Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Entretien avec Bernard Cornut

Les dessous de la guerre du pétrole

Bernard Cornut, spécialiste en énergies, nous parle de la géopolitique du pétrole à travers l’histoire ; et plus particulièrement en Mésopotamie, zone clé, en proie à d’éternels conflits d’intérêts...


Ben Laden ou Kyoto ? Entretien avec Bernard Cornut par ERTV

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #77709
    le 23/12/2011 par Grand coeur solide
    Entretien avec Bernard Cornut

    Merci à ER et à Bernard Cornut pour cette entretient qui revient sur l’histoire du Moyen Orient et qui permet de mieux comprendre les enjeux actuels qui se joue en Lybie, Syrie, Iran, Iraq... ces mécanismes et manipulations encore et toujours les mêmes, loin de la tribune médiatique faussaire qui nous est présenté aujourdhui.

    Une belle quenelle archivée !!


  • #77728
    le 23/12/2011 par Mimi
    Entretien avec Bernard Cornut

    Merci à ER pour avoir posté ce doc. Je n’avait jamais entendu parlé de Bernard Cornut ni de près, ni de loin.

     

    • #77768
      le 23/12/2011 par Madelon
      Entretien avec Bernard Cornut

      C’est pour moi aussi la première fois que je découvre cet homme riche d’expériences et d’humanité.Merci àE&R.


    • #77828
      le 23/12/2011 par silenthy
      Entretien avec Bernard Cornut

      Pour quelqu’un comme moi qui ne connaissait vraiment rien de l’iraq mis à part toute la propagande de guerre que j’ai mangé depuis quelques années, ce reportage est une révélation de bon sens. Merci monsieur Cornut et vous aussi, les E&R.


  • #77769
    le 23/12/2011 par kenel masta
    Entretien avec Bernard Cornut

    Ultra intéressant, un grand merci E&R.

    On voit bien que pour le pauvre peuple irakien, ses gisements de pétrole tant convoités ont été pour lui une malédiction qui à sont point d’orgue s’est traduite par 1 million de morts avec l’embargo.

    Le martyr Khadafi ou comment l’Empire talmudo-protestant a fait un exemple et a envoyé un message très clair : n’essayez pas de remettre en cause la suprématie du dollar (c’est pas gagné pour le retour au standard or préconisé par Antal Fekete & Jovanovic).

    Une dénonciation forte de la désinformation médiatique abjecte ayant eu cours chez nous lors de la 1ère guerre du Golfe (prééxistante et moult fois répétée depuis avec comme exemple emblématique la tour n°7 qui s’écroule toute seule sans avion lors du 9/11).

    Comment Azraël a tiré les marrons du feu de la guerre Iran-Iraq (les mollahs n’auraient jamais dû accepter l’aide d’Azraël, il ne faut jamais rien accepter d’eux comme le dit si bien Soral) et comment aussi les anglo-étasuniens ont puni l’Iraq d’avoir nationalisé l’or noir.

    Et enfin des conseils pratiques très intéressants en fin d’entretien avec un Bernard Cornut qui se san giorgioise : savoir construire une maison, coudre des vêtements et entretenir un jardin.


  • #77778
    le 23/12/2011 par olivier
    Entretien avec Bernard Cornut

    une belle personne
    j’ai regardé le portrait sur arte de sarkosy vu par des journalistes étrangers
    j’avais honte
    cela tranche avec ce monsieur
    la fin de son intervention et un sourire m’ont fait chaud au coeur


  • #77808
    le 23/12/2011 par san real
    Entretien avec Bernard Cornut

    magistral documentaire sur le monde tel qu il est.


  • #77820
    le 23/12/2011 par Markovitch
    Entretien avec Bernard Cornut

    Un homme sage dans un monde fou. Très intéressant à quelques heures de Noël !


  • #77849
    le 24/12/2011 par leeloo
    Entretien avec Bernard Cornut

    Je suis passée en Mairie pour procéder à mon changement d’adresse pour les listes électorales, il semble que les gens soient très motivés pour les élections qui arrivent ... Quelques échanges ici et là dans la salle d’attente donnaient la température pour notre ami Sarkozy, nombreux sont ceux qui sont déterminés à le faire partir ... Mais bon ! les arméniens peuvent le sauver, c’est le deal qu’il a conclu avec eux ... "je fais de vous des intouchables et des rentiers et vous, de votre coté vous votez pour ma pomme"
    Pour le remplacer par qui  ?? là ! est la question ?? vu la brochette qui nous est proposée ....
    Enfin, Les agents de Mairie étaient un peu dépassés par l’affluence

     

    • #79538
      le 28/12/2011 par Stéphane
      Entretien avec Bernard Cornut

      500.000 arméniens en France contre 500.000 turcs en France... Bilan = 0.
      Il faut être bien naïf pour croire que Sarkozy a fait ça pour récupérer leur vote... Non, il y’a une autre raison que tu découvriras bientôt...


  • #77862
    le 24/12/2011 par Pseu
    Entretien avec Bernard Cornut

    Les Anglo-Ricains-Zraeliens dans toute leur splendeur et leur rôle dans le génocide du Peuple Irakien (embargo) et la captation de leur richesse pétrolière...
    La désinformation/manipulation dans les média Français sur la situation en Irak...
    Le jeu Machiavélique des 3 associés sionistes dans la guerre Iran/irak...Rétrospectivement, je comprend mieux maintenant pourquoi Laytollah Khomeini les désignait par Grand et Petit Sheitan/Satan...
    Bernard Cornut, un homme cultivé , courageux , modeste, rempli de sagesse...Polytechnicien, qui aurait pu choisir de la fermer et de fermer les yeux pour s’en mettre plein les fouilles ...Son choix a été autre, cela le grandit davantage et laisse à réfléchir...
    J’ai relevé sa phrase vers la fin lorsqu’il parlait de la culture du jardin : "...La culture de l’environnement fait aussi partie de la culture de la paix..." encore une piste de réflexion...

    Pour l’équipe de E . R merci pour la rencontre avec Bernard Cornut, que je ne connaissais pas et ce document, un véritable contre poison contre l’intox institutionnalisée.


  • #77915
    le 24/12/2011 par Barjal
    Entretien avec Bernard Cornut

    Ils ne font pas que réécrire l’histoire, ils nous l’imposent comme on donne un os à ronger aux chiens.
    Le travail de ce monsieur est plus que salutaire, un livre qui s’ajoutera à ma bibliothèque !


  • #77917
    le 24/12/2011 par Lotus
    Entretien avec Bernard Cornut

    très bon documentaire d’analyse ! Conclusion naÏve à la fin ? ok mais il faudrait une "pilule" qui change la nature humaine...


  • #77943
    le 24/12/2011 par Jo
    Entretien avec Bernard Cornut

    Le problème des Khadafi & Saddam c’est qu’ils vieillissent mal... Jeunes ils ont de bonnes intentions, et peu à peu s’entêtent et tombent dans le piège qui leur est tendu. Je rappel que Saddam Hussein a gazé les kurdes, tuer quelques 200 000 opposants, etait farouchement raciste anti-perse et anti-juif. Malgré ce que raconte ce Monsieur, il est de notoriété publique que Saddam Hussein a agressé l’iran pour profiter de la désorganisation de son armée après la révolution et afin de conquérir la région pétrolifère du Khuzistan. Il a été armé et aidé par le monde entier, notamment les américains.
    L’iran pour sa part a eu trètrè peu de soutien, et les armes d’israel étaient la évidemment simplement pour faire durer la tuerie entre ces deux pays, et non pour soutenir une partie plus qu’une autre.
    Aucun respect pour cet homme

     

    • #77951
      le 24/12/2011 par Bernard CORNUT
      Entretien avec Bernard Cornut

      J’ai parlé 2 h d’affilée lors d’un entretien avec ER mais tout ne pouvait pas être mis dans cette 1ère video montée avec des extraits documentaires instructifs ; j’avais notamment parlé de la "genèse organisée" de la guerre Iraq Iran que j’ai vécu en direct étant alors en poste pour la FAO en Iraq et me rendant souvent au nord kurde de l’Iraq au printemps et à l’été 1980, observant moi-même quelques unes des 450 provocations aux frontières notifiées par l’Iraq aux Nations-Unies, et connaissant alors des irakiens persophones qui ont été expulsés en mai juin après les attentats revendiqués par al Dawa à Baghdad en avril 80. J’y ai aussi évoqué le coup d’état militaire en Turquie survenu le 10 sept 1980, quelques jours avant le début dit officiel de la guerre Iraq Iran le 22 sept. 1980, permettant un contrôle plus discret du ciel turc... et de l’usage de la base US d’Incirlik. Lisez au moins le livre de Paul BALTA et les ouvrages de la documentation française sur la guerre Iraq Iran, ainsi que le livre "Two minutes over Baghdad" sur le raid de juin 1981 qui fait comprendre celui du 30 sept 1980. Pour comprendre les événements de 70-80 au nord kurde d’Iraq, il faut lire le 1er livre de Cris Kutschera (le mouvement national kurde), certains articles du Monde Diplomatique de 71 à 73, et surtout le rapport du Senateur US PIKE commandé par CARTER en 79 sur les Covert Operations de la CIA. Ne raisonnez pas avec les seuls titres des media français et les souvenirs des événements tels que reflétés par la TV et rabâchés dans leur simplification souvent manipulatrice pour éviter tout débat en co-responsabilité. ET bien sûr lisez aussi mon petit livre... BC24 12 2011


    • #78110
      le 24/12/2011 par Energie
      Entretien avec Bernard Cornut

      @ Bernard Cornut :

      Je compléterai vos propos par le livre d’Amin Maalouf Samarcande que vous avez probablement lu et qui est à la fois magistral sur le plan historique et magnifiquement écrit.

      Si le modérateur veut bien vous transmettre mon mail, je parlerai volontiers avec vous de la manière dont les EnR sont traitées pour retarder le moment où Solaire + stockage d’électricité rendront le pétrole obsolète.

      Félicitations pour votre interview.


    • #78146
      le 24/12/2011 par fab
      Entretien avec Bernard Cornut

      Tres gentil monsieur Cornut de votre intervention aupres de ce Jo, mais je pense qu’il ne lira aucun livre que vous lui proposez, ni meme suivre le conseil de ne pas trop prendre pour argent comptant la propagande mediatique. Jo est comme ca, c’est une forme d’agent, un peu bete et manipulateur, faisant systematiquement de la diabolisation en omettant de facon ehontee les chiffres, les dates et les evenements, mais jamais ne culpabilisera israel, jamais. C’est tout Jo, parfois d’autres pseudos, pas la meme personne, mais toujours le meme objectif.


    • #78212
      le 24/12/2011 par Jo
      Entretien avec Bernard Cornut

      Quand je disais que je n’ai aucun respect pour cet homme je parlais de Saddam Hussein, que je considère comme un dictateur, qui a été largement soutenu et armé dans un premier temps pour être ensuite poignardé dans le dos par ses ex-alliés. Le schéma est le même qu’avec le shah d’iran à la différence près que ce dernier était largement plus humain et à servi son pays (création d’une classe moyenne- droit des femmes, infrastructures). Dire que saddam était un dictateur ne cautionne pas l’intervention américaine, ou israel, c’est du bon sens.

      J’ai pas l’impression d’être un "manipulateur" un "peu bête"en disant ce que je viens de dire. Quant au gros malin qui pense m’avoir "grillé", qu’il relise mes posts pour voir à quel point je n’ai absolument aucune ambiguité quand il s’agit de dénoncer le racisme juif (sioniste) dont la pratique mène à l’apartheid qui existe aujourd’hui en Israel.

      Enfin , merci pour ces références sur lesquelles je vais me pencher.


    • #78215
      le 24/12/2011 par Jo
      Entretien avec Bernard Cornut

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre...

      Voici l’article wp sur le sujet, avec l’irak désigné comme agresseur, utilisant des gaz chimiques sur les civils etc...

      Je ne pense pas être un agent , ni ne pense que wp a plus de raison d’aimer l’une partie que l’autre dans ce conflit.
      Mais c’est fab tout craché d’accuser sans refléchir deux sec ca :)


    • #78524
      le 25/12/2011 par Bernard CORNUT
      Entretien avec Bernard Cornut

      J’ apprécie que Jo ait précisé sa position. J’ai lu l’article Wikipedia sur la guerre Iraq Iran, dont j’ai vécu la préparation et les 2 premières années, retournant souvent en Iraq ensuite et ayant aussi des contacts en Iran. Vu l’enjeu décrit dans mon entretien, on ne peut se contenter de Wikipedia et des réf. citées, qui atténuent beaucoup l’exposé des points clé et des points de controverse. Par ex pour la guerre de 91, il faudra encore 60 ans pour accéder aux archives US car Bush père les a scellées pour le double de l’habitude 2 x40 soit 80 ans... signe qu’il y a des choses à cacher longtemps.
      Par ex. Wikipedia ne cite pas du tout le bombardement de la centrale thermique de Baghdad le 30 sept. 1980, qui a relancé la guerre, enterrant les tentatives de cessez -le-feu souhaité par l’Iraq. Ce point clé est évoqué dans l’extrait du JT du 3 oct 1980 récupéré par ER dans les archives INA. Il ne cite pas les attentats d’avril 1980 "attribués" au parti clandestin Al DAWA.
      Quant à la responsabilité de la guerre, il y a un point postérieur capital : la résolution 598 du cessez le feu le 20 août 1988 prévoyait qu’une commission internationale enquête sur "’le responsable" (draft initial", les "responsabilités" (draft intermédiaire), la responsabilité (draft final) de la guerre. Les USA n’ont jamais permis de débloquer des fonds pour cette commission, de 1988 à début 1991.
      Puis après la guerre de 1991 contre l’Iraq menée par la coalition montée par les USA suite à une résolution du 29/11/1990 et au sabotage systématique et sémantique (par ex. Bush disant " It’s bullshit) de tous les plans de paix (voir document de l’IMA et livre de M Bourrau qui a suivi E. Pisani dans ses contacts autorisés par Mitterrand qui lui avait dit " Vous n’avez que le droit de dire NON"), y compris le dernier impliquant un don de l’Arabie de 5 Mds $ au Koweït pour y compenser les dégâts, saboté par Roland Dumas auprès de Mitterrand juste après le passage du SG des N-U Perez de Cuellar à Paris, revenant de Baghdad...,
      une fois que les USA aient détruit les infrastructures en Iraq par plus de 100 000 sorties de bombardiers (voir le livre de Ramsey CLARK, ex Attorney General aux USA et opposant courageux) et qu’ils aient soumis l’Iraq à une reddition, tout en organisant un soulèvement au sud en y ré-infiltrant dans leurs camions des ex expulsés du printemps 1980 (et oui, mais peu le savent)
      le gvt US a fait financer cette commission qui a fait une brève tournée de 15j pour dire : Saddam !


    • #78669
      le 25/12/2011 par f11
      Entretien avec Bernard Cornut

      Pour compléter les réponses des uns et des autres, il faut aussi savoir que les pétro-monarchies du Golfe ont fait volte-face une fois la guerre irako-iranienne terminée. L’Irak était mandaté par les pays du Golfe pour contrer l’exportation de la révolution iranienne mais ces derniers n’ont pas tenu leurs promesses financières afin d’aider un Irak en faillite. Saddam n’a eu d’autre choix que d’envahir le Koweït pour punir les émirs de leur trahison.


    • #78785
      le 26/12/2011 par Jo
      Entretien avec Bernard Cornut

      Merci encore Monsieur Cornut pour ces précisions et pour nous faire part de votre expérience. Je vais me pencher sur vos sources, afin d’être mieux éclairé sur le sujet, cela sera plus utile que d’essayer de trouver entre les deux parties au conflit un agresseur ou un agressé, un vainqueur ou un vaincu, un manipulé ou un manipulateur.


    • #79811
      le 28/12/2011 par vilayat
      Entretien avec Bernard Cornut

      Sadam Hussein n’a pas gaze les Kurdes
      C’est un media mensonge avéré (Michel collon)


  • #77945
    le 24/12/2011 par JowJow
    Entretien avec Bernard Cornut

    Merci les gars, superbe entretien. Vive E&R.


  • #77958
    le 24/12/2011 par toto
    Entretien avec Bernard Cornut

    Personnage très intéressant mais surtout émouvant par sa sincèrité et son humanité.

    Ces gens ont été progressivement et méthodiquement écartés des médias au profit des manipulateurs et de leurs idiots utiles...

    C’est réconfortant de savoir qu’ils existent toujours et continuent à se battre.

    Merci E&R.


  • #78054
    le 24/12/2011 par pff
    Entretien avec Bernard Cornut

    Des infos vérifiables, claires, pertinentes, cohérentes données par un homme d’une autre trempe.
    .
    Merci à monsieur Cornut pour ses analyses bienvenues et son "coeurage".
    .
    On en redemande, bien sûr.


  • #78126
    le 24/12/2011 par Xmen
    Entretien avec Bernard Cornut

    Ca doit être génial de construire sa propre maison, humainement, spirituellement, à tous les niveaux en fait, je rêve de plus en plus souvent de la vielle maison de campagne où je passais toutes mes grandes vacances quand j"étais petit et ado, et qui avait été construire par mon arrière grand-père, c’était le trou du cul du monde mais le gosse en moi y a laissé ses meilleurs souvenirs.
    Le top ça doit être de se trouver une vielle maison à retaper avec un terrain pas cher du tout, et de se retrousser les manches quitte à le faire à plusieurs ! Et comme on a accès à internet partout on garde un certain confort technique.

     

    • #79186
      le 26/12/2011 par Homer
      Entretien avec Bernard Cornut

      Je confirme. Avec mon père et des membres de ma famille (beaux-frères, oncles, cousins), nous avons construit à nous seul une maison de campagne. Ca nous a pris deux ans, mais les coûts ont été que très minime (nous n’avons eu qu’à payer les matériaux et les finitions comme la cuisine, la salle de bain et la tuyauterie qui ont été faites par des pros.)

      Renseignez-vous, vous verrez que c’est très abordable financièrement et comme vous le suggérez, c’est une expérience humaine très spécial et constructive. Après, dans ma famille on travaille tous dans le bâtiment, donc forcément ça a été plus facile, donc je vous conseillerais quand même d’avoir deux ou trois maçons de métier dans vos rangs.


  • #78127
    le 24/12/2011 par Doud
    Entretien avec Bernard Cornut

    Je ne sais pas où vous les trouvez tous ces experts mais c’est vraiment très intéressant, remarquable.


  • #78134
    le 24/12/2011 par Dd
    Entretien avec Bernard Cornut

    Cette personne ne manque ni d’intérêts, ni d’éléments factuels.

    Concernant le pétrole et le rôle central qu’il joue dans notre société occidentale, voici un lien vers une vidéo elle aussi très instructive :
    Document vidéo

    Cette vidéo est, je trouve, un bon point de départ à toute personne désirant en savoir plus sur notre dépendance (et notre faiblesse) vis à vis du pétrole. Ce sujet est primordial. Il est en lien direct avec le livre de Piero San Giorgio "Survivre à l’effondrement économique".

    Merci E&R


  • #78406
    le 25/12/2011 par stella
    Entretien avec Bernard Cornut

    Tres intéressant ce Monsieur.
    Je n’en avais jamais entendu parler malgré son parcours, sa grève de la faim ...mais est-ce étonnant avec nos média-propagande. Merci à E&R de m’avoir fait découvrir ce personnage atypique mais oh combien attachant et qui va jusqu’au bout de ses idées. Chapeau bas !


  • #78494
    le 25/12/2011 par panda
    Entretien avec Bernard Cornut

    Du très LOURD !!!! A quand une rencontre entre Alain Soral et Bernard Cornut ?


  • #78685
    le 25/12/2011 par duc de Guise
    Entretien avec Bernard Cornut

    @ bernard cornut
    pouriez vous me donner quelques pistes de lecture pour comprendre le rôle de l’Iran ? depuis quelques temps je ne sais plus trop quoi penser et si dans votre video je comprends l’attitude du Shah pour déstabiliser l’Irak je ne vois pas pourquoi la même politique se produit avec les ayatollahs, bref pensez vous que l’Iran joue un double jeu ? y a t il un conflit multi séculaire entre iraniens et arabes ? merci

     

    • #79170
      le 26/12/2011 par Bernard CORNUT
      Entretien avec Bernard Cornut

      L’histoire de l’Iran et son rôle sont complexes. Du temps du Shah, CIA et Mossad y contrôlaient les actions stratégiques. Voir le renversement du PM Mossadegh en 1953 par l’opération Ajax de la CIA (général Schwarzkopf, père de celui de 91 en Iraq) après qu’il eut nationalisé le pétrole en 51. La CIA a organisé des manifestations en payant près de 10000 personnes. Avant, une magouille commercialo-politique expliquée dans le très sérieux périodique "The Middle East Journal " avait permis à Israël de se faire reconnaître par l’Iran de facto. Lors de la prise d’otages à l’ambassade US à Téhéran, les étudiants iraniens ont récupérés les hachures de la broyeuse de documents US, et le gouvernement de Khomeiny a fait recomposer les documents par des milliers de petites mains, découvrant ainsi les œuvres occultes des dits "Satans". Iran et Iran ont une longue histoire de conflits frontaliers, des passifs, mais ce n’est pas une fatalité ; il y a toujours eu des échanges humains et commerciaux, des mariages mixtes. Leurs montagnes kurdes sont en proie à la contrebande et aux manipulations déjà évoquées, qui ont amené à la re-déstabilisation du N.O kurde d’Iraq et à la guerre en 1980 (ref Rapport PIKE pour Carter). L’ancien Recteur de l’Univ. de Téhéran au temps du Shah, avec qui j’ai fait un entretien sur France Culture pendant la guerre Iraq Iran, avait écrit un livre-peu connu-sur l’origine indienne de Khomeiny qui aurait été une création des Britanniques, comme Jinnah au Pakistan...En tout cas à Neauphle-le-Château, Khomeiny était très entouré par les services des grandes puissances, vu l’enjeu pétrolier, vu la crise alors "des marges de raffinage" et la volonté des pétroliers de casser le mouvement historique des nationalisations en organisant un affrontement entre Iraq et Iran qui a vite réduit la capacité de raffinage (bombardement d’Abadan). Ne vous fiez pas aux seuls extraits mal traduits (par les agences de presse occidentales) des discours de Ahmedinejad ; recherchez les bonnes traductions complètes de source gouvernementale ! L’Iran populiste a maintenu trop longtemps de très bas tarifs de l’électricité et des carburants et a voulu très tôt développer des centrales électriques nucléaires et équilibrer ses relations entre Anglosaxons et Russes, d’où les projets à Bushir ralentis par la guerre mais poursuivis avec tenacité avec volonté de maîtrise. En tout cas leur opposition à l’emprise américaine sur l’Arabie saoudite est ferme, durable, et partagée !


    • #79279
      le 27/12/2011 par duc de Guise
      Entretien avec Bernard Cornut

      merci monsieur Cornut, donc le conflit entre l’Irak et l’Iran a été organisé par les puissances pétrolières , ce qui m’échappe c’est comment l’Iran débarrassé du Shah et l’Irak ont pu se laisser manipuler au point de se lancer dans cette guerre effroyable ? sont ils conscient de leurs bévues aujourd’hui à Téhéran et ce qui reste de Bagdad ?
      Par ailleurs je suis convaincu que sous le couvert de débats "théologiques" sunnite sch’ite on cultive la division entre iraniens et arabes,ainsi j’espère en savoir plus gràce à vous, en cherchant ailleurs l’affligeante division du monde musulman. Bref est ce que Saddam Hussein n’a pas commis de graves erreurs sans pour autant le diaboliser ? la stature d’un chef d’état n’est elle pas de savoir déjouer les manipulations ? y a til un ouvrage précis pour comprendre cela, le vôtre ?


    • #79286
      le 27/12/2011 par duc de Guise
      Entretien avec Bernard Cornut

      @bernard cornut je m’excuse j’ai oublié la référence que vous avez donné : Paul BALTA , merci et restez avec nous nous avons besoin de votre expérience


  • #78860
    le 26/12/2011 par jeff
    Entretien avec Bernard Cornut

    comment voulez vous croire aux médias aprés tout ce qu’il a dit sur la manipulation de l’information,recherche historique,analyse,témoignages des gens concernés et la meilleure information,merci a mr Cornut pour son travail,et bien sur E&R pour le relais de l’information.


  • #79294
    le 27/12/2011 par pourquoi moi ?
    Entretien avec Bernard Cornut

    Merci M.cornut.
    j’espère que vous serez plus présent sur internet et pourquoi pas à la télé(on peut rêver).
    En tous cas,excellent entretien,merci M.cornut,merci E.R.


  • #79664
    le 28/12/2011 par un ami
    Entretien avec Bernard Cornut

    http://www.cfr.org/iran/time-attack...

    Un article publié sur le site du CFR propose d’attaquer l’Iran.

    Gloups !


  • #79795
    le 28/12/2011 par remi
    Entretien avec Bernard Cornut

    Trés bon entretien, Merci !


  • #79802
    le 28/12/2011 par Aziz
    Entretien avec Bernard Cornut

    AUX SOURCES DU SIONISME ,un livre censuré en France https://rapidshare.com/files/402460...

    Aperçu :
    En résumé, la déchéance de la Nation française par l’écrasement de la royauté et du Catholicisme
    fut provoquée au sein des sociétés secrètes, Clubs et Loges, créés pour attirer les félons et les pervertis de la Noblesse, du Clergé, des Clercs, des Bourgeois, de l’Année royale... Ceux-là liés par leurs serments

    maçonniques trahissant leur devoir national de Français, étaient réduits à la merci des subvenions
    anglo-saxonnes fomentées par le Sionisme. Dans la même voie déshonorante maçonnique s’engagèrent
    plus tard les Disraeli-Eden, anglais ; les Bismarch-Stresemann, allemands ; Mac-Mahon-Mollet,
    français ; Les Kérensky-Litvinov, russes ; les Sonnino, italiens ; Les Talaat, turcs ; les Farouk, albanoégyptiens
    _ ; les Trygve Lye, onusiens, ... interminable et lamentable liste d’hommes déchus par leurs....


  • #80030
    le 29/12/2011 par vilayat
    Entretien avec Bernard Cornut

    Saddam Hussein : « Les gaz qui ont tué des Kurdes Iraquiens étaient Iraniens. »
    Posted on 30 mars 2011 by admin

    Suite des dépositions au Grand Procès des Banques.
    Le greffier se lève :
    - J’appelle maintenant à le Barre monsieur Saddam Hussein, Président de l’Iraq, démocratiquement mis en place par la CIA…

    - Bonjour monsieur le Juge, je suis franchement heureux de me retrouver devant un vrai Tribunal…

    - Voulez-vous nous dire pourquoi dans un premier temps vous aviez décidé d’envahir en 1991, l’état du Koweït, démocratiquement inventé par les Anglais quelques années plus tôt ?
    - Je ne suis pour rien dans cette attaque, monsieur le Juge.
    - L’idée m’a été suggérée par April Glaspie, l’Ambassadeur américain en Iraq, à l’époque. Cette S…, pardon votre honneur ! me parlait à chacune de nos rencontres du berceau de la civilisation qu’était la Mésopotamie, des empires de Ninive et de Babylone, et chaque fois elle prenait un malin plaisir à me titiller avec cette verrue que les anglais avait imposée à l’Iraq, une première fois à la fin de la 1e guerre mondiale, puis une seconde en 1961, en leur donnant leur indépendance. Elle me parlait de réunification… et m’assurait que si je décidais de réaliser cette réunification du territoire mésopotamien, les Etats-Unis ne bougeraient pas le petit doigt… La S… murmure-t-il, haut et fort, entre ses dents.

    - Et pourquoi, plus tard, avoir gazé votre propre peuple ?
    - Là non plus, je n’y suis pour strictement rien, monsieur le Juge. C’est ce B….. de Donald Rumsfeld qui m’avait poussé, lors d’une de ses visites en 1983, à passer commande d’une cargaison d’Armes de Destruction Massives, surtout chimiques et bactériologiques, comme « Symbole de ma puissance » disait-il !
    J’ai vite compris que ce devait être un piège pour justifier d’une intervention militaire américaine.
    - Mais alors, pourquoi avoir accepté cette offre ?
    - Elle était assortie de commissions trop substantielles pour qu’un honnête homme, comme moi, puisse refuser !
    La salle pouffe discrètement de rire.
    - D’ailleurs dès la réception de la cargaison, j’ai empoché les commissions, mais je me suis empressé de la faire disparaître dans le désert. D’ailleurs, quand les inspecteurs de l’AIEA sont venus chercher toutes sortes d’armes de destruction massive, ils n’ont strictement rien trouvé. Même l’armée américaine au complet s’était mise à rechercher la précieuse cargaison, mais elle non plus n’a rien trouvé !

    - Pas en totalité, puisque vous avez gazé un village Kurde.
    - Vous n’êtes pas naïf à ce point monsieur le Juge. Vous avez quand même entendu parler de ce que sont les « False Flag operations » et les « Psy Ops », ces opérations que les Américains utilisent depuis plus de 150 ans pour faire croire, en utilisant les drapeaux de l’ennemi, qu’ils sont les victimes d’attaques qui leurs servent à déclancher les guerres voulues par le Carte des Banques.

    Vous avez entendu parler des provocations de l’armée américaine contre le Mexique en 1846 et de la Guerre des Etats-Unis contre le Mexique, du USS Maine en 1898 et de la Guerre des Etats-Unis contre l’Espagne, des prétextes à la colonisation de l’Amérique du Sud, en 1915 du Lusitania qui servira de prétexte à l’entrée des Etats-Unis dans la première Guerre Mondiale, de « Pearl Harbour » en 1941 provoqué par les américains, sans lequel les Etats-Unis ne seraient jamais entrés dans la Seconde Guerre Mondiale. Vous avez ente,du parler en 1945 des provocations qui ont conduit à la guerre de Corée, en 1964 des fausses attaques contre les destroyers USS Maddox et USS Turner Joy, par des torpilleurs Nord Vietnamiens dans le golf du Tonkin, qui ont entraîné la guerre du Vietnam, comme en 1983 sur l’île de Grenade, en 1989 à Panama, en 1991 en Iraq, en 1992 en Somalie, en 1994 en Haïti, en 1995 en Bosnie, en 1999 en Yougoslavie, et comme le 11 septembre 2001, comme c’est dit dans le « Plan pour un Nouveau Siècle américain », dans le but d’envahir l’Iraq et l’Afghanistan, mais aussi, comme c’est dit dans le plan pour s’emparer du monde de ces salopards, dit-il en en désignant les membres du Cartel des Banques.
    Et bien le gazage de la ville kurde de Halabja, et c’est un rapport d’un haut officier de la CIA qui l’affirme, n’a jamais existé que dans la tête d’un « Expert Permanent de « Human Right Watch… », un certain John Hitlermann, pardon, Hiltermann…
    - Le gars de la CIA affirme dans un rapport tout à fait officiel : « Nous n’avons jamais trouvé de charnier et les quelques Kurdes trouvés morts asphyxiés l’avaient été durant la guerre Iran/Iraq par un gaz a base de cyanure que possédait l’armée Iranienne, mais que ne possédait pas l’armée Iraquienne. »
    Mais les merveilleux médias américains, qui appartiennent tous au cartel des Khazars ont préféré mettre en valeur la propagande mensongère d’une ONG bidon, Human Right Watch, financée par les banques, à la vérité (pour une fois) exprimée par la CIA.
    (Voir à ce sujet le dossier IRAQ – Saddam n’a jamais perpétré de Génocide – dans la « Terror Database », sur le site benperi.eu)

    Saddam Hussein se met en position de méditation, puis, après un moment que lui accorde le juge, s’adresse à lui en ces termes : monsieur le Juge, voulez-vous savoir pourquoi les américains ont envahis mon pays et m’ont assassiné ?
    - Bien sûr monsieur Hussein, nous sommes là pour entendre votre version des faits.

    - Et bien, comme je lisais les livres de Ben Peri, j’étais ainsi, parfaitement au courant des menaces que font peser sur le monde ces Banquiers Internationaux, dit-il en se tournant vers le banc des accusés, et j’avais décidé de lutter contre leur projet de mondialisation, dans la mesure de mes faibles moyens. Comme je savais que le Dollar n’avait aucun soutien et était une monnaie totalement factice, j’avais décidé, et commencé à renégocier tous mes contrats pétroliers en Euros, en remplacement du Dollar !

    Je fourbissais en plus mon arme de destruction massive pour ces S… Pardon monsieur le juge, je n’ai rien dit ! Je préparais la création d’une bourse du Pétrole dont les cotations auraient été exprimées en Euros.

    Malheureusement, un fois de plus, comme pour les Présidents Garfield, Lincoln, McKinley, et Kennedy, et tous ceux qui refusaient de se laisser corrompre, les Kim Koo, Chou En Lai, Sukarno, Kim Il Sung, Mossadegh, Claro Recto, Nehru, Nasser, Sihanouk, Abdul Karim Kassem, Mossadegh, Le Shah d’Iran, Figueres, Duvalier, Lumumba, Trujillo, Ng Dinh Diem, Fidel Castro et Raul Castro, Francisco Camano, Charles de Gaulle, Che Guevara, Salvador Allende, le General René Schneider, Jaime Roldos, Omar Torrijos, Manuel Noriega, le général Mobutu, Michael Manley, Aldo Moro, Kadhafi, Ayatollah Khomeiny, General Ahmed Dlimi, Miguel d’Escoto, neuf Sandinistes chefs d’état, le Cheikh Fadlallah, Saddam Hussein, André Cools, Milosevic, le Colonel Massoud, Rafik Harriri, ils avaient purement et simplement décidé de m’éliminer de leur route. Ils ont réussi leur coup, et se sont emparé du pétrole de mon pays, en imposant leurs conditions aux pantins qu’ils ont installés à ma place.

    Franchement, si vous aviez connu l’Iraq avant les invasions américaines… Tiens, vous savez ce que John Pilger en a disait, le fameux analyste politique australien et grand reporter, qui a voyagé dans ce pays de long en large, des collines où Saint Mathieu est enterré, dans le nord du Kurdistan, au coeur de la Mésopotamie, Bagdad et le sud Chiite, pour déclarer “Je me suis rarement senti autant en sécurité dans aucun pays”.

    Voyez ce qu’est devenu ce pays à cause de ces banquiers boulimiques qui veulent accaparer toutes les richesses du monde, et qui maintenant veulent en faire un énorme camp de travail dans le style Auschwitz !

    Voilà une formidable démonstration de la façon dont fonctionne le monde aujourd’hui, des opérations psychologiques, des guerres, des impostures monumentales qui ne sont que de grotesques manipulations, et des médias qui font leur travail de propagation des mensonges, de façon totalement irresponsable.
    Je tire mon chapeau à tous ces fils de P… pardon tous ces génies de la « race directrice », pour avoir réussi a plonger le monde dans un tel B… dans lequel personne ne se comporte plus en homme…
    Je me demande à quoi ressemblera le monde lorsqu’ils auront réussi à imposer leur Gouvernement Mondial. Heureusement, je ne serai plus là pour le voir.

    - Je vous remercie monsieur Hussein, votre contribution a été fort utile et très imagée. Vous pouvez maintenant vous retirer.
    (Extrait du livre La Grand Procès des Banques, disponible sur benperi.eu)

    Demain, nous verrons la déposition de Carmen, journaliste à El Mundo, sur les attentats de Madrid.

     

    • #80382
      le 30/12/2011 par Bernard CORNUT
      Entretien avec Bernard Cornut

      Même si je préfère la logique d’exposé des faits, notamment des faits peu connus, pour mettre à jour les acteurs et intentions occultés par la "mémoire simplifiée fabriquée via les media" et la bonne conscience occidentale, plutôt que le style narratif sarcastique de ce long pseudo procès futur, cela m’a permis de découvrir la très riche base organisée de documents du site indiqué benperi.eu, que j’ai visitée et revisiterai. Reste à repérer les événements clé et les articuler pour contredire les versions communément acceptées de l’histoire, en s’efforçant de donner références et nuances, de construire des commencements de preuve pour un futur procès réel. Ainsi pour l’affaire de Halabja, massivement utilisée au printemps 91 pour diaboliser Saddam Husseïn, j’ai noté sur une affiche collée dans Paris le nom et l’adresse de l’éditeur, en tout petit ; j’ai écrit une lettre à cette adresse en simulant un encouragement et en demandant une dizaine d’affiches, mais j’ai pris soin d’utiliser un libellé spécifique pour mon adresse ; j’ai vite reçu un rouleau d’affiches, les ai encore quelque part, mais peu après j’ai reçu à mon adresse identifiable un bulletin d’association d’opposants surtout irakens (musulmans sectaires mais assez rationnels et factuels) éditée en Angleterre, puis idem une revue quadrichromie d’une fondation religieuse basée au Pakistan... Ainsi était démontée une filière de manipulation propagandiste, reste à aller au Pakistan chercher les comptes de cette Fondation, avant qu’un drone "mal programmé" ne détruise son local...
      Une nuance par ex. : le plus gros livre précis de l’historien H. Batatu sur l’Iraq rappelle l’implication de la CIA pour aider au coup d’état baathiste de fév. 1963 contre Kassem qui avait nationalisé en 1961 le pétrole irakien hors Champs exploités par l’IPC, en livrant les adresses de responsables communistes, fait aussi évoqué dans un des documents de la base benperi.eu ("Ex-US Official Says CIA Aided Baathists", citant David Morgan, Reuters April, 20, 2003). Mais cela ne signifie par que le président irakien fut ensuite (après son séjour au Caire et après 1963 ou 1968- autre coup interne) toujours à la solde de la CIA, car il y eut dans les divers gouvernements irakiens des personnes très qualifiées et l’Iraq a dès lors cherché un équilibre, se rapprochant de l’URSS fin 71, et s’impliquant fortement dans le mouvement des Non Alignés, dont il devait assurer la présidence à partir du Congrès de La Havane (sept79).


  • #80185
    le 29/12/2011 par toto
    Entretien avec Bernard Cornut

    Energie : Je compléterai vos propos par le livre d’Amin Maalouf Samarcande que vous avez probablement lu et qui est à la fois magistral sur le plan historique et magnifiquement écrit.




    +1 pour Amin Maalouf !

    J’ai relu Samarcande récemment avec beaucoup de plaisir.

    Outre la qualité romanesque indéniable, ce livre est aussi une formidable introduction à la géopolitique de l’Iran notamment la seconde partie (1870/1912)...


  • #80315
    le 30/12/2011 par Aziz
    Entretien avec Bernard Cornut

    Merci pour tout le travail que fait egalité et reconciliation,des rassemblements comme aux Champs Elysées,on devrait en organiser plus souvent au moins un tous les deux mois et aussi dans les autres grandes villes,un vrai harcellement et surtout maintenant qu’il faut mettre la pression sur l ’empire avant la presidentielle.L’empire veut nous asservir nous racketter nous transformer en esclaves servils par la mise en place d’une politique sionisante,l’empire des banquiers de Wall Street responsables de toutes les guerres depuis 1789,ont dejà pris le pouvoir ,à nous de nous revolter.Rotchild,Samuel Goldmann,Bernanké (FED),Bank of America,JP Morgan,sont ces requins qui veulent se partager le monde.


  • #80522
    le 30/12/2011 par grosdada
    Entretien avec Bernard Cornut

    Alors là ....

    Dommage que la présentation se soit crue obligée de préciser "spécialiste en énergies". Car il suffit d’écouter 2 minutes pour comprendre qui parle. Et visiblement, ce n’est pas le tout venant.

    Il y a tout. Un X corps d’application du GREF. Vive les concours et la vraie écologie !!

    J’espère qu’il écrit aussi bien qu’il expose les faits et sa pensée. Son livre est vendu !!!

    A la fin, on ne dit pas bravo. Mais merci.

    J’ai cru écouter, durant une heure, la lecture d’une leçon (longue) d’Alain.

    Et grève des impôts, et le reste ...

    Un témoignage, et une analyse, d’accord pas d’accord c’est un autre problème ; à diffuser.

    Bravo Mr CORNUT, vous donnez éclat à votre personnalité et à votre formation.

    Et Meilleurs Voeux !!


  • #82237
    le 04/01/2012 par max
    Entretien avec Bernard Cornut

    Le reportage anglais autour de la 33ème semble être mensonger : il sous-entend l’obligation pour l’Angleterre de payer sous pétrole en Or.

    C’est faux non !?! La mise en place d’un dinar-or par l’Opep créerait seulement deux choses distinctes :
    - une nouvelle monnaie de référence garantie sur l’or-africain (comme avant 1971 le dollar l’était sur l’or de la réserve fédérale us) (un des thèmes très forts des réflexions actuelles menées par Alain Soral)

    - et pour l’Angleterre ou n’importe quel autre client, l’obligation de payer leur achat énergétique auprès de leurs fournisseurs africains et arabes dans cette nouvelle monnaie substituée au dollar, et assise, garantie, comme jadis le dollar, sur l’or arabo-africain.

    La journaliste termine en disant que toutes les réserves d’or du pays (présentées en arrière plan via les coffres cachés du bâtiment filmé de la Réserve anglaise) ne suffiraient pas à l’approvisionnement en pétrole de l’Angleterre et donc que cette création d’une nouvelle monnaie était, en fait, une déclaration de guerre à peine dissimulée des membres de l’Opep et du leader de cette initiative, Kadhafi (équivalent à un refus de vente et à brève échéance une asphyxie du monde par le goulet d’étranglement de l’accès à l’énergie fossile).

    Une déclaration de guerre justifiant en retour son renversement par tous les moyens...

    Dommage pour un beau reportage se terminant en justification néoconservatrice de la guerre en Lybie.

    Mon raisonnement est incorrect si pour acheter leur dinar-or (en vue de leurs futures commandes de pétrole) les clients devaient impérativement s’en procurer en échange de leurs réserves d’or.

    Les producteurs exportateurs de pétrole ont-ils jamais eu cette intention, refusant que leurs clients vendent leur monnaie nationale pour acquérir les nouveaux dinars-or ?

     

    • #82453
      le 05/01/2012 par Bernard CORNUT
      Entretien avec Bernard Cornut

      Revoyez et réécoutez bien les diverses parties du reportage assemblé par RT (Russian TV en anglais) ; il signifie clairement que le vrai motif sous-jacent à l’intervention de l’OTAN était, plus que le paravent des droits humains et de protection préventive des civils après la rébellion armée à Benghazi, d’empêcher la Libye de faire basculer une partie du commerce de pétrole hors du champ du dollar US, idée que M. Kadhafi a proposée dès 1970 à l’OPEP, et que les US ont assez vite fait capoter via leur influence alors incontestée en Arabie Saoudite. N’oublions jamais que le pétrole est de très loin le commerce réel le plus important en valeur, et que le dollar a une valeur symbolique à cause de cette cotation des divers bruts en $/baril, et que la nécessité pour les pays importateurs d’acheter du brut crée une demande de dollars et soutient cette monnaie insolvable qui sert aussi à financer des guerres préventives et illégitimes sur mensonges avérés. Il y a près de 10 ans, en automne 2002, une ministre française déléguée à l’Industrie, Nicole FONTAINE, ex présidente du Parlement européen, avait publiquement, et dans un article du Monde, plaidé fortement pour que la France et l’Europe payent le pétrole et gaz russe en Euro et non plus en dollar. N’est-il pas en effet ridicule que la zone Euro paye son brut et son gaz en $ ?
      Pour la Résolution 1973, saura-t-on dans 40 ans ou 80 ans comment les USA ont berné la Russie et la Chine au Conseil de Sécurité pour obtenir leur abstention : en jouant des divergences de vues entre Medvedev et Poutine ? ;de traductions intentionnellement mais subrepticement trafiquées de certains éléments comme pour la fameuse Résolution 242 (des territoires occupés / of occupied territories) ? ; images satellite trafiquées comme celles montrées par Bush à F. Mitterrand à fin 90 avec des divisions irakiennes "copiées collées" censées menacer l’Arabie ? L’expression utilisée "by all necessary means" est en soi un abus de droit international. Mais qui peut aujourd’hui dresser un recours contre le Conseil de Sécurité ? Son impunité organisée est cause de crimes toujours recommencés. Comme je l’ai écrit dans le chapitre "Delenda est San Francisco", le reste du monde, majoritaire, doit considérer caduques ces clauses iniques de la Charte des Nations Unies, et imposer une compétence universelle à la Cour pénale internationale.


    • #82540
      le 05/01/2012 par max
      Entretien avec Bernard Cornut

      Bonjour,

      Merci pour votre réponse.

      Effectivement la défense du suprématiste monétaire américain a conduit les va-t-en-guerre us à passer la surmultipliée de la duplicité pour faire capoter le projet libyen du dinar-or. Aucun doute.

      Et comme exemple de tromperie médiatique, énième exemple de filouterie-flibusterie yankee, une partie de ce reportage, peut-être involontairement d’ailleurs, dans un morceau seulement de ses commentaires (33ème minute de l’entretien), tendant à faire croire « que les producteurs arabes-africains n’auraient plus accepté que l’Or de leurs clients comme monnaie de paiement sur le marché gaz/pétrole, que des lingots contre leurs barils et leurs m3 de gaz !?! ».

      Le reportage de Russian TV dessille bien les yeux sur l’essentiel (l’impérialisme monétaire, baillonnettes au canon, comme moteur de l’Histoire), mais me semble se prendre les pieds dans le tapis quand il s’agit pour lui d’expliquer le mécanisme du remplacement d’une monnaie de transaction par une autre, du dollar us par le dinar-or, et surtout, en quoi cette « révolution comptable » aurait coupé une des têtes de l’Hydre américaine, sa monnaie, cette dernière redevenant une monnaie strictement nationale, perdant son label de monnaie internationale d’échange, cessant d’être la monnaie dont tous le monde a besoin... à charge, illico presto, pour le Trésor US d’en réduire la quantité en circulation... au risque de devoir en dévaluer la valeur de changes et surtout au risque de devoir réduire drastiquement tous les déficits, tant publics que privés, rompre avec ce fameux "Americain Way of Life" qui n’aura jamais été, in fine, qu’un pilpool bancaire en porte-avions, offrant à ce pays les moyens de "vivre à crédit sur le dos du monde" (émettre une monnaie que les autres Nations, pour s’acquitter de leurs transactions énergétiques, absorbent).


    • #82545
      le 05/01/2012 par max
      Entretien avec Bernard Cornut

      Bonjour,

      Merci pour votre réponse.

      Effectivement la défense du suprématiste monétaire américain a conduit les va-t-en-guerre us à passer la surmultipliée de la duplicité pour faire capoter le projet libyen du dinar-or. Aucun doute.

      Et comme exemple de tromperie médiatique, énième exemple de filouterie-flibusterie yankee, une partie de ce reportage, peut-être involontairement d’ailleurs, dans un morceau seulement de ses commentaires (33ème minute de l’entretien), tendant à faire croire « que les producteurs arabes-africains n’auraient plus accepté que l’Or de leurs clients comme monnaie de paiement sur le marché gaz/pétrole, que des lingots contre leurs barils et leurs m3 de gaz !?! ».

      Le reportage de Russian TV dessille bien les yeux sur l’essentiel (l’impérialisme monétaire, baïonnettes au canon, comme moteur de l’Histoire), mais me semble se prendre les pieds dans le tapis quand il s’agit pour lui d’expliquer le mécanisme du remplacement d’une monnaie de transaction par une autre, du dollar us par le dinar-or, et surtout, en quoi cette « révolution comptable » aurait coupé une des têtes de l’Hydre américaine, sa monnaie, cette dernière redevenant une monnaie strictement nationale, perdant son label de monnaie internationale d’échange, cessant d’être la monnaie dont tous le monde a besoin... à charge, illico presto, pour le Trésor US d’en réduire la quantité en circulation... au risque de devoir en dévaluer la valeur de changes et surtout au risque de devoir réduire drastiquement tous les déficits, tant publics que privés, rompre avec ce fameux "Americain Way of Life" qui n’aura jamais été, in fine, qu’un pilpool bancaire en porte-avions, offrant à ce pays les moyens de "vivre à crédit sur le dos du monde" (émettre une monnaie que les autres Nations, pour s’acquitter de leurs transactions énergétiques, absorbent).


  • #86441
    le 15/01/2012 par pacha
    Entretien avec Bernard Cornut

    Pour avoir suivi l’un de ses cours, je peux dire que cet homme sait de quoi il parle. Bravo !


  • #163272
    le 04/06/2012 par Merowig
    Entretien avec Bernard Cornut

    Belle conclusion
    Merci


Afficher les commentaires suivants