Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fillon président ne transigera pas avec la sécurité d’Israël

Meyer Habib, l’ami de Netanyahou, est ravi

François Fillon s’adressait en vidéo ce jeudi 20 avril 2017, avant d’aller en plateau sur France 2 affronter le duo Pujadas-Salamé, aux Français d’Israël qui étaient réunis en meeting à Tel-Aviv par le député des Français de l’étranger Meyer Habib, qui représente le comité de soutien au candidat LR.
Morceaux (cacher) choisis.

 

« D’abord je voudrais dire à tous nos compatriotes juifs, qu’ils vivent en France, en Israël ou ailleurs, qu’ils ont toute leur place dans la communauté nationale. Nous partageons les mêmes valeurs, la même histoire, le même idéal. Notre pays doit beaucoup aux Français juifs, qui ont toujours assumé avec brillance et courage le rôle qui leur revient dans notre destin national et dans notre aventure républicaine. »

« Je veux vous dire que je serai toujours d’une inflexivilité totale avec toutes les formes d’antisémitisme. Quant à vous Français ayant choisi de vivre en Israël, sachez que les liens qui nous unissent, qui vous unissent à la France sont des liens indestructibles. »

« Israël est et restera une amie, une alliée. Président de la République, je ne transigerai jamais sur la sécurité d’israël. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou m’a téléphoné pour me féliciter au lendemain de ma victoire à la primaire de la droite et du centre. Nous entretenons depuis longtemps une relation solide, basée sur la confiance mutuelle et sur un dialogue franc. La paix entre Israéliens et Palestiniens est pour moi une priorité. »

« Je réorienterai notre politique étrangère en cherchant à mettre en place des alliances internationales efficaces pour contrer l’essor de l’islamisme qui est aujourd’hui une menace majeure pour le monde entier, et en luttant de manière impitoyable contre son financement. »

« Français d’Israël, vous êtes l’un des innombrables visages de la France. Mes chers amis, pour faire triompher notre projet pour la France j’ai besoin de vous, j’ai besoin de votre engagement, j’ai besoin de vous tous. »

JPEG - 125 ko
François et Meyer sont deux bons Républicains

 

Analyse sommaire du discours de François Fillon

Déjà, dans la première phrase, attention à bien lire « je voudrais dire à tous nos compatriotes juifs... qu’ils ont toute leur place dans la communauté nationale » et pas « toute la place dans la communauté nationale », ce qui est très différent.

Ceci étant dit, le candidat LR à la présidence de la République rappelle les liens forts qui unissent Israël à la France. On ne sait quels sont ces liens, même si le candidat cite par exemple des personnalités du milieu culturel. Sont-ce des liens politiques spéciaux, basés sur des traités secrets, ou tout simplement les traités habituels avec tous les pays amis de la France ? Il semble qu’il y ait là un petit point de détail à éclaircir. On attend, sans faire de compétition communautaire, le discours de François Fillon aux chrétiens d’Orient ou aux Français musulmans d’Afrique pour voir de quels liens il peut s’agir.

Quand Fillon déclare que « notre pays doit beaucoup aux Français juifs », de quelle dette s’agit-il ? Est-ce de la préférence communautaire ou juste une formule de politesse ? Notre pays doit-il la même chose aux Français de confession musulmane, par exemple ? On ne peut certes pas développer tous les points évoqués dans un petit discours de 4’55, mais un éclaircissement aurait été là encore du meilleur aloi.

Chaque candidat est prêt à tout promettre à tout le monde, à tous les groupes d’électeurs, mais certains groupes semblent avoir un poids plus important que les autres, et pas forcément en termes d’effectifs. On en veut pour preuve cette espèce de mantra qui oblige les candidats récents – de Nicolas Sarkozy à François Hollande en passant par Manuel Valls et Emmanuel Macron – à ne pas transiger « avec la sécurité d’Israël ».
En quoi cela concerne-t-il les élections franco-françaises ? Quel est le rapport entre la sécurité de l’entité israélienne et la présidence française ? Quels sont les intérêts français en Israël ? Ou alors les intérêts israéliens en France ?

En attendant d’hypothétiques réponses à ces questions légitimes, des lecteurs et des électeurs se demandent qui est le candidat d’Israël entre Macron et Fillon. Il semble que Fillon tienne la corde, puisque Macron commence à être attaqué par la presse communautaire juive. Lemondejuif.info a ainsi rappelé ce 9 avril 2017 les propos du candidat d’En Marche ! sur le Forum Radio J :

« Je désapprouve les politiques belliqueuses lorsqu’elles contreviennent au droit international. Je pense que la politique menée aujourd’hui par Netanyahu n’aide pas à pacifier le sujet et n’est pas de nature à stabiliser la sécurité collective »

Son secrétaire général, le député Richard Ferrand, avait été attaqué pour avoir versé 2 000 euros sur sa réserve parlementaire dans le but de financer l’Association France Palestine Solidarité, qui serait, d’après le site communautaire, « impliquée » dans le boycott des produits israéliens.
Dernière chose qui ne passe pas, le ralliement de Najat Vallaud-Belkacem, considérée comme une pasionaria islamiste, à Emmanuel Macron, avec ses cours d’arabe à l’école...

 

« L’imposteur Macron, qui a appartenu au gouvernement Hollande et ne s’en est jamais repenti, sera le fossoyeur de la France s’il est élu, car il compte mettre en remplacement de l’actuelle ministre une islamiste convaincue »

Fillon aurait donc les faveurs du lobby sioniste en France à trois jours du premier tour.

Une politique française sous influence par Kontre Kulture

 

François Fillon, les juifs et Israël, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1707801

    Traître notoire !

     

    Répondre à ce message

  • #1707836

    Meyer Habib est un, comme disent les britanniques, "Elephant in the room".
    Autrement dit Meyer Habib (entre autre) est une évidence mais de façon flagrante du groupe de pression sioniste mais que les journalistes et les politiques ignorent délibérément.

     

    Répondre à ce message

  • #1707844

    Hahaha, c’est pas pour la sécurité d’Israel que tu devrais prêcher, avec les remerciements du gros et du criminel de guerre... Mais pour celle de la France !

    Pt1 les français d’origine (ou de culture) juive -idem que pour les musulmans- mais quand allez vous gueuler contre ces malades mentaux (et leurs sbires) qui prétendent parler en votre nom ?!!!

    PS pour FF : rends déjà la thune avant de causer...

     

    Répondre à ce message

  • #1707946

    Franchement, la sécurité d’Israël, c’est bien là le principal. Le reste, chômage de masse, immigration incontrôlée, insécurité, élites corrompues, liberté d’expression bâillonnée au nom du politiquement correct, tout ça, c’est tellement secondaire...

     

    Répondre à ce message

  • #1707975

    NOOOON oh Mon Dieu pas Fillon, pas Fillon ce n’est pas possible les français vont pas se faire enuber encore une enième fois !
    Oh Misère Misère ! Heureusement y a ER parce sinon c’est la grosse déprime avec fillon le sionard

     

    Répondre à ce message

  • #1708156
    Le 22 avril à 09:44 par Georges 4bitbol
    Fillon président ne transigera pas avec la sécurité d’Israël

    Tant que l’oligarchie mondialiste appuyée par la puissance des familles de la FED, par tous ses relais maçonniques et merdiatiques, ne seront pas identifiés par l’immensité des victimes, le monde sombrera dans le chaos. Ordo ab chaos.

     

    Répondre à ce message

  • #1708206
    Le 22 avril à 11:44 par Махсуд Махкамов
    Fillon président ne transigera pas avec la sécurité d’Israël

    Ben oui, la "dissidence" l’a soutenu pendant que les mérdiats le coulaient... maintenant qu’ils ont la trouille du duo Le Pen - Mélenchon, ils essaient de sauver Fillon.

    Moi, je l’ai toujours combattu et trollé. C’était la bonne stratégie.

     

    Répondre à ce message

  • #1708278
    Le 22 avril à 14:06 par Laboucherie orientale
    Fillon président ne transigera pas avec la sécurité d’Israël

    Fillon président ne transigera pas avec la sécurité d’Israël



    Il ne transigera pas avec la sécurité de l’impérialiste israélien qui a spolié et massacré les palestiniens !!!!!!!...khazars et séfarades pourront donc continuer à massacrer en paix la population autochtone !!!!

    Mais quelle est donc la position de FILLON concernant la sécurité des palestiniens........"ces sous-hommes" , ont-ils d’ailleurs encore le droit à la vie ??

     

    Répondre à ce message

  • #1708289

    "Quand Fillon déclare que « notre pays doit beaucoup aux Français juifs », de quelle dette s’agit-il ?"

    De la dette nationale due aux banques privées pardi !

    Cela dit, cette analyse pose une question pertinente. Quels sont les réels intérêts de la France en Israël ? Est ce le pétrole ? Les ressources naturelles ? L’approvisionnement alimentaire ? La main d’oeuvre ? Le commerce ? Le tourisme ?

    Remarquez que la question est valable aussi pour les États-Unis, eux qui en plus envoient un chèque de 4 milliards USD à Tsahal à chaque premier de l’an. Rappelons que les É-U sont maintenant autosuffisants en pétrole.

    C’est là que les analyses d’Alain Soral viennent à notre rescousse. Dans les faits, Israël n’a rien à offrir à ces deux pays, en tous les cas, rien qui vaille un pareil soutient. D’un point de vue impérial, Israël pourrait être considéré comme une base militaire avancée des É-U mais encore faudrait-il que l’exécutif ait un réel contrôle sur les 16 services de renseignements, le Pentagone, la Fed etc...

    Pour la France la disproportion entre la soumission des élites et les besoins réels du pays est encore plus énigmatiques à moins que l’on parte du principe que des binationaux, ayant Israël comme première allégeance, pilotent l’état profond.

    Voilà qui expliquerait beaucoup de choses.

     

    Répondre à ce message

  • #1708761

    On lui a fait une petite démonstration de force afin qu’il comprenne c’est qui le boss et pour qu’il ne succombe à aucune tentation. Ils ont la garantie de sa soumission, le projet c’est Fillon président et les législatives pour Macron. Lepen et Melenchon disparaissent car la fusion Macron/Fillon obtiendra une large majorité. C’est mon point de vue.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents