Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Éducation : le mensonge de la "lutte contre les inégalités"

"On a des preuves que ça ne marche pas mais on continue"

Pour lutter contre les inégalités sociales et scolaires au sein de l’école, particulièrement prononcées en France, les gouvernements successifs s’appuient depuis plus de 30 ans sur l’éducation prioritaire. Un dispositif qui « ne marche pas », estime un rapport publié mardi.

La France « occupe une position singulière » par rapport aux pays comparables de l’OCDE, note avec une pointe d’ironie le Cnesco, le Conseil national d’évaluation du système scolaire, qui a tenté de comprendre « pourquoi la France est devenue le pays le plus inégalitaire de l’OCDE ». Avec une accentuation du phénomène depuis le début des années 2000, que soulignent les études nationales et internationales (dont PISA).

« Le poids de l’origine sociale des élèves sur leur réussite scolaire est bien plus important chez nous que chez nos voisins “comparables”, et (ce poids) s’est aggravé sur un temps très court », note Georges Felouzis, un des chercheurs ayant participé à ce rapport qui compte une vingtaine de contributions.

Lire la suite de l’article sur ladepeche.fr

 

Le diagnostic, et des solutions, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Travailler le Français, math, les langues vivantes de son choix à fond et le reste à minima

     

  • #1566250

    On confie les élèves les plus difficiles aux professeurs débutants. Qu’on ne s’étonne pas si les élèves sortent du collège sans avoir appris autre chose que de plier des avions en papier...

    Si au moins les profs en ZEP étaient mieux payés, peut-être qu’ils ne fuiraient pas ces secteurs aussi hâtivement.


  • #1566269

    Cela ne fonctionne pas ? Alors on va en faire deux fois plus !
    C’est la manière d’agir à la française...


  • Pas surpris.
    La France est un des pays les plus inégalitaires sur le plan social et notamment concernant les inégalités de revenus et de patrimoine.
    Si la misère la plus extrême est moins répandue que dans d’autres pays même moins inégalitaires, c’est uniquement dû au "filet social" français (RSA + CMU) qui empêche une bonne fraction des plus démunis de toucher le fond.



  • La France « occupe une position singulière » par rapport aux pays comparables de l’OCDE, [...] « pourquoi la France est devenue le pays le plus inégalitaire de l’OCDE ». Avec une accentuation du phénomène depuis le début des années 2000, que soulignent les études nationales et internationales.



    Posez donc la question à vos patrons du gouvernement, qui nous préparent une belle guerre civile voire mondiale depuis un loooooong moment... histoire de nous ramener leur fameux "mashiah"...


  • #1566329

    Encore un mensonge !!!

    Peut être que le vrai boulot consisterait à chercher ( avec grande peine ... sans doute ) une instance , un exemple concret , où ils ne nous ... mentent pas ?!?

    Je vois déjà vos visages se crisper ; et une fissure " stress " apparaitre sur vos fronts ...

    Alors quoi ... " Mission impossible " ?!?

     

  • Au début du 20e siècle, un nouveau type de pédagogie est mis en place aux US. Il s’agit non pas vraiment d’apprendre à lire ou écrire aux enfants, mais d’orienter leurs façons de réagir à leurs expériences du monde social. Financées par de grands philanthropes dont principalement Rockfeller, orientées d’abord vers les enfants noirs du Sud, les écoles de ce type dont les Lincoln schools ont envahis le pays. S’appuyant sur la psychologie expérimentale, elles ont été une catastrophe. C’est à cette époque que fut pensée la méthode globale, développée ensuite un demi-siècle après et dont on connait les méfaits. Je ne saurais trop conseiller la lecture du petit livre malheureusement non traduit "the Leipzig connection" de Paolo Lionni (peut-être cela donnera des idées à Kontre Kultur).
    Il s’agissait de créer des gens entièrement adaptés à la société capitaliste américaine de l’époque. On y voit être supprimé l’enseignement du latin, du grec, des langues etc.. Cela ressemble grandement à ce que fait VNB un siècle après (peut-être avec des incitations oligarchiques).

     

  • #1566377

    La lutte contre les inégalités ne peut pas être un objectif et quand cet objectif est prétendu, il n’est que le nom de code du nivellement par le bas, l’homme formé étant un homme qui réfléchit et donc qui conteste.

    La lutte contre les inégalités ne doit pas être un objectif, l’inégalité étant à la fois la conséquence et la récompense du mérite, et aucun mérite ne se créé s’entretient ni se développe sans sa récompense.

    La lutte contre les inégalités est le nom de code de l’oppression de quelques uns sans mérite sur la masse qui sans eux en aurait beaucoup.


  • La photo choisie pour illustrer l’article est tres intéressante concernant le langage corporel de ces bambins.
    Mo’Truckin’.


  • En France on est borne ideologiquement depuis le "siecle des obscurites" de 1700 avec Jean-Jacques en tete.


  • #1566490

    bonjour

    De par mon expérience personnelle ( passé du certif à l usine puis à la fac direct sans phase lycée ) et d enseignant, je suis d accord avec les conclusions de ce rapport : pas plus de 15% d élèves "défavorisés" par classe , quota absorbable qui ne nuira pas aux plus favorisés et aidera ceux qui le sont moins , aspirés par les "meilleurs ".


Commentaires suivants