Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Faux révisionnisme et vrai racisme

L’offensive anti-assimilation d’un rabbin américain

Yossef Mizrahi, militant contre l’assimilation juive et rabbin orthodoxe réputé vivant aux États-Unis, a affirmé dans une vidéo que seul un million de juifs étaient morts durant la Seconde Guerre mondiale.

Selon lui, les autres cinq millions habituellement inclus dans les victimes juives tuées par les nazis étaient issus de mariages mixtes et n’étaient donc pas juifs. L’action du rabbin Yossef Mizrahi vise à sensibiliser les israélites et à les encourager à pratiquer davantage le judaïsme. Il a récemment tenu une série de conférence à New York et en tient régulièrement dans d’autres villes américaines mais aussi parfois en Israël. Sa page Facebook est suivie par plus de 77 000 personnes.

Dans une vidéo en hébreu sous-titrée en anglais publiée sur YouTube mardi, le rabbin Mizrahi a affirmé :

« Voilà comment était la situation en Europe, 80% du peuple juif était assimilé et mélangé avec des non-juifs bien des générations avant l’Holocauste. »

Le rabbin rappelle que selon la loi juive (halakha), seule une personne dont la mère est juive est considérée juive, tout en précisant que la politique nazie définissait une personne comme étant juive si celle-ci avait un grand-parent israélite.

 

(Pour actionner les sous-titres anglais, utiliser l’icône en bas à droite dans la barre de contrôle de la vidéo.)

 

Yossef Mizrahi affirme donc que le chiffre de six millions de juifs tués durant l’Holocauste, accepté par la grande majorité des spécialistes de la période, comprenait cinq millions d’individus qui n’était pas juifs selon la halakha. Pour le rabbin :

« La vérité est que même pas un million de juifs a été tué. Pas que cela soit, dieu me pardonne, un nombre insignifiant. Cela est énorme, mais il y a une différence entre un et six millions. »

Le professeur Kimmy Caplan, directeur du département d’histoire juive à l’université de Bar-Ilan a déclaré que les allégations du rabbin Mizrahi n’avaient aucune base factuelle et n’étaient appuyées sur aucune donnée corroborant sa thèse. « Quelqu’un qui affirme ceci est complètement détaché de la réalité historique » a-t-il déclaré au Jerusalem Post. Pour Kimmy Caplan, les mariages mixtes étaient peu répandus en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, et qu’on ne trouve aucune trace de discussion des mariages mixtes avant l’Holocauste dans les journaux juifs ou les débats rabbiniques car, selon lui, la problématique n’existait pas à grande échelle. « La société juive discutait de l’antisémitisme, du nationalisme juif, et d’autres problèmes mais il n’y avait pas de discussion sur les mariages mixtes car cela n’était pas une réalité de la vie juive », a-t-il ajouté.

Efraim Zuroff, directeur du centre Simon Wiesenthal en Israël, a qualifié les commentaires de Yossef Mizrahi de « falsification historique destinée à servir un agenda » et a accusé le rabbin d’utiliser ces thèses pour encourager à devenir des juifs plus pratiquants. Selon le professeur Robet Gellately, auteur des Exclus sociaux dans l’Allemagne nazie, il y avait en 1935, lorsque les lois de Nuremberg ont été votées, « approximativement 35 000 des 500 000 Allemands juifs qui étaient en union mixte ».

Sollicité par le Jerusalem Post, Yossef Mizrahi a indiqué qu’un « groupe de menteurs manipulent ses mots et les sortent du contexte », précisant « qu’à l’époque de l’Holocauste, les nazis assassinaient des gens qui étaient à 50% ou 25% juifs – juifs selon leur système – mais j’ai dit que selon la Torah il n’existait pas de demi-juif. Seulement des gens totalement juifs ou totalement non-juifs » ; ajoutant qu’il avait abordé le sujet pour « alerter le public de l’assimilation terrible qui touche le monde juif aujourd’hui ».

L’État d’Israël, depuis 1970, considère que toute personne qui aurait un grand-parent juif, peut être éligible à la « loi du retour », et obtenir la nationalité israélienne tout en n’étant pas juif au sens de la Torah.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1359141
    le 01/01/2016 par scania
    Faux révisionnisme et vrai racisme

    Affirmer -même de bonne foi- que "seul" 1 million des 6 millions de victimes étaient juives, c’est quand même conforter l’idée que (les fameux) 6 millions ont été génocidés, et donc, d’un point de vue révisionniste stricto sensu , entretenir cette vérité historique que le droit Français nous interdit de contester !
    C’est aussi -tout utile que puisse être ce scoop- la démonstration de l’obsession ethnocentrique juive qui ne se lasse visiblement pas de bien recenser, pour mieux les distinguer, les tibias juifs des tibias lambda, comme dirait Soral...


  • #1359180
    le 01/01/2016 par Telecaster
    Faux révisionnisme et vrai racisme

    La loi interdit à des historiens d’enquêter sur la faisabilité technique et pratique du génocide . Mais aucune belle âme dans le camp des saints ne s’offusque lorsqu’un docteur de la Loi fait le distinguo entre les morts élus par Yavhé et les autres .


  • #1359190
    le 01/01/2016 par SpiritusRector
    Faux révisionnisme et vrai racisme

    Ce qui est avéré en tout cas, c’est que les juifs assimilés, les non juifs selon lui, étaient bien la cible ultra prioritaire de la répression nazie.

    Hitler n’aurait pas reçu de financement US s’il n’avait contribué d’une certaine manière au projet sioniste.

    - Faire avancer leurs pions et projets au moyen Orient et en Europe
    - Se créer une future immunité totale avec le sang de ceux qu’ils considéraient des traitres.
    - Contribuer à transformer un régime nationaliste en rouleau compresseur autodestructeur.
    - Et d’autres...

    Mais la perfection n’est pas de ce monde, et la chutzpah est à double tranchant...

    Maintenant, la majorité des peuples est devenue ce qu’ils appellent "antisémite" ou peu s’en faut... Il n’y a plus d’issues agressive réellement viable...

    Et donc au final, n’acceptant pas la réalité du monde et pensant pouvoir tout balayer et tout remodeler, ils s’apprêtent malheureusement encore à vivre une page mémorable de mauvais sorts...

    Mauvais sorts qu’ils n’oublieront bien entendu pas d’inscrire à notre compte dans le grand livre de la haine éternelle...

    A moins bien sur que ce ne soit la dernière erreur de ceux qui tentent depuis bien longtemps de dévoyer le rôle de ce peuple.


  • #1359343
    le 02/01/2016 par Bromélia
    Faux révisionnisme et vrai racisme

    “... Cela est énorme, mais il y a une différence entre un et six millions.”

    Parce que les 5 autres millions, du moment où il ne seraient plus juifs, il ne compteraient dorénavant pour rien ?


  • #1359427
    le 02/01/2016 par Quenellito
    Faux révisionnisme et vrai racisme

    Eh oui cet énergumène ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà : seuls les leurs ont de l’importance, les autres ( vivants ou morts ) leurs sont inférieurs et ne sont que leurs serviteurs, ils comptent donc pour du beurre !
    Ce " maître " fait le distinguo, et en toute impunité s’il vous plaît, entre les morts du peuple élu et les autres.
    Pour lui les autres sont sans importance. Ce type a le droit de " revoir " l’histoire lui ! Puisque élu.
    Et la revoir à la manière des maîtres est autorisé.
    Par contre si un non élu conteste quoi que ce soit c’est le Fracassage de gueule illico.
    Soit on a tous le droit d’avoir son avis sur le sujet soit personne ! C’est tout. Qu’ils commencent à comprendre qu’on en a marre et que ça va changer qu’ils le veuillent ou non.


  • #1363608
    le 07/01/2016 par Patricia
    Faux révisionnisme et vrai racisme

    Merci pour cet article.
    Je dois dire que j’avance dans la compréhension de ce problème... et en vérité, ce sont ces gens-là qui ont un gros problème de co-existence, avec le reste de l’humanité.
    Ils sont vraiment dans une prison mentale... de fait, ils sont dangereux pour eux-mêmes et pour les autres.
    Il conviendrait de les "déprogrammer" car se sont à l’évidence des comportements sectaires et, de fait, exclusif... donc, potentiellement violents.

     

    • #1364983
      le 08/01/2016 par el rocio
      Faux révisionnisme et vrai racisme

      Alors une grande partie de l’humanité est dans une prison mentale ! Car ils sont pléthore ceux qui ont envie d’être au dessus des autres !
      En dehors de la religion combien s’imagine être supérieurs de par leur position sociale ? La plupart ....
      C’est un constat bien triste mais la compétition est une constante dans presque toutes les sociétés .
      On trouve aussi beaucoup d’hypocrisie chez les bobos athés qui n’assument pas , contrairement à l’ancienne bourgeoisie leurs sentiments de supériorité ....