Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

France : un éditeur renonce à publier un livre sur le "fascisme islamique"

Islamisme et nazisme, le parallèle qui arrange Israël et les États-Unis

Annoncé en France pour le 16 septembre, le livre Le fascisme islamique de l’auteur allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad ne sera finalement pas publié en français, a-t-on appris vendredi auprès de son éditeur parisien.

 

« Je ne mesure pas les risques de publier un tel livre » notamment en matière de sécurité, a expliqué à l’AFP Jean-Marc Loubet, directeur de la maison d’édition Piranha, qui avait acquis les droits de publication du livre il y a deux ans, au moment du lancement de sa maison d’édition, spécialisée en littérature étrangère.

« Il y a deux ans, ça nous semblait un livre intéressant même si nous ne partagions pas forcément ses thèses. Mais c’était avant Charlie Hebdo, avant Nice » (deux des attentats jihadistes qui ont frappé la France depuis 2015), a poursuivi M. Loubet.

« Le besoin de justifier la haine du musulman qui est apparu après l’attentat de Nice pourrait trouver un écho dans ce livre », a-t-il déploré. L’éditeur affirme aujourd’hui être inondé de « messages d’insultes » provenant de sympathisants d’extrême droite, mécontents de la non parution de ce livre au vitriol contre l’islamisme.

[...]

Agé de 44 ans, fils d’un imam égyptien, Hamed Abdel-Samad est lui même un ancien membre des Frères musulmans. Très critique envers l’islam, il a reçu des menaces de mort et vit en Allemagne sous protection policière.

Lire l’article intégral sur lorientlejour.com

 


 

Le site suisse lesobservateurs reprend une interview donnée par l’auteur dans Le Point du 3 août 2016.
À la lecture des réponses de l’auteur, il apparaît effectivement que sa démonstration du parallèle islam/nazisme n’est pas des plus rigoureuses et manque d’étayage historique et politique. L’ensemble, pourtant issu d’un membre des Frères musulmans (mais tous les paradoxes sont dans la nature, surtout quand on fait de la géopolitique), ressemble étrangement aux conclusions et aux angles d’attaque des idéologues de l’oligarchie américano-sioniste.

 


 

Le Fascisme islamique interdit en France

Le Point - Dans Le Fascisme islamique, vous commencez par établir un parallèle entre les mouvements fascistes et les Frères musulmans, fondés dans les années 1920 par Hassan el-Banna. Quels seraient selon vous leurs points communs ?

Hamed Abdel-Samad - Ce n’est pas seulement les Frères musulmans, mais l’islam politique dans son ensemble. Le premier point commun, c’est l’idée d’avoir été choisi, d’être des gens qui sont supérieurs au reste de l’humanité. Vous pouvez lire ça dans le Coran, où les musulmans sont considérés comme la meilleure communauté n’ayant jamais existé. Allah leur donne une responsabilité particulière d’être ses représentants sur terre. Vous avez ça aussi dans le fascisme : « Nous sommes la race supérieure.  » Deuxième point commun : la culture de la mort. Dans les deux idéologies, la mort est glorifiée, car la vie et l’individu ne comptent pas. Ce qui est important, c’est la nation ou la religion. Troisième parallèle : l’idée de combat, le Kampf en allemand et le djihad en arabe. Vous ne vous battez pas pour vivre, mais vous vivez pour vous battre. Le combat, en lui-même est une fin en soi, et pas seulement un moyen pour atteindre des buts politiques. Quatrième point commun : l’idée d’ennemis intérieurs et extérieurs. Pour les nazis, l’ennemi à l’extérieur, c’est l’Ouest, et à l’intérieur, les juifs et l’extrême gauche. Pour les islamistes, c’est les autres. Il y a d’abord eu les juifs, les chrétiens ou les non-croyants dans le Coran, puis ont suivi les croisés, les colonialistes et aujourd’hui l’Occident dans son ensemble. L’histoire est conçue comme une seule ligne directrice, et l’ennemi reste toujours le même. L’Occident sera toujours le mal, c’est immuable. Cinquième point commun : la déshumanisation et l’animalisation de l’ennemi. Le Coran qualifie les non-croyants de chiens, singes ou porcs. Si vous déshumanisez des personnes, vous leur ôtez le droit d’exister. C’est ainsi plus facile de les exterminer en masse sans problème de conscience. Ce que les nazis faisaient très exactement en qualifiant les juifs de cafards ou de rats. Enfin, regardez les buts de ces idéologies. Hitler voulait régner sur la planète entière, être « le maître du monde ». Ces mêmes mots se retrouvent dans les discours d’Hassan el-Banna.

 

Le monde musulman est aujourd’hui frappé par la violence. Mais l’histoire coloniale ou la géopolitique n’expliquent-elles pas davantage ces fractures que la nature même de l’islam ?

Bien sûr, si vous cherchez à comprendre les origines du terrorisme actuel, tout ne vient pas du Coran. Il y a des raisons géopolitiques, et évidemment les États-Unis et d’autres pays occidentaux ont une implication dans les guerres en Irak et Syrie. Mais vous ne pouvez épargner la religion en disant qu’elle n’a rien à voir avec cette violence. Pour en arriver au terrorisme, il faut d’abord une culture favorable, c’est-à-dire qui accepte la violence comme solution politique. C’est, je crois, ce qui se passe dans le monde islamique, car la religion, loin de condamner cette violence, fournit des arguments en sa faveur. Vous avez aussi une violence domestique, dans les familles. Quand un enfant grandit et voit sa mère se faire frapper par son père, il apprend que la violence est la première solution aux problèmes sociaux.

[...]

Pour vous, il est artificiel de séparer islam et islamisme. Pourquoi ?

J’ai d’abord pensé qu’il était juste de dire que l’islam et l’islamisme sont deux choses bien distinctes. Mais j’en suis arrivé à la conclusion que ce n’est pas rendre service aux musulmans. Il s’est passé la même chose avec le communisme, quand on expliquait que la théorie marxiste est bonne, et que c’est simplement la pratique stalinienne qui était mauvaise. En faisant cela, on ne critique jamais le fond des choses. Qu’est-ce que l’islamisme ? C’est la volonté de contrôler le monde. D’où cela vient-il ? Du Coran et de la pratique du Prophète. Il veut faire de l’islam une religion universelle, quitte à utiliser la violence. L’invention de l’islamisme est dans la naissance même de l’islam. Les frontières entre les deux sont très floues.

Lire l’entretien complet sur lesobservateurs.ch

Sur la collusion entre l’Empire et l’islamisme radical, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « L’Islam est le balai d’Israël » dixit BHL

    https://www.youtube.com/watch?v=dmH...


  • Enfin si ça arrangeait tant que ça Israël et les US je ne vois pas pourquoi ce livre serait interdit de publication... Il devrait être diffusé massivement.

     

  • quand on lit ses arguments, il saute aux yeux que le rapprochement judaïsme talmudique/fascisme est nettement plus percutant (des élus unis par la haine qui se coupent du monde pour mieux le conquérir).

     

  • Moi ,je regrette ,mais lorsque l’on va dans un pays c’est pour changer de vie et s’épanouir ,mais pas pour exiger quoi que ce soit concernant son mode de vie encore moins sa religion .Si l’on s’expatrie pour l’intention d’exiger son mode de vie dans un pays qui vous accueille ,alors vous ne venez pas pour travailler et vous intégrer, mais pour d’autres raisons malsaines ,et c’est ce qui est en train de se produire pour quelques-uns d’entre eux .J’appelle çà du colonialisme ,et la réaction de patriote est tout à fait normal ,on peut l’appeler comme on voudra ,mais quel est la personne aimant son pays ne réagirait comme cela ? Défendre son pays et vouloir le protéger s’appelle du nazisme ,alors aux USA ,il n’y a que des nazis,et dans bien d’autres pays que je n’oserais nommer dont un en particulier. Celui qui laisse faire est un lâche.

     

    • "lorsque l’on va dans un pays c’est pour changer de vie et s’épanouir ,mais pas pour exiger quoi que ce soit concernant son mode de vie encore moins sa religion"

      Je crois rêver, ce n’est pas possible que ce soit un français qui dise ça ! En regard de votre passé colonial, ta réflexion n’aurait pas l’air moins ridicule si elle serait sortie de la bouche de Jules Ferry.


    • @dixi
      Il faut être sacrément nombriliste et/ou parano pour prêter à l’altérité de telles mauvaises intentions,car l’autre n’a aucunes velléités d’imposer quoi que se soit .il se contente simplement d’être lui même .Prendre peur ,craindre pour son mode de vie laisse supposer un manque de confiance en soi ,des fondations culturelles bien faibles, En ce sens l’idéologie dominante qui veut une défiance de tous contre tous ,est en train de gagner. L’esprit Lemming prendrait-il forme dans la psyché hexagonale ? Je n’ose y croire !!!


    • Je crois que tu t’es trompé de site Gelindo. Ici c’est Réconciliation Nationale. La pleurniche communautaire et le fantasme du méchant peuple Français colonisateur , il y a Bouteldja et le PIR si tu veux, tu y seras mieux.


  • cet auteur n’est qu’un malhonnete de plus laissant l’interpretation de l’islam aux tarés et aux corrompus en tout genre...

    vrai croyant (et non pour un idiot suivant un homme qui pense pout lui) quel que soit la religion :
    la haine ou le combat est incompatible avec la foi, car la foi est une reconnaissance de sa propre nature spirituelle. Par consequent tenté de faire des rapprochement de l’islam avec le fascisme c’est comme sous entendre que les caractéristiques de l’eau sont similaires a celle du feu...

    l’auteur est fils d’un imam sunnites (infeodé aux américains) et pronne un discours similaire aux sataniques dirigeants de l’empire, ca me fait doucement rigoler..

    surtout n’expliquons pas les evenements d’aujoud’hui par les decennies de destabilisation occidentale, de meurtre et autres joyeuseté "democratique" dans la plupart des pays de l’est et du moyen orient..

    n’expliquont surtout pas que c’est dans chaque cas le resultat d’une attitude etatique manipulatrice,vulgaire, sans morale , sans logique ni respect de l’humain qui engendre les regimes totalitaires..

    n’expliquont pas plus que n’importe quel regime aujourd’hui a besoin de liquidité pour survivre et que par voie de fait tous les extremistes fonctionnent avec le systeme bancaire dominant..

    accuser l’islam demontre la faiblesse de leur auteur tant au niveau ampatique qu’au niveau intellectuel..

    puis y a le commun des mortels qui prefere s’attaquer au mechants (qu’on aura prefabriquer pour lui) sans se poser de question et qui ne voit pas que ses propres chevilles baignent dans la merde ( qu’il a lui meme fabriquer) et se plaint que ca pu...

     

    • Je pense qu’au contraire l’auteur connaît très bien l’islam, il en vient.
      cette religion s’est propagée par la violence et son prophète a porté l’épée.
      Et c’est vrai qu’on dit aux musulmans qu’ils sont la meilleure communauté que la terre ait porté.
      C’est dommage que son ouvrage ne soit pas publié, mais ça viendra.


  • Autant, de ce que j’ai lu de son entretien dans le point, sa critique de l’Islam est simplette et erronée (tout du moins à mon sens), autant, je ne vois pas de quoi se réjouir à l’idée qu’on refuse l’édition d’un livre par pure auto-censure.


  • Qu’ils continuent à censurer des livres, c’est la meilleure manière d’en faire la publicité.... Il sera forcément vendu et donc acheté dans d’autres pays !

     

  • Dit donc il en parle beaucoup du livre qu’il ne publiera pas hein.

     

  • le fascisme est le choix d’un régime bourgeois en crise, tous les historiens savent ça. C’était ça que ça se voulait être de par ses financeurs et ses ralliés (Strawinski, "entre le pouvoir du casque et celui de la casquette, je préfère encore le casque").

    Le fascisme islamiste c’est pareil, ça sert les buts géo-stratégiques des USA, bras armé du capitalisme totalitaire mondial.


  • Pourtant il est de notoriété publique que le nazisme a puiser ses sources dans le sionisme...
    "Mais c’est le jeu, ma pov’ Simone, c’est le jeu..."


  • Je pense que c’est une bonne que les gens commencent à débattre sur cette religion. Il faut que les musulmans eux-mêmes lisent le Coran et les Hadiths ! L’islam est intrinsèquement lié au politique, sa fondation elle-même est politique. Pour avoir lu le Coran et les hadiths, je puis vous dire que les bras m’en sont tombés. Je suis né dans une famille musulmane, et j’ai grandi dans cette religion. Je n’ai jamais questionné quoi que ce soit, parce que l’éducation religieuse commence très jeune. C’est uniquement à la fin de la vingtaine, que les choses ont commencé à se délier. J’ai d’abord découvert l’esclavage qu’on pratiqué les arabes. Je pensais sincèrement que ce fut une pratique non reliée à la religion, mais à la folie des hommes. Puis, je me suis ravisé lorsque j’ai constaté que le Coran et les Hadiths réglementent cette pratique sans l’interdire. Il est question de castes dans le Coran, où la parole et les faits d’un homme libre (musulman) n’est pas égal à ceux d’un esclave. Il est question d’esclavage sexuel dans de nombreux passages su Coran ( c’est très répétitif comme pour bien enfoncer le clou), où les captives de guerre réduites au statut d’esclave deviennent les « concubines » des musulmans (concubines est un euphémisme puisque ces captives se retrouvent entre les mains de ceux qui ont tué leur père, oncle, mari…). Il est question de promesse de malédiction à l’égard d’un certain Abu Lahab, promesse répétée en boucle depuis plus d’un millénaire (ce qui fait penser à de la magie noire) : Dieu règlerai ses comptes avec une simple créature qu’il entend éternellement maudire et que tous fidèles musulmans psalmodient dans toutes leurs prières. La sourate de malédiction est d’une grande violence. Ce qui est le plus frappant, c’est que chaque sourate débute avec l’expression de la miséricorde de Dieu en en-tête pour ensuite déverser tout un tas de châtiments, de pratiques douteuses et immorales( le butin de guerre, les esclaves sexuels, les malédictions, l’injonction de prendre les armes pour tous musulmans désireux de gagner le paradis : le djihad, les tortures permises à l’égard des ennemis comme la crucifixion, les membres amputés…). Il y beaucoup plus de choses à dire bien entendu, mais j’en reste là. Inutile de vous dire que j’ai quitté cette « religion » sur le champ. Je n’y ai trouvé aucun contenu spirituel. Allez voir vous-mêmes !

     

    • Hey ! Bienvenue dans la communauté des athées mon ami, ceux qui choisissent le libre arbitre et qui n’ont besoin d’aucun bouquin pour avoir des valeurs.


    • Ce que tu dit la, existe dans aucune religion. Il exprime plutot la politique de gens mal intentionnés désirant dévoyer les religions a des fins politique , de supériorité, de richesse.
      En faites tu décris les régles du capitalisme moderne.


    • Mon pauvre gars du contenu spirituel tu as pas du en chercher c’est pour cela que t’en a pas trouvé. Après tout ce que tu a lu dans le coran te paraissant choquant,
      Ne le sont que car tu lis les choses en dehors de leur contexte. Tout te paraîtrait plus clair et moins choquant si tu faisait de vrai recherche. Avec les tafssir (explications) des docteurs musulman


    • @Max



      ceux qui choisissent le libre arbitre et qui n’ont besoin d’aucun bouquin pour avoir des valeurs.




      Les athées vivent avec des valeurs chrétiennes en général. S’ils vivaient selon l’amoralisme athée, ils se transformeraient en psychopathes puisque l’athéisme enseigne que la vie est absurde et que seuls comptent le calcul égoïste et la recherche du plaisir individuel.


    • Monsieur, vous portez des jugements de valeurs sur les textes Coraniques qui ont été écrit au VIIème siècle avec la mentalité d’un homme qui vit au XXIème siècle,ce qui est au le départ un raisonnement aberrant et un non sens...
      En ce qui concerne l’esclavage,les butins de guerres,l’asservissement des femmes des tribus et peuples vaincus et autres pratiques « barbares »,il ne faut pas ce voiler la face,c’était « la norme » pour tous les peuples et « civilisations » de cette époque (Romains,Byzantins,Perses...),donc,il fallait pas s’attendre a plus d’« humanité » ou de « progressisme » de la part des Bédouins dont est issu le prophète Mohamed...


    • Sniper, c’est correcte, sauf la fin quand vous parlez de Bédouins. Le Prophète n’était pas Bédouin, mais était du Hedjaz, donc de la partie la plus civilisée de cette partie de la péninsule arabique justement. Le terme bédouin est un équivalent de celui de « gueux » dans les hadiths et le Coran. Ce sont certains orientalistes qui ont certainement répandu cette vieille lune du ’prophète bédouin’ alors que lui même s’est toujours distingué de ces peuplades nomades. Confondre Arabe et Bédouin est un peu comme confondre Roumains et Roms aujourd’hui.

      Les saouds quand à eux sont une authentique dynastie bédouine ; sortie du désert et sédentarisée dans des hôtels de luxe, la grande classe. Il leur faudra donc plus que des dollars pour accéder à la civilisation...


  • Tiens tiens ça me rappelle un certain Salman Rushdie !

    Y a pas mieux pour créer la polémique et faire la meilleure pub qui soit.

    Sinon, si on suit son raisonnement, la franc-maçonnerie, les WASP de Georges Bush et consorts, les juifs, etc... pourraient être apparentés à ses thèses.

    Et quand il parle de race supérieur pour les musulmans, son raisonnement est pour moi erroné vu que n’importe quel humain peut devenir musulman et qu’aucun ne peut être supérieur à un autre et quand bien même, des versets disent que des gens du livre (Chrétiens ou Juifs) sont des vrais croyants et qu’ils trouveront le salut tout autant qu’un musulman, musulman voulant dire être soumis à Dieu.

    Si ça se trouve nombre de personnes sont musulmans sans le savoir !


  • Sans doute et sans erreur la démocratie et le libéralisme sont responsables depuis 1945 de plus de morts et de misères que le fascisme !!!
    Prouvez nous le contraire ?
    La comparaison de cet abruti est ridicule.


  • Pourquoi l’éditeur va t il prendre le risque de devenir une cible avec sa famille et le peuple de France qui subira encore des attentats !!??Cet éditeur a raison et ceux qui l’insultent, parce qu’il ne veut pas publier ce livre qui crache sur la religion musulmane et sur un milliard de musulmans,ne prennent aucun risque ce n’est pas eux qui seront ciblés directement et qui deviendront des réfugiés sur leur propre territoire !Cet opportuniste inconnu sous protection policière en Allemagne qui a écrit ce livre veut être reconnu sur le dos des musulmans et des occidentaux islamophobes !

     

    • En fait t’as à peu près le même discours qu’un juif qui crierait à l’antisémitisme dès que quelque chose n’irait pas dans son sens.
      Avec ton message tu légitimes implicitement la terreur ainsi que l’interdiction de toute critique vis-à-vis de n’importe quel dogme ou croyance.
      Ensuite tu le traites d’opportuniste, qu’est-ce que tu en sais ?
      Tu connais son parcours, son histoire, ce qui l’a poussé à écrire cela ?
      "Julia", t’es musulmane toi-même au fait ? Ou tu cherches à jouer la bonne samaritaine pour les muslims qui ne t’ont rien demandé ?
      Hamed Abdel Samad quoiqu’en pense est égyptien, né et grandit en Égypte, fils d’imam et réfugié en Allemagne, et il semble un peu maîtriser son sujet.
      Quoiqu’on pense de cet individu, je pense qu’il a un minimum de légitimité pour parler, on ne peut pas en dire autant de tout le monde ici


    • @ Collapse,
      Je pense que t’as mal compris le commentaire de Julia. Un reflex de premier niveau lui donnerait forcement raison. D’ailleurs en voici une opportunité pour ouvrir une maison d’edition et amorçer un lancement dithyrambique. Sinon pour le sens et le contenu, heureusement qu’il y a Kontre kulture.


  • Il a un intérêt plus grand que le spirituel c’est l argent. Cet auteur sait que les sionistes ou islamophobe vont se jeter sur le livre la haine de l’islam fonctionne. Il suit Satan.


  • Il ne fait aucun doute que son étude est biaisée, partiale - tout auteur maghrébin qui critique l’islam est le bienvenu en ce moment - cela n’empêche pas de dire bcp de choses qui sont vraies. Serait-ce donc faux que l’on veuille "faire de l’islam une religion universelle, quitte à utiliser la violence" ? Que "Le Coran qualifie les non-croyants de chiens, singes ou porcs" ? Que dans "le Coran les musulmans sont considérés comme la meilleure communauté n’ayant jamais existé" ?

     

  • Ce livre ne sera interdit qu’en France. Tous les autres pays le publient.


  • allemand d’origine égyptienne... et il crache et sur le nationalisme allemand et la religion musulmane....
    plus soumis et collabos que ça tu meurs.
    c’est dans ces moments là que l’on réalise pleinement la fameuse notion de ’’les vainqueurs écrivent l’histoire’’.

    On aimerait un petit bouquin sur le fascisme juif qui lui est bien réel mais on peut toujours rêver. Pourquoi juif et non israélien !? Car des milliers et des milliers de juifs puissants qui vivent en Amérique et en Europe soutiennent pleinement leurs congénères fascistes israéliens donc a partir de là il faut nommer un chat un chat !


  • Essayer d’attirer son ascension sur ce genres de propos nauseabonds ,je crois que malheureusement beaucoup de gens tomberont dans ce filet,et puis ya toujours quelqu’un qui se frotte les mains,dommage quel manque d’education ,quel mesquineries, t’est meme pas une epine dans le pied !


Commentaires suivants