Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Dopage : le Tribunal arbitral du sport rejette l’appel des athlètes russes

"Une décision politique"

À Lausanne, dans la matinée du 21 juillet, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a déclaré avoir rejeté l’appel collectif des athlètes russes qui souhaitaient participer aux Jeux de Rio malgré la sanction de la Fédération internationale d’athlétisme.

Lors de sa conférence de presse, le ministre des Sports russe s’est excusé devant les athlètes russes et leurs supporters. « J’ai honte de ce qui se passe dans le monde de l’athlétisme », a-t-il affirmé.

Il a aussi mis en avant que le comité olympique russe lutterait « jusqu’à la fin » pour les droits de tous les athlètes russes « propres ».

« L’IAAF [Fédération internationale d’athlétisme] est complètement corrompue, c’est là que le scandale du dopage a débuté », a-t-il poursuivi.

« Je ne peux qu’exprimer ma déception. Nous allons réfléchir aux prochaines étapes. À mon avis, c’est une décision subjective, assez politisée et sans fondement juridique », a-t-il conclu.

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a aussi critiqué la décision du TAS, estimant qu’il s’agissait d’une sanction politique qui n’avait rien à voir avec le dopage.

« La décision du TAS de suspendre les athlètes russes est l’enterrement de l’athlétisme », a estimé quant à elle la double championne olympique de saut à la perche, Elena Isinbyaeva. Elle a aussi annoncé son intention de porter plainte devant la cour européenne des droits de l’homme et appelé les autres athlètes à suivre son exemple.

« Mais on n’aura pas assez de temps avant les JO », a-t-elle déploré, car la grand-messe quadriennale du sport débutera le 5 août prochain.

 

Derniers espoirs des athlètes russes

Pour autant, la Russie a 30 jours pour faire appel de cette décision devant la cour de Lausanne. Mais il ne reste que deux semaines avant le début des Jeux de Rio, soit un laps de temps très court pour infléchir la décision du tribunal.

La Russie dispose encore d’une maigre chance de participer aux Jeux d’été 2016 qui est dans les mains du Comité international olympique (CIO). Ce dernier doit en effet se prononcer d’ici deux ou trois jours sur la participation de l’ensemble des sportifs russe au Jeux de Rio 2016, après la publication par l’Agence mondiale antidopage (AMA) d’un rapport révélant l’existence d’un système de dopage étatique extrêmement bien organisé.

Mais au vu de la décision prise aujourd’hui par le TAS, qui confirme une suspension collective d’athlètes touchant même ceux qui n’ont jamais été contrôlé positifs, les chances de voir le CIO choisir une ligne différente sont extrêmement ténues.

Le scandale de dopage a fait surface en novembre dernier quand l’AMA a publié les résultats de son enquête sur les activités de la Fédération russe d’athlétisme, de l’agence russe antidopage (RUSADA) et du ministère russe des Sports. L’AMA est parvenue à la conclusion que certains responsables et athlètes russes étaient liés à un système de dopage quasi-institutionnalisé ayant cours dans le milieu de l’athlétisme en Russie.

L’ex-responsable du laboratoire russe d’analyse des échantillons de dopage Moscou, Grigori Rodtchenkov, a déclaré au journal américain New York Times que « des dizaines d’athlètes russes lors des jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, y compris 15 médaillés, faisaient partie d’un programme gouvernemental de dopage ».

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur l’affaire de dopage des athlètes russes (extrait de l’émission Soral répond ! du 22 novembre 2015) :

Voir aussi, sur E&R :

L’offensive antirusse de l’empire, à lire chez Kontre Kulture :

Un esprit sain dans un corps sain avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un prolongement des sanctions contre la Russie par une nouvelle tentacule de l ’ Empire semeur de chaos et de guerres , à tête de pyrargue ; selon le vieil adage " l ’ offenseur ne pardonne pas " .


  • Privons les de notre audience BOycott !!!!!

     

  • Tous les coups bas sont permis contre la Russie et le FN .


  • Je ne sais trop que penser. J’ai lu rapidement ce qui est dit sur le rapport, c’est quand même d’un ridicule... un rapport pondu en même pas 2 mois d’enquête, et une histoire tellement grotesque, mais bon, plus c’est gros, mieux ça passe.
    Mais si le gouvernement russe est effectivement passé au dopage d’état, je trouve que c’est une méthode tellement d’un autre âge, et que le gouvernement russe tend stupidement le bâton pour se faire battre... Quel intérêt de soutenir quelque chose d’assez subjectif que le sport ? Franchement, croyez-vous qu’en raflant des médailles ça aurait changé quelque chose sur l’image de la Russie ?
    OK sur les américains, mais faudrait comprendre pourquoi ils ne se font jamais chopper en masse. Dilution des intérêts de l’État dans des intérêts pseudo-privés ? Des athlètes qui agissent faussement de leur propre chef ? Corruption pro-US à plus haut niveau de contrôle ?


  • Puisque les athlètes russes sont suspectés il suffiraient aux instances dirigeantes de renforcer tous les contrôles anti-dopage en 2016, mais en fait on veut mortifier et humilier la Russie de Poutine . Cette interdiction est comique si on se souvient que l’Allemagne nazie ne fut pas interdite de Jeux en 1936, alors que l’année précédente elle avait adopté les lois racistes de Nuremberg, bien plus qu’elle fut l’organisatrice de ces mêmes Jeux à Berlin .


  • Que les Russes ne participent pas à cette mascarade ,qu’est ce qu’on en a à foutre ,de toute façons ,les jeux olympique n’ont que le nom puisque les participants étaient à l’époque amateurs ,maintenant ce sont à peu prêt tous des professionnels ,sauf dans certaines disciplines .ils ont tout mélangé ,comme d’habitude ,le fric,les sponsors et le sport passe en dernier.Si ce n’était pas le cas ,il ne se drogueraient pas .
    Tant qu’à ce Mr Glucksmann qui était une plaie ouverte ,il est bien la ou il est ,il ne dit plus de conneries .


  • Les coureurs cyclistes sont parait-il, aujourd’hui, nourris au bon grain et à l’eau claire. Pourtant, ils n’en finissent pas d’améliorer les moyennes réalisées par leurs ainés amphétaminés et gavés d’EPO. Tout le monde sait pertinemment que tous le coureurs du Tour de France sont chargés à mort et que l’omerta est de rigueur !.

    Le Tour se termine et bon nombre des coureurs sont sélectionnés pour les Jeux !

    ...mais pas de problème ; le CIO considérera que tous ces sportifs marchent tous à l’eau claire étant donné qu’ils ne sont pas russes !!!


  • Franchement, le dopage est un problème global. Tous les pays le font plus ou moins sinon aucune chance de gagner à ce niveau.

    Le but du jeu est d’utiliser des substances non bannies ou d’en utiliser entre les contrôles. Il s’agit aussi de maximiser la récupération pendant les entraînements.

    Mais ce qui est clairement ridicule dans cette histoire c’est que l’accusation se base sur le récit *d’un seul témoin*, qui de plus a été renvoyé de son poste et est réfugié aux USA.


  • Scandaleuse, la corruption de l’IAAF ?
    Pas du tout en fait...
    C’est "nous" qui sommes stupides quand nous nous obstinons à les laisser organiser leurs concours de sport avec leurs propres conditions. Organisons les nôtres !
    (Et ça s’applique à tout : le Traité transatlantique je m’en fiche depuis que je cultive mon propre potager =D)


  • Pendant que des criminels à la tête des états tuent vos enfants vous vous demandez si la Russie participera aux JO !Le sport est mort avec vos illusions de démocratie, ne participez pas à cette gabegie ,boycottez les !


  • D’habitude je ne perds pas trop de temps avec les JO, cette année je n’y consacrerai pas la moindre seconde !
    A quoi bon, des JO ou les médaillés ne seront potentiellement pas les meilleurs de leur discipline ?!

    Agence mondiale antidopage... rien que le nom m’amuse...


Commentaires suivants