Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Flambée du chômage en mars, plus forte hausse depuis septembre 2013

Rappel : les soutiens d’Emmanuel Macron sont au pouvoir depuis (au moins) 5 ans

Le nombre d’inscrits en catégorie A à Pôle emploi a explosé de 43.900 le mois dernier. Un résultat que Myriam El Khomri minimise et explique par un jeu de vases communicants entre catégories.

Une vraie douche glacée, pour clôturer un quinquennat de malheur en matière de chômage ! Selon les statistiques rendues publiques mercredi à 18 heures par le ministère du Travail, le nombre d’inscrits en catégorie A à Pôle emploi en France entière (DOM compris) a bondi de 43.900 à la fin mars, après avoir timidement reculé sur les deux premiers mois de l’année. Il s’agit de la plus forte hausse enregistrée depuis… septembre 2013 et la 3e flambée la plus importante du nombre d’inscrits en catégorie A depuis le début du mandat de François Hollande. La tendance, qui s’affichait clairement à la baisse sur l’ensemble 2016, s’est retournée et la courbe semble s’être une nouvelle fois inversée, mais dans le mauvais sens.

Sur un an, le nombre d’inscrits dans la catégorie reine de Pôle emploi recule cependant toujours de 0,9%, à quelque 3,765 millions de demandeurs d’emploi sur l’ensemble du territoire. Après 59 mois de présidence Hollande et à un mois de la publication de la dernière statistique – celle de fin avril – du quinquennat, le nombre d’inscrits en catégorie A a donc explosé de quelque 635.100. Quant au nombre de baisses mensuelles, il se limite à 16 en presque 5 ans, contre 43 hausses…

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 

Changer de paradigme économique et social
avec Kontre Kulture :

 






Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article