Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

Plusieurs milliards d’euros votés pour lutter contre le sionisme et le terrorisme

Après l’approbation du programme sur le renforcement des capacités de défense du pays visant à endiguer des agresseurs potentiels, les parlementaires iraniens ont approuvé un plan de financement du complexe de défense iranien qui oblige le gouvernement à allouer au moins 5% du budget total du pays (environ 284 milliards d’euros) à cette fin.

Le projet de loi permettra de moderniser l’ensemble de l’industrie de défense, de créer de nouveaux centres défensifs spéciaux dans les points de danger potentiel équipés d’armes et de systèmes de défense modernes qui font partie de l’armement des forces terrestres iraniennes.

Dans un entretien accordé à Sputnik, Hossein Sheikholeslam, conseiller du président du parlement iranien pour les Affaires internationales, a expliqué que le projet de loi ne devait pas être considéré comme faisant partie du programme de missiles balistiques de l’Iran ou du renforcement des capacités militaires.

« Aujourd’hui, nous faisons face à la menace du terrorisme alimenté par des armes modernes qui sont entre les mains des Etats-Unis et de leurs alliés dans la région du Proche-Orient », estime M.Sheikholeslam.

Selon lui, le Pentagone continue de fournir des armes à ses alliés et les ennemis de l’Iran dans la région soit pour un prix dérisoire, soit gratuitement. En outre, Israël, sous le prétexte de la vente d’armes américaines à certains pays arabes, reçoit de Washington des armes très puissantes que les autres pays ne possèdent tout simplement pas dans la région.

« Ainsi, l’Iran a deux ennemis principaux dans la région : ce sont le régime sioniste et le terrorisme. Afin de protéger son territoire et la sécurité du pays face à ces deux menaces, l’Iran a besoin de renforcer ses capacités militaires pour équilibrer les forces dans la région », a-t-il fait valoir.

C’est dans ce but que le budget a été approuvé, poursuit l’interlocuteur, en précisant que le montant approuvé, en termes de pourcentage et en termes monétaires, est assez petit en comparaison avec les énormes ressources financières dépensées par les voisins de Téhéran, et en particulier Israël.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1459554
    le 06/05/2016 par kbouadi
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    Le wahabisme est a l’islam ce que le sionisme est au judaisme. Qui se ressemble s’assemble ..la lune de miel et les clins d’oeil entre takfiris wahabisant et sionistes talmudisant ne fait que commencer

     

    • #1459639

      Réfléchis bien. Pourquoi, pas un seul attentat de Daesch en Iran ?


    • #1459644
      le 06/05/2016 par djiguit
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      sauf que leur navire n’a pas de gouvernail,et que toutes leurs entreprises de déstabilisation se sont retourné contre eux,l’iran en irak,les russes en syrie,les houthis au yemen etc...il y a fort a parier que sous peu ils se retournent les un les autres,ca a déja commencé entre "rebelles syriens et l’état islamique...


    • #1459662
      le 06/05/2016 par Coepik
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      et le protestantisme au christianisme...


    • #1459678
      le 06/05/2016 par Snowden
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      @ Itmas

      La réponse est très clair.

      1) Le gouvernement iranien n’a pas laissé l’argent saoudien le corrompre et financer les mosquées du pays tout en propageant le wahabisme (qui a par ailleurs inspiré les talibans, Boko-haram ou encore Daesh) comme en France ou en Belgique.

      2) Les renseignements font leur job, des cellules terroristes sont démantelées régulièrement avant d’agir.

      Résultat : Le pays est un des plus stable, si pas le plus stable de la région.


    • #1459741
      le 06/05/2016 par Clementino
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      Le wahabisme est un courant religieux, le sionisme est un courant politique.
      Ne mélangez pas tout.


    • #1460114

      Le Sionisme un courant politique ? Heu, non non , le sionisme c’est l’allégeance à Satan pour l’accomplissement du retour en Israel par la main de l’homme , contre la volonté de Dieu, difficilement plus religieux que ça. Envers Satan , peut-être , mais religieux quand même.


    • #1460210
      le 07/05/2016 par paramesh
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      Le wahabisme est un courant religieux, le sionisme est un courant politique.
      Ne mélangez pas tout.




      le whahabbisme n’est pas plus religieux que le sionisme, il se sert de la religion à des fins politiques pour assoir les Saoud sur le trône de l’Islam c’est tout.


    • #1460313
      le 07/05/2016 par Riket Kosmos
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      @Itmas .
      Et toi aussi réfléchis !
      Pourquoi pas un seul attentat de DAESH/EI/ISIS/CIA/"Maussade" etc en israél ? Tout simplement parce qu’israél les soigne ! les accueille et les "soutient" !! ("soutenir" des groupes terroristes signifie clairement leur fournir les armes, les munitions, les "conseillers" militaires qui leur apprennent à utiliser ces armes ultras modernes, que nos "amis" de "l’oxydant" et la France elle même leur fournit en masse, leur porter des valises pleines de cash, et puis en dernière instance faire en sorte que les médias aux ordres de ces mêmes pays, d’en faire des "rebelles" ou des terroristes" modérés" !

      Donc ils ne mordront clairement, jamais, les mains de ceux pour lesquels, ils commettent ces atrocités ! et qui continueront à les faire passer pour des "héros" (sic)


  • #1459617
    le 06/05/2016 par hiliran
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    La question du sionisme et du "salafisme" est claire pour tout le monde en Iran.. Meme pour la jeunesse bourgeoise de Téhéran que l’on pourrait accuser de préparer un mai 68 (en partie légitime vu l’oppression religieuse sur les "moeurs", ou le sociétal comme on dit maintenant) qui ne s’y trompe pas et entre 2 fetes underground arrosées au whisky et à l’extasie, et restee capable de reconnaitre toute la nuisance Israelienne et Saoudienne dans la région

     

    • #1459718
      le 06/05/2016 par Mohamed
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      Salafisme ? Je sais que ces choses là ne sont pas claires pour tout le monde mais arrêtons d’emprunter la sémantique du système qui l’on denonce.
      Vous vouliez certainement parler de wahabisme...
      La doctrine salaf n’a rien à voir avec tout ça. Il faut prendre garde aux mots employés.
      Confucius : "lorsque les mots perdent leur sens les gens perdent leur libertés".


  • #1459626
    le 06/05/2016 par jughurta
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    Longue vie à l’Iran !


  • #1459630
    le 06/05/2016 par Snowden
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    Peu de médias osent l’admettre, chapeau bas ER.


  • #1459696

    Je crois qu’il y a une erreur car le pib de l’Iran était de 425 milliard de $ en 2014.
    Cette somme fourni semble erronée.


  • #1459717
    le 06/05/2016 par baladin
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    L’Iran a bien identifier ces ennemies et se donne les moyens pour les combattre.
    En somme c’est logique et cohérent.Las bas la grille politique est claire pas comme en France on d’un coté on combat les wahhabites et d’un autre on les soutiens.

     

  • #1459747
    le 06/05/2016 par Liberté
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    Bravo les Iraniens au moins eux ils savent à qui ils ont à faire ,
    pas fous... !!!


  • #1459783
    le 06/05/2016 par Shah-Mat
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    Les Iraniens vivraient sûrement beaucoup mieux, et dans l’opulence, s’ils mettaient un bémol à leur anti-sionisme . Ils sont riches en pétrole et en gaz et ils risquent de tout perdre s’ils braquent Israël, comme l’a fait Saddam . Ce ne sont même pas des Arabes mais des Indos-Européens, des Aryens comme ils l’affirment eux-mêmes . Soutenir, par honneur, la cause perdue de la Palestine ? Le jeu n’en vaut pas la chandelle .

     

    • #1460163
      le 07/05/2016 par awrassi
      En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

      S’ils étaient athées ou faisaient allégeance au diable, comme toi, ils le feraient § Mais ils sont musulmans : ils vont se battre pour la justice ! Le Roi ne meurt jamais, tu devrais le savoir. Les hommes-rois, oui.


    • #1460230

      Ne t’en fais pas pour les iraniens, la cause perdue est le sionisme. Idéologie fasciste, raciste et coloniale digne du nazisme.


  • #1460657
    le 07/05/2016 par wilo wilow
    En Iran, on ne se trompe pas d’ennemis

    je dirai plutôt que le wahabisme est à l’islam ce que le TALMUDISME est au judaïsme. Trop de gens font l’erreur de s’arrêter au sionisme alors qu’il n’est qu’un symptome du vrai danger qui nous guette. Le sionisme n’est que la branche politique du talmudisme. Et il y a plusieures branches : le sionisme,le communisme,le capitalisme,le libéralisme... Bref : le véritable ennemi est le talmud qui n’est qu’un recueil d’écrits rabbiniques extrêmistes. Visons la cause : pas l’effet.