Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Dieudonné perd en justice contre les villes d’Orléans et Tours

En plus des amendes exorbitantes, pas de dédommagement pour les préjudices subis

Dieudonné perd une bataille judiciaire. Le tribunal administratif d’Orléans (Loiret) a débouté ce jeudi l’humoriste controversé de ses demandes de dédommagement pour l’interdiction de son spectacle Le Mur par les municipalité d’Orléans et Tours (Indre-et-Loire) en janvier 2014.

Monsieur M’Bala M’Bala, alias Dieudonné, contestait devant le tribunal administratif l’interdiction des spectacles programmés les 10 et 11 janvier 2014 à Tours et Orléans. Le tribunal administratif avait rejeté à l’époque le recours présenté en procédure d’urgence par Dieudonné et a rendu cette fois sa décision sur le fond. Le polémiste réclamait 20 000 euros à l’État et plus d’un million d’euros à chacune des deux villes dont les maires avaient promulgué des arrêtés municipaux interdisant les représentations.

 

Prochaine décision pour un spectacle annulé à Nantes

Invoquant « l’atteinte à la dignité de la personne humaine » contenue dans le spectacle litigieux, le rapporteur public (le magistrat de la juridiction administrative chargé de dire le droit) a justifié la légitimité des arrêtés municipaux, lors de l’audience du 4 février, à laquelle ni l’humoriste ni son avocat ne se sont présentés.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants