Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

François Hollande, Nicolas Sarkozy et l’esprit olympique

Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R

C’est celui qui dit qui l’est

 

En tout cas, c’est son tour.
Le tour de François Hollande d’entendre les arguments qu’il a sortis lors de la présidentielle de 2012, pour dire aux Français que le Président sortant d’alors, Nicolas Sarkozy, était le pire candidat possible.
En voici quelques uns qui s’appliquent tout autant parfaitement à sa succession à lui-même en 2017 :

« Les bonnes idées, il faut les avoir en début de mandat, pas à la fin. »

« En démocratie, quand un bilan est aussi lourd, il est légitime de changer de Président. »

« Il y a une justice : quand on a été le Président de l’échec, on ne peut pas être le Président de l’espoir. »

« Un Président en fin de mandat ne peut pas trouver des solutions aux problèmes qu’il a créés en 5 ans. »

« Le Président sortant a dit qu’il souhaitait être jugé sur le taux du chômage. Il le sera. »

« Faut-il être sot ou complètement sourd pour ne pas sentir la vague de colère du peuple qui n’en peut plus. »

« C’est mentir aux Français de dire que le Président sortant n’est coupable de rien. Il est responsable de tout. »

Récidive légale

 

D’après Éric Woerth, son complice dans nombre d’affaires judiciaires dont plusieurs sont encore en cours, si Nicolas Sarkozy se présente à l’élection présidentielle de 2017, c’est pour rendre service à son pays.
Ah merde ! Oui, excusez je vous prie la formulation qu’a prise ma stupéfaction, mais je tombe des nues !
En effet, déjà, d’après un sondage publié par BMFTV, à savoir un média qui revendique lui être dévoué, il ressort que 79 % des français ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy redevienne Président de la République.
Ensuite, vu qu’il est tout autant responsable que François Hollande de la situation catastrophique de la France, c’est NE PAS se présenter à l’élection présidentielle de 2017, qu’il doit faire, pour rendre service à son pays.
Enfin, comme il reste mis en examen dans 17 affaires, la morale et l’équité voudraient qu’il puisse se présenter, uniquement si d’abord la justice lui accorde le non-lieu ou la relaxe dans ces 17 affaires.

 

L’important n’est pas de gagner mais de participer

 

Le Baron Pierre de Coubertin étant le père des jeux Olympiques modernes, sa devise devrait être la leur.
En tout cas en théorie. Mais dans la pratique, non. En effet, à l’exception de la Grande-Bretagne, tous les pays ajoutent une récompense pécuniaire aux breloques. _ Ainsi la France donne 50 000 euros pour une médaille d’or, 30 000 pour une médaille d’argent et 20 000 pour une médaille de bronze.
Et voilà pourquoi les athlètes médaillés à Rio ont été reçus à l’Élysée : ils sont allés chercher leurs chèques.
Ne riez pas : c’est avec votre pognon !

 

Germain Gaiffe-Cohen,
directeur adjoint de la publication d’E&R

 

 

Une époque tragique décryptée avec humour, chez Kontre Kulture

Voir aussi :

10 novembre
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
Hollande au dîner de cons, Belkacem chez les Gaulois, Faurisson au Bataclan !
4
28 octobre
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
Juppé président !
15
14 octobre
Handicap Zéro : extraordinaire Théo Berlemont
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
3
30 septembre
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
La gauche, la droite... et Plaintecontrix
12
16 septembre
Un Rocard sinon rien !
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
15
20 août
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
Jean Moulin, le terrorisme et les fabricants de bougies
10
1er août
Aimez-vous les uns les autres... OK, mais quand les autres ne veulent pas ?
L’édito de Germain Gaiffe, directeur de la publication d’E&R
32
22 juillet
Belote, rebelote et dix d’Eder
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
11
7 juillet
Le Sénat, Michael Jackson, Belmondo et les seins de Raquel Welch
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
33
24 juin
À quand la fin de l’inaptocratie ?
Brèves de comptoir – L’édito des directeurs de la publication d’E&R
21
9 juin
Le malade imaginaire – Un vent de folie souffle sur la justice grenobloise
L’édito du directeur adjoint de la publication d’E&R
28
26 mai
Dieudonné expulsé du Canada : l’édito des directeurs de la publication d’E&R
En chanson !
15
23 avril
Panama Papers : à qui profite le crime ?
L’édito des directeurs de la publication d’E&R
17
10 mars
L’éditorial des directeurs de la publication d’E&R
Alfredo Stranieri et Germain Gaiffe-Cohen répondent aux persécutions dont est victime Alain Soral
29
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1547388

    Au début, la violence agit à ciel ouvert, et même avec orgueil. Mais, dès qu’elle se renforce, qu’elle est fermement établie, elle sent l’air se raréfier autour d’elle et elle ne peut survivre sans pénétrer dans un brouillard de mensonges, les déguisant sous des paroles doucereuses. Elle ne tranche pas toujours, pas forcément, les gorges ; le plus souvent, elle exige seulement un acte d’allégeance au mensonge, une complicité.

    [ Alexandre Soljenitsyne ]


  • #1547432
    le 02/09/2016 par insoumis de la dissidense
    François Hollande, Nicolas Sarkozy et l’esprit olympique

    Dans un esprit fidèle à Coubertin, ses inénarrables moustaches, son "anglo-saxonité" et son humanisme à la mords-moi-le-nœud, lançons haut et fort :

    "L’important est de participer et que le meilleur gagne !"

    Oui mais participer à cette gabegie létale sinon toxique que nous mitonne le système, non merci.
    Nous n’avons donc d’autres choix, nous le bon peuple, que d’établir nos propres jeux et nos propres règles, et de gagner.

     

  • #1547470

    Les analyses des libéraux sont tout aussi affligeantes que le socialisme qu’ils prennent pour cible. Elles se regardent comme dans un miroir.
    Critiquer ceux qui rejettent tout sur le capitalisme alors qu’on rejette soi-même tout sur le socialisme, c’est de l’analyse à la Mac Do.
    Ce monsieur mélange absolument tout dans son grand chaudron magique (car lui possède la solution, tel un sorcier Vaudou en SARL).
    Si l’Etat est incompétent, il y a beaucoup d’entrepreneurs PRIVES qui ne crachent pas dessus pour autant. Dans un deal, il faut être deux. S’il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, à quoi bon s’éreinter à dénoncer une magouille parfaitement consentie ?
    Par ailleurs, si on suit son raisonnement, tout projet non rentable devrait finir à la poubelle. On ne ferait plus grand chose dans ce pays avec des libéraux aux manettes. Mais que feraient donc tous ces entrepreneurs libéraux privés ?
    Définir tout projet sur sa seule viabilité économique est un non sens. Priver les touristes de moyens de transport efficaces et modernes, c’est anéantir le secteur des transports PLUS celui du tourisme (hôtellerie, guides…) PLUS celui du commerce (souvenirs, alimentation….).
    Qu’à donc l’auteur de cet article dans la tête ?


  • Ces deux participant devraient être éliminés d’office si les Français avaient une once de mémoire.Mais le peuple Français est soudain frappé d’Alzheimer au moment des élections ,surtout au moment d’aller voter. Pour ma part ,ils peuvent toujours se présenter ,c’est peine perdue .

     

  • De toute façon, ces deux types sont des marionnettes des talmudo - sionistes et des oligarques apatrides avec appartement à Tel - Aviv. Comme disait Le Pen de Chirac et Jospin en 1995, "c’est bonnet blanc et et blanc bonnet". Pour l’instant, Normal 1er n’a pas de gamelle au cul mais ça va pas tarder, rien qu’avec son coiffeur à 10.000 balles par mois ! De toute façon, si c’est pas Sarko ou mou du flanc, le système leur trouvera un remplaçant tout aussi dévoué, croyez - moi. Juppé est dans les starting - Block à droite et à gôche, il y a profusion (Montebourg, hamon,...et méchancon pourrait faire l’affaire !). Enfin, il y a l’opération "Macron" piloté par la Banque Rotschild. Macron représente ce courant de l’oligarchie composé des banques d’affaires (plutôt spéculatrices), des grandes entreprises managériales (sans actionnariat familial) et des brasseurs d’affaires (conseillers de l’ombre, genre Attali, Minc...ou investisseurs discrets). Je ne sais pas où tout ce petit monde veut emmener les Francais mais le but probable de cette opération "Macron" est la constitution d’un gouvernement d’union nationale, qui irait de Fillon à droite à l’aile sociale - libérale des siosalauds (sapin, le drian...) en passant par Bayrou et Baylet avec des patrons type Denis paire qui touche à la politique, dont Macron serait le Premier ministre. Le système fera tout pour que ce ne soit pas une personnalité hors système qui soit élue en 2017 !


  • #1548074

    Ces deux larrons sont comme "cul et chemise" ....mais il y a longtemps qu’ils ont tombé la chemise !!!...


  • Hollande et Sarkozy : La France H S.


  • "Ne riez pas : c’est avec votre pognon"..ouch elle pique celle-là...pas de quoi rire !


  • C’est pas monsieur E.Rattier qui disait que ces 2 enfoirés de beignets étaient cousins germains ? Que le monde est petit dans le monde lilliputien de la politique française. J’ai honte d’en être......


  • Là ou devrait se présenter Nicolas Sarkozy en 2017, non pas avec un mandat de président de la république mais avec un mandat de dépôt pour un quinquénnat dans la prison de la Santé !



  • les athlètes médaillés à Rio ont été reçus à l’Élysée : ils sont allés chercher leurs chèques.




    je comprends mieux pourquoi ce ne sont jamais les pompiers qui y sont mis à l’honneur...


  • Ca serait pas mal de mettre les sources des citations : dates et discours dont elles sont extraites.

    Et sinon ça ne me choque pas que les médaillés olympiques touchent une récompenses pour leurs médailles, d’une certaines façon ils participent au "rayonnement" de la France.


  • Où est l’honneur où la justice dans cette affaire !

    Je ne comprends pas comment des hommes avec autant de casseroles puissent se représenter... une partie des français auraient-ils subis l’ablation du cerveau ?


Commentaires suivants