Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

En France, vos opinions politiques peuvent vous valoir une information judiciaire

Quand des parents d’élève se font les agents du totalitarisme d’État

Pascal Geneste, professeur d’histoire en langue bretonne, a découvert à son retour de vacances que certains de ses élèves avaient été interrogés par la gendarmerie. Une plainte émanant des parents d’une élève a en effet attiré l’attention des autorités sur le contenu des cours de M. Geneste. Lui-même est la cible d’une information judiciaire. En cause : sa présentation de la Russie comme leader de la lutte contre Daech, mais aussi ses opinions nationalistes et ce que les parents ont interprété comme des propos « islamophobes ».

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Autant je suis pour la libre expression de l’ensemble des opinions politiques (y compris celles qui sont aujourd’hui condamnées par la loi), autant il me semble qu’en effet, un professeur qui explique à ses élèves que le danger, c’est "l’islamisation de la France" n’est pas dans son rôle.

     

    • Et donc, il faut le fusiller tant qu’à faire ? N’importe quoi.


    • Certes , et tu as le droit de penser qu’elle est dans l’erreur mais ce n’est certainement pas aux gendarmes de traiter ce "délit d’opinion"


    • « Autant je suis pour la libre expression de l’ensemble des opinions politiques (y compris celles qui sont aujourd’hui condamnées par la loi), autant il me semble qu’en effet, un professeur qui explique à ses élèves que le danger, c’est "l’islamisation de la France" n’est pas dans son rôle. »

      Autant je suis pour la libre expression de l’ensemble des opinions politiques (y compris et surtout celles qui sont aujourd’hui condamnées par la loi de la communauté organisée anti-France), autant il me semble qu’en effet, un professeur qui explique à ses élèves que le danger, c’est la macdonalisation & la sionisation de la France, en particulier des jeunes français" est dans son rôle de protéger son - ses - identité(s) françaises car il fait oeuvre de salut à la répoubellique : tchao et bon débarras ....

      L’Éducation Nationale n’a plus rien de nationale au sens patriotique du terme à savoir être dans l’estime de soi et ce, avec nos qualités ET nos défauts, sans être du soir au matin soupçonné de ne pas être dans ses clous et ses baskets à coup de il faut, on se doit de, de subir ces discours, ses injonctions médiatiques de cette hyperclasse antiFrance liée à ses uniques intérêts de classe et à qui vous savez !

      c’est le Ministère de l’Éradication de la Nation chrétienne « désinculquée » et tronquée dans l’esprit des jeunes français quelle que soit leur origine ethnique y compris et surtout celte gauloise. romaine et grec. En un mot : CHRÉTIENNE.


    • Le problème c’est que ce professeur ne dénonçait pas l’islamisation de la France, il dénonçait l’islamisme comme idéologie mortifère. Ce n’est pas du tout la même chose. Ensuite s’il montre un faisceaux d’indices (prolifération des mosquée, l’omniprésence du halal dans l’industrie des viandes, les revendications communautaires...) il peut l’exposer comme un constat. S’il en fait la dénonciation en dehors du temps de classe je ne vois pas le problème dans un cadre de liberté d’expression réelle et effective.


    • deckboy :




      (prolifération des mosquée, l’omniprésence du halal dans l’industrie des viandes, les revendications communautaires...)



      Ah bon ? Pourquoi on prit encore dehors ? Et pourquoi je dois faire plus d’une demi heure de transport en commun alors que je vis dans une ville avec toute les "commodités" de la société de consommation à proximité (moins de 15 min à pieds supermarché, station essence, cinéma, etc)

      Omniprésence du halal ? Tu parles du halal avec de la viande de porc ? Le halal c’est pas un business à la base, alors que dans le cas de la France c’est clairement une motivation économique qui a permis l’essor du halal.

      Revendication quoi ? Comme la ldj et le crif ? Pas besoin de développer je pense qu’on a tous compris.

      Si on revendique c’est rien de plus que nos droits, à savoir celui de pratiquer notre culte dans la dignité, ce qui implique forcément d’avoir des lieux de cultes. Avoir la possibilité de manger de la viande halal, ça n’implique qu’une dérogation qui existe déjà sur le sacrifice rituel déjà mis en place pour les juifs. Toute l’organisation marchande autour du halal n’a rien à voir avec une quelconque revendication. Et pour les cantines, c’est pareil, un musulman peut très bien se contenter de manger végétarien à midi. (en réalité on pourrait très bien se passer de manger de la viande, et donc du halal, tout ça c’est des fausses recommandations de personnes égoïste qui veulent se facilité la vie et compliquer celle des autres, ce qui va à l’encontre du bon comportement qu’un musulman doit adopter).

      Bref, la conclusion c’est que même si les gens sont dans leur droits, ça ne les empêche pas de dire des conneries (et je vise personne, on en dis tous).


    • @zoum



      Pourquoi on prit encore dehors ? Et pourquoi je dois faire plus d’une demi heure de transport en commun alors que je vis dans une ville avec toute les "commodités" de la société de consommation à proximité (moins de 15 min à pieds supermarché, station essence, cinéma, etc)




      Deux raisons : 1 pour provoquer les Français de souche, sport préféré des Maghrébins ; 2 parce qu’on fait rentrer chaque année 200 000 Musulmans de plus, 3 parce que les Musulmans refusent de financer leurs lieux de culte avec leur deniers et attendent que ce soient les Français qui payent à leur place.



      Omniprésence du halal ? Tu parles du halal avec de la viande de porc ? Le halal c’est pas un business à la base, alors que dans le cas de la France c’est clairement une motivation économique qui a permis l’essor du halal.




      Si la viande halal est en essor, c’est que ce rituel musulman se répand en France. CQFD.



      Revendication quoi ?
      Si on revendique c’est rien de plus que nos droits




      Les Français musulmans ont les mêmes droits que les Français, notamment celui de pratiquer leur culte, mais ils veulent en avoir plus que les autres. Idéalement, ils voudraient que la loi coranique s’applique en France.

      Heureusement qu’il y a des Français musulmans qui se sentent d’abord français et qui respectent l’héritage chrétien de la France, ça compense un peu avec le reste de la troupe.


    • Et pourquoi ce ne serait pas son rôle ? Où est le terrorisme bouddhique ?



    • 1.Le halal c’est pas un business à la base, alors que dans le cas de la France c’est clairement une motivation économique qui a permis l’essor du halal.

      2. Si on revendique c’est rien de plus que nos droits, à savoir celui de pratiquer notre culte dans la dignité, ce qui implique forcément d’avoir des lieux de cultes.



      1. Va le dire aux juifs qui tiennent ce business au lieu de prétendre que ce serait la France la cause.

      2. Sortir de la triangulation est l’objectif numéro 1 pour les musulmans qui veulent progresser, mais pas sûr qu’ils en aient le courage. C’est plus facile de vociférer contre les Français, eux qui tiennent déjà le couteau par le manche. Mais on a le destin qu’on mérite : certains préfèrent mourir debout, d’autres être exécutants de la persécution.


  • Encore une fois, ça nous ramène à Orwell où un parent se fait dénoncer par un de ses enfants au début du livre. Où va-t-il falloir aller pour que les gens comprennent que l’on vit dans un totalitarisme qui ne dit pas son nom ?

     

    • Ils ne comprendrons que lorsque cela sera trop tard...pour l’instant ils réussissent encore à mettre deux trois trucs au frigo...et parviennent toujours à se rendre en masse dans les centres commerciaux pour acheter des choses inutiles qu’on leur demande d’acheter...quand ils pourront plus, on pourra éventuellement supposer un réveil de leur part, mais avant ça faut pas rêver !


  • Ca fait du bien de voir que je ne suis pas le seul prof à penser ce que je pense...

     

    • #1416826

      A partir de l’entrée en fonction de J Lang en 1992, l’EN entra dans l’ère de la démagogie où l’enfant roi prit tout son sens. A partir de 1992, l’EN changea de paradigme, l’enseignant, au lieu d’enseigner, muta en éducateur tandis que l’élève s’érigea en nouveau censeur/inquisiteur via leurs parents. Là, les choix de redoublement ou de veto, de sanctions que l’enseignant adressa à l’élève indiscipliné se retourna contre lui. Les parents demandèrent des explications sur le pourquoi du comment osait-on toucher à leurs si chères progénitures. Les délations commencèrent, la propagande battait son plein avec les films « Noce Blanche ; le plus beau métier du monde » préparait les esprits à ses dérives scolaires non instructives. Maintenant, nous entrons dans l’ère du cul sur tête où le migrant illégal est le gentil colonisateur, le prof devient illettré, l’élève surdoué, la démagogie comme discipline scolaire, le gender devient la référence des livres scolaires (tu n’es pas H/F, tu le deviens) où Conchita saucisse devient la nouvelle idole des jeunes, le militant politique de gauche devient la chenille ouvrière de délation au service des corps constitués (police, gendarmerie), justice, hiérarchie interne pour diffamer le collègue encombrant qui échappe à la maîtrise de la bien-pensance, il doit être remis sur les bons rails ….
      Ainsi l’éducation nationale glisse tout doucement mais surement vers son déclin.


    • C’est pas faux. Mais il y a encore des moyens de résister pour les quelques profs qui le veulent encore, quelques pistes :
      Beaucoup de propagandes du ministère sont des incitations et non des obligations, comme accueillir une association lgbt par exemple. On peut très bien refuser son intervention et proposer une association égalitariste moins radicale.
      Etudier à fond la Russie et dire qu’on n’a pas trop le temps de s’attarder sur les USA.
      Présenter le peuple de France en choisissant des termes élogieux plutôt que culpabilisateurs (sans aller jusqu’à la provocation en parlant des bienfaits de la colonisation.)
      L’esprit critique et de synthèse peut se développer par l’étude des fables de la Fontaine (le chat la belette et le petit lapin) comme exemple d’affrontement horizontal qui sert à dévier l’oppression verticale.
      Etc...


    • Ok je suis de confession musulmane,je suis né en France à Paris à 58 piges que dois je faire ? Je n’aime pas le Qatar ,ni les Ibn saouds,notamment Erdogan par contre j’aime Poutine,Bachar el Assad,Sayed Nasrallah,Soral ,Dieudo,Marion,Jacob Cohen,Gilat Atzmon etc.....j’aime ce pays et je pratique ma religion sans rien demander à personne donc quand je lis vos commentaires que se soit pour zemmour le sioniste qui s’attaque jamais à la Licra ni au Crif je me pose des questions vous êtes contents dès qu’il va dans le sens du poil et cela je ne l’accepte pas ou du moins je ne le comprends pas donc je suis l’axe du mal à moi tout seul puisque je suis musulman c est ça dites moi si je me trompe donc je dois faire mes valoches et me tirer ailleurs ?


  • J’invite ces "parents" à venir vivre dans les 9 cube (93 pour les non initiés). Ils n’auront pas le temps de dénoncer les profs, trop occupés qu’ils seront à empêcher leurs enfants de se faire harceler au collège ou au lycée par des "berrichons".....


  • on y va tout droit , exemple type de l’effet securitaire du style patriot act a la francaise,il va bien falloir se reveiller ...


  • Avoir des parents illettrés peut donner ce genre de confusion et d’interprétation. Et pendant ce temps les voleurs, violeurs et autres multirécidivistes courent dans la nature.

     

  • Le problème c’est que ce monsieur n’est pas payé par l’Etat pour dire la vérité ou développer un esprit critique chez ses étudiants mais pour servir la propagande du pouvoir en place. Je ne pense pas qu’on puisse passer à côté de cet état de fait même s’il n’est que sous entendu, surtout quand on est prof d’histoire.


  • on nous dit et répète à longueur de journée "ayez un esprit critique, prenez en compte tous les points de vue etc." mais les profs oublient de rajouter derrière "mais attention à ce que vous pensez, si vous aimez un peu trop votre voisin de palier et pas assez celui qui vit dans le squat d’en face (car sans papiers) vous allez avoir des problèmes !"
    La famille porte plainte pour "endoctrinement" mais ils n’ont pas compris que c’est TF1, France 2 et Cie qu’il faut poursuivre en justice pour mensonge. Mais non voyons, nos médias sont indépendants, subventionnés par nos deniers mais indépendants, appartiennent à des banquiers et vendeurs d’armes mais restent indépendants ET honnêtes, ils font du copier-coller à partir des infos de l’AFP mais ça ne fait rien, ils sont professionnels, ET indépendants, quand même !


  • N’ont plus qu’à porter plainte tous les parents qui en on ral-le-bol qu’on "enseigne" à leurs enfants des idées :
    - contre la France
    - contre l’ancien régime et le royalisme
    - pour mai 68
    - pour la théorie du genre
    - contre la Russie
    - pour les États-Unis
    - pour l’union européenne
    - contre le christianisme et l’Eglise
    - pour la franc-maconnerie

     

  • L’obligation de neutralité : le fonctionnaire doit assurer ses fonctions à l’égard de tous les administrés dans les mêmes conditions, quels que soient leurs opinions religieuses ou politiques, leur origine, leur sexe, et doit s’abstenir de manifester ses opinions.

    Tous les profs apprennent ça avant de commencer leur carrière. C’est pourtant simple comme principe. Ce qu’il tient pour évident (l’alliance Russe par exemple) ne l’est pas forcément pour tout le monde.


  • Moi en tant que musulman je le soutien.

     

  • Y a un sérieux manque de "courage" ambiant... tu crois pas que les parents auraient pas pu échanger avec le prof ?! Sérieusement, des broutilles prennent des proportions insansées par manque de communication.


  • une conséquence de dictature de la pensée : la chasse aux sorcières est ouverte avec sa cohorte de délations calomnieuses.
    merci qui ?
    une impression de déjà vécu !
    affligeant !


  • Ils vont bientôt nous faire une ablation du cerveau pour nous empêcher de
    penser et nous réduire à l’état de légumes


  • Bravo à ce Monsieur, car ces élèves apprendront peut-être quelque chose de correct dans leur scolarité !

    Merci, car éduquer la jeunesse d’aujourd’hui, c’est la prise de conscience de demain !
    Il devrait y avoir bien plus de professeur comme lui, et la prochaine génération ne se laissera peut-être pas "moutonner" par les Charlie et autres....


  • ca me fait penser aux heuresleplusom.....


  • Il y a manifestement une "taupe" dans cette école. Courage à ce Monsieur.


  • Les propos ont très bien pu être déformés par les élèves (en général, soit ils sont résolument contre l’idéologie dominante, soit ils l’avalent jusqu’aux talons) qui ont été un peu choqués par les propos d’un prof (mais auraient ri venant d’un élève) et ont voulu les rendre cocasses à leurs parents. Si les parents sont gauchistes, alors là c’était inévitable, certains parents ont une grande facilité à se plaindre du moindre soucis ou dysfonctionnement à l’école, qu’ils règlent avec la hiérarchie pour se donner de l’importance.


  • @Marcus 6 "obligation de neutralité", ??? ma plus grande fille qui est en seconde ,en a mangé de la
    chaud" A " depuis le primaire par contre le génocide des indien d’Amérique surement un"détail" de l’histoire ...


  • Étrange société qui est la notre dans laquelle un agent de la Police Nationale demande dans le cadre de son enquête à un fonctionnaire de l’Éducation Nationale si il ne serait pas par hasard Nationaliste.

     

  • Moi en tant que chrétien je le soutiens aussi. Ceci dit, il me paraît un peu naïf. Ça me laisse songeur que ce prof ne serait pas au fait que de nos jours il faut être constamment sur ses gardes. De toute façon, maintenant qu’il est classé, il est déjà trop tard pour lui. Au moindre dérapage, ou perçu comme tel, je crains qu’il pourra s’inscrire au pôle emplois.

    Lui qui semble admirer la Russie, il devrait lire "les chuchoteurs : vivre et survivre sous Staline.


Commentaires suivants