Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

États-Unis : des primaires contre l’establishment ?

Méridien Zéro, 26 février 2016

Dans son émission du 26 février 2016, Méridien Zéro vous propose une analyse des élections primaires qui se déroulent actuellement aux États-Unis, avec deux bons connaisseurs du système, de son histoire et de ses figures actuelles : Maurice Gendre et Georges Feltin-Tracol.

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Unité Cancer Environnement - Centre Léon Bérard lyon (Google map)
    il y a une pyramide comme au Louvres.

    En face de l Ecole rockefeller (qui se trouve dans l avenue Rockefeller).
    dans le quartier de IARC - Agence International pour la Research du Cancer

     

  • Il faudra suivre les politiques étrangères de chaque candidat, Cruz et Clinton semble les plus dangereux tandis que contrairement à ce que font croire nos medias bien pensants Trump est le plus modéré (sceptique sur le Tafta et ligne amical envers la Russie).
    Pour l’économie et le social de toute façon le président américain a une marge de manœuvre très faible et hormis peut être Sanders - que Wall Street ne laissera pas accéder au pouvoir dans tout les cas - les idées de tout les candidats sont pas vraiment révolutionnaire. Pareil pour les positions sur Israël, ne rien espérer de cette élections ou aucun candidat sort de la ligne officielle, chose normal et obligatoire pour exister politiquement au USA comme on le sait tous ici.

     

  • Ce qui me rend complétement dingue c’est que lorsque l’on parle des élections US personne ne commence jamais par dire la chose ESSENTIELLE : Grâce aux machine a voter les élections US sont complétement truquables et donc certainement truquées !

    Chercher sur you tube cet excellent documentaire qui s’appelle "Hacking democracy"

    En dehors de ça il est quasiment inutile de parler des elections US

     

    • #1408390

      Les choses ne sont pas aussi simples justement, si l’oligarchie avait la main sur le résultat des élections, ni Sanders ni Trump, qui sont méprisés dans leurs propre camps n’aurait les résultats qu’ils ont. Les mauvais langues vous diront en plus que le vrais pouvoir au USA n’est certainement pas a la maison blanche, alors que ce soit un noir, un acteur d’Hollywood ou a terme un milliardaire à perruque ou une cocu hystérique qui y aillent, l’oligarchie peut toujours dormir sur ses deux oreilles.


    • #1408396

      Et le vote des électeurs ne sert qu’à désigner des "représentants "dont on ne sait pas pour qui ils voteront ....Pas pour désigner le président !


  • Trump n’est là que pour faire gagner Hilary Clinton.. Comprendra qui pourra !

     

    • La phrase du mec qui se la pète, sûr de lui, persuadé de ses convictions... ahlala !!!


    • On en reparlera ;)


    • #1408718

      Pas nécessairement , la future présidente de pacotille a les bons chevaux derrière elle , c’est ce qui compte pour que ces mêmes chevaux continuent de diriger l’ Empire ! Quant à notre homme , et l’autre pseudo " gauchiste" sorti de nulle part , il faut créer une fois de plus : l’illusion ! Et attirer l’électeur aux urnes , puisque les derniers présidents ne furent élus qu’avec 35% de votants : pour la " vitrine" de la démocratie , avouez que ça la fout mal ?!.....
      Digression : D’ ailleurs Juppé ne jure que par Hillary : les mêmes " courroies" apatrides vont lui mâcher le taf ! ...( à suivre ) .


    • Donc si Hilary CLINTON gagne, cela voudra dire que tu avais raison ? C’est bien ça ?
      Pile ou face en fait... Si c’est pile alors la terre est ronde ! ;)


  • Cela fait du bien d’avoir ce type d’émission, qui informe, donne des pistes de réflexion et va un peu plus dans les détails ...........du plaisir.


  • #1408534

    Sanders n’est pas du tout un candidat anti système, il suffit de voir comment, et surtout, par qui, il est encensé sur les réseaux sociaux, sans parler de son pédigrée.

    C’est un peu le Mélanchon local, en encore plus à gauche au niveau sociétal.

     

    • #1408671

      La vérité sur Sanders :
      - il a commencé par lancer un parti libertaire dans les années 1970, contre toute forme de moralité
      - il est partisan d’Israël au point de soutenir l’insoutenable opération Bordure protectrice de 2014
      - il exalte les passions égalitaires, uniquement pour justifier le surendettement du pays auprès de ses amis de la haute-finance : c’est d’ailleurs toute l’histoire du marxisme, Marx étant un cousin au deuxième degré des Rotschild, on peut correctement décrire le marxisme comme un vaste mouvement de justification des prêts usuraires des États auprès des Rotschild !


    • #1408775

      C’est pas aussi simple que ça, deja le sociétal au Etats Unis on s’en fout totalement au présidentielles c’est un etat federal, certains états ont la peine de mort et l’interdiction du mariage gay quand d’autres ont approuvé adoption gay et légalisation du cannabis, pour autant l’ensemble de ces Etats sont soumis à la même oligarchie ...

      Et si vous croyez que c’est les réseaux sociaux qui font un candidat pro ou anti-systéme va falloir se réveiller, Sanders n’a aucune chance de devenir president, il manquerait a terme de financement n’etant ni un milliardaire ni soutenue par les lobbies et de plus l’oligarchie trouvera quoi mettre contre sa route ( Hypothese Bloomberg) .


    • #1408837

      Je ne peux que vous retourner votre conseil quant au fait de se réveiller, car le mariage gay que vous prenez comme exemple, est depuis 2015, légal dans tous les états.

      Sanders c’est le Goldstein de 1984, l’opposition sous contrôle du système, à la Syriza.

      Quant à son discours social : "Mon adversaire, c’est le monde de la finance" disait Hollande, mais les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

      Puisqu’on juge un homme à ses actes plutôt qu’à ses discours, je vous suggère de vous renseigner sur la carrière de Bernie Sanders.


  • #1408546

    C’est marrant ces gens qui prennent au sérieux une pièce de Théâtre.

    Les Élections américaines ne sont là que pour amuser la galerie. Le résultat est couru d’avance, que ce soit l’un ou l’autre, la politique est faite ailleurs. Le président est une marionnette.

    Et quand un président américain se prend au sérieux (n’obéit pas ordres) il prend une balle : Kennedy, Regan.

     

    • Enfin , quelqu’un qui a la meme opinion que moi

      Dans toute l’histoire des usa 2 presidents ont tentes de fermer les banques privees :
      Abraham Lincon il fut assassine (en donnant au gouvernement le droit de fabriquer sa propre monaie)
      J.F. Kennedy ( assassine )a voulu ferme les banks privees et ouvrir la bank national)
      mon opinion est les banks et wall street ( roschild un faux nom ,et rocfeller cie)ont ete leurs assassins respectifs. c’est pourquoi , on ne trouvera jamais les coupables.


  • Pour sauver la politique américaine, il leur faut désormais promouvoir des candidats populistes anti-establishment. Il y a longtemps que l’élite a prévu créer un troisième parti "indépendant" non seulement pour récupérer la force du populisme montant aux États-Unis (Tea Party, etc.) mais aussi parce que les partis actuels sont encore trop proches de la base des électeurs ("grassroots"). Trump dirigera peut-être lui-même un tel troisième parti "indépendant".


  • #1408719
    le 01/03/2016 par Requiem for a Dream
    États-Unis : des primaires contre l’establishment ?

    Dans les médias français , tous les reportages sur Trump sont à charge. Un patriote contre l’immigration, contre le multiculturalisme et contre le féminisme est férocement détesté en France.

     

    • #1408795

      Cela fait un petit moment déjà qu’il n’y a plus de "médias français".Ces derniers appartiennent aux multinationales qui, par définition, n’ont plus rien de national ou alors à des pays étrangers : BFMTV, première chaine d’info de France selon le slogan, est une chaîne Israelienne...


  • #1408755

    Ce même Donald Trump qui a récemment twitté : " Quel loser, ce Jésus ! laver les pieds d’un inconnu, c’est dégueulasse. Ce type n’a rien d’un dieu et sa mère n’était pas vierge, il faut que cela se sache ! " Même moi, cela m’a choqué, c’est dire...

     

    • C’est pas bien de relayer des faux Tweets... Laissons le Trump-bashing aux médias mainstreams qui le font très bien.

      D’ailleurs il fait tellement chier le système que même les Républicains le désaouvent ! Pour moi c’est le meilleur signe que c’est un bon !


  • Donald Trump est un pur capitaliste ultra libéraliste et en ca il est l’incarnation de l’amérique, donc pour l’anti système je crois qu’on pourra repasser. C’est tout l’inverse de l’anti système en France, donc non seulement les journaleux qui veulent faire un lien avec notre dissidence mentent (obama n’a pas fait detruire la cloture qui existe deja entre les us et le mexique), mais en plus les dissidents qui s’y interréssent se trompent !!
    Il n’est pas plus l’ami de la France que n’importe quel autre américain et il nous soumettra comme les autres.


  • Trump est un pur produit des USA, comment-vous voulez qu’il révolutionne le monde !? Ceux qui se fixent sur le personnage ou sur ses seules actions directes perdent tout l’intérêt de la dynamique de ces élections. Il faut se sortir du monodétermisme sioniste/non sioniste, sinon vous aurez bien des déconvenues avec les USA ... (surtout que même chez les sionistes les choses ne sont pas uniformes).

    Trump est en train de faire trembler le système électorale américain, les parti eux-mêmes, et tout l’establishment par sa bouffonnerie de façade, il suffit de voir pour ça comment se défendent les organes de la pieuvre américaine à son égard.
    Il ne traîne avec lui aucun lobby (même s’il a un tropisme israélien, mais c’est rentré dans le génome américain depuis un moment, qui lui en voudrait ? ...). Il semble avoir le soutien des anciens généraux de l’armée qui en ont marre de se faire prendre pour des cons depuis le début du millénaire (le général Flynn en tête), voir "Trump, ou la riposte du Renseignement US contre la corruption saoudienne des Etats Unis" sur youtube.
    Il a comme Sanders (qui lui devrait être recalé) clairement Wall Street en ligne de mire.
    Poutine lui est favorable par l’intermédiaire de ce fameux Flynn qui opère en coulisse ... ça fait beaucoup pour un seul homme et en effet ceux qui parlent de balle perdue possible sont loin du complot, puisque c’est une réalité déjà éprouvée dans ce pays.

    Bref pour une fois ces élections semblent avoir un intérêt, et un sacré ! Attendons les résultats du super tuesday de ce soir mais jusque là Trump raffle tout.
    Trump pourrait être le catalyseur.


  • Les élections américaines c’est du show-biz, rien d’autre. Une diversion pour le peuple, le spectacle de la démocratie à laquelle on veut qu’il croit.
    Le bouffon qui sera coopté cette fois-ci ne changera pas plus les choses que le "messie noir" qu’il y a eu juste avant...
    Ceux qui gouvernent réellement sont bien en place et indéboulonnables. Ils feront un tour de chaises musicales pour s’échanger leurs postes (de la trilatérale au CFR, du CFR a la maison blanche, etc), mais tout restera bien sous control, surtout l’homme de paille de la maison blanche.
    Comme l’expliquait un rappeur noir "le président c’est le barman du bar ’USA’. si vous avez un problème avec votre hamburger, vous allez le voir et c’est avec lui que vous negociez. Mais il n’est que le barman, il n’est pas le propriétaire de l’établissement".

     

    • #1410227
      le 03/03/2016 par Tonton Christobal
      États-Unis : des primaires contre l’establishment ?

      "Les élections américaines c’est du show-biz, rien d’autre. Une diversion pour le peuple, le spectacle de la démocratie à laquelle on veut qu’il croit.
      Le bouffon qui sera coopté cette fois-ci ne changera pas plus les choses que le "messie noir" qu’il y a eu juste avant... "@ajax.

      Oui et Non...
      En tous cas les mecs à la Maison Blanche ont toujours plus de pouvoir qu’en France où nos marionnettes à nous qui n’ont plus grand chose de français sont soumises depuis trente ans à la fois aux USA,aux banques,aux lobbies et aux technocrates de Bruxelles !!!
      Au moins les américains font passer leur propres intérêts avant ceux de leurs "amis étrangers" contrairement aux tocards qui nous gouvernent,même si l’oligarchie a là-bas aussi crée du chômage structurel en délocalisant en Chine ou en Inde,mais personne ne rachète leurs fleurons technologiques ou leurs pays rues par rues ou maisons par maisons comme en France...
      L’avantage de Trump c’est qu’il a financé les deux grands partis et connait non seulement bien la maison républicaine mais aussi ses chiottes et sa cave,avec ce qu’il sait et son immense richesse c’est le seul qui peut résister aux lobbies puissants comme Wall-Street,l’Apaic ou le lobby militaro-industriel américain ou encore aux loges maçonniques mondialistes comme le CFR,le Bilderberg ou les Skulls & Bones.
      Trump est un patriote,pas un mondialiste comme le prouve ses positions sur l’immigration clandestine ou la finance qu’il veut mettre au pas.
      De plus il n’est pas interventioniste pour un sou et s’entend bien avec Poutine,il veut relancer l’économie américaine par la recherche,la relocalisation industrielle et de grands travaux à l’échelle du pays contrairement à une Hillary Clinton lesbienne honteuse et frustrée sexuellement qui elle est inféodé aux lobbies,surtout ceux de l’APAIC et de la FED et qui elle défend la spéculation boursière et n’a comme plans pour relancer l’économie US que de continuer à piller les richesses et les matières premières du Tiers-Monde (et accessoirement continuer à bombarder du musulman chez-lui) ou se lancer dans une guerre aventureuse avec l’Iran ou la Russie qui déboucherait probablement sur une troisième guerre mondiale.
      Entre les deux et même si Trump est loin d’être parfait,mon choix est vite fait...
      Si il est élu il risque par contre de finir comme Kennedy,mais il le sait comme il sait qu’il ne lui reste pas quarante ou cinquante ans à vivre et que si il veut rentrer dans l’Histoire c’est maintenant !!!


  • très bonne idée de mettre un peu de neil young mi-emission.


  • #1409094

    Emission vraiment passionnante. Ce qui me chagrine un peu c’est qu’en général les dés sont déjà jetés et quand bien même, les résultats seront toujours truqués. Mais bon sait-on jamais. Les voies de l’imprévisible sont impénétrables si on peut dire.
    Paix sur vous les amis.


  • Je cite ici Donald Trump dans un interview :
    "Je suis un grand ami d’Israël. J’étais le « grand maréchal » de la journée de célébration d’Israël. Mon gendre Jared est juif, et Ivanka [qui s’est convertie au judaïsme orthodoxe] va avoir un bébé la semaine prochaine. Bibi Netanyahou m’avait demandé de faire une publicité pour sa campagne électorale, j’ai fait la publicité "
    Encore des questions ?

     

    • Donc le déterminant du sionisme est l’absolu partout et pour tout ? Sortez de votre monomanie, même si on peut pleurer ces ralliements infectes, tout le reste est là, prêt à être analysé.
      Et de toute façon attendiez-vous autre chose de la part d’un présidentiable états-uniens !? Vous croyez qu’un jour vous verrez un président des USA lancer une attaque contre Israël !? Vous n’apportez rien de nouveau.

      Le manichéisme sionisme/non-sionisme castre !


    • #1409523
      le 02/03/2016 par Requiem for a Dream
      États-Unis : des primaires contre l’establishment ?

      Il est simplement utilisé par le sionisme, mais je ne le pense pas prêt à faire allégeance à Israel. Il est bien trop protecteur des intérêts de sa nation. L’avenir nous le dira en tout cas. Je me demande ce que pense notre menhir sur Trump. Quelqu’un a une info sur cette question ?


  • Certains dans la blogosphère américaine ont suggéré qu’il y a bien plus derrière la candidature de Trump que ce qui se révèle à nos sens, qu’en coulisse Trump aurait des appuis haut placés très puissants et prêts à tout pour empêcher le désastre d’une présidence des républicains institutionnels Ted Cruz ou encore Marco Rubio. Ces deux-là en particulier reflètent au sein du GOP l’influence likoudnik-néoconservatrice va-t-en guerre qui souhaite ardemment déclencher une grande guerre mondiale nucléaire contre tout le Moyen-Orient, la Russie, la Chine, etc.


Commentaires suivants