Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Finkielkraut : "On a purifié la place de la République de ma présence"

Finky vs Nuit Debout : saison 1 épisode 2

Par une ironie dont seule l’histoire des idées politiques a le secret, Finkielkraut vient de se faire jeter par les enfants de sa propre idéologie.

 

Élevés dans les principes libertaires de Mai 68, prônés par Finky et sa bande pour abattre le dangereux communisme, ils ne pouvaient que s’en prendre à cette figure paternelle qui au final, leur a menti, et les a induits en erreur. Ils ne le savent pas encore consciemment, mais ils le savent instinctivement. D’où ce rejet qui semble violent.

Nous ne cautionnons pas la violence des mots et des gestes, mais le philosophe a reçu la monnaie de sa pièce médiatique, pièce étant compris comme argent et théâtre à la fois : les médias, qui ont relayé servilement la pensée de leurs maîtres (disons, les nouveaux philosophes), ont engendré des monstres, qui ne comprennent plus rien, qui mélangent tout, qui cherchent vainement les responsables de cette errance morale et spirituelle.

Si les activistes de Nuit Debout ne sont pas tous des ignares politiquement, loin de là, il leur manque généralement l’échelon de pensée supérieure qui permet de voir toute la pièce, the big picture. La vision globale, ça demande des efforts, des lectures (sur Kontre Kulture y a tout c’qu’i faut, outils et matériaux intellectuels), mais à l’arrivée, ça économise de la colère mal dirigée, et de la détestation stérile. On concentre son énergie sur l’essentiel, les rapports de forces, les réseaux oligarchiques, la vraie structure de pouvoir. Dont Finky n’est qu’un rouage.

Ce n’est évidemment pas en insultant le philosophe, dont on se demande parfois s’il ne cherche pas la posture victimaire – faudrait demander à un psy qui a survécu – que le mouvement Nuit Debout va gagner en crédibilité et en efficacité. Cependant, celui qui traitait tous ses ennemis politiques de fascistes, vient soudainement de passer de l’autre côté. C’est l’arroseur arrosé, le fasciseur fascisé.

- La rédaction d’E&R -

 


 

La Nuit de Cristal Debout ?

 

 

Juste après l’échange de tirs verbaux entre « les jeunes cons et le vieux con », selon l’expression de Claude Askolovitch, le philosophe Alain Finkielkraut, toujours au coeur des grands événements historiques, s’explique au micro du Cercle des Volontaires. La courte interview a lieu juste après son presque « lynchage », d’après ses propres mots, ce samedi 16 avril 2016 au soir.

 

Ici le tweet de soutien communautaire de Claude Askolovitch :

 

 

 

Ici le tweet empreint de délicatesse et de déontologie de Frédéric Haziza, qu’il a prestement effacé, à peine publié (dimanche matin vers 11 heures) :

 

 

 

Cela devient une affaire d’État : toutes les personnalités se mettent – même un dimanche matin de vacances de Pâques – à réagir à cette agression ignoble :

 

 

 

L’ex-présentateur de JT Bruno Masure entre dans la danse :

 

 

 

L’inévitable Caroline Fourest, que « tout le monde déteste » :

 

 

 

Pour ceux qui auraient des doutes sur le positionnement de Gilbert Collard :

 

 

 

Et enfin la vidéo de l’interview à chaud, juste après le drame :

 

Résumé des épisodes précédents et revirement idéologique de Finkielkraut, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

112 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Etre injurié par Finkelkrot, Aziza et Askolowitz, du coup, ça les rend sympathiques.
    Le golem échapperait-il à ses maîtres ?

     

  • On notera une nouvelle fois la maîtrise de la langue française démontrée par Haziza : " Alain Finklekraut hué et injuriée ". Pourtant il s’en était bien sorti avec la premier verbe ...

     

  • Etre populaire et avoir la bonne chaise dans les plateaux télés ne veut pas dire etre populaire dans le pays. Le peuple a compris les manoeuvres frauduleuses de la caste qui bride la France


  • Finkelcrotte ce complotiste : "Il n’y a pas de pluralisme ni de démocratie place de la République".Il pouvait y aller plus franchement, il n’y a pas de pluralisme et de démocratie dans cette République. Alors M.Académie Française ça ressemble a quoi la vraie vie sans le filtre des médias ? La réalité en dehors de l’Empire est difficile ?


  • Je suis désolé mais là Finkielkraut a raison, il y a vraiment des excités chez ces gens ( les plus gauchistes sûrement ), bien que d’autres sembles tout à fait correct. Je ne comprends pas bien leur réaction, on a pas le droit d’être différent d’eux ?

    Ensuite, la récupération pour faire croire que c’est une agression antisémite est assez mal amenée, surtout dans ce genre de mouvement qui déteste les "antisémites" jusqu’à l hystérie.

    C’est pas à EetR qu’on irait agressé un Finkie contrairement à ce qu’on peut penser, on a beau être totalement opposé à ces gens là, je n’ai jamais vu quelqu’un devenir violent au nom d’Alain Soral ou autre. Gauchiste ( idiot utile ) et réactionnaires sionistes ( pour le choc des civilisations ) ; même combat il faut croire ...

     

    • "être différent d’eux". Comprends pas. Ce n’était pas le point de discussion.
      Ils ont marre de voir les faux-culs, voilà tout. Qu’ils l’appellent "facho" au lieu de "faux-cul" ou "voleur" ou "hypocrite", c’est une autre histoire.
      Ils se sont trompés de nom, voilà tout. Son départ de cabotin de thèâtre de boulevard blessé avec son plus grand fan, sa compagne, en dit long.

      Vu les tweets on peut facilement constater que les gros voleurs s’indignent du moindre petit faux-pas des petits, comme d’hab..


  • et allez .........fachaud !
    la "pensée homologuée" s’exprime avec aisance dans tout les medias .


  • Nouveau concept de Finky : le génocide unitaire sans mort !

     

  • On est obligé de prendre la défense de Finkielkraut sur ce coup, tout le monde est égal dans la rue, s’il venait en simple observateur en plus, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas bienvenu comme tout le monde... Pourquoi est-ce que ces Nuits Debout ne peuvent pas être un minimum tolérantes ? Ce sectarisme "gaucho-fasciste" violent est vraiment bloquant, comment voulez-vous contrer les idées de quelqu’un si vous vous montrez plus con et intolérant que lui ? Forcément ça lui donne raison.

     

    • Je vous propose d’aller dans ces lieux et de déclarer commenter sur E&R...


    • Bravo pour votre commentaire !
      Il est digne du site Egalité & Réconciliation. Merci à vous.

      Finkemkraut est ce qu’il est... Cependant y’a pire... la preuve...


    • +1
      Finkie c’est vraiment pas ma tasse de thé,mais plutôt que de se cracher à la gueule, il va falloir commencer à parler à tout le monde dans ce pays si on veut s’en sortir...


    • Je ne serais pas si sûre... Comment discuter (dans le réel) avec celui qui a accès à tous les plateaux de télé (fournissant de la fiction) ; parlant quotidiennement à 66 millions de français ?

      Le but de ces réunions improvisées c’est justement comme ultime recours car ni les media ni les institutions de la république sont des lieux d’échanges..
      Il y a au contraire une attitude plutot logique en voulant boycotter cet hypocrite affabulateur...

      Non pas que c’est ce que je recommanderais.. mais les deux positions sont tout à fait compréhensibles : l’éjecter ou lui donner la parole...

      N’oubliez pas que sa présence se transforme automatiquement en de l’exposition médiatique.. d’ailleurs sa femme démontre un réel mépris quand le journaliste (low-cost) qui parle d’organe indépendant sur internet (!), clairement elle s’attendait à autre chose ; c’est là qu’on voit que même avant internet, faire le buzz c’était déjà un métier.. l’espoir de ces parvenus était de profiter de temps d’exposition médiatique pour vendre sa personne, pour continuer de
      monnayer ses invitations sur les media ou vendre ses livres (personnalité médiatique officiel, c’est un métier).


    • +1

      Pour le coup Kinkielkraut a raison (celui lui arrive sur certains sujets), Nuits Debouts viens de prouver que ce n’est qu’un groupuscule gauchiste bien loin de l’image de liberté d’expression qu’ils voulaient donner


  • le sioniste va t en guerre voulait faire de la récupération d’un mouvement plus ou moins spontané,il n’a que la monnaie de sa pièce et est enfin démasqué aux yeux de tous.


  • C’était sa Nuit de Cristal.


  • Purification, Lynchage : tout de suite et toujours les grands concepts avec ces mêmes énergumènes .

     

  • ça y est, les grands mots sont lâchés, purification, purifier, etc...
    Je nous enjoins à nous punir par autoflagellation, car nous sommes coupables de complicité d’antisémitisme rien que pour avoir visionné cette vidéo...

    L’inquisition en 2016, qui l’aurait cru ?

     

    • c’est étonnant que Valls ne soit pas venu commenter tout ceci plus que ça , à moins qu’il prépare encore un grand discours sur la France , comme il a l’habitude -
      Blancos , révéille toi , c’est quand même pas Macron qui va te couper l’herbe sous les pieds !!!!
      c’est vrai que lui , il est ni de droite , ni de gauche , il veut protéger tout le monde , c’est pas comme toi -
      elle est belle la Politique française avec des rigolos comme vous -


  • pas un seul drapeau de la ldj, normal qu’il soit dégouté.


  • On a, ici, une idée de ce qui pourrait bien se passer avec ces sionistes quand le vent tournera et que la populace prendra le pouvoir. Et encore ce ne sont que des bobos, là ! Alors imaginez avec le reste. Et pourtant le seul à les prévenir de ça c’est bien Alain Soral... mais on ne veut pas l’entendre.

     

    • Deux ou trois attentats et la "populace" soutiendra qui on lui demandera de soutenir
      C’est malheureux mais bon, quand on a pas de fusils, on est a la merci de ceux qui en ont.

      Nous n’en sommes pas là, mais quand on regarde l’histoire des "révoltes" populaires, la violence change bien souvent la donne.


  • Si cela s’était produit lors de la Manif pour Tous ou Jour de Colère, l’accusation d’antisémitisme n’aurait pas traîné et toute la Communauté serait montée au créneau.

    D’où la preuve que ces idiots utiles gauchistes sont parfaitement sous contrôle.


  • Désolé, mais je ne vois pas en quoi le tweet de Masure est en soutien de Finky, bien au contraire...
    Cela ne me rend pas ces gens sympathiques, les ennemis de mes ennemis n’étant pas forcément mes amis contrairement à ce que l’on prétend (ces "alliances" de circonstance étant les pires au final) !

     

  • J’ai pas suivi le truc, mais quelqu’un peut m’expliquer pourquoi le Tweet de mr haziza parle de facho et islamo gauchiste ?!

     

  • INCROYABLE !!

    .....le peuple reconnait à present le philosophiste à sa juste valeur , et le raccompagne en l’ acclamant !

    on entre de plein pied dans l’ epoque formidable


  • Jolie faute d’accord de Haziza sur son tweet ;)
    Finkie serait-il une femme qui s’ignore ?


  • Ce facho de Finkielkraut n’a rien à faire dans cette place du peuple. Il n’a qu’à retourner là d’où il vient : les plateaux de télé.


  • « Nuit Debout » un monstre devenu irrécupérable ?


  • A 1:33 c’est pas Jawad ?


  • Ils réserveraient le même accueil à Alain Soral. Donc aucune raison de les glorifier.

     

  • Dans l’absolu je m’en fous, je ne soutiens aucun des deux camps.
    Mais si on doit faire une analyse objective :
    on voit un clerc du système qui, habituellement, a l’ascendant grâce à sa médiatisation et à sa qualité de "philosophe", qui a une sorte d’aura dominatrice(artificielle mais bien réelle),
    faire face à un mouvement populaire(bobo et gauchiste, mais populaire quand même) qui brise complètement cette aura artificielle et qui démontre que la réalité est tout autre que la mise en scène que nous en fait les médias...


  • Comme c’est triste. Après toutes ces années de tentative de séduction des immigrés contre les français, des gauchistes contre les nationaux, des uns contre les autres et des autres à l’opposé aux uns, et bien au final, personne ne s’identifie à Mr Finkielkraut.
    Qu’elle injustice, qu’elle drame !
    Y a t-il une dépression en cours ? Y aurait il des constantes ?


  • Finkielkraut, c’est pas lui qui avait dit "comprendre" que ses copains de la LDJ tentent de passer à tabac Alain Soral ?


  • Perso je préfère de loin Finkielkraut aux pitoyables "antifas".

    Je n’oublie cependant pas qu’il fut un temps (et peut être encore maintenant) où Finkielkraut jugeait les exploits des antifas et autres LDJ comme étant justifiés...

     

  • le filtre des medias ? Mais qu’est-ce que c’est que cela mr. Finkelcroute ? Vous avez acces à tous les plateaux, surement vous savez de quoi vous parlez, dites-nous en plus !!!


  • Finkie, ainsi que je l’ai tweeté, après avoir, en tant qu’ex-daron ou sous-daron de "SOS racisme", fait passer le petit peuple Françoy pour de la tourbe fascistoïde, se prend dans la poire ce que l’on nomme chez les Mages le "choc en retour". Nous dirions, nous, qu’il s’agit de justice immanente.
    La mésaventure finkelraltienne est au final assez amusante.


  • je sens que cette "nuit debout" va bientôt être requalifiée de "nuit de cristal" !

     

  • Collard qui en rajoute une couche .Je vote FN depuis 14 ans mais ne reprenez pas la propagande qu’on nous a servi pour nous démonter. "Raciste fasciste " pas le FN pas eux ...

     

  • Alain F. (que l’on défend plutôt ici, comme quand il a fait face à la hyène dans le sketch du "Taisez-vous !") n’a au final que ce qu’il mérite. Ces gens là ont perdu le sens commun (ils s’imaginent "aimés", "représentatifs de quelque chose"). Mais qu’allait-il faire dans cette galère ? C’est comme si Manolo allait y faire un tour un soir...
    Bon pour ce qui est de la "purification" (une petite touche larmoyante de rigueur et de circonstance avec référence au passé), il faut reconnaître "qu’il a trouvé le mot juste" concernant l’état d’esprit de la foule à son encontre (c’est académique). Se faire cracher dessus, quasiment lyncher (dixit) lors de sa promenade vespérale, c’est fâcheux. Mais assurément, il était persuadé que sa femme et lui seraient "accueillis" à bras ouverts. Il aurait peut-être été mieux reçu à Stalingrad (autre mouvement ayant eu lieu dans le même temps). A l’avenir, il vaut mieux qu’il reste tranquille à la maison devant bfm ou équivalent, surtout si une manifestation de ce type a lieu près d’un canal...


  • Lorsque le journaliste du Cercle des Volontaires affirme qu’il représente un média indépendant sur Internet, la réaction de la femme de Finkielkraut est très parlante. On sent le mépris de cette petite caste élitiste pour les petits médias indépendants, non soumis au Système.
    Cela dit, je n’ai pas une grande sympathie non plus pour les gauchistes antifa. Ils auraient réservé le même traitement à Alain Soral ou Vincent Lapierre, venu faire un reportage.


  • " Conspuer Finkie, c’est outrager 14 millions de martyrs réchappés des camps de la mort : intolérable "


  • A tous ceux qui encore défendent un tant soit peu Finkelkraut, comment faîtes-vous ? Même quand il se fait rabrouer, il ose encore user de méthodes perverses. Le terme de "purification" et son attitude hystérico-paranoïaque "je-me-donne-en-spectacle" que lui et ses comparses nous servent depuis belle lurette (lire Psychanalyse du judaïsme, Hervé Ryssen a tapé en plein dans le mille) nous seront apparemment infligés ad vitam aeternam. Moi le premier je pardonne facilement. Mais s’il arrive des bricoles à ce blaireau, qu’elles viennent de ces gauchistes pouilleux, de la populace en colère, ou autre (par exemple, soyons-fous, que le peuple de France commence à réellement comprendre certaines choses), on ne pourra rien y faire. Se prendre une volée de bois vert de temps en temps ça fait du bien aussi. A moins ce que vous préfériez qu’on condamne la fessée, comme cohn-bendit. La justice immanente vous connaissez ?


  • Merci aux 3 ou 4 personnes qui sont intervenues pour empêcher sa déportation. Merci à eux. On en parlerai encore 200 ans plus tard, et les familles, le pays des bourreaux seraient encore responsable pendant l’éternité. Merci vraiment.

     

    • Ah enfin un commentaire "réconciliateur". Merci !
      Je partage votre sentiment, j’ai eu l’impression nauséabonde de revenir aux heures les plus sombres de notre histoire, de voir ressurgir la bête immonde, d’un holocauste individuel, oserais-je dire d’une shoah "unique". Ces fascistes traitant ce philosophe, cet académicien, de fasciste, c’est épouvantable ! Le petit peuple inculte, fut-il de gauche comme un con, ose insulter notre Elite ? Et de plus avec un style du genre c’est celui qui le dit qui y est ? Que font les BHL et les autres qui ont combattu pour la défense de Polanski, là on est dans du "pire", merde ! Que fait le gouvernement, enfin Manolo ? Que fait la Licra ? Que fait SOS-machin ? Que fait le Cran ? Que font les Femen ? Que fait l’UEJF ? Que fait Soros ? Que fait l’Académie ? Que fait Hollande ? Finky est tout seul face à la haine (Bon il a eu des soutiens courageux, comme Collard et Fourest, çà aide). Heureusement que ce soir là ils ne l’ont pas lynché (dixit). Sa bonne Etoile sans doute...


    • Robert, bravo ! Merci. Cela m’est allé droit au coeur.


  • de droite ou de gauche , les Haziza , finkielkraut , Bhl , Fourest and co. sont détestés par tous les Français - espérons que les citoyens demandent des comptes aux politiques qui soutiennent ces personnes ...


  • Une nation dirigée par des pompiers pyromanes, qui, comme le disait Dutronc, tournent leur veste toujours du bon côté. Du début à la fin d’une histoire, peu importe combien de fois ils pêchent par orgueil, combien de fois ils provoquent pertes et meurtrissures, ils finissent toujours par revenir. Ils se souviennent, eux, que nous n’avons pas de mémoire, où à défaut, que notre mémoire sélective se plie à notre peur du "pire". Ajouté à çà que la meilleure façon de décrédibiliser une base, c’est d’y promouvoir les éléments les plus contestables.


  • Une brillante démonstration de comment la "communauté" est capable de retourner le moindre acte de "violence" contre ceux le commettent (Finky parlant de purification, bientôt une nuit de cristal). La ligne pacifique de E&R est la seule qui puise fonctionner, en tout cas pour le moment (et pourtant Dieux sait ce que ca peux tous nous démanger parfois).


  • #1446030

    Finki a raison.

    L’extrême gauchisme a montré son vrai visage, une fois de plus : celui de la haine des contradicteurs, comme à l’époque de l’URSS.

    Leur idéologie n’est qu’une série de mensonges donc ils ne peuvent prendre le pouvoir puis s’y maintenir que par la violence.


  • mais non finky , actuellement c’est sur la place des mosquées que ça "purifie" .
    et puis mélange pas tout et fais pas ton sophiste avec les antifas , ça ne marche pas .
    finky et les antifas = le dialogue républicain homologué !
    comme cela il ne reste qu’aux medias le choix des thémes .


  • Il a cru pouvoir venir endormir son monde lors d’une nuit debout ;)
    La rue c’est pas les plateaux télé.
    Pas de chance les gens s’en foutent totalement de ce genre de "philosophe" donneurs de leçons et ils ont raison. La situation est grave et ils n’ont peut-être pas envie de se coltiner un Finkielkraut qui est bien plus proche du pouvoir qu’autre chose et qu’il incarne donc une forme de rejet.
    La situation est assez tendue et effectivement il aurait pu se faire lyncher.
    Ça en dit long sur la fracture qu’il y a entre le "petit" peuple d’en bas et ses "élites" dédaigneuses.
    C’est assez grave quand même ...
    Ce qui m’inquiète le plus c’est que je ne vois pas la situation s’améliorer dans les années à venir, je pressens le contraire, tout en souhaitant que ça aille mieux.
    Les hommes politiques actuels, de gauche comme de droite, ne m’inspire plus confiance du tout, j’ai bien peur que ça s’envenime.

     

    • mais non, il n’a pas pu se faire "lyncher". On lui a demandé de partir et s’en foutait de ses essais paternalistes avec mémé à côté qui, elle, n’essaie même pas de voiler son mépris total du peuple. On a demandé de manière directe à un donneur de lecons de se casser. Où est le mal ?


  • Après cet odieux attentat antisémite (le mot n’est pas trop fort) contre Finkie, on peut s’attendre à ce qu’un ou deux "jihadistes" se fassent exploser place de la République pour punir cette foule nazie .


  • Suggestion de sujet de philo :

    Que se passe-t-il quand un "cerveau sain" en mal de reconnaissance rencontre des écervelés qui confondent passion et réflexion, le tout sur fond de fausse démocratie et à une époque connectée ?
    Toute ressemblance, hein...


  • "épuration ." .Ils adorent appliquer ce terme pour tout et pour tout le monde sauf la ou ca existe vraiment c à dire pour les misérables Palestiniens victimes depuis 60 ans de leur occupation et de leur épuration.


  • Les fachos ne sont pas toujours ou l’on croit !
    D’ailleurs en remontant moins de 100ans dans notre histoire, l’on constate que les 2 plus grandes dictatures avait ceci en commun : le socialisme !
    National socialisme pour l’un et union des républiques sovietiques socialistes pour l’autre !
    Sommes nous atteind d’amnésie, ou le lavage de cerveau est tellement efficace que l’on ne se rend plus compte que tout est en train de recommencer...


  • Eh, bien, le grand donneur des leçons enfin remis à sa place !

    Finkelcrotte remplit l’espace médiatique et chacun sait ce qu’il pense. Pas la peine qu il vienne en plus , emmerder ceux qui ne pensent pas comme lui et qui ne sont jamais invités dans les médias détenus par le patronat ou Finkelcrotte et ses semblables monopolisent la parole.

    Il vient enfin de mesurer son degré de popularité chez ceux qui veulent un monde meilleur - le peuple ou les jeunes cons antifas.

    Il est facho. Oui, il est facho, Finkelcrotte. Puisqu’e il est à l’œuvre, avec ses coreligionnaires à la destruction du pays.

    Enfin, les jeunes fascistes peints en rouge, ils ont bien fait à purifier les lieux de sa présence. A quand la purification permanente de Haziza, BHL, Askolovitz et la reste ? Puisqu’e Ils n’ont pas changé à part tout infiltrer, et ils empêchent, (Rivarol) chicanent (Rivarol ) et jugent les dires ( Rivarol ) des Patriotes qui sont bien chez eux !
    C’est n’est que le commencement, ô, peuple élu !


  • Mr Finkielfraut s’insurge de se faire éjecter d’un mouvement démocratique mais que pense t-il de la fameuse liste noire de Monsieur Cohen ?


  • C est quand même drôle de voir tous ces types qui veulent absolument s incruster et se montrer dans une manif, et de les entendre qualifier cette même manif de Facho quand leur tentative de récupération n a pas fonctionné ! En fait ce mec se croyait populaire auprès des jeunes et il constate que finalement pas du tout. c est la toute la difference qu il y a entre la réalité et les plateau tv Mr finky !


  • « Gnagnagnagnagna ! » Cet homme est payé (par nous) pour défendre le "bel parloyer françoÿs". Et les belles injures françaises ? : « Faquin, Pied-plats !, Ruffians ! Belîtres !, Jean-foutres !", ou plus moderne, « merdeux » ou « petits merdeux » et au lieu de cela, il lance à une femme cette interjection pas très stylée ! Qu’ouï-t-on ?

    Il est vrai qu’alors qu’il s’approchait de la salle en grand uniforme pour prononcer son discours de réception à l’académie, Finky a sorti : « Ça-y-est, je chie dans mon froc » (authentique).

    Mais « gnagnagnagnagna » ! Cette onomatopée n’est pas au dictionnaire. Elle semble dériver de « gnangnan », mot adjectif connu : invariable. (Familier) « Qui est mou et lent ;qui se plaint au moindre effort ». Citation : « Je l’aimerais peut-être s’il avait plus de colère au cœur, s’il était moins gnangnan, s’il était homme, enfin ». — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877). Et tandis que d’un doigt elle lui tapotait le crâne, elle me chuchota sournoisement : “Il est un peu gnangnan...” En réalité, c’était un grand type taciturne, sa poignée de main avait chaleur et fermeté, mais aux yeux de Rita-La-Régente, les neuf dixièmes de l’humanité manquaient d’énergie et d’ambition. — (Pierre Mérot, Arkansas, Paris : Robert Laffont, 2008, 2012, chap.9). Autre sens : (aussi familier) « Mièvre ; florianesque ; pleurnichard »...

    (Ah ! Si Finky avait dit « Madââme, permettriez-vous que je vous qualifiasse de florianesque ? » De la gueule !)..

    Citation : Et allez donc, envoie la ritournelle / De la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu / Réveille un peu le piano à bretelles / À chaque fois qu’on l’entend, on a les larmes aux yeux. — (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977) On trouve parfois le pluriel gnangans, même si le mot est plus souvent invariable. On l’écrit parfois « Gnian-gnan » ou « nian-nian »

    On voit maintenant (rare) « gnangnantitude » Caractère de ce qui est gnangnan. « Quatorze chansons sacrément bien troussées, drôles, impertinentes, qui ne confondent pas tendresse et gnangnantitude. —(Marie-José Sirach, « Hadji-Lazaro, chansons pour z’enfants pas sages », site l’Humanité.fr, 2011). Mais c’est un apax.

    Cette interjection est misogyne. Elle est adaptée aux personnes aux discours « mous et lents » et « se plaignant au moindre effort , manquant d’énergie, d’ambition ». Pas de doute là dessus. Des propos de femmes. Les femen vont débarquer chez Finky, le macho du quai Conti.

     

  • Comment a-t-il pu penser qu’il passerait inaperçu ?
    Un vrai mec m’emmènerait pas sa femme dans un endroit où il sait que ça peut mal tourner.

     

    • oui, mais là, le mec c’est sa femme, et lui, "le penseur" (de mes deux), même si elle ressemble à une petite fille (à la peau d’une septangénaire) - bizarre, très bizarre "couple". Ce sont l’oncle et la tante que personne n’aime, qui veulent toujours "causer", en fait caser leur vue pourrie du monde, qui ne savent pas jouer au foot, ni rigoler, mais qui viennent à CHAQUE fête. (excusez-moi, j’ai un cousin qui m’attend à la gare, une autre fois ! Volontiers ! Mais là, vraiement désolé, tu comprends...)


  • Totale inversion de tout et vraie confusion des genres .. Les antifachistes qui sont en réalité de vrais fachos gauchistes se font insulter par un pseudo philosophe prétendument de gauche mais vrai agent politique de droite sioniste qui est défendu par Gilbert Collard franc maçon infiltré au Font National et par Caroline Fourest agent du système estampillée extrême gauche comme les antifas... A qui profite le "diviser pour régner" si ce n’est à la fausse opposition en course pour l’Elysée.. Un vrai succès pour le RPS (ex UMPS). et Fréderic Haziza qui saute sur l’occasion pour instrumentaliser l’évènement en fustigeant d’hypothétiques islamo fascistes qui seraient de surcroit antisémites..a se demander qui orchestre ce foutoire organisé ??

     

  • Finkie qui à l’habitude de nous endormir avec des théories à dormir debout s’est rendu compte à ses dépens que la rue ce n’est pas les plateaux de France télévision.


  • Et il aurait pu y aller avec sa belle épée d’académicien, pour défourailler contre ces ivrognes. Cette belle épée porte, paraît-il :

    1° Une citation de Charles Péguy : "La République Une et indivisible, notre royaume de France". Souvent accusé de faire le jeu du Front National, le philosophe se pose depuis plusieurs années comme le défenseur de l’identité française. Pourquoi pas ?

    2° Un Aleph : la première lettre de l’alphabet hébraïque (א) . Enfant unique de juifs polonais "rescapés de l’holocauste", Finkielkraut, qui se dit athée, dénonce régulièrement le nouvel antisémitisme qui sévit en France. Très bien.

    3° Une vache normande ! C’est plus difficile à comprendre. Que vient faire là une vache normande ? Il y a là un sens caché. D’abord Finkielkraut n’est pas né à Caen, mais à Paris le 30 juin 1949. Dans Le Figaro, il a expliqué ce choix par son amour pour les ruminants. Grotesque. ’’Ces bêtes qui ne font de mal à personne’’ le font ’’fondre de tendresse’’, a-t-il indiqué. En 2014, dans ’’Le Grand Journal’’, il avait déjà évoqué ’’la danse des vaches’’ qui ’’sortent de l’étable’’ au printemps pour dénoncer l’élevage intensif. Il est également le signataire d’un appel lancé par une vingtaine d’intellectuels pour établir un nouveau régime juridique en faveur des animaux comme ’’êtres sensibles’’.

    La "danse des vaches" ? Il l’a vue. Mais Finky ne dit pas tout. Il fait ainsi des clins d’œil à ces coreligionnaires et se paye la tête des non initiés, des goyim, avec ses "vaches normandes" dont il se fout. En effet, la lettre "aleph" signifie étymologiquement "taureau" ou "bœuf". Son origine remonte à l’alphabet phénicien et la lettre est sans doute apparentée au coup de glotte de l’alphabet ougaritique. Pour les hébraïsants, l’apparition de l’aleph suivie d’une tête de bœuf est logique.

    Ainsi, il parvient encore à se payer notre tête. C’est ce qui a probablement énervé les citoyens français. Il a toujours l’air de cacher quelque chose.


  • Purification "ethnique", ça y est le mot est lancé ....
    Il ne manquait plus qu’Haziza-low-kick pour que ce soit un génocide ...

     

  • Le vieux philosophe Finkelcraut avait en tête de prendre sous son aile ces jeunes couillons de nuits debout ,perdus dans leurs revendications, afin d’orienter leur colère sur l’islam des musulmans et les dissidents anti système !Mal lui en a pris il s’est jeter comme une vieille chaussette !


  • "nuit debout" vs "nuit et brouillard"...c’ est selon....


  • Un grand plaisir de voir un représentant de la mafia se faire gicler, bravo à tous.


  • L’essentiel c’est d’avoir trouvé une raison supplémentaire de se positionner en tant que victime, de faire perdurer l’hyperinversion, la critique, l’injonction, la mise en demeure, le chantage fondamental, la prise d’otage...C’est de la provocation pure et simple.Le délitement, le dévoiement, l’évincement, la spoliation de toutes initiatives ’spontanées’ apparaissant sans la participation, l’autorisation, l’assentiment de tous les finkelcroûtes incrustés dans ce pays, "c’est bon pour israël"...de pouvoir continuer à instrumentaliser/phagocyter l’endroit ou vit la seconde colonie israélienne du monde.


  • Tous les tartuffes de la classe dirigeante se sont manifestés, car on a osé s’en prendre à une "icône" de la pensée française, dernièrement consacrée par l’académie française. On a du oublier le comportement de celui, qui, précédemment, s’en prenait à l’identité française et cautionnait les pires régimes totalitaires. Il s’en est auto-amnistié dans une émission grand public, avec une rare forfanterie. Sans légitimer une attitude, à son égard, qui montre le vrai visage de cette "nuit debout", on doit convenir qu’il est dans la position de l’arroseur arrosé et que la béatitude, entourant cette manifestation dans les médias, a trouvé ses limites, dès qu’un apparatchik des lettres s’est trouvé confronté à ses imitateurs de la nouvelle génération. Sic transit gloria mundi !

     

    • Vous pouvez avoir également un autre lecture.

      On peut imaginer sans beaucoup se tromper que Monsieur Finkielkraut a évolué dans un cadre communautaire plutôt agressif et revanchard par rapport à la France. En fait c’est le cadre quasiment obligé de la pensée "autorisée". La pensée révolutionnaire qui hait la France charnelle et ne tolère que la république. Or Contre toute attente, Monsieur Finkielkraut a fait évoluer sa pensée ou plutôt ses sentiments. Il est devenu amoureux, sincèrement je crois, non seulement des belles lettres Française mais aussi de son art de vivre, ses monuments, sa culture, son histoire, bref même ses habitants. Et bien en tant que Français, ça me touche. Ça me touche même profondément.
      Enfermées elles aussi dans un autre communautarisme tout aussi victimaire et qui au demeurant :
      - Ne savent quasiment jamais reconnaitre les mauvaises actions de leurs coreligionnaires.. -Poussent des cris d’orfraie lorsqu’ils s’agit de révéler la réalité ultra délinquante des banlieues et son prolongement tragique pour la France.
      - Se disent stigmatisés à tout bout de champ, lorsqu’il s’agit d’appliquer la Loi alors même que le pouvoir est d’une rare complaisance et d’une vile flatterie à tout ce qui touche l’Islam.
      quelques personnes ici semblent trouver plaisir à des attaques humiliantes.
      Non je ne vais pas crier Haro sur ce "vilain" communautariste. Et savez-vous pourquoi ? Fienkielkraiut aime sincèrement la France (tout comme Zemmour) et ressent avec angoisse comme tout natif de notre cher et beau pays, la submersion ethnique et le changement civilisationnel....Et pour moi c’est la condition première et suffisante pour faire parti de mes "frères".
      Je connais par avance les discours qui vont m’être opposés. Et je vous dit d’avance qu’ils sont inutiles, parce-qu’ils procèdent eux du vrai amalgame.
      Tous les défenseurs de halal, de foulards et de submersions migratoires, et autres justificateurs d’occupation de territoire malgré la connaissance préalable du rejet massif des autochtones, vous n’êtes pas mes "frères"...car vous êtes ou bien hypocrites ou inconscients.

      La proportion des population étrangères d’origine non-européennes met en danger la substance même de la France. Une nation c’est plus qu’un simple territoire, c’est un sanctuaire, un creuset ("=France" en Hébreu) qui produit une âme issue d’un peuple qui n’est en aucune manière interchangeable.

      Maintenant ils se peut aussi que ce qu’il nous arrive soit un juste châtiment.


  • Qui se rassemble, se ressemble ! Toujours les mêmes dans une pagaille, mode inversé !

    L’académicien ne dispose-t-il pas de ses gracieuses entrées sur les médias pour vendre sa camelote idéologique ?

    Pourquoi lui faut-il en plus se déplacer place de la « répoublique des frères », si ce n’est pour contaminer encore et toujours les restes de faux-semblants de démocratie et de pluralisme dont les français sont privés depuis des lustres par ces même sayanim, intellectuels, philosophes, journalistes, universitaires, parlementaires et autres, ceux qui travaillent l’opinion ?

    Ceux qui préparent les uns à faire le sale boulot, les autres à faire accepter les lois forgées dans le dessein d’asservir au final Église des hommes de bonne volonté entre autres, avec la complicité d’un État dit « laïque » devenu terroriste au sens de la Terreur ?

    Après tout, depuis des années qu’il sévit sur les ondes avec ses accointances fraternelles, pourquoi n’a-t-il pas réussi à modifier le paysage politique français vers une plus grande «  démocratie et pluralisme  » ? N’est-il pas le diffuseur de la doxa, de la bien-pensance ? Éduquer le peuple est autrement plus difficile que de donner le ton et son aval à la diffusion de d’une doxa fabriquée pour les médias !

    Pourquoi se plaint-il ? N’était-ce pas à lui « grand intellectuel » et désormais académicien à vie, d’élever le niveau des débats précisément sur place publique dont la télévision pour tous ? 

    Intellectuels qui profitent à fond des privilèges d’une forte médiatisation et des avantages financiers sans faire le boulot d’éducation populaire, tel un autre Alain banni !

    « On a voulu purifier la place de république de ma présence » !

    Comme d’hab. spectacle de la victimisation pour supposée haine implicite dont ils ont finalement besoin pour exister et perdurer. Pitoyable !

    Les mêmes qui nous musellent en catimini avec force, ruses, liés à des réseaux de connivences, et, en plus, viennent crier au loup dès qu’ in situ, la rue avec ses débordements inévitables,ose exprimer sa réprobation.

    Nous le savons bien que leur but est de semer la zizanie partout où un mouvement plus ou moins spontané exprime son ras-le-bol.

    Combien de« lynchages médiatiques » envers des journalistes, présentateurs français dont leurs licenciements ?

    Et le lynchage de cet autre Alain ?

    Présence impropre ou impopulaire ? La tv poubelle finit par corrompre quiconque s’y vautre !

     

    • Parler de pureté dans ces circonstances est grotesque.
      Sortir de chez soi, et de soi, c’est déjà se prendre en pleine poire la pollution de l’air, et cette consternante crispation sur chaque visage...
      Je ne suis pas sauvage, loin de là, toutefois l’idée de devenir une personne frileuse, dépassée par la peur de l’autre, m’est pénible.
      Quand je vois Finkie déphasé, je me dis, la vie, quand même...


  • Finkielkraut donne l’exemple à suivre.
    Il est urgent que les Immortels de la Culture la fasse descendre là où elle manque le plus.
    Pour relever encore plus le niveau de l’Académie Française, les académiciens devraient se relayer, pour aller se fritter avec la populace dans les rues de Paris.

    Imagine-t-on l’intérêt et le suivi pour Jean d’Ormesson torse nu, en cracheur de flammes, la voie rauque, racontant sa vie et ses œuvres, pour Giscard faisant le coup de poing en sautillant face à un gros noir issu du regroupement familial qu’il a voulu, pour Simone Weil expliquant les meilleures techniques d’avortement aux beurettes émancipées, etc.


  • Bien sûr qu’il faut combattre Finkielcrotte et ce qu’il représente, mais il ne faut surtout pas le faire de cette manière. Car en agissant ainsi, on lui offre un statut de martyr dont il n’a certainement pas besoin. Il faut le combattre au cours de débats et démonter, à cette occasion, ses arguments les uns après les autres et le mettre face à ses contradictions.


  • Ah, ce pauvre vieux Fink ..... Pour une fois qu’il n’est pas protégé, il se fait chasser comme un malpropre par le vilain peuple, qui visiblement en a plus que marre de le voir squatter sur tous les médias et ne le supporte plus ..... Vox populi, vox dei !!!


  • Vous avez oublié de dire que Marion Maréchal Le Pen a aussi pris la défense de notre "Taisez vouuuus !!!!!" préféré.


  • Comme dirait l’autre, la rue c’ est pas un plateau de télé...


  • C’est du grand n’importe quoi !

    Monsieur Finkielkraut doit être respecté comme doivent être respectés tous les humains.

    La barbarie gagne du terrain.

    Ne pas faire à autrui ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous fasse est une vertu cardinale, l’oublier c’est mourir à soi, c’est donc mourir à la relation et donc mourir tout court !

     

    • Je ne dirais pas que tous les humains sont respectables...mais l"humanité l’est.
      De l’oligarchie mondialiste responsable des la morts de milliers d’innocents, aux fous de Dieu qui égorgent à tour de bras, une kyrielle d’individus sans scrupules l’ont détruite en eux.
      De l’amour pour leur prochain ils ont oublié la saveur.


  • La version de Finkelkrot s’avère finalement comme mensongère. Quand cette confusion trop récurrente entre mensonge et vérité va t-elle s’arrêter ?


  • Sur les plateaux télé, c’est lui qui fait la loi, mais dehors les gens ne l’acceptent pas.


  • J’ai lu récemment que ce site avait eu des problèmes à cause de contributions répréhensibles par la loi. Les réactions à la sortie de M. Finkielkraut sont cependant très nombreuses dans notre pays, et il existe des contributions liées à ce sujet sur d’autres sites, dont celui de la radio n°1.

    Je n’ai pas pour habitude de copier une contribution faite par un autre, mais quand j’ai lu celle-ci, je me suis dit qu’elle mérite d’être amenée ici parce qu’elle représente tellement ce que ce pays devient de plus en plus (attention, pour les âmes sensibles comme Bloblo, ça pique les yeux) :




    bzhanarchiste2

    il a voulut jouer les provocateur ils a perdu !
    ont est pas obliger de ce plier a la pensé unique , a la pseudo democratie qui veut qu’on écoute les intellectuelle autodéclaré qui ne represent qu’eux et qui n’ont pas de lecon a donner au autre, ce que l’ont voit déja dans tout les médias nous dire quoi pensé !!



    Voilà ...

    Pour ma part, entre des intellectuels avec lesquels je suis parfois en désaccord voire d’autres qui m’horripilent au plus haut point, et d’autres qui visiblement se sont égarés dans la galaxie, mon choix est instantané.

    A ceux qui se demandent pourquoi, sachez-le, il ne vous reste que la prière !


  • #1447500

    Va t-il continuer à prendre la parole face à des types qui le ridiculisent ? J’imagine que cela doit le blesser.
    Je serais lui j’y réfléchirais à deux fois.
    En plus il doit avoir ses propres cercles où l’on continue à l’apprécier...


  • Le film est intérressant si vous regardez l’arrière plan vous noterez que des jeunes plutôt affiliés aux idées de Fink le suive dans la rue et l’entourent. Dire que cette visite était non prévue et non préparé avec l’épouse qui joue la guest star...Et mieux la télé indépendante qui reprend l’idée du média indépendant à E & R est assez risible.
    Cette opération, même si par principe je suis contre la violence, montre que celui qui apporte la violence n’est pas celui qu’on croit ! Bruno Masure représente bien ce que je pense ! Instrumentalisation par Fink de cette opération monté de A à Z par une certaine structure ...Bruno Masure résume très bien le coco !


  • Insupportables gauchistes...La façon dont ils se comportent avec un vieux monsieur malade en dit long sur leurs "valeurs".


Commentaires suivants