Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Disparition de l’argent liquide et puçage de masse : vers la dictature intégrale

À côté de la société de demain, le cauchemar d’Orwell risque fort de ressembler à une aimable plaisanterie. Dans l’indifférence générale, l’oligarchie est en train de dresser les plans d’un monde totalement transparent où nul citoyen ne pourra échapper au regard intrusif de l’État. Et ses deux piliers sont déjà en place : la puce RFID sous-cutanée et le paiement digitalisé.

Vivre avec une puce électronique sous la peau, c’est désormais possible et même recommandé à en croire ses promoteurs. Le stockage de données personnelles permettrait d’améliorer nos capacités d’êtres humains par la biotechnologie et d’optimiser notre rapport à l’environnement, en bref nous faciliter la vie et nous rendre plus efficaces. Plus besoin de badge pour s’identifier, de code pour déverrouiller son smartphone ou son ordinateur ni de carte bancaire pour payer.

Le paiement sans contact qui acte de la disparition programmée des espèces est vanté par des arguments du même type : commodité et économie. Épargner les frais de la traque de la fausse monnaie ou les coûts de fonctionnement des distributeurs de liquidités, entraver les opérations illicites (drogue, prostitution, commerce des armes, évasion fiscale et travail au noir) et faciliter les paiements sont les principales raisons avancées par les décideurs financiers et politiques.

Mais, dans les deux cas, il s’agit surtout de préparer les esprits à ce qui sera demain la norme quand les pouvoirs publics rendront le puçage obligatoire, interdiront tout paiement en liquide ou rendront impossible le stockage personnel d’espèces tandis que les établissements bancaires taxeront les dépôts ou ponctionneront les comptes des particuliers.

Pratiqué aux États-Unis depuis une dizaine d’années, le puçage cutané s’étend rapidement en Europe. Certaines entreprises suédoises proposent déjà l’implant de puces à leurs employés afin de les rendre plus productifs et en Espagne elles servent de moyens de paiement dans certaines discothèques. Mais l’affichage promotionnel du procédé cache mal sa finalité réelle. Les volontaires de ce marquage électronique dernier cri sont en réalité les cobayes d’un projet d’envergure qui vise ni plus ni moins qu’à rendre l’individu totalement transparent et à le livrer pieds et poings liés aux dispositifs de surveillance et de contrôle.

 

Identifier et suivre les objets

La technologie RFID (Radio Frequency Identification) permet d’identifier un objet ou un être vivant, d’en connaître les caractéristiques et d’en suivre le cheminement, le tout à distance et sans contact, grâce à une étiquette émettant des ondes radio, attachée ou incorporée à l’objet. Les informations sont stockées sur le produit où l’étiquette est collée ou implantée, et transmises au lecteur RFID par ondes radio. La RFID est utilisée pour la traçabilité de certains produits ou objets, l’identification des animaux d’élevage (remplaçant le tatouage) ou des individus (par stockage des données biométriques dans les badges électroniques, passeports, cartes d’identité, de paiement ou d’assurance maladie, titres de transport ou permis de conduire). De plus en plus présentes dans la vie quotidienne, leur usage est amené à s’étendre toujours plus car il est encouragé par les pouvoirs publics. Plusieurs pays européens imposent ainsi la pose de puces sous-cutanées pour l’identification des animaux domestiques et, en France, des maternités proposent des bracelets électroniques visant à prévenir l’enlèvement des nourrissons.

Lire la suite de l’article sur bourgoinblog.wordpress.com

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Disparition de l’argent liquide
    ils vont faire comment avec les dictateurs Africains , qui leur livraient des valises de billets -

     

  • Desole mais pour raisons religieuses je refuse la marque de la bete... deja que je peche en participant a l’usure alors j’aimerai autant eviter de finir suppot de satan...


  • Encore une fois, essayer de prêcher dans le désert ne sert à rien. Quand la minorité consciente attend vainement qu’une majorité de moujons réagissent, on tourne en rond. Effrayer et affoler les gens ne provoque qu’une paralysie de la pensée.
    Il faut s’organiser et s’unir politiquement (oh le gros mot bien sale). Tout est question de rapport de forces. Pour le moment, les opposants restent chacun dans leur coin.
    A quand la congruence des dissidents (ce dont le Système a le plus peur) ?

     

    • "A quand la congruence des dissidents (ce dont le Système a le plus peur) ?"

      Je crois qu’elle a lieu , certes lentement , mais il ne faut pas qu’elle se fasse dans la précipitation , car le moindre faut pas et le système ne manquera de nous marginaliser dans le sens ou ce qui légitime nos actions c’est qu’elles sont légales ( d’ou l’agrégation par le politique) .
      Le temps joue contre nous car a quoi cela servirait-il si un jour , en France ,le pouvoir changeait de mains après des élections et que en meme temps tous ces traitres auront pendant toutes ces années parapher des tonnes de documents qui permettent à bruxelles de décider de la politique nationale (ce qui est en partie le cas ) .


    • @ Soralien

      Désolé, je n’accepte pas les excuses bidons de ce genre qui signifient qu’en réalité on ne veut rien faire. C’est en forgeant qu’on devient forgeron. En face, ils se plantent souvent, mais ils réessaient systématiquement. Nous, on attends la pensé parfaite, le messie, le plan parfait. Bref, une attitude de puceau comme dirait le patron.


    • Promouvons notre propre indépendance économique (propriété, entrepreneuriat, refus de la société de consommation...) et restons en contact. Le pouvoir politique viendra tout seul =D


  • "interdiront tout paiement en liquide ou rendront impossible le stockage personnel d’espèces"
    Heuuuuuuh question toute bête, comment feront t’ils ????
    Parceque il est interdit de payer au "black" pourtant tout le monde la fait...
    Demain on interdit les epeces, no pb , on paye avec des billet de Monopoly, si les commerces les acceptent (comme c est le cas aujourd hui dans beaucoup de magasin - avec les billets de banques - qui acceptent des montant en especes superieur à 1000 €) et que les grossistes aussi (dans le batiment c’est comme cela que cela se passe actuellement), il va faire comment le gouvernement ?????
    En fait si la grosse majorité refuse d’obeir...
    Cela s appellera la revolution tranquille et tout en aura rien à foutre des lois concernant ces deux principes dictatoriaux...

     

    • Si l’économie s’effondre complètement.

      — > Rationnement

      N’aurons droit au rations à l’eau courante et au jus que ceux qui accepteront de vivre "transparents".

      Un lobby des transparents verra le jour.

      On fustigera partout et à tout heure ceux qui veulent encore vivre en autarcie. Ils seront dépeints comme étant le fruit de la mentalité qui amena la catastrophe et le rationnement...

      La peur de la perte de confort élémentaire fera marcher les moutons comme un seul homme...

      Après tu peux croire qu’ils vont te laisser les défier sans te faire buter par les mongoliens de "l’extrême transparence et du partage universel"...

      Mais je pense qu’avec votre révolution tranquille, vous oubliez un peu de regarder l’Histoire.


    • Bonjour,vous ne comprenez pas,la mise en place de la disparition de l’argent liquide se fait au fur et à mesure dans le temps,la carte bancaire a été un excellent moyen d’accélérer le processus. Des moyens technologiques notamment,tel que le payement via un téléphone,smartphone ou autre existe déjà,la puce ne serait qu’un moyen technologique de taille plus petite encore que ces derniers,pouvant être intégrer donc directement et facilement intégrer dans le corps humains. Moyen qui existe déjà,dans certains pays,comme la Suède ou autre,on "propose à des employés" de se faire intégrer ces puces afin de passer les portails de sécurité,utiliser des photocopieuses ou même payer des consommations...Sachant que ces puces font généralement la taille d’un grain de riz...Ces moyens techniques existent déjà. pour répondre à votre question,ils feront comme ils ont toujours fait.C’est à dire des expériences a petites échelles visant à rendre "les conditions de travail plus facile","à éviter de perdre du temps pour des broutilles inutiles" et j’en passe.Les gens suivront tout simplement comme des moutons,car ils seront obligés d’avoir cette fameuse puce afin de pouvoir acheter de quoi manger ou de quoi boire à leurs familles avec le temps,et ainsi,la quasi totalité de la population en sera équipé,même ceux qui prétendent "chier sur le système". Ils sont généralement les premiers a suivre le conditionnement et a se soumettre à tout et n’importe quoi afin de " garder leurs familles en vie et dans le confort",ils n’ont généralement pas les tripes d’imaginer a ce qui pourrait réellement arriver à leurs familles si ils s’écartaient un peu trop de la société. Ce qui doit arriver,arrivera de toute manière.


    • Cela s appellera la revolution tranquille et tout en aura rien à foutre des lois concernant ces deux principes dictatoriaux.

      En disloquant l’unité nationale, en segmentant le peuple au maximum, les parasites qui nous guident préviennent toute possibilité d’insurrection tranquille.


    • La grosse majorité qui refuse d’obéir...Ça existe ça ?


    • Le gouvernement va faire ce qu’il a fait depuis des années ,nous faire avalé leur soupe bien dégueulasse que l’on va sans aucuns doutes aimer !


  • il existe un système pour les neutraliser , il faut retirer son argent des banques et payer en liquide lorsqu’on fait ses courses , notament et surtout si on va à l’étranger et qu’on ne veux pas être "pisté" par ces fachos il suffit de partir avec du liquide sur soit , la limite autorisé pour passer la douane sans faire de déclaration c’est 10.000$ USD donc si vous avez sur vous 1.500euros pour passer un bon mois de congé chez votre tante en Russie ben vous n’avez rien à déclarer ils ne peuvent pas vous pister et c’est légal vous faites simplement le change sur place de particulier à particulier .

     

    • Ce n’est pas possible d’acheter une maison, une voiture ou même de payer une facture téléphonique avec du liquide.


    • @Castanietsche

      J’ai payé mon appart comptant en liquide (c’est difficile, mais faisable), j’ai acheté ma voiture comptant, et mon telephone est à carte (payée en liquide au bureau de tabac), internet passe par ma tablette avec un abonnement à carte prépayée au taxiphone du coin (5e tout illimité avec canal plus etc (abonnement marocain)), mes appartements de locations ne sont pas à mon nom, je n’ai pas de smartphone, pas de carte bancaire, pas de chéquier, pas de débit autorisé, et pas de crédit (je suis fiché interdit bancaire).. Et devinez quoi ? je vis très bien !
      Comme quoi, "impossible" est bien Français !


  • Ce que veulent faire les esclavagistes est une chose, la réaction des gens en est une autre. Quand je le vois en vacances, ultra serrés comme des sardines dans les rues, sur les plages et ayant l’air d’aimer ça, je me dis qu’avec des ânes pareils, c’est pas gagné.

     

  • Non que je l’apprécie plus que cela, mais si on avait tous vidé notre compte bancaire et autres d’épargne, comme Cantonna le préconisait, on aurait explosé le système avant qu’il ne nous réduise en esclavage.

     

    • Le problème de ce genre d’opération, c’est toujours possible, mais il faut les musiciens et le chef d’orchestre pour annoncer avec sa baguette pour dire QUAND !

      C’est bien beau a chaque fois de parler de revolution de faire ceci ou cela....mais dès le moment où il faut faire finalement il n’y a aucun musicien qui ne connaisse le solfège...

      Mais vous espérez faire cette action ? c’est toujours possible....reprenez cette vidéo de Cantonna, reprenez des videos de Soral, Jovanovic, Delamarche et tutti quanti...faite votre propre public, persuadez et devenez le chef d’orchestre. Quand vous aurez au moins 100 à 200 000 personnes avec un compte en banque dans le même établissement qui accepteront de jouer le jeu donnez le tempo et faites sauter la banque !

      On vous suis, je suis au crédit agricole ! ^^


    • Pour réponde à Peg :
      j’ai vidé 90% de mes comptes. Obligé d’en laisser pour les prélèvements que je n’ai pu éviter, quoique payant aujourd’hui EDF et GDF par chèque.
      J’ai passé l’âge d’être passionari. Cependant visitez le site quotidien.com. Vous comprendrez ce qui va arriver.
      Même Dieudo, avec Ananacrédit arrive à faire payer les banques.


  • Pas besoin de parler au futur.

    Ameli ? Carte Vitale ? Numéro NIR ? Tiers payant ? Remboursement mutualiste ? Accès aux données pour les non-professionnels de la santé ? Droits ouverts sur critères d’affiliation après constitution d’un dossier ?

    Qui paye en liquide son médecin et ses produits de santé ?

     

  • On sort dehors on est filmé, on roule sur la route on est pris en chasse par les radars, on téléphone on est écouté, on va sur Internet on est surveillé, on a un compte en banque il sera taxé, je pense que la situation actuelle est bien pire que celle rapportée dans le premier épisode du Prisonnier. Bientôt, la charité chrétienne consistera à tuer ses propres enfants, pour ceux qui en feront encore.Seul le désastre d’une guerre totale nous sortirait encore de cet enfer de la surveillance ! Grâce à Dieu je suis déjà vieux.