Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Erdogan : "La Russie devra rendre des comptes"

La pression russo-syrienne sur Alep déstabilise la Turquie

Les réseaux d’aide aux Syriens s’activent pour secourir les habitants d’Alep avant que la ville ne soit encerclée par les troupes de Bachar el-Assad. L’offensive loyaliste provoque un sauve-qui-peut

 

 

[...]

Le futur siège d’Alep, un tournant décisif dans l’interminable guerre syrienne ? Pour Tamman Lodami et ses équipes sur le terrain, les dilemmes tiennent plutôt de l’urgence. Les stocks de matériel étaient destinés à ravitailler toute la partie nord de la Syrie, y compris les villes d’Idlib ou de Hama. Les conducteurs téméraires qui ont accepté d’emprunter la dernière petite route encore praticable vers Alep (salaire de la course : 250 dollars) ont pu voir, autour d’eux, l’ampleur des besoins auquel il ne sera pas possible de répondre.

Fuyant l’offensive terrestre, et la politique de la terre brûlée utilisée par l’aviation russe, des dizaines de milliers de personnes ont commencé à se déplacer vers la Turquie. Au moins 20 000 d’entre elles dorment depuis deux nuits devant la frontière, verrouillée par les douaniers turcs à Bab el-Salamah, à proximité de Gaziantep. Des milliers d’autres se sont dirigées vers Bab el Hawa, plus à l’ouest, là où sont précisément passés dans l’autre sens les camions de l’UOSSM.

[...]

En réalité, la violence et la soudaineté des combats ont provoqué un véritable sauve-qui-peut. Déjà 70 000 nouveaux déplacés, comme l’affirment les autorités turques ? Peut-être même le double, glisse-t-on à Gaziantep. Un peu partout dans les villages de cette partie de la Syrie, les gens s’amassent aussi dans les écoles, les mosquées ou tout autre bâtiment public. Les villageois ont aussi ouvert les portes de leurs maisons. « Si les Syriens sont à nos portes et n’ont pas d’autre choix, nous devons laisser entrer nos frères et nous le ferons », a fini par affirmer ce samedi le président turc Recep Tayyip Erdogan. Mais, malgré les pressions européennes, les portes d’une Turquie qui accueille déjà 2,5 millions de réfugiés syriens restaient fermées dimanche soir.

Le nord d’Alep est une sorte de modèle réduit de la situation militaire en Syrie. A la présence des diverses factions de la rébellion de l’Armée syrienne libre (ASL) et de groupes salafistes, aujourd’hui menacés par l’offensive des soldats du régime, s’ajoutent aussi au Nord-Ouest les combattants syriens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), tandis que l’organisation État islamique contrôle une partie du territoire plus à l’Est.

Lire l’article complet sur letemps.ch

La bataille d’Alep, ou la pression russe sur la Turquie, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1391894

    Erdogan : "La Russie devra rendre ces comptes"
    je crois que c’est ce criminel et son entourage qui devrait rendre des comptes sur le traffic de Pétrole vedu aux autres pays , comme de véritables mafieux -
    la population turc devrait prendre exemple sur la Tunisie qui a botté le cul à ben ali et ses pilleurs -

     

    • #1392241

      @ Braco
      je cite
      "la population turc devrait prendre exemple sur la Tunisie qui a botté le cul à ben ali et ses pilleurs"
      Erdogan est un frère musulman, le parti Ennahdha qui détient le pouvoir en Tunisie est dans la mouvance des frères musulmans. Comme on dit chez nous le monde est petit.


    • #1392381

      Sauf que ce n’est pas le peuple tunisien qui a viré BEN ALI , mais l’EMPIRE , que le déboulonnage de BEN ALI n’est certainement pas ce que les révolutionnaires parfumés au jasmin ont fait de mieux .Et que ERDOGAN ne sera pas viré , du moins pour l’instant car il fait partie de l’OTAN, qu’il contrôle le BOSPHORE , qu’il est l’ennemi de la RUSSIE , et que ce type est timbré, menteur, mytho etc....


  • #1391909

    de servir de valets à ceux qui déstabilisent la région , peut se payer cher !!!!!!
    surtout contre la Russie de Poutine, qui a nettoyé en très peu de temps la Syrie -
    s’il pouvait nous aider à nettoyer l’Europe des parasites qui nous entourent , il sera le Bienvenu .....

     

    • #1392762

      ce matin, la grosse tête pensante de l’ Europe : Juncker , prêt à sacrifier la marionnette Erdogan aux mains de l’Ogre russe s’il n’accepte pas les 3 milliards pour retenir les migrants chez lui , alors que le p’tit mafieux réclame 6 milliards - voilà à quoi sert l’argent des français donné à cette Europe - on en veut pas de l’Europe - rendez nous les 24 milliards distribués chaque année , depuis des décennies -


    • #1393739

      il se démerde mieux que nos guignols, pour vendre ses avions de combat -
      c’est autre chose que les jeux du cirque au bourget - il nettoie la région, des terroristes en direct live !!!


  • #1391926

    PIB de la Russie : 1200 milliards de dollars pour 144 millions d’habitants ; PIB de la Turquie : 800 milliards de dollars pour 76 millions d’habitants, c’est à dire les 2/3 du PIB russe . Il ne faut pas sous estimer la Turquie où le PIB par habitant est supérieur à celui de la Russie .

     

    • #1392010

      ...Et les ressources en matières premières infiniment plus réduites, sans parler de la taille de son armée ou de son complexe militaro-industriel.

      Je pourrais aussi parler de la dépendance extérieure en pétrole et en gaz de la Turquie là ou la Russie est entièrement autosuffisante, mais je pense que tout le monde à compris.


    • #1392059

      La Turquie combien de divisions ????


    • #1392083
      le 08/02/2016 par paix et paix
      Erdogan : "La Russie devra rendre ces comptes"

      et alors, quelle est la pertinence de votre remarque ?


    • #1392119

      je ne crois pas plus au chiffres économiques Turque qu’au chiffres de leur élections , et combien meme que ca soit le cas le PIB ne veux rien dire en soit en sachant que la Turquie a des dépendances énorme vis-vis de l’étranger ( énergie , exportation , tourisme ,...) n’importe quelle crise sérieuse fera exploser se pays , la crise égyptienne en est un bon exemple .


    • #1392278

      Si vos chiffres ne sont pas calcules en PPA ( parité de pouvoir d’achat) ils ne valent pas grand chose. Je vous signale qu’en PPA le PIB russe est l’égal du PIB allemand ( voir chiffres de la banque mondiale). Quand on aligne des chiffres, le moindre des choses est de préciser les sources !
      ivan Blot, docteur es sciences economiques


    • #1392350

      @strabon ont ne comparent jamais un caviar russe , avec un vulguaire kebab turc


    • #1392355
      le 08/02/2016 par Super Pierrot
      Erdogan : "La Russie devra rendre ces comptes"

      @Strabon

      La Russie est moins faible que ce que tu décris.

      PIB "nominal" :
      1) France : 2830 milliards de dollars
      2) Russie : 1230 milliards de dollars
      3) Turquie : 720 milliards de dollars

      PIB "à parité de pouvoir d’achat" :
      1) Russie : 3470 milliards de dollars
      2) France : 2590 milliards de dollars
      3) Turquie : 1580 milliards de dollars


    • #1392387
      le 08/02/2016 par jojo l’affreux
      Erdogan : "La Russie devra rendre ces comptes"

      Le PIB PPA c’est un indicateur économique composite encore moins fiable et plus contestable que le PIB nominal. Il est composé par le PIB nominal pondéré avec un panier de la ménagère sensé être représentatif du cout local de la vie, mais ne retranscrit pas plus les inégalités de revenu à l’intérieur du pays que le pib nominal et fait totalement l’impasse sur le fait que les nationaux achète aussi des choses à l’extérieur du pays, dans des états où le cout de la vie peut-être beaucoup plus élevé. Par exemple les Américains avaient 17 416 milliards de dollars pour faire des emplettes en Chine alors que les Chinois n’avaient que 10 355 milliards pour faire leurs courses aux USA. Où l’on voit la limite d’un indice composite, sans même entrer dans les erreurs de calcul potentiels.
      Le PIB PPA a été mis en place pour faire plaisir et encourager les pays du tiers-monde dans la voie du développement en leur laissant croire qu’ils sont plus riches qu’ils ne sont et ça marche (et c’est vrai qu’ils sont plus riches qu’ils ne le pensent, mais pas pour le pouvoir d’achat, pour des raisons comptables, à cause de l’économie informelle, le travail au black qui n’est pas comptabilisé dans le PIB et qui est souvent très important, notamment en Afrique).

      D’autre part, les classement du PIB s’exprime en dollars, ils sont donc sensible aux fluctuations de cette monnaie : si elle baisse vous devenez plus riche, si elle monte vous l’êtes moins. C’est comme ça que la France est passé de 2 902 G$ en 2014 à 2 423 G$ malgré une croissance de 1,10% et des prévisions attendues de 2935 G$ début 2015 pour la fin de l’année.

      La preuve :
      http://www.journaldunet.com/economi...
      http://www.journaldunet.com/economi...

      Et vos chiffres sont faux.
      La Turquie à fait 813 G$ en 2014 et 722 en 2015.
      La Russie à fait 2 057 G$ en 2014 et 1 236 en 2015 (à noter que le rouble a beaucoup baissé en plus du pétrole)

      A noter aussi que les chiffres ne sont pas définitif et qu’ils peuvent encore subir des corrections, et qu’ils faut comparé les chiffre du FMI avec ceux de la banque mondiale et des officines nationales chargées de calculer ça et faire une moyenne... ils ne trouvent jamais le même résultat.


  • #1391948

    C’est la mafia turque dirigée par Erdogan qui devra rendre des comptes !


  • #1391953

    De 1568 à 1918 il y eut TREIZE guerres mettant aux prises Russes et Turcs ! Ennemis héréditaires... Les Russes ont contribué à la destruction de l’Empire Ottoman .

     

    • #1392091

      Au XIXème c’est l’Angleterre qui a empêché la Russie de mettre la Turquie à genoux : elle ne voulait pas voir de flotte russe en méditerranée, c’est à dire sur la route des Indes . Et de nos jours ce sont toujours les anglos-saxons qui soutiennent la Turquie contre le grand méchant ours russe .


  • #1392001
    le 08/02/2016 par Arrière garde
    Erdogan : "La Russie devra rendre ces comptes"

    Erdogan dit ça puisqu’il a l’habitude lui de rendre des comptes à la colonie israélienne.


  • #1392094

    T’es foutu Merdogan, tu peux chialer autant que tu veux, les jeux sont faits !!!

     

    • #1392206

      c’est sûr que lui, il va rejoindre Kadahfi et Saddam Hussein - éliminés par ses propres amis , de peur qu’il donne le nom de ses commanditaires -
      au lieu d’écraser après sa première connerie et de rembourser l’avion endommagé , il s’est senti pousser des ailes , en croyant que les pourris qui l’entourent, vont le soutenir -


    • #1392787

      y a pas que lui qui va chialer !!!! cohn-bendit a commencé à péter les plombs, ce matin , à la radio - le Pétrole est en train de changer de mains ...
      au lieu de venir cracher ta haine, tu ferais mieux d’écraser et de t’en prendre aux personnes qui ont déstabiliser la Lybie et voulait faire de même avec la Syrie -
      tous les minables de la planète, avec leur nouvel ordre mondial, sont en train d’avaler leur langue -
      il y a pas un trouduc qui va dire en face du ministre de la Défense russe , ce qu’il en pense !!!! des lâches jusqu’au bout des ongles ...
      s’attaquerà un humoriste ou un général à la retraite, très fort !
      ils ont tout râté avec l’Europe et ils continuent à nous polluer .....


  • #1392262

    Oh, la vilaine inversion accusatoire ! Erdogan, qui peut faire ses meetings politiques à Strasbourg, n’en est plus à une ineptie près....
    Venant de quelqu’un dont le fils refourgue le pétrole de contrebande de l’EI, on doit reconnaître que c’est savoureux ...


  • #1392363

    Les gars sérieusement ... vous deconné j’espère ... vous comparez une superpuissance comme la Russie qui a l’arme nucléaire , qui se promène dans l’espace avec un pays du tiers-monde vassal de l’OTAN ce n’est pas comparable c’est comme si tu comparais une clio avec une Ferrari


  • #1392495

    Le pro-daech, Erdogan, verrait-il les choses à l’envers ?
    Sauf à être un fin politicien qui cacherait son jeu au reste du monde, pour l’instant, Erdogan apparaît comme celui qui joue avec son propre avenir politique, qui se confond avec celui de son peuple et du pays tout entier, la Turquie, dont il est le président... il est en train de scier en quelque sorte l’arbre sur lequel il est assis en apportant de l’aide aux fous de daech pour se débarrasser du président syrien Assad, or, que sait-il de se qui risque de se passer après une "éventuelle chute" d’Assad ? - chute de moins en moins plausible du fait que la Russie (Poutine) veille au grain - sait-il qu’il pourrait être le suivant sur la liste, entraînant ainsi tout son peuple dans l’inconnu... ?


  • #1392562
    le 08/02/2016 par Caderousse22
    Erdogan : "La Russie devra rendre des comptes"

    En ce qui concerne Erdogan et son partie l’AKP , Ils ont su ranger toute la vielle garde militaire et laïque (les autres sont morts ou pourrissent en zonzon) du côté islamiste en faisant resurgir le spectre de l’ennemie commun et éternelle : La Russie. Pour les nationalistes turques (c’est à dire 80% du pays), la Russie est la dernière veritable héritière de la civilisation byzantine et orthodoxe (les grecs n’ont jamais fait le poids). Diriger par un mégalomane qui délire constamment sur une grandeur ottomane qui n’est plus depuis bien longtemps, la Turquie est le meilleur atout des USA et de l’Europe pour rentrer indirectement en conflit militaire avec la Russie sans se salir les mains. La Turquie reste quand même
    un membre important de l’OTAN donc, comme l’écrit très bien Robert Fisk, tout ceci peut de nouveau facilement provoquer un moment "Gavrilo Princip" comme en 1914. Donc malheureusement pour les syriens et les russes, la campagne anti-Daech n’est peut être seulement que le début. En face (au nord), il y’a la 10eme armée du monde avec un réservoir potentiel de 35 million d’homme. Evénements à surveiller…
    Et pour ce qui est du journalisme, nous n’avons pas grand chose à envier aux suisses romands. L’article nous donne l’impression que Le Temps regrette la débâcle islamiste en Syrie.


Commentaires suivants