Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Fusillade à Tel Aviv : le maire pointe la responsabilité israélienne

"Le seul pays où une autre nation est sous occupation sans aucun droit civique"

Il faut du courage pour tenir de telles déclarations. Pour le maire de Tel Aviv, Ron Huldaï, l’attaque meurtrière perpétrée par deux Palestiniens, originaires d’El Khalil (Hébron) survenue dans un café de Tel Aviv ce mercredi 8 juin, où quatre personnes ont trouvé la mort, est en partie due à l’occupation israélienne.

« Nous sommes sans doute le seul pays au monde, où une autre nation est sous occupation sans aucun droit civique », a-t-il déclaré ce jeudi 9 juin à la radio militaire israélienne. « Vous ne pouvez pas maintenir les gens dans une situation d’occupation et espérer qu’ils vont conclure que tout va bien », a renchéri le maire travailliste. Ron Huldai a ajouté que « personne n’a le courage » de faire la paix avec les Palestiniens et il a insisté pour que les dirigeants israéliens s’emploient à tenter de conclure un accord lorsque les attaques se seront calmées. Pour lui, « personne n’a le courage de faire un pas pour tenter d’arriver à une sorte d’accord ».

« Il y a eu une occupation qui dure depuis 49 ans, dont j’ai fait partie, et dont je connais la réalité, et je sais que les dirigeants ont besoin de courage pour ne pas se contenter de parler » a encore precisé Ron Huldaï. « Nous devons montrer à nos voisins que nous avons véritablement l’intention de revenir à une réalité avec un État juif plus petit, avec une nette majorité juive. » Sans surprise, les déclarations du maire de Tel Aviv ont provoqué de vives réactions d’indignation.

Lire la suite de l’article sur lecourrierdelatlas.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants