Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Étrange tolérance des institutions antiracistes à l’égard du camp d’été "décolonial" interdit aux Blancs

Un séminaire de formation à l’antiracisme réservé uniquement aux victimes du « racisme d’État », excluant ainsi les personnes blanches de peau se déroulera du 25 au 28 août au Centre international de séjour de Reims, suscitant un début de polémique sur sa tenue.

[...]

La tenue de ce camp a suscité un début de polémique, notamment sur Twitter où plusieurs utilisateurs se sont émus de ce « racisme anti-blancs ».

En revanche, pour Martine Solczanski, directrice du centre de séjour, le séminaire n’interfère pas avec les principes de non-discrimination défendus par son établissement. « Nous avons traité leur demande de réservation comme tous les groupes et professionnellement ça ne me pose pas de problème », a-t-elle réagi.

« Le travail de prise de conscience fait par les associations de lutte contre le racisme est légitime, mais ne doit jamais être fait de façon provocatrice d’autant que si l’accès est vraiment restreint, cela devient en plus illégal », a critiqué Noémie Michelin, responsable de l’antenne rémoise de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA).

« Rien ne permet d’interdire cette rencontre à ce jour », a fait savoir la Ville de Reims, qui siège au conseil d’administration du centre de séjour et s’est entretenue avec l’organisation de ce stage aux « intentions discutables », selon elle.

Lire l’intégralité de l’article sur liberation.fr

 

Ne pas confondre antiracisme
et « communautarisme victimaire subventionné »
avec Kontre Kulture

 

Militer pour la réconciliation nationale avec Dieudonné et Alain Soral :

De l’utilité de l’antiracisme en milieu bourgeois, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sozklanski... c est pas très français ça non ? Peut etre ce n’est même pas très catholiques ...peut être retrouve-t-on encore les mêmes fouteurs de merde et semeurs de "haine !!!!!" que d habitude...Mais chut ! ...pas d’amalgame !


  • Eh bien, merci pour l’interdiction. Voilà l’étranger qui se situe, s’affirme, et proclame l’existence indéniable des races humaines. Il est excellent que cet étranger hostile et racial-affirmatif refuse dans ses assemblées les blancs benêts masochistes capables d’assister à ces leçons de savoir-vivre chez eux, contre eux, humiliantes pour eux, en se délectant de leur propre indignité. Mais qui leur permettent d’humilier à leur tour (ou tenter d’humilier) leurs semblables. Et jusqu’où n’iraient-ils pas pour y parvenir !
    Exclu l’antifa de base, des palabres guerrières sous le bananier ! A quoi va-t-il bien pouvoir s’occuper ?

     

    • Au premier piège tu tombes dedans à pieds joints.Ce camp comme la plupart des initiatives de ce genre n’est pas le fait d’étrangers bien qu’ils y soient souvent associés
      Ils ne sont que les idiots utiles malgré eux n’ayant pas le choix pour se trouver un logement ou du boulot.
      S’en prendre à eux ne résoudra pas le mal à la racine.
      Une chaîne decide de faire du hallal on blâme les musulmans.même la récente vague d’immigrés étaient une grossière manipulation.
      A chaque fois on blâme le faible qu’est l’étranger musulman car cible facile non defendu et toujours paternalisé.
      Combien de sénateurs musulman ?de députés ? De maire ?
      Même les organisations style institut monde arabe ou religieuse sont soit dirigés par un ex député ou encore chapeautées par les mêmes ex.
      Il n’y a aucun plan de grand remplacement ou d’invasion qui circule chez les musulmans.ils ne veulent que vivre avec un confort comme la plupart des occidentaux.
      Il n’y a que dans les loges que l’on concocte ce genre de projet.


    • à Benny
      Qu’il y ait "français" ou non sur leur CI importe peu : ces gens se situent comme étrangers, dans le premier sens du terme.


    • Je ne peux pas répondre à Dounia, mais je veux poser une question à Benny, que viennent faire les "loges" là-dedans. Encore un délire anti-maçonnique. Savez-vous que la grande majorité des obédiences maçonniques du monde sont "spiritualistes". Si le GO de France est sociétal, la majorité des maçons sont dans des loges où les discussions politiques et religieuses sont proscrites. Même s’il n’est pas interdit de traiter d’un sujet rituélique en s’appuyant sur des textes sacrés (bible, Coran,....) et des traditions et textes religieux, s’appuyer ne veut pas dire d’ailleurs prosélytisme ou critiques outrancières d’une religion. Lorsque l’on est initié dans une loge de ce type l’on jure sur la bible et, par ex, si l’on est musulman sur le coran mis à côté de la Bible.
      Informez vous, tout est sur internet, le pire comme le meilleur


  • "Ne pas confondre antiracisme
    et « communautarisme victimaire subventionné »"
    Et bien, si, il faut les confondre.
    Il y en a marre, l’antiracisme c’est de la merde, point.
    Il n’existe pas de "vrai" ou de "faux" antiracisme puisque même dans les gangs "dissidents" le "vrai" antiracisme conduit au narcissisme victimaire, il suffit de voir le rapport du milieu à l’Islam (au hasard)...la seule place de l’antiracisme se situe au fond d’une poubelle.


  • Il est amusant de voir que le racisme est toujours mono-directionnelle, c’est toujours le blanc le raciste et pas le noir. C’est le patron du CRAN qui disait que seul les blancs étaient racistes car on vivait dans la communauté blanche dominante. Le blanc pouvait quitter le quartier pour ne plus subir le racisme. Comme si cela supprimait le racisme dans le cœur du noir.

    L’antiracisme est un bizness, s’ils ne luttent pas une fois pas mois (à la louche) ils n’auraient plus de subvention.L’ hypocrisie de ces communautés est aberrante.
    Et dire qu’on subventionne cela est révoltant !!!


  • Relisez :
    "« Rien ne permet d’interdire cette rencontre à ce jour », a fait savoir la Ville de Reims, qui siège au conseil d’administration du centre de séjour et s’est entretenue avec l’organisation de ce stage aux « intentions discutables », "
    = élus de la ville de Reims complices


  • vous inquietez pas j’irai voir comment ca se passe la bas et je ferai un rapport... ma famille est de cefalu en sicile, je passe largement pour maghrebin ou meme tout natif de la mediterrannee...

    d’ailleurs faudra qu’ils expliquent par "excluant les personnes blanches de peau" ; est ce qu’ils parlent d’indo-europeens ou toute personne blanche de peau... mes potes d’origine algerienne sont blancs

     

  • Et là je vais sur le facebook de sos racisme anti-blanc (où l’on peut voir, entre autre, un jeune étudiant blanc se faire défoncer par 3 renois) et je me dis que tout ceci est une farce.

    J’espère au moins que les Chinois de Aubervilliers pourront y assister à ce rassemblement de couillons, mais comme l’a dit Soral, je doute que cette communauté ne tombe dans ce piège à con.


  • Encore et toujours contre LE BLANC EUROPEEN

    Jamais contre le chinois , le pakistanais , le bantou , l’arabe...

    C’est une guerre raciale à laquelle nous sommes confrontés



  • formation à l ’antiracisme , excluant ainsi les personnes blanches de peau à Reims



    Chutzpah mon pote...


  • « Rien ne permet d’interdire cette rencontre à ce jour »

    Par contre pour Dieudo il n’y a pas de problème pour interdire les rencontres ;et lui il ouvre sa porte à quiconque désire entrer


  • Je rappelle que lutter contre LE racisme = lutter contre TOUS LES racismes.
    En interdisant les blancs, ils démontrent qu’ils sont tout autant raciste et que la couleur de peau doit être pénalisante.

    Si leur stratégie pour éveiller les consciences, c’est d’être raciste même envers ceux qui ne le sont pas et auraient pu les aider dans leur cause, ça ne va convaincre personnes :
    Les racistes penseront qu’ils ont bien raisons de le rester face à ces gens.
    Et des non racistes vont les laisser se démerder la prochaine fois qu’ils auront besoins des blancs.

     

    • SOS racisme en danger (mode en voie de disparition)


    • La subtilité de ce séminaire, c’est qu’il ne concerne que le "racisme d’Etat", soit le racisme organisé par un pays dans le cadre, par exemple, de la colonisation pour la France ou de l’Apartheid pour l’Afrique du Sud ou encore la ségrégation raciale des USA jusque dans les années 60.

      Comme le fait savoir la ville de Reims, "Rien ne permet d’interdire cette rencontre à ce jour".
      Par contre, il est évident que s’ils refusent l’entrée des blancs juste sur leur couleur de peau, il devrait y avoir problème.
      A suivre...


    • Il y a aucune subtilité Fred. ..
      Et ton racisme d état de la colonisation française, C’est quoi ? Le racisme des élites qui organisent actuellement notre colonisation ? Ou bien le racisme dil y a un siècle avec l héritage de Jules ferry ? C est probablement le second, en occultant le rôle des bonnes âmes radicales socialistes...Ou en oubliant la judeite de monsieur crémieux. ...en quoi est ce une nécessité au vue des problèmes d ultra violence sociale et physique qui confrontent la société française de parler de cela 50 ans apres la décolonisation cest à dire 50 ans apres le règlement du problème, à nos frais.. ?

      Le seul racisme d état actuellement il a lieu en israel. Et C est pas les blancsgaulois qu’ils faudrait donc interdire. Il faudrait être plus spécifique. Mais merde. C est eux qui organisent le colloque...


    • @zuleya

      Le racisme dans sa définition d’origine, celle qui dit qu’une race se croit supérieure à une autre.
      Le racisme d’Etat institue légalement le fait que des hommes de par leur race n’ont pas les mêmes droits que les autres (ségrégation, apartheid, colonisation compris), le séminaire porte sur cela.
      Si en Israël il y a des lois qui limitent les droits des arabes citoyens d’Israël, il y a racisme d’Etat, si c’est en dehors du territoire d’Israël, c’est de la colonisation en plus.


    • Oui Fred donc tu confirmes qu’il n’y a aucun racisme d état en france actuellement. Et il n’y en a plus depuis longtemps. Et à l époque où il y en avait en france il y en avait partout dans le monde...

      Et la au milieu de nulle part, ces rigolos decident de chauffer à blanc des " chances pour la france " qui n’ont jamais connu le racisme d état colonial et n’en ont donc pas souffert de près ou de loin et on interdit l acces à des jeunes gaulois qui n’ont jamais exercé de racisme d état ou autre. ..cette réunion est une énième provocation communautaire du diviser pour régner "antiraciste" et les chances pour la france seront dans un état d esprit d étrangers non assimilés et fouteurs de merde pour une génération de plus...

      Quant au "territoire d Israël " qu’est-ce que c’est ? C est précisément la principale source du conflit avec les palestiniens. On en est à un point où la Palestine n existe plus et n’a jamais existée selon les vrais racistes actuels....Et on en est pas encore au grand israel mais il n’y a aucune raison que l’expansion s arrête. Que la communaute la plus raciste du monde et créatrice du concept de "racisme" avec trotsky organise sur notre territoire ces démonstrations racistes contre nous est revelateur et ne peut que mal finir.


  • Va falloir qu’ils nous disent à nous, blancs et "de souche", quand est ce qu’on doit prévoir de faire nos valises, nous les racistes par atavisme et colonialistes par délégation. Ça aurai le mérite d’être clair et de pouvoir envisager notre avenir ailleurs avec un peu de préparation...s’ils nous en donnent le droit.


  • Certains ne brillent décidément par leur intelligence ici. Bien que je pense que ces initiatives sont plus néfastes qu’autre chose, en France, par exemple, ou en Allemagne ou où vous voudrez en Europe, le racisme ne peut être dirigé que contre les noirs, maghrébins, et...

    On parle de racisme institutionnel, ne pas confondre avec les problèmes "courants" de la vie de tous les jours qui peuvent se produire entre "blancs" et les "autres".

    Celui qui a inventé le terme racisme "anti blanc" n’a eu que pour but d’attiser les tensions entre "locaux" ou autochtones et les étrangers ou les gens d’origine étrangère.

    Dès racistes, il y en a chez tout le monde, là n’est pas le problème, mais comment Jean Dupont peut crier au racisme pour un emploi non obtenu et proposé dans une entreprise tenue par des Jean Dupont ?

    Par contre là où il y a quelque chose à faire pour les Jean Dupont c’est quand une entreprise est tenue par des Éric Zemmour et qu’il n’y a qdes Éric Zemmour en grande partie qui y travaillent.

    Prenez le cas de France Info, par exemple, où apparemment plus de 90% des employés sont des Éric Zemmour.

    Faudrait pas tomber dans le panneau et arrêter de stigmatiser les étrangers ou d’origine, il faut juste combattre le racisme institutionnel et leur montrer qu’ils sont manipulés et leur montrer le vrai dessein de ces associations.

     

    • Vous osez dire que les gens manque d’intelligence !

      Le racisme institutionnel n’existe pas ou uniquement en réaction au racisme anti blanc de la rue qui lui existe belle et bien, c’est vous qui ne voyez pas ou est la manipulation et vous en etes tributaire.


    • bien sur dakodak, le racisme ne peut exister que contre les non blancs...on croirait entendre gerard miller...

      tu vas expliquer cela au petit gaulois qui se fait racketer et insulter dans son ecole sur le territoire hexagonal...
      et quand il n y aura plus de majorité blanche tu vas continuer a sortir ces sornettes... ?
      ou expliques cela aux pieds noirs...

      aux usa avec l" affirmative action", qui est du meme ordre que ce seminaire anti blanc, il y a 65 % de la population qui est blanche mais seulement 20% des etudiants dans les universités de l elite...c est pas du racisme cela ?

      le racisme/ antiracisme est de toute facon une arnaque, inventée on le rappelle par trotsky...tiens tiens...

      on peut te demander ton origine ethnique toi qui critiques le fait que des francais en france soient choqués d etre disrciminés ?

      si tu emigre economiquement dans un pays d ethnicité differente de la tienne, tu vas parfois rencontrer des problemes, ainsi que toute ta descendance.il n y a rien a faire contre ca sinon detruire le pays qui t acceuille, et ca ne dervais pas etre une option. sinon on n emigre pas et c est beaucoup plus simple...

      il ne faut pas combattre "le racisme institutionnel", il faut combattre l immigrationisme


    • En quoi le refus d’embauche de Mohamed par Jean Dupont pour motif que c’est un arabe est il institutionnel ? Et si Mohamed refuse Jean car c’est un blanc, est ce que c’est du racisme ? Institutionnel ? Que je sache, lorsque moktar va à la CAF, il n’est pas refoulé, il a ses alloc. Lorsque je vais dans certaines postes, y’a 80% d’employés maghrébins, il est où le racisme institutionnel ?
      "Certains ne brillent décidément par leur intelligence ici." : et des gens comme vous, on s’en tape depuis 30 ans, vos leçons de moral et vos insultes, vous pouvez vous les garder. Le racisme anti Français, anti chrétiens, anti patriote, il existe, "courant" et "institutionnel".


    • 1/ Alors soit je me suis mal exprimé, soit vous n’avez compris que ce que vous avez voulu comprendre.

      2/ Je ne touche pas d’allocations, je n’en ai jamais touché et à mon avis je n’en toucherai jamais.

      3/ Je n’ai rien contre les Jean Dupont mais j’aimerais que l’on respecte les autres français qui s’appellent autrement.

      4/ Les "petits" problèmes entre "blancs" et "pas blancs" ne rentraient pas dans ma réflexion, je crois l’avoir précisé.

      5/ Quand je parle de racisme institutionnel, je parle surtout pour les français d’origine étrangère pas les immigrés.

      6/ Je ne défend pas ces associations qui ont fait plus de mal qu’autre chose et a contribué à aggraver le racisme.

      7/ Eh oui, les commentaires manquent un peu d’intelligence, mais c’est parce que personne ici n’a du subir quelque forme de racisme je suppose.


    • On est 4 à avoir compris ton message de la même façon donc tu t étais mal exprimé. Mais tu finis ton nouveau message en la jouant " vous n’avez pas du rencontrer de racisme dans votre vie", ce qui est le communautarisme victimaire usuel...stp sors de ce scénario. Il t a été imposé pour te dominer. ..

      Je parlerai que pour moi mais j’ai vécu aux usa à la grande époque du " bashing antifrancais" de la guerre d irak de 2003 et je crois que mon expérience vaut bien la tienne...

      si si on connaît la nature humaine. On t a pas attendu.


    • Donc pour toi tu trouves normal qu’il y ait une échelle dans la francité ?

      Si je te suis, je peux être moins français que toi, donc subir certaines choses que toi tu ne pourrais subir et, à l’inverse, profiter d’autres dont moi je serais privé naturellement, j’ai bon ?


    • Dakodad, dans mon quartier (banlieue est de paris), plusieurs commerces ne comportent parfois que des personnes originaires de Turquie, ou ailleurs du sous continent indien. C’est du racisme institutionnel ou pas ?
      Tu vas me dire non, car ce n’est pas lié à du soit disant racisme d’Etat. Implicitement, cela veut dire que le terme "institutionnel" réfère aux institutions dans le sens de structures légales. Or, ce dont tu parles se fait totalement en dehors des institutions.

      Le Code du travail fait 3200 pages, tu ne trouveras pas une seule fois un élément de racisme autorisé ou encouragé, bien au contraire. Tu ne pourras nous donner aucun texte de loi, règlement ou autre qui permette de faire ce que tu reproches à ton Eric Zemmour. Après, c’est peut-être une pratique, mais cela revient exactement à mon exemple du début, sauf que dans un cas c’est peut-etre une grosse structure et dans un autre un kebab, mais c’est aussi le reflet d’une situation temporaire, ou les derniers immigrants sont les moins bien formés et il faudra du temps pour que cela change (ce n’est pas en s’inscrivant en socio à Paris 8 que certains dépasseront dans l’échelle sociale ceux qui vont en première année de médecine ou en classe prépa, à un moment il faut bosser pour de vrai pour progresser).

      Comment peut-on parler de racisme d’Etat si aucune structure de l’Etat ou de ses émanations ne produit un seul texte contenant des possibilités de racisme ? Là ou tu parles d’institutions façon Afrique du Sud, tu n’offres au final que des interprétations. Si untel n’a pas de boulot, c’est à cause du racisme. En Afrique du sud, il était écrit dans la loi par exemple quels métiers étaient interdits aux noirs. Ca c’est du racisme d’Etat. En France, tu n’auras rien de similaire.

      Tout ce que tu offres, c’est de la pleurniche et la stigmatisation des autres, qui ne seraient pas intelligents, ce que tu répètes à deux reprises. Qu’as-tu donc produit d’une manière ou d’une autre qui te permette de te sentir supérieur aux autres ? Quand tu arrives à un entretien d’embauche ou a une évaluation, tu vas dire à ton employeur qu’il est idiot et qu’il n’a rien compris parce qu’il n’est pas d’accord avec toi ?


    • mais dakodak pourquoi crois-tu subir ce que d autres ne subissent pas ? par exemple de nombreux francais originaires de lest de la france ont un patronyme germanique et se prennent dans la tronche une xenophobie dont tu n’as pas idee...alors qui’ls sont francais depuis charlemagne...car la germanophobie est culturellement tolérée, alors que le "racisme" ne l est pas...

      pour la petite histoire je n ai jamais entendu un blanc insulter un arabe ou un noir mais par contre jai deja entendu des insultes "sale blanc" ou "nique la france"...et plus d une fois..alors ne nous donne pas de lecons d antiracisme...le monde est comme il est...

      perso je nai jamais discriminé qui que soit en fonction de son origine, et c est quelque chose de rare en france mais evidemment que ca arrive et cela ne peut qu arriver..mais legalement il y a aucune loi qui permet cela en france et au contraire toute une batterie de loi qui maintiennent la victimologie....

      En tant que communauté si vous vous comportez de facon incivile et ultra communautaire cela retombera sur chacun d entre vous.en effet une personne de patronyme et d ethnicité differente aura statistiquement plus de problemes. cest partout pareil et surtout c est comme cela aussi dans ton pays d origine quel qu il soit...si en plus tu donnes a tes enfants un prenom non gaulois, tu envenimes la situation et pourtant tous les immigrés et descendants d immigrés magrebins le font encore aujourdhui...en disant que ce serait une "trahison" de ne pas le faire...

      rien que dans ton 1er commentaire, tu trouves tacitement normal que l on interdisse des gaulois a une reunion en france...pas tres universaliste ta conception des choses

      tu ne trouveras nulle part dans le monde ( et en particulier pas dans les anciennes colonies) de pays aussi peu "raciste" que la france. il t en faudrait encore plus ? l alternative est d essayer un autre pays car personne ne te retient si tu es trop malheureux ici, et tu vas etre décoiffé par la violence des societes etrangeres...ou encore tu peux retourner au bercail...

      mais nous on ne va pas disparaitre pour toi.


    • @Dakodak

      Il y a fondamentalement une différence entre un français de souche et un issu de l’immigration quand ce dernier veut importer sa culture dans le pays d’accueil pour la vivre hors de la sphère privée et de quelques occasions festives.
      Dans le cas contraire, la distinction souche/pas souche devient inutile.

      Ce sont les comportements qui définissent les gens, non leur appartenance. Mais il est infiniment plus facile de justifier ses mauvaises manières derrière son appartenance. Ainsi dire "nique la France" et crier au racisme, quelque chose que moi, français d’origine immigré du Moyen-Orient né à l’étranger, ai souvent vu et entendu se faire en France (et qui m’a profondément choqué), c’est clairement du racisme anti-français. Des comportements moins caricaturaux mais tout aussi corrosif, il y en a tous les jours,, qu’ils viennent de l’Etat ou des gens :

      Salon de coiffure que pour les gens de couleurs.
      Quartiers asiatiques où la grille évolue en fonction de la tête du client.
      Programme d’accueil pour les réfugiés quand il n’y a rien d’aussi drastique prévu pour les clodos de souche.
      Commémoration infinie de la 2nde guerre mondiale sous le même angle privilégie sur toutes les chaînes de tv.

      Tu remarqueras que j’ai réussi à faire une liste conséquente sans même parler Hallal ou Brukini.
      Je continue ?

      Le panneau, c de croire au bisounours libéral.

      Le racisme anti-blanc, voir anti français existe et a été dissimulé derrière la fanfaronnerie de l’antisémitisme moderne.


    • La politique qui autorise et favorise l’immigration de masse depuis 50 ans, voilà le racisme anti blanc institutionnel.
      Celui qui permet au racisme anti blanc tout court d’avoir lieu ensuite.
      .


  • C’est bête, ils pourraient tripler leur fréquentation en acceptant les Blancs.


  • Prochaine étape : l’ethnomasochisme d’état ?


  • Cela ne m’étonne plus. Depuis que j’ai appris grâce à ER ce qu’est l’anti-racisme.
    Antiracisme = anti-blancs, ( Pousser les noirs et les arabes contre les blancs. )


  • L ’ idéologie d ’ SOS racisme et la même ambition de sauver le racisme et de créer de la haine et bien sûr toujours les mêmes sempiternels menteurs - manipulateurs .


  • C’est plutôt cocasse ce choix de logo. Le Méandre, un symbole typiquement Grec ... et de fait blanc !


  • L’objectif de ces associations "antiracistes" n’a jamais été de faire reculer le racisme.

    Au contraire, elles n’ont pas arrêter de rappeler aux immigrés combien les français sont racistes. Et que tout les problèmes qu’ils rencontrent dans la vie vient du racisme des français (ex : trouver du travail ....).

    Elles ont dit à ces jeunes que les français ont colonisé leur pays etc...

    Ces associations font de l’antiracisme à sens unique.
    C’est à dire qu’elles traquent le racisme des français de souche envers les immigrés, par contre elles créent le racisme antifrançais chez les immigrés.
    Si il y a des associations qui mériteraient d’être condamnées pour incitation à la haine raciale, c’est bien elles.


  • Bonsoir, je suis blanc et passionné d’histoire. Je suis admiratif de certaines œuvres de redressement radical.
    Si je viens avec la tronche passée au cirage, je serais admis ? Juste pour expliquer certains passages intéressants de l’oeuvre de Renaud Camus ...


  • Ces gens sont obsédés par les blancs matin, midi et soir (il suffit de regarder le compte twitter de l’organisatrice), mais ils décèlent le racisme chez les autres. Les organisatrices sont même plus fortes que cela. Alors qu’Assebague avoue par exemple ne pas bosser et se faire entretenir par son mari pour pouvoir faire des tweets toute la journée, elle dit en même temps que si elle cherchait elle ne trouverait pas car elle serait stigmatisée par son activité. C’est-à-dire que c’est à nouveau la faute des autres si elle se retrouve à glandouiller la moitié de la journée.


  • Ah bon ? Ah m....

    Si on est métis, ça passe ou pas ?


Commentaires suivants