Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Forcing médiatique européen pour "vendre" les migrants aux peuples "accueillants"

Les migrants magnifiques, une tentative d’infantilisation des peuples d’accueil

Nous avons recueilli quatre articles, la même semaine, qui traitent positivement des migrants. Si nous n’ignorons pas que la majorité des migrants ne sont pas des terroristes potentiels, il reste que les peuples « accueillants », au niveau des villes et des villages, n’ont pas eu leur mot à dire.

La décision, oligarchique, ne se discute pas. Sinon après coup. Alors, pour faire avaler la pilule aux récalcitrants, il y a la « positive attitude », celle que chantait Lorie...

- La rédaction d’E&R -

 


 

Des réfugiés, nouveaux diplômés d’informatique

Après sept mois de formation, quatorze étudiants ont reçu leur diplôme d’informatique, à la Bibliothèque nationale de France. Ils ont connu la guerre et l’exil, on les appelle les « refugeeks ».

 

JPEG - 66.3 ko
Des lauréats recevant leurs prix

 

C’est la contraction de « réfugiés » et de « geek » (passionné de nouvelles technologies et d’informatique) : le terme « refugeek » a été inventé pour ces étudiants. Ils sont originaires de Syrie, de Libye, du Soudan, du Pakistan ou d’Éthiopie. Ce jeudi ils ont reçu leur diplôme de développeur web/codeur, à la Bibliothèque Nationale de France, à Paris.

« Regardez ce certificat, j’en suis très fier ! » raconte Mohamed, l’un des Syriens de la promotion. « Le meilleur reste à venir. Je serai digne de mes enseignants » confie-t-il, ému.

Dans cette classe un peu particulière, certains étaient avant journalistes, ingénieurs, professeurs dans leur pays. Isaac était technicien : « Je n’avais jamais pensé venir en France à part peut-être pour les affaires ou les vacances ». Chrétien travaillant pour un musulman, Isaac était menacé de mort à Bangui. Il a fui sa ville il y a deux ans.

« Ça n’a pas été un choix de venir m’installer à Paris. J’y ai été obligé car ma vie était en danger en Centrafrique depuis l’hiver 2013. Beaucoup de mes proches ont été tués. Même des enfants. Beaucoup ont été décapités en plein jour, sous mes yeux. C’était terrible. »

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

 


 

Du côté du Monde, comme on n’a plus le droit de reprendre leurs papiers, et de leur envoyer accessoirement du monde, on organise dans le cadre de la troisième édition du Monde Festival, ce samedi 17 septembre, au théâtre des Bouffes du Nord, un débat intitulé « Où est la diversité au théâtre et au cinéma ? »

Les heureux spectateurs ont pu y rencontrer la réalisatrice Houda Benyamina, la metteuse en scène Eva Doumbia, "cofondatrice du collectif Décoloniser les arts, plus une fonctionnaire du ministère de la Culture « en charge de la diversité ».

 

 

Houda explique au Monde qu’elle s’est trouvée « confrontée à de nombreuses portes closes, en particulier dans le domaine du théâtre, où elle dénonce une certaine forme de “racisme” et aussi de misogynie ». On ne saura jamais si c’est pour une raison de manque de talent ou de couleur de peau. Les raisons peuvent en effet se superposer.

 


 

La nouvelle chaîne d’info de service public, franceinfo, qu’on peut aussi écrire franceinfo :, propose une vidéo étonnante.

 


 

Nice : le dialogue impromptu entre une femme en niqab et une touriste en colère sur la promenade des Anglais

Lors d’un tournage sur la loi interdisant le port du voile intégral en France, une équipe de France 3 a filmé une conversation improvisée entre une femme portant un niqab et une touriste d’abord choquée par sa présence sur la promenade des Anglais.

 

Deux mois après l’attentat qui a frappé Nice, une équipe de France 3 a filmé une rencontre fortuite, diffusée sur franceinfo jeudi 15 septembre. Stéphanie Lécuyer, une Française qui porte le niqab depuis vingt ans, vient déposer un bouquet de fleurs sur la promenade des Anglais, pour rendre hommage aux victimes de l’attentat. Cette Niçoise est alors interpellée par une touriste toulousaine, pour qui sa présence est « de la provocation ». C’est alors que les deux femmes entament une discussion plus apaisée, en comparant leurs points de vue, en toute quiétude.

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

 


 

Pendant ce temps-là, à Londres...

 


 

Près de 20 000 personnes marchent pour l’accueil des réfugiés

Près de 20 000 manifestants selon la police ont défilé ce samedi après-midi dans le centre de la capitale anglaise à l’appel d’une ONG pour réclamer une politique d’accueil des réfugiés plus généreuse.

 

C’est en chantant et en dansant que les manifestants sont partis de Park Lane, une avenue longeant Hyde Park dans le centre-ville, en brandissant des pancartes où l’on pouvait lire : « Un monde, un peuple », « Les amis sont les bienvenus ici », « Tous égaux, tous les bienvenus ». Ils marchaient en direction des bureaux de la Première ministre conservatrice Theresa May.

[...]

Une manifestation soutenue par Amnesty International

La manifestation a été organisée par l’ONG Solidarité avec les Réfugiés et soutenue notamment par Amnesty International. Elle intervient deux jours avant que les dirigeants mondiaux ne se retrouvent lundi à New York pour tenter d’améliorer le sort de millions de migrants et réfugiés et de trouver une issue à cinq ans de carnage en Syrie lors de la 71e Assemblée générale des Nations unies.

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

 

 

Sur les invasions oligarchiques, lire chez Kontre Kulture :

Les derniers épisodes de votre série Chaos migratoire, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents