Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

France 2 : deux participants déprogrammés d’une émission de "dialogue" avec Hollande

Une syndicaliste du volailler Doux et un agriculteur ont appris mercredi qu’ils étaient finalement écartés de l’émission Dialogue avec les Français jeudi avec François Hollande.

Dialogue avec les Français, l’émission de France Télévisions organisée jeudi autour de François Hollande n’a pas encore eu lieu que déjà une polémique est née autour de la déprogrammation de deux candidats.

Nadine Hourmant, déléguée Force ouvrière du volailler Doux, et un second intervenant agriculteur devaient faire partie des Français face au chef de l’État jeudi soir. Déjà invitée lors d’une précédente édition de Des paroles et des actes, la syndicaliste avait même reçu la visite de France 3 le 31 mars dernier « afin de préparer un reportage pour l’émission », raconte-t-elle dans Le Parisien. Las, les deux intervenants ont finalement appris mercredi qu’ils étaient déprogrammés. L’Élysée dément avoir fait pression.

« J’avais bien préparé mon intervention », explique Nadine Hourmant sur RTL, « simplement, je suis peut-être un danger pour le gouvernement ou pour François Hollande (…) ». « Je devais parler de la loi El Khomri », dit-elle encore dans Le Parisien. Et d’affirmer que son évincement fait suite à des « pressions de l’Élysée ».

Une version contestée par la présidence. « France 2 est responsable de son organisation », explique-t-on à l’Élysée. « En accord avec nous, ils ont décidé de laisser plus de place aux journalistes dans un contexte de forte actualité ».

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants