Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Erdogan veut-il "en finir avec le règne du tyran Assad" ?

Cette déclaration, prononcée à Jérusalem, est "discordante" selon la Russie

Alors que Recep Tayyip Erdogan vient d’annoncer que l’armée turque était entrée sur le sol syrien pour mettre un terme au mandat de Bachar el-Assad, le Kremlin rappelle que la Russie est le seul pays dont les troupes sont autorisées à être présentes dans le pays.

 

« Nous sommes entrés (en Syrie, ndlr) pour en finir avec le règne du tyran Assad », a déclaré hier à Istanbul le leader turc Recep Tayyip Erdogan lors de son intervention au Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem.

Cette déclaration a étonné Moscou car elle ne coïncide guère avec la position de la partie russe sur le règlement du conflit syrien. Le Kremlin espère toutefois qu’Ankara donnera des explications en la matière.

« Cette déclaration a eu lieu. La déclaration a été entendue partout dans le monde car la Turquie est notre partenaire et nos chefs d’État ont un contact très intense et confiant. Cette déclaration est tout à fait nouvelle. Voilà pourquoi nous attendons avec impatience une explication de cette position avant de prendre toute décision », a commenté Dimitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine.

Il a en outre ajouté que cette déclaration ne coïncidait pas avec les propos précédents de la Turquie ainsi qu’avec la position de Moscou sur cette question, en précisant que seules les troupes russes étaient autorisées à être présentes dans le pays.

« Cette déclaration est discordante par rapport à notre compréhension de la situation, comme État dont les forces armées sont les seules à se trouver légitimement sur le territoire de la République arabe syrienne à la demande des autorités légitimes, il est très important d’avoir cela en vue », a souligné le porte-parole du numéro Un russe.

Depuis le 24 août, les militaires turcs mènent l’opération terrestre « Bouclier de l’Euphrate » dans le nord de la Syrie qui vise à lutter contre le groupe terroriste Daech.

L’armée d’Erdogan a pris le contrôle de la ville frontalière de Jerablus, dans le nord de la Syrie, et poursuit son offensive dans le sud-ouest du pays. Le but de la mission, d’après M. Erdogan, est de chasser les terroristes de ce territoire de 5 000 kilomètres carrés afin d’y créer des zone sécurisées pour les réfugiés.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mr Erdogan joue a un jeu assez trouble. A se demander si sa santé mentale est encore intacte. Espérons que Poutine le remette dans le droit chemin.


  • Erdogan vient de franchir le rubi-con


  • Depuis 1949 la Turquie, dirigée par les Donmeh (marranes de Turquie), est l’alliée militaire d’Israël . La Turquie n’est pas alliée à la Russsie, il y eu depuis le XVII ème siècle TREIZE guerres russo-turques .

     

  • Il est possible que l’OTAN fournisse autant d’armes qu’elle veut à la Turquie pour vaincre le MAL : Bachar . Les Russes pourront-ils suivre ?

     

    • L’OTAN soutiendrait Erdogan ... après avoir plus que probablement tenté de le renverser l’été dernier ? La mémoire courte n’est pas une force.

      Si les turcs attaquent la Syrie, ils attaquent la Russie...qui est une puissance nucléaire.
      (à votre avis, pourquoi les américains ne sont pas passés à l’attaque comme ils l’ont fait avec des pays non-protégés par la Russie comme l’Irak ou la Libye)

      Il est fort probable que l’OTAN envoie en première ligne les turcs pour que, quel que soit l’issue du combat, lorsqu’ils en ressortiront affaiblis, un second coup d’état à Istanbul voir une invasion (voir les deux à la fois) puisse(nt) avoir lieu. Comme ça : Syrie + présence russe + Turquie seraient balayées (ou neutralisées) d’un coup d’un seul par USraël juste au prix de la vie de quelques djihadistes payés par l’arabie saoudite + quatar (donc par les USA) ainsi que d’une nouvelle guerre russo-turque.

      Vous vous rappelez de la parabole du petit coq qui laisse les grands coqs s’entretuer ?

      Les américano-sionistes sont près à se battre jusqu’au dernier soldat turc.

      Après, s’il y en a qui veulent se comporter en animal de basse-cour, c’est leur droit.


    • #1613579

      @Blutch
      Se débarrasser de la Russie ? Tu en as d ’autres comme ça ? Les voila les amerloques , reduits à néant devant la suprématie russe . Le sénateur a beau fouetter ses ânes ( général et secrétaire )
      ils ne veulent plus avancer ,car ils sont conscients de ce qu ’il y a en face .

      https://m.youtube.com/watch?v=0N1OZ...


  • #1613088

    Le tyran c’est celui qui dirige la Turquie aujourd’hui. Il condamne à mort les opposants, soutient militairement isis, persécute les minorités kurdes, il est pour la destitution du président Assad, la suite c’est quoi ? Il ressemble comme deux goûtes d’eau à son voisin israélien.

     

    • bla bla bla...... c’est sûr Erdogan n’a pas été élu par le peuple et sutout il a eu le pouvoir grâce à son père comme l’autre... d’ailleur ça fait 40 ans que ce clan est au pouvoir. C’est ce qu’on peut appeler démocratie n’est-ce pas hypocrite. Une infime minorité qui dirige une grande majorité, c’est tout à fait normale malhonnête que tu es ?!


  • #1613095

    Mais à quoi joue ce monsieur, à la fin ?

     

    • Il faut se rappeler que les turcs n’ont jamais brillé par leur sens politique , ce qui explique le point ou ils en sont....Quant à leurs réalisations concretes,et leur contribution au bien etre de l’humanité, elle se limite aux chiottes "à la turque ".


    • #1613584

      @Voronne
      C est un peu réducteur ! Il y a aussi la mise au point de la gastro entérite de masse par l ’intermediaire des kebabs .


  • Cet Erdogan est un fou furieux, sa place serait bien mieux dans un Hôpital Psychiatrique qu’à la tête de la seconde puissance militaire de l’OTAN.

    A son sujet on entend très peu les cris d’orfraie de la gauchiasse politicio-médiatique et pourtant il fait très fort tant dans l’enfermement de ses opposants politiques, tant dans la répression impitoyable de ses minorités ethniques que dans son mépris pure et simple de la démocratie, en fait dans ces trois domaines il rivalise avec nos principaux alliés occidentaux de la région que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar.
    Pour cette gauchiasse complétement déconnectée de la réalité et au cerveau bien lavé, seul Assad l’héroïque résistant à l’Empire doit partir.

    Problème pour elle, Assad reste tandis que leurs dirigeants bien aimés dégagent les uns après les autres.

     

    • Tu n’as pas encore compris que la droite et la gauche c’est du pareil au même.Sarkozy qui lui est de droite a t il fait mieux que Hollande sur la scène internationale ?Non.Alors tais-toi.Merci.


  • #1613114

    Nulle surprise dans cette déclaration : la Turquie est plus que jamais en route pour l’adhésion à l’UE, surtout grâce au coup d’état en carton qui va hâter la réforme de l’Etat central turc et le moderniser. Les déclarations à propos de l’alliance turco russe n’engagent que ceux qui y croient...

     

    • #1613221

      L’UE continue de traîner dans la boue Erdogan comme Poutine tout en excusant les pétro-monarchies largement pires. L’UE est déjà en train de s’effondrer et même sur euronews, on voit apparaître la possibilités de nouveaux exit (frexit, itaxit...) la propagande unioniste sur l’extension et la popularité de l’UE n’engage que ceux qui y croient...


  • Encore un qui a un sacré porte manteau à sa disposition


  • oui c’est tres suspect. d’une part les turques sont il me semble des sunnites comme le quatar l’arabie saoudite et tout le pourtour mediterraneen alors que les alaouites syriens sont des chiites comme les iraniens.va t on vers une guerre de proxy iran turquie ? dans ce cas on l’aurait echappe belle en faisant trainer l’adhesion de la turquie a l’ue quoique de toute facon turquie=otan. certain disent que se serait pour erdogan une excuse pour continuer a taper sur les kurdes syriens sans se faire remonter les bretelles. fou ou stratege dangereux ? la turquie combien de divisions blindees ? la disuasion nucleaire francaise est elle toujours en etat ?choc des civilisation europe catholique continentale (sans les anglosaxons ?..) islam sunnite ?

     

    • Non car la Turquie a de très bonnes relations économiques avec la république islamique d Iran et l’Iran est sur le qui vive ne vous inquiétez pas mon cher.


    • Hahaha, il faudrait peut-être revoir la composition multi-confessionnelle en Syrie, et la cohabitation encore pacifique (excepté les conflits sporadiques avec la confrérie des frères musulmans) il y a peu. Les simplifications en tous sujets ne permettent pas de voir les choses clairement... Pour vous rendre compte de ce qui se passe il faudrait commencer par lire les plans de domination de cette région stratégique par l’Empire. Qui remontent à plusieurs décennies...


  • Dans la conférence du Sheir Hossein et de Soral, le premier indique tres clairement aux Russes de se méfier d’Erdogan et que celui çi est le cheval de Troie de l’UE et des etats unis en russie. en voilà la preuve...


  • Comme Sadam Hussein Erdogan ne paraît pas s ’apercevoir que le vent tourne et poursuit la même partie en solitaire opportuniste ; à trop tirer sur la corde et trop croire à sa bonne étoile il pourrait apparaître bientôt à toutes les parties comme un gêneur dont il est urgent de se débarrasser .


  • #1613216

    Sacré Erdogan. Les jours impairs il est atlantiste, les jours pairs il est pro-russe. Du coup c’est un peu normal que plus personne lui fasse confiance et qu’on le suspect d’être fou.


  • Bachar résistant ? Lol ! L’OTAN ne lui a pas laissé le choix, ils voulaient sa peau depuis 2011 jour où il a refusé le projet Qatar occidental de gazoduc pour le projet iranien... donc il a combattu. Mais je me souviens de la 1ère Guerre du Golfe où son père a trahi l’Irak en rejoignant la coalition. Et plus récemment Bachar lui-même a collaboré avec Bush Jr en luttant contre l’insurrection irakienne : il a abrité des prisons clandestines de la CIA où on pratiquait la torture et Le meurtre de baassistes (parti Bath) irakiens... la simplification des choses est mauvaise. Khadafi a été plus courageux.

     

    • #1613393

      Euh, à ce compte-là, Kadhafi a participé à l’assassinat de Sankara, et a aussi abrité des prisons secrètes des Occidentaux hein...

      Assad n’est pas responsable des actes de son père, qui lui-même agissait dans une posture réaliste d’alliance avec l’Iran. En revanche, les prisonniers pris dans les prisons syriennes étaient généralement davantage des militants islamistes, car au contraire (Myriam Benraad a récemment écrit un rapport éclairant dessus) la Syrie a, paradoxalement, accueillie une partie de l’opposition baasiste d’Irak après la chute de Saddam Hussein.


  • Bref encore une déclaration de Merdogan, peut être dit-il réellement le fond de sa pensée pour pour une fois...Mr trouble jeux.


  • Erdogan : l’archétype du TRAITRE.

     

  • et il dit ca en israel... pour faire plaisir a ceux qui pretendent ne pas se meler de tout cela..
    mais bon la il les a un peu balancé sans le vouloir


  • Voilà qui accrédite les propos du Président syrien qui qualifie à juste titre Erdogan de malade mental, de mégalo instable dont la politique internationale n’a ni queue ni tête. Le turc avait pourtant rendu hommage à Assad lorsque ce dernier avait condamné le putsch. Beaucoup croyait à ce moment à un changement de cap pro-russe suite à ce coup d’Etat appuyé par les puissances occidentales mais avec cet homme malade de l’Europe on est pas au bout de nos surprises.


  • Cet individu est un psychotique, à savoir un schizophrène narcissique. Ce qui ne l’excuse pas et en fait un personnage dangereux avec lequel, le gouvernement russe ne devrait surtout pas discuter


  • La Turquie est aussi musulmane que le cochon ... Elle est surtout la dernière braise d’une empire qui a toujours roulé tout le monde dans la farine. Y compris et surtout les musulmans ... sunnites !


Commentaires suivants