéré que cette décision du maire était illégale, Dominique Clément et son équipe n’ayant pas apporté la preuve d’un risque d’actions menées « par des éléments particulièrement délibérés ».

En outre, selon la cour d’appel, rien ne permet d’affirmer que des propos « attentatoires à la dignité de la personne humaine » auraient été prononcés à l’occasion de cette représentation. Elle considère que l’utilisation des forces de police par Dominique Clément aurait dû se faire de manière à préserver les libertés fondamentales, « au nombre desquelles figure la liberté d’expression ».

En revanche, la demande d’indemnisation de Dieudonné a été largement rejetée par la cour d’appel : au lieu des 54 000 euros demandés, l’humoriste ne percevra que 2 000 euros au titre des bénéfices non perçus. Pour la cour d’appel de Bordeaux, l’annulation du spectacle n’a donné lieu à aucun préjudice moral ou commercial...

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants