Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Fin de l’intervention policière dans le quartier Châtelet selon la préfecture de police

Selon la préfecture de police, qui confirmait les premiers tweets de journalistes, une prise d’otages était en cours dans la rue Saint-Denis, au cœur du quartier du Châtelet. Des tireurs d’élite et des unités d’intervention sont arrivés sur place. Le premier arrondissement se trouvera en un clin d’œil entièrement bouclé par les forces de police.

L’opération a lieu pendant les journées du Patrimoine, où de nombreux sites n’ont pas pu être ouverts au public pour des raisons de sécurité.

En attendant la confirmation officielle d’un acte terroriste, les autorités n’étant pas d’accord sur le lieu de la « prise d’otages », voici les premiers tweets de témoignages, pris sur le vif :

Mais rapidement, moins d’une heure après le début de la secousse « terroriste », la préfecture infirme ses premières alertes :

Alors, opération publicitaire grandeur nature, en plein centre de Paris, un samedi après-midi, pour montrer la rapidité d’intervention de toutes les forces de l’ordre, et l’efficacité de la chaîne de commandement, histoire d’effacer la mortelle attente des soldats devant le Bataclan, ou procédure normale en cas d’alerte terroriste ?

Vu la tension qui règne en France aujourd’hui, toutes les manipulations, toutes les provocations, toutes les opérations, toutes les ingénieries sont possibles et imaginables. Les périodes de chaos sont propices à toutes les expériences venues d’en haut, mais aussi d’en bas.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Fausse alerte attentat à Paris : 34 minutes de panique dans un quartier de Châtelet bouclé par la police

Le gouvernement français a envoyé à 16h14 une alerte attentat concernant Châtelet à Paris, et demande aux riverains de ne pas sortir de chez eux. Finalement, à 16h48, la préfecture de police de Paris mettait fin à l’alerte, expliquant qu’aucun danger n’avait finalement été trouvé. La fusillade/prise d’otage dans une église n’était finalement qu’un mouvement de foule.

 

L’application d’alerte du gouvernement français (SAIP) a envoyé à 16h14 ce samedi une alerte attentat concernant le quartier commerçant très fréquenté des Halles à Châtelet, dans le 1er arrondissement à Paris.

Selon les premières informations de la presse française, une prise d’otage dans une église située rue Saint-Denis y était en cours. Deux églises différentes ont été citées, l’église Saint-Marcel, ouverte aujourd’hui dans le cadre des journées du patrimoine, ou l’église Saint-Leu Saint-Gilles, au 92 de la rue Saint-Denis. Des tweets faisaient également état d’une fusillade dans le quartier, et un journaliste sur place a lui expliqué qu’un mouvement de panique avait eu lieu rue Rambuteau.

Lire la suite de l’article sur rtl.be

 

Comprendre la manipulation « terroriste » avec Kontre Kulture

Pour que « plus jamais » de Bataclan, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.