Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Emmanuel Macron dans le viseur d’une association anticorruption

La médiatisation de l’affaire sera-t-elle à la hauteur des autres candidats ?

L’association anticorruption Anticor a saisi la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique au sujet du patrimoine du candidat d’En Marche !.

 

Après François Fillon et Marine Le Pen, Emmanuel Macron va-t-il, à son tour, être poursuivi par les juges ? À ce stade, la question est encore prématurée, mais l’association Anticor n’en a pas moins saisi, lundi 13 mars, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique au sujet du patrimoine du candidat à l’élection présidentielle. L’association s’interroge notamment sur l’exactitude et l’exhaustivité de la déclaration de patrimoine du candidat à la présidentielle.

[...]

Comme l’a expliqué l’association Anticor dans un communiqué, Emmanuel Macron a perçu 2,8 millions d’euros de revenus nets avant impôt, entre mai 2009 et mai 2012, avant d’être nommé secrétaire général adjoint à la présidence de la République par François Hollande. « Or le déclarant fait état d’un patrimoine de 1,2 million d’euros et d’un endettement de 1 million d’euros, soit un patrimoine net de seulement 200 000 euros », relève Anticor. Ce manque de cohérence entre les revenus passés et le patrimoine déclaré du candidat à la présidentielle avait été relevé par plusieurs médias depuis février dernier. L’association demande à la Haute Autorité de « vérifier le caractère exhaustif, exact et sincère de la déclaration de patrimoine de M. Macron ».

[...]

Cette polémique entourant le patrimoine d’Emmanuel Macron n’est pas nouvelle. Trois personnalités locales du Grand Est, Paul Mumbach, candidat des Maires en colère, Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, et Serge Grass, président de l’Union civique des contribuables citoyens, avaient adressé, il y a plusieurs semaines, une lettre au Parquet national financier (PNF) pour lui demander de se saisir de l’affaire.

Si les magistrats avaient bien reçu ce courrier, ils n’y avaient cependant pas donné suite, expliquant qu’ils n’étaient pas compétents en l’espèce.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Macron et ses casseroles sous-médiatisées, sur E&R :

Macron protégé par le Système, voir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour répondre au titre de l’article je dirai non.
    J’espère cependant que le Président à raison et que Macron, que je trouve détestable, finira dans les chiottes de l’histoire et que cette baudruche médiatique se dégonflera vite


  • Si les magistrats avaient bien reçu ce courrier, ils n’y avaient cependant pas donné suite, expliquant qu’ils n’étaient pas compétents en l’espèce.

    J’ADORE !!!!! comme faux cul ,trouvez m’en d’autres ?? parait-il que la justice Française est indépendante ?? On ne peut s’occuper de Mr Fillon et de MLP en même temps ! pour Mr Macron on verra ça après la fête !
    Je pense qu’à force de trop prendre les Français pour des cons ,ils vont prendre le boomerang en pleine poire .Mr Macrion ne sera même pas au 2ème tour ,et c’est tant mieux .

     

  • http://www.20minutes.fr/article/203...

    CandidatEnOnPiegeACons | 14.03.2017 à 11:45
    Le 14 février 2017, Paul Mumbach (1), Jean-Philippe Allenbach (2) et Serge Grass (3) signalaient à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) que les revenus de 3 010 996€ d’Emmanuel Macron ne lui ont pas été déclarés.

    N’ayant pas reçu de réponse, les trois élus viennent de saisir le Parquet National Financier :

    Parquet de Paris Pôle financier
    5, rue des Italiens 75009 Paris

    3 mars 2017

    Concerne : Déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron du 24 octobre 2014

    Madame la Présidente,

    Vous voudrez bien trouver ci-joint copie (page 1, page 2) de la lettre que nous avons adressée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique dont la mission est notamment de « s’assurer de la cohérence des éléments déclarés ; rechercher des omissions importantes ou variations inexpliquées du patrimoine ».

    Cette lettre a été envoyée par mail le 15 février et en recommandé avec accusé de réception le 20 février.

    N’ayant eu jusqu’alors aucun retour, nous vous sollicitons pour que vous prêtiez attention à certaines bizarreries des déclarations patrimoniales de M. Macron et, en tant que de besoin, diligentiez une enquête dans ce sens.

    Il nous paraît surprenant en effet que, M. Macron ayant perçu plus de 3 000 000 € de revenu entre 2010 et 2013 sa fortune nette déclarée le 24 octobre 2014, lors de son arrivée au gouvernement, n’ait été que de 156 000 €, pour ensuite n’être plus que de 63 048 € quand il en est parti (cf. sa déclaration du 28/10/2016).

    Également surprenant qu’on ne trouve pas trace dans son patrimoine du portefeuille ayant sécrété des revenus de valeurs mobilières à hauteur de 291 000 € en 2011 et de 270 000€ en 2012, lequel se devait, à tout le moins, d’avoir une valeur de 3 000 000 €.

    Ces chiffres nous semblent incohérents et les variations inexpliquées pourraient cacher des omissions importantes.

    Quoi qu’il en soit, on ne saurait écarter, par avance et sans le moindre examen, l’hypothèse d’une éventuelle sous-estimation de sa fortune dans sa déclaration 2014.
    [...]


  • http://www.20minutes.fr/article/203...
    CandidatEnOnPiegeACons | 14.03.2017 à 11:45

    [suite...]

    À cet égard, un simple examen des débits/crédits de son compte auprès du Crédit Mutuel, sa seule banque, sur la période 2010-2013 devrait vous permettre de pouvoir facilement vérifier la bonne arrivée des fonds et l’usage qui ensuite en a été fait.

    Par ailleurs, nous vous joignons aussi la délibération de l’assemblée générale du 21 décembre 2012 des éditions Esprits qui a nommé M. Macron administrateur, fonction qu’il a assurée du 7/2/2013 au 26/9/2015. Cette responsabilité ne figure pas dans les déclarations de M. Macron alors qu’elle pourrait cacher un conflit d’intérêts.

    Il nous serait agréable que vous nous fassiez savoir si nos interrogations sont ou non fondées, sachant qu’« omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou en fournir une évaluation mensongère est un délit pénal ».

    Dans l’attente des réponses que vous voudrez bien apporter à nos interrogations, avec toute la célérité qui caractérise notoirement votre institution, nous vous prions d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de notre profond respect.


  • Sur BFM-Israël-Drahi Macron s’envole dans les sondages à 29% alors que Marine est complètement dans les choux à 22% ! Ces sondages ACHETES par Drahi lui ont coûté combien ? Quand un journaliste culotté va-t-il vendre la mèche, la mèche sioniste ?

     

  • #1684315

    C’est une enquête préliminaire organisée par l’association fondée par eric halphen, le nouveau soutien de macron, on peut rire ?


  • C’est n’est pas que le problème de déclaration de la patrimoine non déclaré de Macron ;
    Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des soupçons de favoritisme autour de l’organisation d’un déplacement aux Etats-Unis d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie.

    Elle fait suite à un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) du 8 mars qui soupçonne des dysfonctionnements dans l’organisation d’un déplacement d’Emmanuel Macron à Las Vegas en janvier 2016, confiée au géant Havas sans appel d’offres par Business France, l’organisme de promotion de la French Tech dépendant de Bercy.

    Selon Le Canard enchaîné, qui avait révélé l’affaire, le coût de la soirée aurait atteint 381 759 euros, dont 100 000 euros rien qu’en frais d’hôtel.

    https://francais.rt.com/internation...


  • Affaire objectivement moins dérangeante pour un candidat.
    Affaire montée en épingle pour faire taire les suspicions d’instrumentalisation (Fillon-Le Pen) par le pouvoir (Hollande-Macron-Bercy-Parquet financier-SMagistrature-Media-Patrons de presse). "Vous ne pouvez pas dire que Macron est protégé par la Justice et les Media" disent-ils déjà (C dans l’air).
    Donc petite affaire pour ne pas parler des plus grosses (patrimoine immobilier notamment).


  • #1684676

    L’affaire macron, la branche qui cache la forêt, merci les journaleux...


  • Hahaha, Anticor dont l’un des fondateurs (le juge Halphen) a rejoint l’équipe de Macron c’est bien ça ? Du pain et des jeux, dormez braves gens, dormez...