Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Du homard au plug anal

Émission de radio Fréquence Orages d’acier

Présenté par Xavier Javel, ce 37ème numéro de Fréquence Orages d’acier avait pour thème : « Du homard au plug anal, décivilisation et résistances ».

 

Invités : Monsieur K.

 

Musique : Precious de Depeche Mode

 

 

Écouter l’émission en format mp3 :

 

Afficher votre progressisme culturel avec Kontre Kulture :

Sur la « décivilisation », lire chez Kontre Kulture :

Orages d’Acier, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1585239
    le 23/10/2016 par sniffy
    Du homard au plug anal

    Bonjour,
    Excellente émission d’orages d’acier dont c’est la deuxième sur l’art contemporain. La pensée de Monsieur K est très structurée, fascinante de clarté et d’érudition. Je remarque que E&R ne partage que les émissions à caractère artistique. Je trouve cela dommage car leurs ferveurs patriotiques, les armes de combat qu’ils nous livrent sur des sujets bien différents, sont un excellent complément de pensée à ce que l’on trouve sur E&R.

     

    • #1585456
      le 23/10/2016 par L’étrangère
      Du homard au plug anal

      C’est très vrai ce que vous dites. J’ai eu la chance d’étudier les techniques picturales à travers les siècles, et on ne peut imaginer à quel point chaque mouvance artistique reflète la grandeur ou la décadence des époques. Les infirmes, les misérables, les affamés de Dieu et les fous de Hieronymus Bosch vous en apprendront bien plus sur la complexité du moyen âge que n’importe quel manuel scolaire.

      Le plug anal, les étrons et la merde de l’Art Contemporain ne sont que le miroir de notre perdition, chute abyssale d’une époque à l’agonie. Que penser d’une société qui admire l’anus ? La partie la moins noble et la plus sale de notre anatomie ? Quand on pense que De Vinci prenait parfois 10 ans de sa vie pour peindre une toile, superposition de fins et délicats glacis... Aujourd’hui ça chie sur une toile et les foules sont extatiques, de New York à Paris.

      O tempora ! O mores !


    • #1585563
      le 24/10/2016 par anonyme
      Du homard au plug anal

      @l’étrangère

      "Que penser d’une société qui admire l’anus ? "

      Vous semblez être tourmenté par des choses qui vous dépasse dont l’origine ou la frustration doivent être purement d’ordre personnel. Pourquoi ne pas se demander aussi "pourquoi les hommes se sentent plutôt attirés par des jolies nanas". Si les hommes se sentent attirés par des fesses bien rondes, comme au Brésil par exemple où j’ai habité, c’est que forcément au milieu se trouve aussi l’anus. Dire que cette fascination pour l’anus, les fesses (puisqu’on dit que les 2 seraient liés) serait propre à la société actuelle est totalement faux. De tout temps, les fesses (surtout celles des femmes) ont tjs exercé une fascination sans égale et même, dans certains cas, acquis un symbolisme quasi religieux pour ne pas dire mystique. Ainsi on a retrouvé une ancienne secte en Inde qui vénérait purement des fesses de femmes avec statues, statuettes de femmes aux fesses protubérantes et tout le tintouin. Il y a eu tout un article dédié à cette secte dans le journal El Pais.

      http://boutique.arte.tv/f4880-face-...


    • #1585932
      le 24/10/2016 par L’étrangère
      Du homard au plug anal

      Anonyme,

      Je parlais de l’Art Contemporain exclusivement tourné vers la merde, le plug anal géant est très révélateur d’une époque en perdition où l’art est défiguré. Je ne comprends pas votre hors sujet, mais évidemment que le physique est important dans la séduction. Moi-même je suis attirée par la beauté des choses, des hommes et l’esthétisme est très important dans ma formation artistique. Vous parlez cul, je parlais d’art.

      Et à part ça ?


    • #1586081
      le 24/10/2016 par anonyme
      Du homard au plug anal

      @ l’étrangère

      "Vous parlez cul, je parlais d’art"

      Oui, en effet, parce que les deux sont intrinsèquement liés.


    • #1586189
      le 24/10/2016 par Abdu
      Du homard au plug anal

      @anonyme

      Mais qu’est-ce que vous racontez ?

      « Dire que cette fascination pour l’anus, les fesses (puisqu’on dit que les 2 seraient liés) serait propre à la société actuelle est totalement faux. »

      Non, ça, c’est vous qui le dites. Votre réaction au commentaire de l’étrangère, que j’approuve totalement, commence avec un baratin qui tente de faire un lien entre un trou de balle et les belles fesses d’une femme !


    • #1586191
      le 24/10/2016 par L’étrangère
      Du homard au plug anal

      "Vous parlez cul, je parlais d’art"

      Oui, en effet, parce que les deux sont intrinsèquement liés.



      Les deux sont intrinsèquement liés depuis que l’Art est tombé sous le joug du socialisme libertaire, et il faut avoir le cerveau en bouillie pour voir de la pornographie dans les vitraux de Coucke, Mac Intosh ou de San Zanipolo. Je suis vitrailliste et je pourrais vous parler avec fougue de ces passeurs de Lumière qui emerveillent aussi bien les croyants que les non-croyants, mais je crois que nous n’avons pas les mêmes conceptions artistiques. Vous êtes probablement resté au niveau anal... Vive la gauche !


    • #1586203
      le 24/10/2016 par anonyme
      Du homard au plug anal

      À @anonyme faites attention quand même aux interprétations des occidentaux modernes concernant les autres cultures , il a été dit tout et n’importe quoi , par exemple en ce qui concerne la réincarnation (dont il n’a jamais été question chez les hindous) qui est une pure invention de l’occident moderne et qui a été confondu avec la transmigration qui est le passage à d’autres États d’existence soumis à d’autres conditions ou encore d’autres qui y vont de leur interprétation freudienne concernant certaines figures se trouvant sur les facades cathédrales , c’est pour vous dire ... Bien à vous.


  • #1585275
    le 23/10/2016 par insoumis
    Du homard au plug anal

    A environ 24 min 40 je cite "il peux y avoir une censure des spectacles offensant" mais pas de censures d’expression.... ? Un paradoxe qui me gène, car juger qu’un spectacle est offensant, dans quelle mesure ? Et Qui jugerait que tel ou tel spectacle est offensant ou ne l’est pas ?
    L’interlocuteur explique bien le contexte dans lequel ces pseudos artistes et expositions (de merde sauf de l’art) mélangent l’exposition de leur art en blasphémant et en cannibalisant le patrimoine culturel d’une civilisation, car là on est bien dans la situation d’un blasphème volontaire et qui n’a rien à voir avec la simple volonté d’exposer une œuvre artistique.
    Mais par contre on fait une exception pour les spectacles "offensants", eux par contre on peut les interdire ??? Mais cela demande débat tout autant qu’une œuvre artistique, car déjà certain spectacle peuvent tout à fait constituer une œuvre artistique en elle même. Donc je ne vois l’exception faites pour les spectacles et je serais très intéressé de savoir à quoi le monsieur pense à ce moment là :).


  • #1585278
    le 23/10/2016 par xaccrocheur
    Du homard au plug anal

    Bien vu. Meridien Zero, c’est le haut du panier, de toutes façons. Ils sont gonflés, cultivés, drôles, indispensables. Au passage, Depeche Mode sait encore écrire une vraie belle chanson, ça fait toujours plaisir.


  • #1585305
    le 23/10/2016 par Clio
    Du homard au plug anal

    Le plug anal du sioniste Mac Carthy, c’était pour sodomiser symboliquement Napoléon sur sa colonne, ce Napoléon exécré par les Juifs car il avait prétendu les mettre sous contrôle . Le "vagin de la reine" du judéo-indien Kapoor, c’est pour insulter la mémoire de Marie Antoinette, dont la mère, la grande impératrice Marie Thérèse, était antisémite . Tous les grands Aryens de l’histoire occidentale doivent être couverts de merde par ceux que vous savez, il est désormais tacitement interdit aux goyim d’admirer autre chose que des "élus" .


  • #1585310
    le 23/10/2016 par Bob
    Du homard au plug anal

    La CPI c’est une arme exclusivement réservée aux sionistes . Quand on examine les choses de près on se rend compte que tous ceux qu’elle a condamné gênaient quelque part les intérêts des "élus" .


  • #1585389
    le 23/10/2016 par Mayol dé Lupé
    Du homard au plug anal

    Quand Paul McCarthy faisait la promotion de la zoophilie à destination des enfants
    http://leschroniquesderorschach.blo...

     

  • #1585474
    le 23/10/2016 par boran
    Du homard au plug anal

    cela ressemble au suppositoire que holandouille utilise souvent pour sa constipation.


  • #1585573
    le 24/10/2016 par anonyme
    Du homard au plug anal

    Je m’attendais à plus d’intervenants. Puisqu’il évoqua souvent Louis IX et son château de Versailles, il aurait pu parler de l’origine du ballet parce que c’est bien lui qui introduit cette danse qui allait conquérir le reste du monde, chose bien peu connu.

    Il faut croire que cracher sur des symboles religieux par le biais de l’art est le chemin le plus court pour sortir de l’anonymat. Chris Ofili fit des portraits de la sainte vierge à l’aide de bouses d’éléphants ce qui lui vaudra le prix Turner, un des prix les plus prestigieux dans le monde artistique.

    Voyons un peu ce qui me passera par la tête après avoir digéré mon petit déjeuné.


  • #1585743
    le 24/10/2016 par Pamfli
    Du homard au plug anal

    Encore une émission passionnante, l’art contemporain pour préparer la guerre, économique dans un premier temps, puis la culture de mort. Merci pour le choix de musique Playing the angel de Depeche Mode, un très bon album avec du son lourd et très sophistiqué.


  • #1586569
    le 25/10/2016 par Hans Zeitoun
    Du homard au plug anal

    Musique de Depeche Mode + analyse juste mais incomplète constamment mâtinée d’expressions anglaises "leadership" "revival" (!) "sparing partner", etc.... pfiou, la reconquête culturelle nationaliste FRANCAISE a du pain sur la planche, à commencer par ne pas réfléchir avec les concepts de notre Ennemi de toujours !!! À moins que cette "Résistance" n’ait été, tout comme le soit disant "Art" soit disant "Moderne" (personne n’en voulait !) voilà prés de 100 ans, elle-même infiltrée par les Services anglo-sionistes... ? Cessons de danser sur la musique de l’ennemi, merci.