Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

Florian Philippot dénonce le "syndrome Valls"

L’ancien ministre français de l’Économie, Emmanuel Macron, a été visé par une vague de critiques acerbes de membres du Front national, après s’en être pris au parti de façon virulente au cours d’un meeting.

 

C’est au cours d’un rassemblement de son mouvement politique En Marche, à Paris, que l’ex-ministre de François Hollande s’est laissé aller à des paroles peu élogieuses à l’égard du Front national : « Je ne veux pas, je ne peux pas accepter que, dans mon pays, les symboles de notre histoire commune puissent diviser la société, parce qu’on les a laissés en quelque sorte se faire prendre par le FN […] je ne veux pas que, dans mon pays, une colère, qui est parfois justifiée, devienne le monopole d’un parti qui salit la République ».

 

 

Regrettant que « tous les pronostics placent Mme Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle », Emmanuel Macron a martelé : « Aucun démocrate ne peut accepter d’être pris en otage d’une élection tronquée, amputée d’un tour […] Aucun républicain ne peut s’habituer à la présence d’un candidat d’extrême droite au second tour ».

 

« Macron insulte des millions d’électeurs » : le FN dégaîne

La réaction des membres du Front national, piqués au vif, ne s’est pas faite attendre sur Twitter.

« En dégringolade dans les sondages, déjà oublié, Macron perd ses nerfs et insulte les millions d’électeurs FN », a tweeté le vice-président du parti Florian Philippot, évoquant le « syndrome Valls ».

 

 

Président du groupe FN au conseil municipal de Rouen, Guillaume Pennelle ne s’est guère montré plus élogieux, ironisant : « Macron veut renouveler la vie politique en insultant le Front national ...Original en effet ! »

« Candidat des lobbys étrangers, du CAC 40 et des médias qui en dépendent Macron salit la France », a posté Jean-Yves Le Gallou, ancien député du parti frontiste.

« Derrière les mots insultants de Macron sur le FN transparaît le sombre mépris du banquier mondialiste pour le peuple français qui se lève », a pour sa part tweeté le maire de Fréjus David Rachline.

Quelques ouvrages à conseiller à Emmanuel Macron, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1594533
    Le 6 novembre à 14:31 par Drago
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    Moi, je prône un nouveau genre : La Laicité Politique !
    Idéologie pour idéologie ça équivaut, c’est dans le même sac.
    Alors que vous soyez socialistes, communistes, droitistes, trotskistes, fachos, nazis...
    c’est la liberté. Tant mieux pour vous, il n’y a rien à dire.
    Seulement, vous le gardez chez-vous.... et non sur la voie publique.
    Et vous verrez que tout ira mieux et que tout le monde vivra RÉELLEMENT ensemble.
    Au lieu de boire quotidiennement les paroles de tous ces fouteurs de merde et de discorde réunis, qui ne sont que dans leurs intérêts électorales et que "la démocratie" —votre argent— subventionne même si vous ne votez pas pour eux.
    On ne peut être alors que les dindons de la farce, peu importe de quel côté on se trouve. Votre argent les subventionne et les entretient... que vous soyez d’accord ou pas.
    On vous fait combattre aux élections (peu importe encore de quel côté on est)... on vous fait combattre des gens que votre argent finance !
    C’est pas magnifique, ça ?
    On se retrouve ainsi avec des aberrations sans nom, comme un Besancenot qui se trouve octroyé de 0,8 million d’euros de campagne (oui, presque 1 million d’euros), alors qu’il n’a que... 2500 adhérents.
    Ca donne alors "le facteur le plus riche du monde".
    Mais quoiqu’il en soit —que vous soyez pour eux ou pas— les autres ne sont pas en reste avec ce tableau assez significatif.
    http://www.journaldunet.com/economi...

     

    Répondre à ce message

  • #1594535
    Le 6 novembre à 14:34 par omerre
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    Il a le droit d avoir son opinion et de la dire ,le problème est que la plupart des gens se contre foutent de ce qu’ il pense

     

    Répondre à ce message

  • #1594541
    Le 6 novembre à 14:45 par ursus
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    J’ai une solution pour lui, Marine Le Pen élue au premier tour (le seul moyen de gagner cette élection, d’ailleurs) !
    Macron, le DSK nouveau (en période de beaujolais...) !

     

    Répondre à ce message

    • #1594580
      Le 6 novembre à 16:02 par dixi
      Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

      Ne rigolons pas en disant ça, si tous les Français étaient cohérent,MLP au premier tour ,et l’affaire serait pliée .Je peut vous dire que je serait plié de rie et heureux en même temps.

       
    • #1594592
      Le 6 novembre à 16:14 par Baladin
      Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

      Il y a quelque année avec le programme d’Alain cela aurait ete possible.Maintenant c’est cela va etre difficile.

       
  • #1594663
    Le 6 novembre à 17:56 par SC31
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    Et la République salit la France. En tous cas tant qu’elle est aux mains de ces médias, elle n’est qu’une démocratie illusoire, incapable de produire le bien commun.

    Quant au FN qui s’agite depuis 40 ans sans accéder au pouvoir, ça ne me fait pas rêver non plus.

    Il nous faudrait soit une vraie démocratie capable de neutraliser les médias aux ordres (difficile avec l’étendue du lavage de cerveau) soit une bonne vieille monarchie, et là c’est pas gagné non plus avec leurs représentants actuels.

     

    Répondre à ce message

    • #1594776
      Le 6 novembre à 19:35 par ursus
      Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

      Les médias seront toujours aux ordres de ceux qui les payent et ce ne sera jamais le peuple...
      Donc une "démocratie" (entre guillemets car elle ne représentera jamais les intérêts du peuple) ne pourra jamais museler les merdias ! Seule une dictature peut le faire... la preuve ?
      La dictature du capital international que nous vivons actuellement !

       
  • #1594718
    Le 6 novembre à 18:44 par St Pol
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    Macron ? Bof !

     

    Répondre à ce message

  • #1594766
    Le 6 novembre à 19:21 par Docteur Prolo
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    Encore un bon coup de pub.

    Nombreux sont les Français prêts à voter pour un candidat qui salit la Ripoux-blique des Oligarques...

     

    Répondre à ce message

  • #1594860
    Le 6 novembre à 21:18 par apes
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    Il a raison Macron. Le parti pro-régalien entache la Riboublic maçonnique qui ne sert qu’aux l’intérêts des oligarques apatrides...

     

    Répondre à ce message

  • #1594943
    Le 6 novembre à 23:49 par Emmanuelle
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    En matière d’hygiène, et quel que soit le domaine, Le FN lave mieux et sent plus bon que Macron !

     

    Répondre à ce message

  • #1595132
    Le 7 novembre à 10:54 par OTOOSAN
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    En insultant un parti politique légal, cet individu salit la démocratie non ?

     

    Répondre à ce message

  • #1595142
    Le 7 novembre à 11:08 par Roger
    Emmanuel Macron : "Le FN salit la République"

    ça c’est la meilleur le FN salit la République, comme si la république était propre, c’est comme si une prostituée se plaignait de s’être faite violée en plein exercice de son travail. Bayrou numéro deux n’ira pas très loin.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents