Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Elle est bonne" : 17 ans après, Alexandre Jardin se dit choqué par la phrase du président Chirac

17 ans après, non content d’avoir été soutenu par le président de la République en personne dans le développement de son association, l’ingrat Alexandre Jardin se déclare choqué par une petite phrase de Jacques Chirac, à propos d’une femme.

 

« Il m’a dit “dans le département il faut s’appuyer sur cette femme elle connaît tout le monde”, il se penche et puis il me dit, “elle est bonne”. La vulgarité de la phrase, de la part d’un chef de l’État, pour le citoyen que je suis je tombe de 30 étages. Et puis au bout d’un moment, voyez on était assis côte à côte... Il écrit un numéro de portable et il me file le portable de la fille. Et je me dis voilà le successeur de Charles de Gaulle. Ça a fait partie des moments où je me suis dit que nous avions clairement un problème en France. On a envoyé une classe politique indigne. Cette scène que je vous raconte, c’est hallucinant. Et pour un citoyen qui rencontre le chef de son État, tout à coup je bascule dans un monde d’une espèce de vulgarité inouïe. »

À cheval donné on ne regarde pas les dents...

Bon, le petit Jardin, à moitié mythomane de son état, n’a jamais fréquenté les bistrots, les vestiaires, ou les bouffes entre potes. Trop occupé à balancer sur sa famille des indiscrétions qui oscillent entre le fantasme et la semi-réalité, il a perdu le contact avec le réel. Car oui, les mecs parlent comme ça des femmes : « elle est canon », « elle a un gros cul », « mate ses nichons », « purée les jambes de folie », « je lui mettrais bien une cartouche »... Et dire d’une femme qu’« elle est bonne », n’est pas ce qu’il y a de plus vulgaire. C’est même un hommage, et doit être reçu comme tel. Sauf pour le Jardinet qui, avec 17 ans de retard, pousse des cris de vierge effarouchée, après avoir bien profité de l’entregent d’un président pour son petit business associatif.

Aujourd’hui, il se présente à l’élection présidentielle avec un projet bâteau, moraliser la vie politique, partir des gens, bla bla bla, alors que la politique n’a rien à voir avec la morale : c’est la gestion des contraires, des forces antagonistes, l’appréhension de rapports de forces qui demande de la lucidité, du calcul et de la vision, ce dont Jardinet semble totalement dépourvu. C’est vrai que pendant cette campagne 2017, on entend partout les Français pleurnicher que les hommes politiques sont des « menteurs » et des « escrocs », mais pas plus que n’importe qui. C’est une profession difficile qui a ses moments de gloire médiatique et de combinazione dans la coulisse. À nous d’analyser les événements en cours avec une grille pas seulement morale, mais aussi explicative. Car le manichéisme ne mène pas loin.

On peut être un bon président et courir après les femmes, ou un mauvais président qui court aussi après les femmes. Hollande fait partie de la seconde catégorie. Les Français se foutent comme de leur premier bulletin glissé dans l’urne de la sexualité de leurs gouvernants, du moment qu’ils font bien leur boulot. Chirac a été par moments non pas un grand, mais un bon président, plutôt rassembleur et avec une certaine vision à l’international. Cependant, il a fini par se coucher devant le courant libéral à l’intérieur (Sarkozy) et la ligne américaine à l’extérieur. Les Russes ont eu plus de chance avec Poutine, en poste depuis 17 ans, lui aussi. Avec Vladimir, il n’est pas question de petites culottes en scooter, mais de vision et de stratégie. Une morale supérieure, quoi.

 

 

Quand la bien-pensance féministe s’en prenait à Trump sur son sexisme :

L’imbécillité de la bien-pensance, le féminisme comme horizon politique
et les faux phares de la Pensée,
tout est sur Kontre Kulture

 

Trump et son langage vert... de vérité, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un mauvais président, il prend son fusil et il tire.
    Un bon président, il prend son fusil et il tire......mais c’est un bon président.

     

  • Merci pour ces publications quotidiennes, diffusées à chaud, au cœur de l’action électoraliste.
    Je crois me faire la voix de vos lecteurs en vous félicitant pour ce travail salutaire. Les articles de E&R, couplés à des lectures pertinentes, me paraissent désormais indispensables en ces lourdes semaines politiciennes.

    Mes sincères salutations !


  • IL vient de Mars ce mec , il n’y a rien de vulgaire et choquant dans les propos de CHIRAC , de plus il venait de lui conseiller de contacter cette femme , pour ses qualités . Quoi de plus normal de lui donner son numéro de portable , je vaudrais bien connaitre la réaction du type sur les affaires de la bite sur pattes du P S , et les commentaires de ces amis .


  • Il y a des choses qui me choque ,et il n’y a pas 17 ans ,et encore moins pour des broutilles .Et c’est tous les jours ,des trucs immondes . Si veut faire les vierge effarouchées ,faudra qu’il choisisse un autre monde ,mais certainement pas celui-ci.


  • S’il avait dit : "Elle est charmante !", est-ce franchement ça changeait quelque chose ?

     

  • Il y a peine quelques décénies vous vous retrouviez à combattre en duel pour avoir attenté à l’honneur de quelqu’un. Il n’est pas étonnant que cette pratique ait disparu, tellement peu de gens ayant encore quoi que ce soit à défendre !
    Je propose de monter un syndicat des prostitué(e)s, la prostition étant la seule profession avec une dinamique de croissance forte dans notre pays.
    Je propose aussi d’arreter d’appeler nos belles de jour des putes, celles-ci étant bien plus honorables et ne méritant pas cet amalgame avec la classe politico-associativo-médiatique.

     

  • L’allusion à Charles De Gaulle ne peut effacer la présomption d’innocence : selon le vieux Jacques elle est peut être bonne sur le plan purement politique. Et lui filer son numéro fait peut être partie d’une magouille subtile que l’on ne peut mesurer avec tout ce temps de recul : était-elle une alliée politique de Chirac ?
    Quand bien même il s’agirait d’un jugement purement physique ou sexuel, cela ne relèverait que de la farce anecdotique.
    Que la France cesse d’accorder autant d’importance aux fournées de facéties que peuvent incuber les hommes politiques ; de la Chine jusqu’en Amérique, we grab them by the pussy.


  • C est encore pire entre filles mais Jardin flatte la coupe de son lectorat comme à son habitude il se fout de la morale comme de la vérité, il drague comme toujours sans vergogne


  • Croyez-moi alexandre duj’ est un mythomane aiguë. Que cela lui serve pour écrire ses romans de gare, à la limite, mais quand il veut nous faire croire que ses mythomanies soit la réalité, alors là c’est à gerber. Toute et je dis bien TOUTE sa famille a soit, tourné le dos à " l’écrivain" ( c’est comme cela qu’il le nomme pour ne pas dire son prénom) soit s’en méfie comme la peste.
    Il a vomi ses délires sur sa propre famille en leur inventant soit des rôles de truands, soit de héros fantasques, soit de collabos et j’en passe des pires. ON NE PEUT ABSOLUMENT PAS CROIRE EN QUOI QUE CE SOIT QU’IL PUISSE DIRE.
    Même quand il dit je suis allé chercher du pain je ne le crois pas. Il vit dans ses mensonges h24, il est gravement malade.

     

    • Y en a une qui a fait pareille avec son père mais en publique devant la france aux heures de grandes ecoutes pour le mettre hors jeu et plaire aux mêmes que jardin sert comme le vil serviteur lié pieds et poings poue ne pas que sa perversion pedocriminel a la lang se fait jour . Ils sont (politiques,republiques)dans le même camp celui qui vous baisent et vous de celui qui se fait baiser un poing c est tout .


  • Alexandre Jardin, pur produit du système des fils de... et écrivain minable !


  • Vraiment en tant qu’étranger francophone amoureux de la France, je regarde avec tristesse tout ce qui se passe depuis plus de 20 ans en France. Qu’est ce qui reste de la grande Nation ? RIEN. Qu’est ce qui reste de la démocratie ? RIEN. Qu’est ce qui reste de la justice ? RIEN. Qu’est ce qui reste de l’éthique ? RIEN. La France n’est devenue rien qu’une coquille vide. C’est triste et j’en pleure. Tenez bon cher(e)s ami(e)s Français(e)s et bonne chance pour la Liberation totale de la France.

    Bon weekend a tous.


  • je vous donne un exemple de sa mytho : il "raconte" depuis des années,que son papa est une sorte de héros fantasque moderne. Qu’un jour il s’aretta devant une cabine téléphonique et y déposa un chèque en blanc signé et aurait dis à ses enfants : " voilà, nous sommes peut-être ruinés.." Et ainsi il peut dire à tous ceux qui ne le connaissent pas et qui croient encore à ses mensonges, que son père aimait à se mettre en danger.
    Sauf que : cette histoire n’eût jamais lieu, en tout cas pour son père mais en Angleterre par un autre. Et A.J l’a prise pour lui.


  • Les Faux-culs attendent toujours 20ans avant de dire ce qu’ils pensent, une fois qu’ils ne risquent plus rien en fait.

    De ce côté Soral et Dieudonné surclasse tout le monde...


  • Et ça, c’était encore Chirac...depuis la génération Sarkozy/Hollande, on est encore tombés plus bas que ça !!


  • J’espère qu’il ne va pas nous faire une commotion cérébrale...quelqu’un a apporté son Doudou ?


  • La féminisation de la société ça donne ça , une fiotte incapable de sourire a un petit trait d’ humour bien viril partagé entre potes . Il aurait du prendre ça naturellement pour une marque de camaraderie ce qui de la part d’ un chef d’ état pourrait être ressenti comme valorisant . Une femme féministe me répugne mais un mec féministe me révulse .

     

  • Encore un de ces fayots médiocre qui nous empoisonnent l’existence ...

    Plutôt crever !!!


  • Cachez ce sein que je ne saurais voir !
    Il n’y a rien de plus faux-cul que la pudibonderie mâtinée d’hypocrisie.


  • M. Jardin n’a pas tort d’être scandalisé. De Villiers l’était aussi quand il a entendu Chirac citer la bière 1664 lors d’une réunion avec Thatcher, Mitterrand et Kohl.



    on peut être un bon président et courir après les femmes




    Ah bon, qui par exemple ? Et comment être bon, quand on est sous la menace du chantage ? Comment courir après les femmes, sans menacer la sécurité nationale ? Et ne me citez pas le Roi Soleil !

    On n’exerce pas une telle fonction pour jouir sexuellement.



    Chirac a été par moments non pas un grand, mais un bon président, plutôt rassembleur et avec une certaine vision à l’international.



    Allez voir les caricatures de konk, qui résument très bien l’époque du point de vue des adultes.
    La période 2003-2005 fut couronnée par la célébration de l’invasion anglo-américaine en Normandie, la fête du Mossad en banlieue, et un parti laissé aux mains de Sarközy.
    Chirac n’a rien fichu, rien dénoncé, il s’est soumis, bien à l’image de la France à l’époque.

    P.S. : Vladimir a eu une aventure avec une gymnaste, qui fut soudainement propulsée députée.


  • Alexandre Jardin fidèle à lui-même, ce type m’a toujours insupporté.

    Et quid de la dignité de baver dix-sept ans après sur cette petite phrase afin de mieux se poser en chevalier blanc ?


  • Il fut parfois touchant Alexandre Jardin, fils du grand auteur Pascal Jardin ( évoqué par Jean Gabin pour le film " Le Chat " )...mais qu’il sait se montrer bête depuis un moment...écris, et tais-toi...merde !!


  • Alexandre qui ?


  • Pour une appréhension du personnage Chirac avec un peu plus de hauteur, je recommande à tous la lecture du bouquin de Pierre Péan, "L’Autre Chirac", que je viens d’achever.

    Je dois avouer, j’espérer y trouver la matière d’une plus grande estime pour le personnage dans la veine de ce qui reste le dernier acte de politique internationale à peu près digne de respect d’un président "français" (le refus de participer à la guerre d’Irak en 2003), mais en dehors de ça...

    Chirac présente des aspects authentiquement sympathiques, voire touchants : une conscience aiguë de ses limites intellectuelles et culturelles, allant jusqu’à se dénigrer injustement (Péan pointe plusieurs cas où Chirac, dans son récit de certains événements, minimise son propre rôle, là où un Sarkozy aurait fait l’inverse) et vouer une admiration presque humiliante envers l’esprit de Mitterrand ; et une fidélité envers ses amis et connaissances (hors du panier de crabes de la politique, surtout) qui ne semblait pas feinte.

    A l’inverse, on n’a clairement pas affaire à un patriote à l’amour de la France chevillé au corps. Péan est bien en peine de trouver quoi que ce soit qui atteste d’un attachement charnel à son terroir. Chirac a toujours eu la tête ailleurs, dans les contrées lointaines, et du reste sa curiosité et même sa réelle connaissance de la culture et de la philosophie de certains pays asiatiques ou africains force le respect, mais on sent que ça ne lui laissait plus guère de temps pour penser à son propre pays. Ce n’est pas un hasard si son legs le plus substantiel restera le musée du Quai Branly.

    Pour en revenir à 2003, j’en ressors avec l’idée que son refus d’engager la France dans la guerre en Irak n’était pas tant l’expression d’une volonté d’indépendance vis-à-vis des Etats-Unis qu’une révolte et une incompréhension de pur bon sens face aux mensonges éhontés de l’administration Bush. Mais, et cela prouve qu’il n’avait peut-être pas compris grand chose, il semble avoir espéré jusqu’au bout pouvoir dissuader les Etats-Unis d’aller jusqu’au bout, croyant que ses arguments pouvaient changer la donne, alors que tout était déjà décidé (et pas par Bush)...


  • Evidemment on est d’accord avec ce qu’il dit mais :

    Ses gens là passent plus de temps et d’énergie à la critique qu’aux solutions. "Il faut des Gens biens" ... Comme qui ? Comment ?

    "Ce n’est pas lui mais un système qui produit des gens comme ça..." Très bien ! Mais pourquoi comment ? Quel système ?

    Là non... C’est comme les enfants qui pleurent, après les plaintes il n’ y a plu rien... Mais les enfants ont les excuses de leur âges...

    - La gauche aussi est comme cela depuis des décennies. leur discours est le même je vais en inventer un...

    "-Je vais redonner la force à la nation pour qu’elle puisse enfin acquérir le plein emploi et la croissance. Ensuite nous allons donner à tous l’ égalité des chances..."

    - Hollande c’était "Je vais réenchanter le rêve, heuu..." , "Mon ennemi c’est ..."
    - Oui oui, ça va aller... Mais comment tu fais ?... Ça on ne le dit pas... Mais dire qu’on va le faire suffit aux gauchistes moyens ... A la moyenne des Français ? Aujourd’hui ça ne tien plu. J’espère.


  • En 2011 dans "Des gens très bien" il accuse son grand-père Jean Jardin, le bras droit de Laval à Vichy, d’avoir été co-responsable de la rafle du Vel D’hiv : ignominieuse allégeance à Israël . Aujourd’hui en bavant sur Chirac il fait allégeance au féminisme : il n’a pas de lecteurs, mais comme D’Ormesson, que des lectrices de magasines féminins . Ignoble sioniste et féministe il doit chercher un sponsor : Drahi pourrait mais il soutient déjà Macron .


  • Connaissez-vous un seul homme qui a déjà acheté un bouquin de cet humoriste involontaire ?

    95% de son lectorat est féminin et l’autre 5% est efféminé.

     

  • "la politique n’a rien à voir avec la morale... À nous d’analyser les événements en cours avec une grille pas seulement morale, mais aussi explicative. Car le manichéisme ne mène pas loin.
    Que oui ! Mais le manichéisme est une conséquence de l’inculture. Il est grand temps d’inverser les choses de ce côté-là...


  • si je résume, ce gamin qualifie "elle est bonne" de "vulgarité inouïe"... et bien dites donc, ça doit pas être facile la vie de tout les jours pour ce jeune étourneau.

    Attendez dix ans et ce genre de type vont donner naissance a ce que l’on vois aux US dans toutes les universités : des départements qui chassent et punissent toute expression qui pourrait heurter et perturber le confort mental des étudiants : interdit de dire que quelqu’un est gros, interdit de dire que quelqu’un est une fille ou un garçon car cela prouve que l’on a un a priori sur le genre de quelqu’un et les préjugés c’est mal et ca peu heurter le 0.0001% de transgenre, etc.... comme ce prof qui a ete puni pour avoir ose corrige la grammaire d’un étudiant noir.
    Quand les tarlouzes dominent, on a un problème...


  • Lèche cul d’Israël et féministe il a tout pour plaire à ses lectrices .


  • Si cette femme se reconnaîtrait aujourd’hui, elle doit porter plainte pour violation de vie privée et manque de considération en public.

    Si les membres de la famille de cette femme ( fils, mari, petits enfants) la reconnaitront, quel regard porteront ils sur son honneur de mère, épouse et grand -mère ?
    Est-il conscient, ce minable, des dégâts qu’il pourrait provoquer à cette dame ?
    Désormais je vais le déconseiller comme écrivain.


  • Chirac est à l’article de la mort et cette ordure lui crache dessus...quelle noblesse en effet !

    C’eût été bien plus noble de le dénoncer après la réunion !

    Et puis...imaginons...ce cher Jacques...peut être disait-il cela : "Elle est bonne", dans le sens, ..."elle est compétente". Et ce guignol pervers a interprété le sens sexuel de la phrase...

     

    • je doute qu’a l’epoque chirac qui était lui même agé de minimum 40 ans utilise cette expression qui est généralement utilisé par les jeunes ... j’ai deja entendu mon père dire d’une fille qu’elle était bonne mais dans le vrai sens de cette expression

      apres vu le caractère legerement voir carement stalker du jacquo bha c’est aussi plus que possible qu’il l’ ai dit et assumé en donnant derriere le numero... sacré jacques


    • @ metamorph

      Pourquoi pas Soral à l’antenne de PICNIC récemment disait "pécho sur fille" ?


    • "Elle est bonne"...
      Cette expression est en effet vulgaire dans sa pauvreté sémantique, et n’a probablement pas été utilisée par JC car personne ne l’employait avant les années 80 avec le sens que Jardin lui donne. JC a dû être plus explicite, et Jardin, qui n’a pas l’air très raffiné, traduit ces propos en novlangue, dans laquelle il a baigné.
      "Elle est bonne" est une expression récente (années 80-90) dont l’ancien sens : (elle a bon coeur) a été remplacé... comme la population.
      Avoir bon coeur, en effet... quelle idée.
      La connotation misérable de cette expression simple est apparue avec l’afflux migratoire du sud. La progéniture de gens frustes au langage fruste appauvrissant la langue française, et aux concepts simplistes concernant les Françaises, ont envahi les lycées et popularisé des expressions immondes comme "NTM" inconnues auparavant en France, à l’exception peut-être des bordels.
      Quant à la dame ainsi qualifiée, elle n’est pas complimentée, mais désignée comme un coup facile, et peut-être comme une promue canapé qui doit rendre la politesse. C’est le salaire de la complaisance et du calcul dans ces milieux sans honneur.


  • Pauv’ chatte...
    Par contre, que Frédéric Mitterrand, alors qu’il était ministre de la culture de la république française, sorte un livre dans lequel il raconte ses voyages en Thaïlande où il avait des relations sexuelles tarifées avec de jeunes garçons, cela ne t’a pas dérangé ?

     

  • Pourquoi tu ne l’a pas dit le lendemain vu comme tu étais choqué ? Ben voilà Jardin on sait qui tu es...une petite L..e. Monsieur Chirac que l’on aime ou pas doit avoir + de 80 ans. C’est avant que tu aurais dû lui foncer dedans si tu en avais 2 , mais voilà Jardin t’en a 0... Laisses ce vieux monsieur finir sa vie en paix crapule. S’attaquer à un vieillard qui ne peut plus répondre... Bravo Jardin... t’es vraiment un homme et tous ceux de ton monde sont ainsi... le microcosme on appel ça Jardin. Tout petit mec va... tout petit mec...pitoyable Jardin.

    .

     

  • Elle est bonne. Mais qui c’est ? C’est ça qui intéressant. On nous dit rien !


  • Ce castrat a-t-il seulement vérifié si elle était bonne ou pas... ?


  • Le regard méprisant de la journaliste en dit long... Quelle déchéance, cet Alexandre Jardin est une synthèse.


  • Je m’incline devant la grande souffrance d’un humaniste.


  • Ce mec n’a AUCUN SENS DES VALEURS !! Moi quand je parle comme ça c’est quand je suis avec mes potes, des mecs de confiances, des vrais potes quoi...
    Si Chirac lui a dit ça c’est parce qu’il l’avait à la bonne et qu’il le trouvait sympas. Le vieux qui donne un conseil au p’tit jeune. On fait ça nous aussi entre mecs quand les âges sont différents.
    Chirac il etait ce qu’il etait mais je l’imaginais bien comme ça et d’un côté ça le rend humain. Donner des conseils aux jeunes, moi j’le fais de temps en temps, quand ils sont sympas, bien éduqués et pas neu-neu.
    Ce mec n’a même pas capté à son âge la veritable essence humaine de cette anecdote qui différencie le mec avec des valeurs de l’animal.
    C’est pas un vrai mec, d’ailleurs il le trahi aujourd’hui.


  • #1677458

    Il était temps !


  • 20 ans aprés, il a son temps d’antenne et il nous pond ça ?
    quel rebel celui là , mais quel dingo !
    crise d’adolescence ?


  • Règlement de compte entre deux lèche cul d’Israël : Chirac pour avoir été le premier à déclarer que la France était coupable du génocide (15/07/1995), Jardin pour avoir renié son grand père, bras droit de Laval à Vichy (2011 "Des gens très bien") . Mais Jardin marque un point : en plus il est FEMINISTE lui, oui Madame ! Aujourd’hui pour être dans le ton il faut : 1° lécher le cul de Sion . 2° lécher le cul des dames (ce qui est quand même beaucoup plus plaisant !) . Nous sommes devenus des lécheurs...

     

  • meme evolution que renaud, mitterand, et tous les autres...le grand bourgeois sans fibre patriote, collabo ou fils de collabos, elevé dans ce bain immoral, mais qui se cherche desesperement une moralité sans savoir ce que c’est...

    au final il est du meme moule que son grand pere, le nain jaune, sur lequel il a craché dans un livre...il se vend a la puissance dominante du moment, sans vergogne. On peut donc predire que le petit-fils d’alexandre jardin lui crachera a la gueule quand le vent aura tourné...les chiens ne font pas des chats...

    il y aurait tellement a dire sur chirac...mais qu’il ait fait une petite blague gauloise de cul...qui se resume a dire d’une dame qu elle est attirante...


  • Jardin est un "professionnel du choquage" comme dit si bien Zemmour.


  • Le pauvre lapin il a dû en être tout retourné, j’espère que depuis les cauchemars ont cessé.


  • Hallucinant ces propos, je suis tombé de ma chaise. C’est d’une violence inouïe ! Incroyable... Je suis blessé dans ma France. Alexandre Jardin, tu es d’un ridicule mon pauvre, ses enfants doivent avoir honte.


  • Si vous saviez ce qu’elles disent sur nous, c’est pas plus raffiné, c’est même pire.


Commentaires suivants