Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

Quand la "justice" européenne, les médias et les ONG protègent les clandestins

Alors que les embarcations de migrants ne cessent de traverser la Méditerranée, Frontex, l’agence européenne de surveillance aux frontières, est confrontée à une fuite de documents compromettants. Publiée par le site américain The Intercept, une série de rapports diligentés par l’agence fait état de plusieurs incidents graves, au cours desquels des gardes-côtes ont tiré sur des migrants entre mai 2014 et décembre 2015, lors de l’opération Poséidon menée par l’agence européenne dans les eaux territoriales grecques.

 

L’opération Poséidon poursuivait alors un but précis : soutenir la garde côtière grecque pour intercepter les embarcations de migrants en provenance de Turquie et arrêter les passeurs qui se trouvent à bord. La mission est à haut risque. Le passeur peut être armé ou ne pas vouloir arrêter la course du bateau, mettant en péril la vie des personnes à bord. Il peut aussi laisser les commandes à un migrant et s’enfuir. Ou il peut tout simplement s’agir d’un pêcheur qui ramène l’embarcation à la terre ferme.

Une difficile réalité qui pourrait justifier que les rapports de Frontex, partiellement censurés par l’agence européenne, décomptent les morts et, quand l’usage des armes à feu est avéré, concluent à la légitime défense. Problème : des témoignages de réfugiés blessés par balle, relatés par The Intercept, viennent contredire ces rapports.

 

Des témoignages accablants

Ainsi, en novembre 2015, alors qu’une embarcation refuse de s’arrêter entre la Turquie et l’île de Chios, à l’est de la mer Égée, des gardes-côtes grecs, engagés dans l’opération Poséidon, ouvrent le feu sur le bateau, blessant trois réfugiés. Seize impacts de balles sont retrouvés sur la coque du bateau, selon le site américain. Pourtant, dans sa déclaration, l’homme qui a fait feu prétend avoir appliqué la loi en vigueur et affirme que le passeur avait tiré sur les agents de Frontex. Aucune preuve ne vient appuyer son témoignage. Les quatre migrants interrogés sur l’affaire nient la présence d’une arme à bord. La justice grecque, saisie de l’affaire, a abandonné les charges contre le garde-côte, estimant qu’il n’avait pas commis d’erreur. Plus tard, ce dernier a avoué avoir vidé plus d’un chargeur de son fusil automatique. Après avoir mené l’enquête, l’agence nationale des gardes-côtes grecs conclura que le passeur n’a jamais tiré sur les autorités. Mais quelques semaines après, l’affaire est enterrée et les officiers blanchis.

[...]

Les règles internationales imposent, elles, le principe de « non-refoulement », qui interdit à la Grèce de renvoyer les réfugiés chez eux ou vers un pays où ils seraient persécutés. Et Athènes est signataire de la Convention de Genève, qui stipule que toute personne a le droit d’être accompagnée pour demander l’asile dans le premier pays qu’elle aborde et ne doit pas être « refoulée » dans le pays d’origine.

[...]

L’affaire tombe mal pour l’agence qui doit faire peau neuve d’ici à l’automne et voir son budget passer de 250 à 330 millions d’euros, le tout sans que la question de sa responsabilité lors de ses opérations ne soit tranchée. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Frontex suscite la polémique. En 2011, l’ONG Human Rights Watch publiait un rapport accablant sur les méthodes de Frontex intitulé « Les mains sales de l’Europe ». Malgré cela, aucun compromis entre les pays européens n’a jusqu’ici été trouvé pour renforcer la responsabilité de Frontex en cas d’incident, et cela même après deux réformes successives en 2011 et en 2016. Pendant ce temps, Frontex prend de plus en plus de poids dans la lutte contre l’immigration illégale et la traque des passeurs, et cela, en toute impunité...

Lire l’article intégral sur lepoint.fr

 

Sur les invasions oligarchiques
chez Kontre Kulture

Frontex, ou le concept de passoire européenne, voir sur E&R :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1547558
    Le 2 septembre à 16:48 par Mojo Risin
    Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

    Nous, les peuples européens, sommes livrés, pieds et poings liés, par ceux-là même que nous avons élu, à l’immigration de chaos.

    Faire émerger, dans une perspective de réconciliation nationale, une culture nouvelle, une identité claire et des forces politiques fortes... Et honorer à nouveau la devise de Verdun qui accompagnait nos ancêtres jusqu’au sacrifice : on ne passe pas ! Devise modestement gravée sous plus d’une cinquantaine de noms français sur le monument aux morts de mon village. Souvent je passe devant cette statue d’un simple soldat, un poilu, son fusil à la main. Et j’ai honte...

     

    Répondre à ce message

    • #1547580
      Le 2 septembre à 17:39 par Mojo Risin
      Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

      On ne passe pas

      Les ennemis s’avancent avec rage,
      Énorme flot d’un vivant océan,
      Semant la mort partout sur son passage,
      Ivres de bruit, de carnage et de sang ;
      Ils vont passer... quand relevant la tête,
      Un officier dans un suprême effort,
      Quoique mourant, crie : À la baïonnette
      Hardi les gars, debout ! Debout les morts !

      Et Verdun, la victorieuse,
      Pousse un cri que portent là-bas
      Les échos des bords de la Meuse,
      Halte là ! on ne passe pas...
      Plus de morgue, plus d’arrogance,
      Fuyez barbares et laquais,
      C’est ici la porte de France,
      Et vous ne passerez jamais !

       
  • #1547586
    Le 2 septembre à 18:01 par MartialR
    Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

    Le truc c’est qu’il faudrait systématiquement faire feu sur des bateaux étrangers qui approchent des côtes, ça sert à ça les gardes côtes.
    Pour sûr, les flux de "Montaigne" s’en trouveraient diminués.
    Bravo Frontex.

     

    Répondre à ce message

    • #1547638
      Le 2 septembre à 19:52 par L’étrangère
      Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

      Martial,

      Comme vous je dis bravo Frontex, se défendre demande beaucoup de courage, quoiqu’en disent les boboïdes timorés et imbibés de propagande anti-nationale. Que ne l’ont-ils pas fait avant ? Et pourquoi seulement maintenant ? Viennent-ils de realiser leur enorme bêtise ? Doucement les gros patrons Allemands commencent à comprendre que ces migrants seront inaptes au travail. Ils ne pourront donc pas en faire les esclaves souhaités. Des rapports alarmants écrits par des psychiatres, des anthropologues, des juristes et des linguistes mentionnent que ces " réfugiés" ne savent ni lire, ni écrire, et qu’ils ils ne maîtrisent aucunement les rudiments civilisationnels. Un psychiatre allemand à mentionné la difficulté extrême pour certains à faire la différence entre le bien et le mal (donc entre un viol et une promenade ?). Nos oligarques ont donc décidé d’en finir avec leur plan machiavélique, mais...

      Je crains malheureusement qu’il ne soit trop tard, le mal est fait. Dieu, ne leur pardonnez pas, car ils savaient très bien ce qu’ils faisaient.

       
  • #1547661
    Le 2 septembre à 20:27 par Marindel
    Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

    Curieusement ces faits sont une fois encore dénoncé par "nos amis américains", qui sont eux-mêmes responsables de cette "déportation de clandestins" hypocritement nommés "migrants", et dont le bon sens voudrait qu’ils soient immédiatement reconduis dans leur pays d’origine, aux frais de ces mêmes américains.

    Mais comme de bien entendu, des textes fort opportunément imposés à l’UE, par Washington, viennent contraindre les nations européennes à en supporter l’accueil.

    Une fois encore, de qui se moque l’UE ce machin crée par, et pour la défense des intérêts US.

     

    Répondre à ce message

    • #1548597
      Le 4 septembre à 11:20 par JLF
      Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

      C’est d’autant plus hypocrite ce genre de dénonciations venant de site internet nord-américain, quand on voit les agissements de l’us border patrol (et autres milices) à la frontière Etats Unis - Mexique ...

       
  • #1547768
    Le 2 septembre à 23:29 par dixi
    Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

    L’immigration ,c’est le coup de grâce contre l’Europe, le but est la déstabilisation de la population .C’est de la déportation ,ce qui est répréhensible et jugé crime contre l’humanité ,les oligarques s’arrange de tout,pourvu que çà serve leurs intérêts ,c’est un peu comme la démocratie,c’est LEUR démocratie . Tout n’est que mensonge ,intérêt divers ,tuer quand çà dérange ,anéantir ,écraser, pourvu qu’on s’enrichisse ,qu’on domine ,qu’on dirige en dictant sa loi . Les merdias et le ONG serviteurs de nos oligarques Bruxellois "non élus" ,soumettent ce bon peuple (solidaire) à baisser la tête et bouffer la pilule.

     

    Répondre à ce message

  • #1547804
    Le 3 septembre à 00:35 par PMJLL
    Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

    En toute impunité, LE POINT, bave sur les "bavures" de Frontex. Il va falloir faire le point sur LE POINT.

     

    Répondre à ce message

  • #1547995
    Le 3 septembre à 12:32 par Nicolas Cuchet
    Frontex a-t-elle tiré sur des migrants ?

    Si l’Europe ne nous protège pas contre cette vague d’immigration (et elle ne le fera rien), c’est fini l’Union européenne.

    Les gens vont se tourner vers les nationalistes. C’est déjà le cas, et j’en fais parti.

    Car, il n’y a que les nationalistes qui se préoccupent sérieusement de ce problème.

     

    Répondre à ce message