Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

En marge de Nuit Debout : le témoignage d’un jeune casseur

Florian, 23 ans, en rupture avec les "concepts bourgeois de l’université"

Florian, 23 ans, qui a participé aux violences explique ses motivations.

 

Le rendez-vous, convenu après des échanges sur les réseaux sociaux, n’a pas été choisi au hasard. Mais devant les Rupins, célèbre café du boulevard Magenta à Paris (Xe). Tout un symbole... il était là bien avant pour « vérifier  » si l’entrevue n’était pas «  un piège des racailles de flics ».

Appel et contre-appel au téléphone pour vérifier. Un compère désigné d’un coup d’oeil veille sur le trottoir. Visage émacié, brun, des mains marquées par les cicatrices, svelte et adepte des combats de rue, Florian, 23 ans, appartient à ceux que la préfecture de police désigne comme les casseurs.

« Pour votre démocratie, nous sommes des casseurs. Nous, on combat pour rendre le vrai pouvoir aux gens. Il est temps que l’insurrection vienne... » revendique le jeune homme, un temps étudiant en biologie à l’université Paris-Diderot mais « en rupture avec l’éducation universitaire figée sur des concepts bourgeois ».

 

Il cite Lénine par cœur

Ce fils de pharmaciens, master de bio en poche, ne cache pas son admiration pour la culture marxiste et avoue que sa lecture préférée est De l’État par Lénine qu’il cite par cœur tout au long de la conversation. Le mouvement Nuit debout n’est pour lui qu’un « prétexte à l’action réelle  ».

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

La violence d’en bas manipulée par en haut, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1445830

    Quel ramassis de conneries.


  • Dans 25 ans, ce florian touchera le bel héritage de ses parents pharmaciens et usera de l’optimisation fiscale pour payer le moins possible de droits de succession dessus.

    Il votera pour le "p’tit p’tit p’tit p’tit fillot" des républicains et vilipendera la violence et la haine du Fn !

    Quand ces imposteurs seront-ils enfin mis hors d’état de nuire ?

    S’il veut être crédible, qu’il renonce à tout le CAPITAL dont il pourra jouir en tant qu’héritier dans quelques années et qu’il en fasse don aux migrants.

    C’est trop facile de se prendre pour un prolétaire forçat et contraint aux pires besognes quand on sait que sans même bosser on sera en mesure de vivre pépère grâce à l’héritage de papa et maman.

     

    • Oui trop facile de jouer la révolte quand le coussin d’air assuré par ses pharmaciens de parents, aptes à tout et bons à rien au passage ; le mettra bien au chaud...

      C’est du folklore, une arnaque histoire de voir dans la vraie vie les effets de quelques endocrines vues dans ses cours de pompeux master de bio.....


    • Friedrich Engels était millionnaire (qques centaines de fois pour un euro actuel), il n’a pas donné son argent aux pauvres (ça c’est Bouddhiste), mais il a financé et soutenu tout du long Marx et son action.
      Simplement pour relativiser vos propos, et permettre de regarder les évènements (dérisoires) avec un minimum de hauteur (en contre-plongée).


    • C’ est cruel à dire mais dans ce cas de figure, qui agit et qui pérore derrière son écran ? Se pourrait il que ce garçon, en plus d’être bien né, porte ses couilles et ne pense pas qu à lui contrairement aux aigris qui n ont que l argument de la lutte des classes pour disqualifier toute tentative de faire bouger les choses ?


  • Un fils de bourge, un fils de la bourgeoisie... Un bourgeois quoi qui lutte contre la bourgeoisie et qui d’ici deux mois sera dans son avion en 2nd classe direction les états-unis pour deux semaines à 2500 € le séjour par personne.

     

    • ...Et qui avant de partir pour sa nuit à dormir debout dine sagement chez papa maman , sa serviette blanche sur les genoux, d’une bisque de homard lapée dans des couverts en argent. En 68, je fréquentais certaines "tetes d’affiches" de l’époque , je garantis que chez certains, c’est ainsi que ça se passait !


  • Comme dit si bien Alain Soral : des idiots utiles .
    La France a dû soucie à se faire avec ce genre d’énergumène . 12 mois d’armée ne lui ferait aucun mal ,et lui remettrait les pendules à l’heure.

     

    • Moi 16 mois dans les chasseurs alpins 27eme BCA
      a part pianoter derriere ton écran , tu proposes quoi ? Tout n’est pas à jeter, la lutte de tous les dissidents est utile, on redistribuera les cartes après ; il faut coute que coute que pouvoir tombe.


    • @matador

      Heureux d’apprendre que les "luttes" qui ne servent pas nos intérêts sont utiles...

      Depuis 68 il faut être complétement à la ramasse pour ne pas savoir que les mouvements bourgeois ne mènent à rien de bon. Tout ce que Nuit Debout fera c’est de régulariser les clandestins et de detruire ce qui reste de notre société.

      Dany Cohn Bendit ne te suffit pas ? il te faut un deuxième modèle ?


  • Cela rappelle Mai 68 , ces fils de bourgeois qui veulent tout avoir
    sans contrainte et sans se fatiguer , pour avoir les meilleurs postes
    sans effort au détriment des pauvres gens qui se tuent au boulot pour
    ne pas gagner grand chose .

    Ce n’est pas avec cette bande de gauchistes profiteurs que la France
    risque de s’améliorer , ce n’est surtout pas a eux de faire cette révolution
    de rue , creuser encore d’avantage les injustices , leur laxisme de bobo
    rêveur et destructeur de notre identité , la dépravation tout azimut , style
    Dany le rouge....c’est cela qu’ils veulent et non plus de justice sociale par
    le mérite , l’ordre juste , la discipline dans un pays bien organisé , ils
    n’en veulent pas .

    J’écoutais il y a pas si longtemps sur un plateau , le responsable de
    l’UNEF , je n’ai plus son nom , le remplaçant de Julliard , que la loi
    El Khomri , qu’il l’enlève ou pas , ce qu’ils attendaient c’est que l’état
    leur verse comme un RSA aux étudiants et jeunes qui ne trouvent
    pas de travail , comme ci la France avait les moyens de payer des
    gens qui ne travaillent pas et qui n’ont jamais travailler , il profite de
    cette manifestation contre la loi travail pour essayer de grappiller des
    avantages non mérités , comme leur semblable de Mai 68 ont fait ,
    vous pouvez voir dans quel état les finances de la France se trouvent !

    Allez savoir si Hollande ne leur cédera pas ce cadeau , ne serait-ce
    pour rallier ces jeunes profiteurs à sa cause pour les votes pour
    la Présidentiel en 2017 , ils en sont capables puisqu’ils achètent
    tout pour leurs postes sans se soucier de ruiner un peu plus
    la France chaque jour..... ?

    Je n’ai aucune confiance en ces révolutionnaires rouge !!!


  • En fait, l’extrême-gauche, c’est la crise d’adolescence de la bourgeoisie.

     

    • Tout est dit. Bravo !


    • Et le vote écolo, sa crise de la quarantaine.

      Le reste du temps, ça vote UMPS bien gentiment.


    • C’est effectivement un excellent résumé !


    • Vous avez bien résumé, ce n’ est qu’ un complexe d’ Œdipe non résolu : l’ état bourgeois représentant "papa" pour ces ados attardés en retard d’ un siècle, un état qui les oblige surtout à prendre leur vie en main comme tout adulte, c’est contre cette autorité qu’ils se "révoltent" .ils jouent aux "révolutionnaires" alors qu’ils vivent sur le compte de leurs parents et de la société à coup de bourses pour étudiants inscrits dans des filières inutiles, une société qu’ils aimeraient continuer ainsi à baiser toute leur vie en mode parasite, c’ est à dire en ne foutant rien et réclamant tout et qui fait ainsi figure de "maman"... (désolé pour l’ aspect dégueulasse de mon commentaire, aspect inhérent à la psychanalyse freudienne et son fameux complexe d’oedipe)


  • Un antifa prêt à défilé aux côtés de la LDJ contre l’antisémitisme ?
    Encore un "marxiste-léniniste" qui n’a rien compris...


  • Ce qui m’étonnera toujours c’est la mansuétude du système capitaliste avec ces gauchistes extrêmes sensés représenté le danger pour lui, contrairement aux prétendus fachos pour qui aucune sanction n’est assez sévère !
    Faites le test dans une discussion : prétendez-vous marxiste et vous serez traité avec une certaine ironie bienveillante, jouez au socialiste national et le regard se fera méprisant et réprobateur... Allez savoir pourquoi !

     

    • Le pouvoir, quel que soit sa couleur , en France , craint par dessus tout la bavure ( il l’exploite à l’occasion) dont serait victime un "djeune"....Il sait que ça déclenche une série de troubles violents dont on ne sait quand ils finiront , ni par quel bout : c’est le syndrome OUSSEKINE . On peut etre tenté de regretter de ne pas etre aux usa , ou la police prend moins de gants .


  • “Pour votre démocratie, nous sommes des casseurs. Nous, on combat pour rendre le vrai pouvoir aux gens.”
    Apparemment démocratie, c’est non ; mais pouvoir au peuple, oui.
    Grosse contradiction.


  • Je vous trouve bien dur avec ce jeune , pour rappel le che etait docteur et bcp des dirigeant de cuba venait de la classe bourgeoise . Cuba est toujours en revolte contre les US et n a jamais soutenu l etat sioniste .

    Soral l’a deja dit ce n est pas parceque le communisme est mort qu il y a tout a jeter dans le Marxiste . Le trotskisme communautaire est clairement a brulé .

    Il y a tout ce qu il faut ds Kontre culture et vous comprendrez mieux pourquoi Staline s’est débarrassé des antifas .
    Personnellement , le systeme essaie de faire passer la lutte des classes ( qui touchait leurs interets propres) en lutte de race entre pauvre debile qu ils financeront des deux cotés comme le fait Soros et Rotschield .

    Il faut apprendre a nuancer les propos tout n est pas mauvais chez tout le monde et tout n est pas bon , il faut juste choisir le bon de tout les systemes et rejetait le reste qui en general sert a prendre le pouvoir pour des fins idéologiques a long terme ( comme la construction de Sion qui etait la Fin de certain mouvement , qui se transforme maintenant en construction d un ordre mondial , un pays , une langue et une capital Jerusalem , les autres servant d esclaves )

     

    • Le Che n’a rien fait de bien remarquable dans sa vie si ce n’est d’avoir permis à la famille Castro de prendre le pouvoir...

      Le bourgeois ne comprend rien des aspirations du peuple, il n’aura jamais rien en commun avec le prolétaire surtout si ce bourgeois se dit de gauche. Les révolutions sont souvent menée par des bourgeois pour le bénéfice des bourgeois, les prolétariats n’y gagne jamais rien.

      Les seuls révolutions prolétariennes ont été les révolutions anti soviétiques, et même dans ces cas là les bourgeois les ont bien entubé.

      Pour qu’une révolution soit profitable au peuple, il faut que cette révolte populaire soit dirigé par des militaires et non des bourgeois, le bourgeois ne respectent que l’argent et le pouvoir alors que le militaire respecte l’honneur et la patrie.


  • quand on entreprend rien dans sa vie et que l’on se contente de son cdi à la con et de moisir de sa tv ou internet, on a besoin de ce genre d’action pour se sentir vivre. c’est la meme chose qui poussent certains neuneus à aller en syrie. méler vie et action.

     

  • "combattre l’état bourgeois"...
    Le parfait exemple d’idiot utile, qui explique pourquoi le pouvoir et ses émanations les chouchoute autant. Tout pour éviter le vrai danger pour eux : une contestation qui elle chercherait à libérer l’Etat des tentacules des puissances d’argent, se le réapprprier et s’en servir pour mettre au pas le Capital. Pour parler comme lui...


  • franchement je vous trouve durs !

    ce n’est pas parce que ces parents sont pharmaciens et qu’il est universitaire qu’il ne peut avoir des idées, même mauvaises, au moins il en a et les exprime ... c’est déjà un mieux.

    personnellement je ne crois pas en une grande révolte unanime. On va forcément passer par tout un tas de groupuscules aux idées différentes et parfois tordues ...

    moi j’ai abandonné. Tout ce que je veux c’est faire suffisamment de fric pour me casser loin d’ici parce que j’ai bien peur que faute de mieux nous ayons encore pire et pendant longtemps

     

    • On n’est pas dur, simplement réaliste.

      Qu’est ce qu’ont donné les révolutions et autres mouvements bourgeois ? Elles ont toujours été négatives et n’ont rien rapportés au peuple. Le bourgeois se sert du peuple pour protéger ses intérêts.

      Les événements de mai 68 ne vous ont rien appris ? Ce Floriant sera un nouvel Dany Cohn Bendit si jamais il réussissait à capter un soutient populaire.

      De plus ses idées semblent être celles de groupuscules nuisibles tels que le NPA, c’est a dire du trotskysme pure et dure. Il se réclame de Lénine mais ne connait sans doute pas grand chose de la mentalité de cet homme, le but de Lénine s’était la création d’un état communiste et non la régularisation des clandestins.


  • #1446145

    Je ne comprends pas la défiance des commentaires à l’égard de ce jeune homme.

    Un pharmacien propriétaire de ses moyens de production est un bourgeois ? Et son fils est forcément un vilain bobo en manque d’identité sociale... c’est en vous lisant qu’on se dit que "c’est vraiment pas gagné !"

    Un jeune, d’où qu’il vienne, qui arrive à remettre en cause le savoir universitaire et par ricochet sa propre condition sociale, c’est déjà beaucoup, un pas que la majorité ne franchira jamais ... En réalité Florian est un marxien en puissance !! son discours est très proche de la critique radicale de Marx :



    "un éveil nécessaire des consciences" face "à l’empire de l’argent"



    On a beau se perdre dans des terminologies et des analyses pompeuses, ne subsiste pourtant qu’un seul impératif : à mort l’argent ! tout ceux qui tournent autour du pot sont des escrocs.

     

    • "Je ne comprends pas la défiance des commentaires à l’égard de ce jeune homme."

      Au hasard le cas Conne Bendit , c’est a dire rien de positif pour le peuple sauf peut être un bénéfice pour sa carrière personnelle.

      Un bourgeois ne comprendra jamais les aspirations du peuple, en 68 tous les petits bourgeois étaient maoïstes, marxistes léninistes ou encore partisans de Pol Pot. Tout cela a fini par démolir la société française traditionnelle et detruire les maigres gains sociaux des prolétaires. Maintenant que les 68-huitard ont grandis ils nous ont imposés la mondialisation et le multiculturalisme. Résultat final ? chômage de masse, délocalisation, précarité, remplacement de population, insécurité, destruction de l’école et hausse d’impôts massives.

      Tu ne trouves pas que c’est suffisant comme cela ? Tu veux encore les laisser nous foutre dans une merde pire encore ? Cette fois si on aura droit au transhumanisme, au Gender pour tous, au métissage forcé, à l’esclavage légalisé et au travail jusqu’à 90 ans...


    • Faux !
      Nul !
      Zero !

      Les pharmaciens ne sont pas des "travailleurs propriétaires de leur moyen de production".
      Contrairement aux apothicaires et herboristes, ils ne produisent aujourd’hui plus rien.
      Ce sont des marchands, des commerçants. leur business c’est le pognon ... qu’ils font en faisant commerce de médicaments.
      Je n’ai rien contre les pharmaciens, mais il ne faut quand même pas les confondre avec les gars qui s’usent le corps ou l’esprit pour accomplir du travail qui a une vraie valeur.
      revendre une marchandise plus cher qu’on l’a eu n’est moralement pas très loin de l’usure.


  • La finalité de sa "revolution" n’est que le néant, il n’a aucune perspective malheureusement son propo est naif, apres le chaos reste le chaos et non l’équité.

    Néanmoins je trouve ça sain d’entretenir l’esprit de la lutte et du combat hurbain, au detriment de quelque gueules et vitrines ces jeunes blancos aprennent tant bien que mal à faire face à des lignes de crs et à se mouvoir en groupe et à se défendre.
    Avant on avait le stade mais la repression à tué cette dynamique de défiance.

    Il est jeune et il aime le risque mais il doit apprendre à ne pas se fier à ces écrits datant et désuet, peut etre un jour le retrouvera on derriere une cause qui en vaut le coup, ou pas.


  • Il me fait penser aux Khmers rouges que j’avais rencontrés à la frontiére Thai Kampuchéa.
    Quelques années après j’ai visité le musée Tuol seng au Cambodge ,là où les rouges torturaient le peuple silence glacial dans cette ancienne école


  • Pas mal de commentaires se demandent ici pourquoi la plupart éprouvent de la défiance vis à vis de ce jeune.

    Ca me parait plutôt simple : il casse, oui, mais il casse chez qui ?
    Les voitures brulées sont elles les berlines d’hommes politiques ou la clio du mec qui n’a pas eu de bol de la garer là ?
    Les zones dégradées sont elles celles des lieux de pouvoirs ou les boutiques du citoyen lambda qui n’a rien demandé à personne ?
    Citoyen lambda qui galèrera un certain temps pour réparer les pots cassés pendant que notre ami étudiant retournera diner tranquillement chez ses parents pharmaciens, fier d’avoir agi pour la justice..

    Ca me parait contradictoire : vous hurlez, à raison, contre le politique. Mais vous cassez et faites violence... à de parfaits inconnus qui n’ont rien demandé à personne.
    De là une défiance tout ce qu’il y a de plus logique.


Commentaires suivants